Des bénédictions dans le Nord - Adar 2020

*Remplissez vite le formulaire de demande de Bérakha en cliquant ici

 

En l'honneur du mois d'Adar, le mois de la joie et de la bénédiction, un mois où Hachem écoute nos prières, mes élèves et moi-même irons prier sur la Tombe des Tsaddikim du nord d’Israël.
Avec l'aide d'Hachem, nous rappellerons les noms transmis et vos Téfilot seront exaucées ! Je vous donne rendez-vous pour des Lives vidéo sur nos supports...
Transmettez vos noms !"*

Rav Ron Chaya

*Remplissez vite le formulaire de demande de Bérakha en cliquant ici


2

Jours restants

Question de Mazal du Dimanche 23 septembre 2007

J'aurais plusieurs questions sur les lois concernant les bénédictions...
,


Chalom,

J'aurai quelques questions :

  1. Lorsqu'on fait par ex chéakol avec seulement l'intention de manger du chocolat, a-t-on le droit de manger un bonbon sans refaire la berakha ?

  2. A-t-on le droit lorsqu'on fait une berakha d’acquitter tous les aliments qu'on va manger concernant cette berakha ?
    Ex : Je fais chéakol en ayant l'intention d'acquitter tous les éléments chéakol, je bois de l'eau et je mange un bonbon ensuite sans faire de berakha ?

  3. Quel est le temps d'attente maximal entre la berakha richona et la berakha a'harona ?
    Si je dépasse ce temps, je n'aurai plus le droit de faire la berakha a'harona ?
    Et est-ce permis de faire la berakha a'harona dans un autre endroit que celui ou on a fait la berakha richona ?

  4. Est-ce vrai qu'on ne fait pas de berakha a'harona sur les bonbons et les boissons chaudes ?

  5. Pour séouda chélichit, certains se contentent d'un gâteau ou d'une petite collation.
    Est-ce permis ?
    Est-on obligé de faire motsi sur le'hem michné pour ce 3ème repas de Chabbat ?

Je suis désolée d'être aussi longue mais ces questions me poursuivent presque chaque jour.
Merci beaucoup pour tous vos chiourim et tout le temps que vous prenez pour nous guider et nous éclairer dans la voie de la Torah.
Qu'Hachem vous envoie toujours beaucoup de berakha !

,

Chalom Mazal,

Si on a mangé du chocolat et qu'on n'a pensé clairement en faisant la berakha à n'acquitter que le chocolat et rien d'autre, on devra refaire la berakha sur un bonbon.
Si on a pensé clairement que la berakha acquittait aussi un éventuel bonbon par la suite, alors on ne la refait pas.

Si on a fait la berakha en ne pensant rien de spécial, on ne refera la berakha sur le bonbon que si le bonbon est prioritaire dans les lois de priorité des berakhot.

Pour tous les aliments, on donnera la priorité à l'aliment que nous préférons.

Donc si le bonbon est meilleur que le chocolat, on refera la berakha, même si on n'a pas fini le chocolat.
Sinon, non.

En ce qui concerne les fruits, il y a une makhloket si on donne la priorité au fruit qu'on préfère ou au fruit prioritaire par rapport à l'ordre des fruits par lesquels la terre d'Israël a été louée : en premier l'olive, puis la datte, le raisin, la figue et la grenade.
De plus, ces derniers sont prioritaires par rapport à tous les autres fruits.

Donc si on a fait le berakha sur une pomme et qu'on nous amène un autre fruit, si celui-ci est meilleur ou si c'est un des 5 fruits susmentionnés, on refera la berakha, même si le premier fruit n'est pas terminé. Sinon, non.
Si le premier fruit était un des 5 fruits et que le deuxième est meilleur que le premier, ou l'inverse, dans tous les cas on ne refera pas la berakha car il y a une discussion pour savoir quel fruit est prioritaire (comme dit plus haut).
Si on a mangé du riz et que se présente à nous des mezonot constitués de farine de céréales, on refera la brakha.
J'espère que j'ai été clair.
Il est écrit dans le Choul'han Aroukh que pour sortir de ce genre de problèmes, le mieux, quand on fait la brakha sur du chocolat par exemple, est de penser à nous rendre quitte de tout ce qu'on pourrait manger après qui a la même brakha, y compris les boissons.
Si je mange un aliment sans pensée spéciale en faisant la brakha, et qu'on m'apporte une boisson, dans tous les cas, même si je n'ai pas fini l'aliment, je referai la brakha sur la boisson. Si la boisson était devant moi lorsque j'ai fait la brakha sur l'aliment, même si la brakha a été faite sans pensée spéciale, on ne refait pas la brakha.

