Question de Simon du Mardi 21 octobre 2014

Dans le kaddich, on doit répondre amen, mais il y à un moment ou on dit une phrase... laquelle et pourquoi ? Idem dans la amida...
,

Bonjour Rav,

  • Dans le kaddich, l'assemblée doit répondre amen toujours mais il y à un moment ou elle continue une phrase (qui commence par Yémé), pourriez vous me dire s'il vous plait de quelle phrase il s'agit et pourquoi ?

  • Pareil dans la Amida , lors de la répétition il y a certains passage ou a par Baroukh Hou Baroukh Chémo ou amen, l'assemblée rajoute autre chose , pourriez vous me dire quelles sont ces passages et pourquoi s'il vous plait ?

Merci beaucoup Rav bonne journée à vous

,

Chalom Simon,

Voici les réponses à tes questions :

Une fois que le chalia’h tsibour a dit « vé-yimrou amen » (la première fois pendant le kadich), le public répond « Amen Yéhé Chéméh Raba Mévarakh » etc., 28 mots jusqu'à « Béalma ».

Cette phrase est l’essentiel de la réponse du kadich, c’est une louange extrêmement puissante qui a la faculté de détruire les forces d’Amalek, l’ennemi spirituel juré d’Israël, d’accélérer la guéoula et de pardonner nos fautes.

Voici la traduction du Kadich:

  • Magnifié et sanctifié soit Son grand Nom,

  • dans le monde qu'Il a créé selon Sa volonté, et puisse-t-Il établir Son royaume, puisse-t-Il établir Son règne, faire fleurir Don salut, et hâter le temps du messie.

  • De votre vivant et de vos jours, et [des jours] de toute la maison d'Israël, promptement et dans un temps proche ; et dites Amen.

  • Puisse Son grand nom être béni à jamais et dans tous les temps des mondes.
    Béni et loué et glorifié et exalté, et élevé et vénéré et élevé et loué soit Le Nom du Saint, béni soit-Il, au-dessus (et au-dessus) de toutes les bénédictions et cantiques, et louanges et consolations qui sont dites dans le monde, et dites Amen.

[Kadich Al Israël :

  • Pour Israël et ses rabbanim et leurs étudiants et tous les étudiants de leurs étudiants et tous ceux qui s'affairent dans la Torah, ici et en tout autre lieu, que soit sur eux et vous une paix abondante, la faveur et la grâce et la miséricorde et une vie longue, une large subsistance et le salut de la part de leur Père aux cieux [et sur terre] et dites Amen].

[Kadich Titkabal :

  • Que soient reçues les prières et supplications et toute la maison d'Israël devant leur Père qui est au ciel, et dites Amen.]

Suite commune :

  • Qu'il y ait une grande paix venant du Ciel, de la vie et de la satiété, de la salvation, du réconfort, de la protection et de la guérison, de la rédemption et le pardon, de l'expiation, du soulagement et de la libération, pour nous et pour tout son peuple Israël, et dites Amen.

  • Celui qui établit la paix dans ses hauteurs, l'établisse [dans Sa miséricorde] parmi nous et sur tout [Son peuple] Israël, et dites Amen.

Après la deuxième berakha de la Amida, le public dit la kedoucha et répondra :

« kadoch, kadoch kadoch etc.,
puis baroukh, comme suit :

  • Kadoch, Kadoch, Kadoch, Ado-naï tse-va’ot, mel’o khol ha-arèts kevodo.
    SAINT, SAINT, SAINT est l’Éternel Tsé-vaot, que Sa gloire remplisse toute la terre !

  • Baroukh kevod Ado-naï mi-mekomo.
    La gloire de l’Éternel est louée depuis Sa résidence céleste.

  • Yimlokh Adonaï le-ôlam èlohaïkh Tsion, le-dor va-dor, Hallelouya.
    Que l’Éternel ton Dieu règne désormais sur Sion pour toutes les générations à venir, Hallélouya.

Au moment de l’avant-dernière berakha de la amida, le public répondra le modim dé-rabannan.

