Question de Xanthorrhoea du Mercredi 22 juin 2011

Mon patron me rapporte toujours du lachon hara sur les autres employés, que faire ?
,

Kevod harav,

Mon patron juif me raconte tout le temps du lachon hara ou de la re'hilout sur d'autres employés.
Que faire?
A t-il le droit en tant que patron de se plaindre sur des faits réels ?

Merci

,

Chalom,

Il n'a absolument pas le droit de le faire et vous n'avez pas le droit de l'écouter.

Les seuls cas où on peut faire du lachon hara seront des cas où il y a une réelle utilité, et dans ces cas il faudra aussi respecter 7 à 8 conditions pour pouvoir faire ce lachon hara de façon autorisée.

Voici ces conditions :

  1. Soit avoir vu l'acte que l'on dénigre, soit avoir établi avec certitude absolue que cet acte a bien été fait.

  2. Être sûr qu'il y a réellement eu un préjudice selon la Torah.

  3. Avoir préalablement réprimandé l'auteur du méfait avec douceur, et celui-ci a refusé de prendre en considération ces reproches.

  4. Ne raconter que la stricte vérité sans aucune exagération des faits.

  5. N'être motivé que par une intention d'aider et non aussi par haine ou par vengeance de la personne sur qui on parle.

  6. Vérifier qu'il n'y a pas d'autres moyens de réparer le dommage ou de corriger les actions du fauteur autrement qu'en disant sur lui du lachon hara.

  7. La personne sur qui on parle ne subira pas de sanction plus grande que celle que lui aurait infligée un beth din.

  8. Celui qui parle de ce lachon hara n'est pas coupable de la même faute qu'il dénigre.

Attention :

  • Même si toutes ces conditions sont réunies, les auditeurs ne devront pas croire à ces paroles de lachon hara de façon absolue, ils devront simplement les prendre en considération pour éviter toute éventuelle nuisance.

  • De même que les non-juifs pensent qu'il n'y a aucun problème à dire une chose négative sur quelqu'un du moment qu'on ne dit que la vérité (chose interdite par la Torah pour les juifs car considérée comme du lachon hara), il sera permis de faire du lachon hara sur eux ou même sur des juifs ayant le statut de non-juifs
    (apikorsim ou mé'halélé Chabbat béfarhéssia conscients de la gravité de leurs actes).

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réponse connexe

Réagir sur Mon patron me rapporte toujours du lachon hara sur les

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Liseron, Jeudi 26 septembre 2019

Bonjour Kvod Harav, Je me permets de vous contacter afin de savoir quelle est la différence entre les ta'hanounim et les seli'hot ? Je ne comprends pas les différences et en quoi ça consiste... C'est très compliqué pour moi à visualiser la compréhension de ces deux concepts. Cordialement Kvod harav...

Muscari, Mercredi 25 septembre 2019

Bonjour Rav, On nous a prêté un chien pour un mois (le propriétaire est un juif comme nous) ; nous voudrions connaitre les halakhot qui nous concernent à propos du Chabbat Nous nous marions et il se trouve que nous avons un proche goy de la famille. Nous voudrions savoir s'il pouvait se trouver sous la 'houppa avec nous ou bien si cela est strictement interdit selon la halakha... Merci beaucoup Rav Ron Chaya...

Myriam, Mercredi 25 septembre 2019

Chalom Rav, Est-il autorisé de faire des soins esthétiques dans la période qui sépare Roch Hachana et Yom Kippour (épilation, maquillage semi permanent), etc. ? Merci 'Hag Saméa'h...

Hélianthème, Lundi 23 septembre 2019

Chalom Rav, Je viens de me marier, et nous avons reçu moi et ma femme des cadeaux pour le mariage. J'aimerai savoir si nous devons donner le maasser dessus ? Si oui, ai je le droit de donner une partie au Rav qui nous à marié pour le remercier ? Merci...

Ononis, Dimanche 22 septembre 2019

Chalom Rav, Ayant eu un empêchement de pratiquer le Chabbat du samedi, est-ce autorisé de le reporter  à dimanche ? Bien à vous Chana Tova...

Michael, Dimanche 22 septembre 2019

Bonjour, Est-on obligé de lire la haftara avec les ta'amim Chabbat et fêtes à la synagogue ? Merci...

Oseille, Vendredi 20 septembre 2019

Bonjour, Au sujet du Maasser, 'Homech plus exactement, nous entendons des avis divergents en ce qui concerne le fait de donner 20% du salaire reçu ou de donner 2 fois 10% du salaire reçu. Je vais prendre un exemple : Je reçois 1000€. Dans le 1er cas je donne 20% de 1000 soit 200€. Dans le 2ème cas je donne 10% de 1000 soit 100€, il me reste 900 et je prélève à nouveau 10% de 900 soit 90€, j'aurais donc donné ...

Naphtali, Mercredi 18 septembre 2019

Bonjour Rav, Question sur le הר הבית : La majorité des possekim ont dit qu'il est interdit d'y monter car on ne connaît pas les limites et donc crainte de karet. J'ai du mal à comprendre leur paroles car : Tout d'abord, cette punition est uniquement dans le Saint des Saint, et donc sa zone reste tout de même limite. De plus, même en étant très prudent sur les limites, il y a forcément une zone où c'est évident que ...

Perce-neige, Vendredi 13 septembre 2019

Bonjour, J’ai accouché d’une petite fille ; comment de passe le compte des jours pour le mikvé ? Merci de votre réponse Chabbat Chalom...

David, Mardi 10 septembre 2019

Chalom Rav, J'aimerais vous poser 3 questions, si vous voulez bien : Dans votre cours "Les lois de Netilat Yadaim", pour reprendre l'exemple de la pomme : Si on lave la peau du fruit mais qu'on l'épluche et qu'on mange donc le fruit qui n'a pas été en contact avec l'eau, faut-il faire netilath yadaïm ? Dans tous les cas de netila appliqués aux aliments mouillés, on parle bien de la même netila qu'avant de manger du pain, c'est-à-dire 3...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Si je ne suis pas pour moi, qui le sera? Et si je suis pour moi, qui suis-je? Et si ce n'est maintenant, quand ce sera?" "

(Pirke Avoth (1-14))