DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Larentia clavaria du Jeudi 31 mai 2018

Interdit à vie pour celui qui a fait la malakha durant Chabbat ou seulement pendant Chabbat ? Je m'y perds !
,

Chalom,

Dans le traité Chabbat, il y a une discussion entre Rabbi Méïr et Rabbi Yéhouda sur bichoul Chabbat :

Si quelqu’un cuit pendant Chabbat béchogueg, Rabbi Méïr dit que le plat est interdit à celui qui l’a fait durant Chabbat, mais permis aux autres pendant Chabbat, et permis pour tous après Chabbat ; Rabbi Yéhouda est plus ma’hmir.

La Torah suit Rabbi Méïr, mais les sages d’Israël ont opté pour l’avis de rabbi Yéhouda…

Ma question est :
Est-ce que ceci ne se voit quand dans bichoul (que la Torah autorise et que ‘Hakhamim interdisent) ou cela concerne d’autres mélakhot ?

Merci de me répondre

,

Chalom,

Effectivement, cela concerne toutes les mélakhot de Chabbat ; il y a quelques exceptions dont je vais parler maintenant, mais en général, si on a transgressé une ou plusieurs mélakhot de Chabbat, il est interdit de profiter du résultat pendant Chabbat.

À quel point ?
Tout dépend si l'interdit transgressé est Déoraïta ou dérabannan :

  • S'il s'agit d'un interdit Déoraïta qui a été transgressé béchogueg,
    c'est interdit pour tout le monde jusqu'à motsaé Chabbat ;
    et dès motsaé Chabbat, tout le monde peut en profiter. 

  • S'il s'agit d'un interdit Déoraïta qui a été transgressé bémézid (volontairement),
    le résultat est interdit pour tout le monde pendant Chabbat ;
    et à motsaé Chabbat, il reste interdit pour l'éternité à celui qui a fait la mélakha bémézid et à celui pour lequel il l'a faite, mais pour le reste des gens, il devient permis.

  • S'il s'agit d'un interdit dérabannan qui a été transgressé béchogueg,
    il est permis d'en profiter pendant Chabbat

  • S'il s'agit d'un interdit dérabannan qui a été transgressé bémézid,
    il est interdit d'en profiter pendant Chabbat ;
    mais il est permis pour tout le monde (y compris celui qui a transgressé) d'en profiter dès motsaé Chabbat

Cela concerne par exemple une lumière allumée pendant Chabbat.
S'il s'agit d'une lumière à filament de tungstène ou un néon, c'est un interdit Déoraïta qui a été fait ;
dès lors, on ne peut pas en profiter pendant Chabbat, même si c'est fait béchogueg.

C'est valable aussi, par exemple, si quelqu'un a planté un arbre pendant Chabbat ; on ne peut pas en profiter : il faudra le déraciner et de nouveau l'enraciner.

Si quelqu'un a fait de la lessive pendant Chabbat, cet habit est évidemment interdit pendant Chabbat, mais pour la personne qui l'a lavé, il est interdit pour l'éternité, à moins qu'elle ne le resalisse. 
Cela concerne, par exemple, des choses qu'on a cueillies pendant chabbat etc... 

Chaque fois qu'il y a un doute dans la halakha si c'est interdit ou pas, même lorsqu'on est ma’hmir de ne pas le faire, on en permet néanmoins le profit.
Par exemple, on va dire "bichoul a’har bichoul bé-la’h" :
Si de l’eau a déjà bouilli avant Chabbat et qu’elle s’est refroidie, il y a une ma'hlokète Richonim (divergence d’opinion des Rabbins médiévaux) quant à savoir s’il est interdit ou permis de la chauffer pendant Chabbat.
La Halakha est qu'on ne prend pas de risque face à un interdit Déoraïta, donc on ne le fait pas.
Mais vu que, comme tu l'as dit, cette interdiction de profit n'est qu'un knass dérabannan (une amende dérabannan), donc l'utilisation de cette eau-là n’est interdite que dérabannan, et vu que c'est un doute (car il y a un avis qui dit qu'il est permis pendant Chabbat de chauffer pendant Chabbat de l'eau qui a déjà été cuite une fois), on aura le droit d'en profiter.
Même si l'action est interdite car c'est un safek Déoraïta lé'houmra, le profit en est permis car c'est un safek dérabannan lékoula

Il est permis de profiter d'une chose qui a été portée à l'extérieur pendant Chabbat, car il n'y a rien de nouveau qui s'est fait dans la chose elle-même.
On n'a ni cuisiné, ni cueilli, ni lessivé... ; on a juste changé l'objet d'endroit. 