Le rav Ovadia Yossef Chalita a un avis différent et tranche qu'il n'y a pas de différence entre la loi qui concerne deux aliments l'un après l'autre et la loi d'une boisson avant ou après un aliment. 

Jusqu'à quand peut-on faire la berakha a'harona ?

Pour les aliments :
Si on est rassasié, on a a priori 1h12 pour la faire, et a posteriori tant que l'appétit n'est pas revenu.
Si on a un doute à ce sujet (si l'appétit est revenu ou pas) : si on a mangé du pain et qu'on a été rassasié, on fait le birkat, sinon on ne pourra plus le faire.
Pour les autres aliments, dans tous les cas de doute au sujet du « retour » de l'appétit on ne pourra plus faire la brakha.
Si on n'a mangé que peu et qu'on n'est pas rassasié, a priori on fera la brakha immédiatement, a posteriori dans la demi heure qui suit. Si on a mangé du pain, on a jusqu'à une heure.

Pour les boissons :
On peut faire la berakha tant qu'on se sent désaltéré par la consommation de la boisson.
Si on a de nouveau soif, on ne peut plus la faire.
Si on a un doute au sujet de la soif, on a au maximum 1 /2 heure pour faire la berakha.
Attention, quand il fait chaud ou quand on fait du sport, il faudra immédiatement faire la brakha car très rapidement on a de nouveau soif et on peut perdre la berakha.
On ne fait la brakha a'harona que si on a consommé un volume d'aliment de 28 ml en 4 minutes au moins ou, pour les boissons, si on a bu une quantité de 86 ml d'un coup.
Dans tous les autres cas on ne fera pas la brakha a'harona.
Néanmoins, pour ne pas entrer dans un safek, on essaiera de manger soit plus de 28 ml soit moins de 19 ml.
De même, on boira soit 86 ml d'un coup, soit moins de 19 ml par 4 minutes.

Il n'y a l'obligation de faire la brakha a'harona à l'endroit où on a mangé que pour birkat hamazon et méein chaloch.

Pour boré néfachot, on pourra faire la brakha même autre part.

A propos de séoudat chlichit, je te lis le Choul'han Aroukh chap 291 alinéa 5 :

«Il faut la faire avec du pain.

  • D'autres disent qu'on peut la faire avec n'importe quel aliment fait avec les cinq céréales.
  • D'autres disent qu'on peut la faire avec des aliments qui accompagnent le pain (viande ou poissons, mais pas fruits et légumes).
  • D'autres disent qu'on peut la faire même avec des fruits et des légumes.

L'essentiel est comme le premier avis, avec du pain, à moins d'être complètement rassasié ».

Le Rav Ben Tsion Abba Chaoul Zatsal dit que si on a des gâteaux qui ne respectent pas les 3 conditions suivantes à la fois, ils peuvent être considérés comme du pain et on peut même a priori faire séoudat chlichit avec :

  • S'ils sont croustillants
  • S'ils sont fourrés
  • Si la pâte est pétrie avec des œufs, du sucre, de l'huile… de façon à ce que la pâte n'ait plus un gout de pain mais de gâteau

Si ces trois conditions sont remplies à la fois, ce n'est plus du pain.

  • De même, si la pâte était liquide, ce n'est pas du pain et on ne pourra pas faire seoudat chlichit dessus a priori.
    Si possible on fera seoudat chlichit sur lekhem michné, ou sur deux gâteaux si on le fait avec des gâteaux.