Ce sont ces passages auxquels il est obligatoire de répondre (en plus du Baroukh Hou ou-Baroukh Chémo et du Amen qu’on répond à la fin de chaque berakha), mais certaines communautés ont l’habitude de répéter certains mots avec le chalia’h tsibour, toutefois il ne s’agit que de coutumes locales.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Dans le kaddich, on doit répondre amen, mais il y à un

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Lysimaque, Dimanche 13 octobre 2019

Chalom Rav J'ai une question à propos du lavoud : J'ai entendu que mettre un fil tous les 24 cm serait considéré comme un mur, mais j'ai vu qu'une soucca en bâche est à éviter, même si elle est tendue... Est-ce que le fil que que je place tous les 24 cm peut bouger au vent ou c'est comme une bâche ? Merci d'avance...

David, Jeudi 10 octobre 2019

Chalom Rav, A partir du moment où un aliment est vraiment mezonot (on exclut par exemple le cas où la farine est minoritaire, n'ayant été rajoutée que pour donner du liant au mets), comment calcule-t-on le poids de mezonot consommé : Se base-t-on sur le poids net de l'aliment dans son intégralité ou Se base-t-on sur le poids estimé de la farine qu'il contient ? Merci beaucoup...

Epiaire, Lundi 07 octobre 2019

Shalom Rav, Je suis désolé de vous poser cette question deux jours avant le jeun de kippour mais cela me travail beaucoup. Chaque année à partir de 14 ou 15h le jour de kippour, je commence à me sentir très mal, je suis obligé de rester au lit et il m'est impossible d'aller à la synagogue, je vois trouble, j'ai des vertiges, des nausées et parfois je vomis, il m'arrive de quasiment m'évanouir la dernière heure avant la ...

Yohan, Lundi 07 octobre 2019

Bonjour RAV Chana Tova Que vous soyez inscrit dans le livre de la vie J'ai une question : Ai-je le droit de démarrer ma construction de Soucca avant Kippour, mais sans la terminer ? Exemple : faire les parois Merci...

Gina Sarah, Lundi 07 octobre 2019

Bonjour Kvod harav, Beaucoup posent la daf du Chabbat sur la plata et laisse la cuisson se terminer toute la nuit... Je pensais que l'aliment ne devait subir aucune transformation. Or, si la daf est à moitié cuite au moment où elle est déposée sur la plata le vendredi avant Chabbat il me semble qu'elle se transforme puisque tous les aliments vont passer de l'état de moitié-cuit à l'état de cuit. Merci de m'éclairer....

André, Jeudi 03 octobre 2019

Chalom Rav, Les escaliers de mon immeuble ne peuvent être éclairés qu'en allumant la lumière ; aussi si je veux sortir de chez moi le Chabbat ou les jours de fête : Soit j'allume la lumière des escaliers, soit je risque de tomber dans les escaliers. Que puis je faire ? Merci pour votre réponse...

Phacélie, Jeudi 03 octobre 2019

Bonjour Rav, Je souhaiterai savoir dans quels cas l'avortement est autorisé si ça l'est... Merci beaucoup,...

Esparcette, Jeudi 03 octobre 2019

Bonjour Rav, Peut-on prêter de l'argent à une personne à condition par exemple qu'il fasse Chabbat ou mange cachere ? Y a t'il un problème de ribit ? Merci....

Ficaire, Mercredi 02 octobre 2019

Bonjour Rav, J'ai plusieurs questions : Quand il y a Kaddich, est-ce qu'on doit faire attention (comme dans la 'hazara) à répondre Amen rapidement afin qu'on ne soit pas encore entrain de le prononcer alors que l'officiant reprend la lecture ? Est-ce que quand l'officient dit plusieurs choses d'affiliées auxquelles on répond Amen (pas une véritable berakha), on doit répondre Amen à chacune, ou une fois à la fin ? Par exemple s'il fait...

Lamier, Vendredi 27 septembre 2019

Bonjours Rav Chaya, J'ai l'habitude de jeûner tous les jours de asseret yemei techouva (exception le jour avant kippour). Pour le vendredi, dois-je jeûner jusqu'au kiddouch ? Je viens de loue un nouvel appartement ; dois-je faire 'hannoukat bayit ? Si oui quel est le minimum d'homme requis ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Si je ne suis pas pour moi, qui le sera? Et si je suis pour moi, qui suis-je? Et si ce n'est maintenant, quand ce sera?" "

(Pirke Avoth (1-14))