Même si c'est passé par un réchout harabim Déoraïta, et qu'on a donc fait un issour Déoraïta, on peut en profiter pendant tout le Chabbat, à condition qu'on ait porté l'objet béchogueg.
Si on l'a porté bémézid, on ne peut pas en profiter pendant Chabbat ; mais tout le monde (y compris celui qui a porté l'objet) pourra en profiter après Chabbat

C'est une exception. 

Autre exception :

  • Si un Juif a ouvert une porte de façon électrique, ou a transporté à l'extérieur une clé pour ouvrir une porte, même s'il l'a fait bémézid (exprès), des Juifs peuvent en profiter car il n'y a pas ici quelque chose qui a été créé.
    Une chose qui empêchait de passer a été enlevée, et maintenant on peut passer.
    Donc ce n'est pas qu'on profite de la porte, on profite de la non-porte ; par conséquent, c'est permis même si cela a été fait bémézid

Voilà, je t’ai transmis quelques lois générales à ce propos.

Bien sûr, il y a encore beaucoup de choses à dire là-dessus.
Un livre entier a été écrit à ce propos par le Rav David Yossef Chalita, fils du Rav Ovadia Yossef Zatsal : Halakha Beroura sur Hilkhot maassé chabbat (action de Chabbat). 

Chabbat Chalom

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Interdit à vie pour celui qui a fait la malakha durant

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Raphael, Mardi 11 février 2020

Chalom Rav, Quelle est la berakha sur du sushi ? Chéhakol ou mezonot ? Merci Rav....

Astrance, Dimanche 09 février 2020

Chalom Rav, Lorsque je finis de servir le contenu d'une casserole le Chabbat et qu'elle se retrouve vide, est ce que cette casserole devient mouktsé ? En vous remerciant par avance...

Ethan, Jeudi 06 février 2020

Bonjour Rav, Le Chabbat en hiver nous rentrons de la synagogue vers 18h00 : Devons-nous faire le Kiddouch dès qu’on rentre puis manger ou Pouvons-nous attendre 20h puis manger ou bien Faire kiddouch sur du mezonot puis prendre le repas vers 20h car vers 18 h nous avons pas très faim... Lorsqu’il n’y a pas d’endeuillés à la synagogue après une étude ou le Kaddich Yatom pendant la tefila, quelle personne est ...

Raphael, Jeudi 06 février 2020

Bonjour Rav, Mon père a acheté un poisson,nommé la dorée du lac et il y a avait les œufs de poisson qui venaient avec ,mon père m’a dit qu’il vient d’apprendre que ce n’est pas cachère. Est-il vrai que les œufs de poissons sont pas cachères ? Merci...

Liseron, Vendredi 31 janvier 2020

Chalom kvod haRav, J'ai beaucoup de mal avec les lois du trempage au mikvé... Pourriez vous me les expliquer les conditions du trempage et les matériaux qu on doit tremper ...? Merci à vous...

Avigaïl, Jeudi 23 janvier 2020

Chalom, Etant donné que le lait de nos jours est stérilisé, est ce que c'est considéré comme bouilli ? Merci...

Fabrice, Mercredi 22 janvier 2020

Chalom Rav, Lorsqu'on étudie seul, doit-on étudier à voix haute ou étudier et lire dans sa tête est suffisant ? Si quelqu'un ne sait pas se concentré en étudiant à voix haute, peux-il étudier dans sa tête afin d'avoir un meilleur résultat ? Je vous remercie pour votre réponse et vous souhaite tout le meilleur. Chalom...

Perce-neige, Jeudi 16 janvier 2020

Chalom Rav, Lorsque je retire une gousse d'ail de la tête d'ail, les autres gousses voisines de celles que j'ai retirée et qui restent attachées à la tête se retrouvent en partie découvertes. Est-ce que cela rentre dans l'interdit de laisser de l'ail ou de l'oignon découvert la nuit ? Si on fait cuire volontairement un oignon qui est resté découvert la nuit, la casserole dans laquelle on a cuit cet oignon doit être ...

Laura , Mardi 14 janvier 2020

Bonjour, Je voulais savoir si il était possible d’utiliser un mixeur plongeant 'halavi pour une sauce tomate neutre mais cuite dans une casserole bassari. Est-il possible qu’une femme fasse la havdala ? Cordialement Merci...

Buglose, Dimanche 12 janvier 2020

Chalom Rav En ce moment il se dégage chez moi une odeur d'égout qui remonte probablement par les canalisations. Je ne peux malheureusement pas faire partir l'odeur en permanence car à Paris il fait très froid et en plus bien que nous sommes en hiver il y a des moustiques qui rentrent. Est-ce que si je mets un masque pour ne plus sentir l'odeur je peux réciter mes berakhots, faire ma tefila et étudier etc. ? Est-ce que si à force d'être ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Celui qui juge son prochain avec bienveillance sera jugé lui-même avec bienveillance. "

(Chabbat 127b)