Petite parenthèse :
Il est écrit que la séoudat chlichit a la segoula de protéger durant Gog ou Magog.
Vu qu'il est très très très probable que cette année nous vivions Gog ou Magog, il est donc très conseillé de faire séoudat chlichit comme il se doit.

S'il y a des points qui restent obscurs, n'hésite pas à me réécrire.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav

Réagir sur J'aurais plusieurs questions sur les lois concernant les

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Raphael, Mardi 11 février 2020

Chalom Rav, Quelle est la berakha sur du sushi ? Chéhakol ou mezonot ? Merci Rav....

Astrance, Dimanche 09 février 2020

Chalom Rav, Lorsque je finis de servir le contenu d'une casserole le Chabbat et qu'elle se retrouve vide, est ce que cette casserole devient mouktsé ? En vous remerciant par avance...

Ethan, Jeudi 06 février 2020

Bonjour Rav, Le Chabbat en hiver nous rentrons de la synagogue vers 18h00 : Devons-nous faire le Kiddouch dès qu’on rentre puis manger ou Pouvons-nous attendre 20h puis manger ou bien Faire kiddouch sur du mezonot puis prendre le repas vers 20h car vers 18 h nous avons pas très faim... Lorsqu’il n’y a pas d’endeuillés à la synagogue après une étude ou le Kaddich Yatom pendant la tefila, quelle personne est ...

Raphael, Jeudi 06 février 2020

Bonjour Rav, Mon père a acheté un poisson,nommé la dorée du lac et il y a avait les œufs de poisson qui venaient avec ,mon père m’a dit qu’il vient d’apprendre que ce n’est pas cachère. Est-il vrai que les œufs de poissons sont pas cachères ? Merci...

Liseron, Vendredi 31 janvier 2020

Chalom kvod haRav, J'ai beaucoup de mal avec les lois du trempage au mikvé... Pourriez vous me les expliquer les conditions du trempage et les matériaux qu on doit tremper ...? Merci à vous...

Avigaïl, Jeudi 23 janvier 2020

Chalom, Etant donné que le lait de nos jours est stérilisé, est ce que c'est considéré comme bouilli ? Merci...

Fabrice, Mercredi 22 janvier 2020

Chalom Rav, Lorsqu'on étudie seul, doit-on étudier à voix haute ou étudier et lire dans sa tête est suffisant ? Si quelqu'un ne sait pas se concentré en étudiant à voix haute, peux-il étudier dans sa tête afin d'avoir un meilleur résultat ? Je vous remercie pour votre réponse et vous souhaite tout le meilleur. Chalom...

Perce-neige, Jeudi 16 janvier 2020

Chalom Rav, Lorsque je retire une gousse d'ail de la tête d'ail, les autres gousses voisines de celles que j'ai retirée et qui restent attachées à la tête se retrouvent en partie découvertes. Est-ce que cela rentre dans l'interdit de laisser de l'ail ou de l'oignon découvert la nuit ? Si on fait cuire volontairement un oignon qui est resté découvert la nuit, la casserole dans laquelle on a cuit cet oignon doit être ...

Laura , Mardi 14 janvier 2020

Bonjour, Je voulais savoir si il était possible d’utiliser un mixeur plongeant 'halavi pour une sauce tomate neutre mais cuite dans une casserole bassari. Est-il possible qu’une femme fasse la havdala ? Cordialement Merci...

Buglose, Dimanche 12 janvier 2020

Chalom Rav En ce moment il se dégage chez moi une odeur d'égout qui remonte probablement par les canalisations. Je ne peux malheureusement pas faire partir l'odeur en permanence car à Paris il fait très froid et en plus bien que nous sommes en hiver il y a des moustiques qui rentrent. Est-ce que si je mets un masque pour ne plus sentir l'odeur je peux réciter mes berakhots, faire ma tefila et étudier etc. ? Est-ce que si à force d'être ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Qui est riche? Celui qui est satisfait de ce qu'il a, dit Rabbi Meir. "

(Chabbat 25b)