Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

35

Jours restants

Question de Misis tingitan du Mercredi 24 octobre 2018

Faut-il demander l'expiation du "vœu" fait quand on dit façon de parler "je te jure" ou "j'ai juré" devant trois juifs ?
,

Chalom
Merci pour vos réponses.

Vous m'avez répondu, sur le fait de jurer par "inadvertance" (par langage) :

  • Même si on dit l’expression “je te jure” ou “j’ai juré” sans l’intention de jurer mais par habitude, c’est tout de même considéré comme un serment et ce sera absolument interdit et grave.

    Je sais que beaucoup de jeunes juifs le disent toutes les 2 minutes, mais cela n'enlève rien à la gravité de cette interdiction…"

Dans ce cas, faut-il demander l'expiation du "vœu" fait quand l'on dit "je te jure" ou "j'ai juré" devant trois juifs ?
Ou le fait de s'efforcer de ne plus dire ce terme suffit (démarche de Téchouva) ?

Merci

,

Chalom,

  • Si quelqu’un a parjuré ou juré en vain,
    le péché est fait et il ne peut rien faire pour le réparer si ce n’est par une belle téchouva.

  • En revanche, s’il a juré de faire une certaine action et qu’il a changé d’avis ou qu’il n’arrive pas à la réaliser,
    alors dans un cas extrême, on pourra procéder à une annulation de serment qui s’effectue un peu comme une Hatarat Nédarim (annulation des vœux),
    et normalement, les juges qui lui font bénéficier de cette annulation doivent lui faire payer une amende (à donner à la tsédaka) afin de le dissuader de jurer à l’avenir.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Faut-il demander l'expiation du "vœu" fait quand on dit

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Kalmie, Mardi 09 juillet 2019

Chalom Rav, Le matin si je fais Chéakol sur de l'eau en pensant à acquitter toutes mes boissons, dois-je refaire chéakol si plus tard dans la matinée je bois un café dans lequel j'ai mi du sucre ? Merci...

Eliahou, Mardi 09 juillet 2019

Bonjour, D'après le DIN, est-il autorisé de prier à la synagogue en manches courtes au dessus du coude ? Merci...

Astrance, Dimanche 07 juillet 2019

Chalom rav, Il y a quelques temps, afin d’évoluer de jour en jour, je prenais sur moi quotidiennement de nouveaux engagements (parfois halakhique mais pas forcement), exemple: Lire la parachat Hayirha Ne pas dormir dans un beth Hamidrach (même dans les cas ou c'est permis me semble-t-il, exemple à la Yéchiva) M’amender d'une certaine somme a chaque mots selon la gravité (lachon hara, bitoul Torah) Et encore une centaine d'engagement de ce type ...

Michel, Vendredi 05 juillet 2019

Bonjour Rav Ron Chaya, Je voudrais s'avoir si on peut porter une tistsit katan directement sur la peau quand il fait chaud. Je vous remercie d'avance pour votre réponse....

Anthony, Vendredi 05 juillet 2019

Chalom Rav, Je crois ne pas avoir très bien compris dans quelle mesure est-il permis de mettre un plat liquide avant Chabbat sur la plata. Je m'explique : La plata étant considéré comme un plat recouvert, on peut mettre n'importe quel type d'aliment solide, liquide, cru, mi-cuit, froid, etc avant Chabbat (lois de Chehiya). Mais dans cette réponse, vous expliquez qu'il faut que le plat liquide soit déjà à ébullition (plus de ...

Orobanche, Jeudi 04 juillet 2019

Chalom Rav, Lors de Ticha béAv, peut-on étudier du Moussar ? Par exemple le Messilat Yecharim. Si oui peut-on aussi lire les biographies des Tsadikim (que je considère comme du Moussar, dans le sens où cela nous donne envie de faire téchouva dans divers domaines et de nous surpasser)? Merci...

Dan, Jeudi 04 juillet 2019

Bonjour Cher Rav, Je voudrais avoir un verre de kidouch en argent. J'ai la possibilité d'acheter une timbale en argent d'occasion que je cachériserais par Agala puis tremperais au mikvé. En sachant que pour la plus grande majorité des cas, les chrétiens les utilisent pour des baptêmes ou des communions, n'y a-t-il pas un interdit à les utiliser ? Merci de me communiquer les sources. Kol Touv....

Daniel, Mercredi 03 juillet 2019

Bonjour Rav, J'ai une question concernant la barbe : Est-il permis de la tailler (avoir une grosse barbe mais bien égalisé au ciseau ou tondeuse sans lame), est-il permis de rasé la zone du cou ? Quels sont les avis selon lesquels il convient d'absolument pas touché la barbe ?   Dans votre cours sur la barbe, vous expliquez qu'il y a une zone allant de l'arrière de l'oreille jusqu’à la tempe qu'il est interdit de rasé cependant il ne...

Renouée, Mardi 02 juillet 2019

Chalom kvod HaRav, Le 'hazan peut-il acquitter la prière de ceux du fond qui n'écoutent pas et discutent pendant tout l'office ? La plupart de ceux de ma shoul sont d'un âge avancé, et ne lisent pas l'Hébreu, peuvent ils être acquittés ? Ces gens sont tout de même récompensés d'être venus jusqu'à la synagogue, même en voiture à Chabbat ? Merci...

Lysimaque, Mardi 02 juillet 2019

Chalom Rav, Dans Berakhot 62a, on apprend qu'un droitier ne doit pas se nettoyer après les toilettes de la main droite. Est-ce de nos jours une halakha qui se pratique ? Les femmes aussi doivent-elles agir ainsi (car les deux premières raisons citées par la Guémara concerne aussi les femmes) ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Que ta maison soit largement ouverte et que les pauvres y soient considérés comme des membres de ta famille."

(Pirkei Avoth)