Question de Archon apollinaris du Vendredi 30 novembre 2018

On m'a rapporté qu'il existe 3 façons de prendre une femme pour épouse... et là la façon assez surprenante, avoir un rapport suffisait à se considérer comme mariés...
,

Bonjour Rav
Déjà un grand merci à vous et toute votre équipe pour tout ce que vous faites.

On m'a rapporté qu'il existe 3 façons de prendre une femme pour épouse à savoir :

  •  Donner une alliance
    (un objet avec une certaine valeur pour acter le fait de la "prendre),

  • La 'Houppa

  • et là la façon assez surprenante on m'a dit qu'avoir un rapport suffisait à se considérer comme marié.

Je suis sûr que c'est pas possible pour un tas de raisons.
Si je me trompe pas, il faut faire l'acte pour valider le mariage mais l'acte en lui même ne peut pas suffire non ?

Dans ce cas, un homme a un rapport avec une femme et ils sont mariés, et de ce fait où est l'interdiction ?
Pouvez-vous me dire ce qu'il est svp ?

'Hazak Leava ;-)

,

Chalom,

La première Michna du traité Kidouchin mentionne trois façons de se marier avec une femme :

  • En lui donnant soit une somme d’argent ou un objet dont la valeur pécuniaire s’élève au moins à une prouta
    (un 40ème d’un gramme d’argent au taux boursier, soit environ 5 centimes d’euros aujourd’hui) ;
    aujourd’hui, la coutume est de lui donner une bague,

  • Soit un chtar, un contrat dans lequel on écrit « tu m’es sanctifiée (donc tu deviens ma femme) par ce chtar »,
    et lorsqu’on le lui donne,

  • Elle devient notre femme, ou par l’union intime.

Ces trois façons ne sont valables qu’à la condition sine qua non que deux témoins cachères aient assisté à cela, et que ces actions aient été faites dans l’intention claire (verbalisée) que ce soit un acte de Kidouchin de mariage.

Par conséquent :

  • Il faut deux témoins pour l’argent ou la bague comme c’est l’usage aujourd’hui sous la ‘houpa.
    (Une ‘houpa ne fait jamais office d’acte d’acquisition d’une femme, on y récite simplement des bénédictions avec la Présence divine.
    Donc si on se marie avec une femme sous la ‘houpa sans lui donner une bague devant deux témoins, ce mariage est caduc).

  • De même, deux personnes doivent témoigner du don du chtar à la femme.

  • Enfin, au niveau de l’union intime, vu qu’il y a un manque de pudeur à assister à cela, les deux témoins doivent voir et entendre l’homme dire à la femme : 

« Tu seras mariée avec moi par la relation que nous allons avoir ensemble ».

  • Ensuite, les deux s’isolent dans une chambre et dès ce moment, ils sont considérés comme étant mariés.

Toutes les autres façons possibles et imaginables de marier deux personnes sont nulles et non avenues.

Je précise que les deux témoins doivent être cachères.

Chabbat Chalom et ‘Hanoukka Saméa’h

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav

Réagir sur On m'a rapporté qu'il existe 3 façons de prendre une femme

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Crisal aqua aura, Mardi 22 janvier 2019

Chalom, Dans le cadre de lachon hara, a-t-on le droit, mon mari et moi, de discuter des soucis que nous donne nos enfants ? Merci...

Zircon, Mardi 22 janvier 2019

Bonjour, Dans ma chambre j ai une mirpesset ; j'aimerai savoir si je dois mettre la mézouza à l'extérieur ou à l'intérieur sachant que c'est une chambre conjugale. Et je sais que nous n'avons pas le droit d'être dévêtue devant une mezouza... Je vous remercie beaucoup...

Wulfénite, Mardi 22 janvier 2019

Bonjour Rav Chaya, Concernant le fait que des mets ne doivent pas être cuisinés par des goyim pour que des juifs puissent les consommer, comment se fait-il alors que dans la plupart des restaurants cachères, en cuisine on voit que ce sont des goyim qui cuisinent au niveau du personnel ? Comment se fait-il que cela soit permis ?!? Merci de votre réponse...

Dan, Mardi 22 janvier 2019

Chalom Rav, J'hésite quelle berakha faire sur les senteurs suivantes ; mon doute est principalement entre isbé béssamim et atsé béssamim : Feuilles de menthe Pétales de rose (sans tige ni rien d'autres) Bourgeon de rose (sans tige, par exemple ceux qu'on distribue aux brit milot) Une fleur de rose complète avec sa tige Merci beaucoup....

Saturnia pavoniella, Lundi 21 janvier 2019

Bonjour Rav Lorsqu'on prie seul, est-il possible de lire la Amida à voix haute ? Ça me permets d être plus concentré... Merci...

Anonyme, Lundi 21 janvier 2019

Chalom cher Rav, Est-il autorisé pour une femme lorsqu'elle a ses règles, de porter une protection hygiénique Chabbat ? (serviette ou tampon), Merci...

Diamant d'Herkimer, Lundi 21 janvier 2019

Bonjour Rav, Pour quelle raison (mis à part l'avion) devons-nous faire le birkat hagomel ? Toda Raba...

Onagraceae, Dimanche 20 janvier 2019

Bonjour Rav, Je reviens vers vous suite à votre réponse à ma question sur Acher yatsar au milieu de la nuit après avoir été aux toilettes, j'ai compris qu'il faut d'abord procéder à Netilat yadaïm afin de supprimer l'impureté dûe au sommeil (sauf si on a très très envie et dans ce cas on va aux toilettes directement) mais quand vous dites "faire netilat yadaïm" vous parlez seulement du lavage des ...

Ceibo, Vendredi 18 janvier 2019

Chalom Rav, J'ai dans ma chambre des traces de moisissure qui n'ont pas d'odeur, puis-je dire des divrei Torah dedans ? S'ils ont une odeur, est-ce dérabannan ou déOraita ? Puis-je commencer Aleinou léchabéah pendant que l'officiant répéte Barékhou (ou dois-je attendre qu'il finisse de répondre) ? Si je suis en pleine brakha de Yotser Or et que l'officiant dis la Kédoucha avant moi, dois-je répondre (, puis redire ...

Églantine, Vendredi 18 janvier 2019

Bonjour, Si pendant Chabbat un enfant sors toutes les marmites, est-ce qu’on peut les remettre à leur place ou c’est mouktsé ? Est ce que pendant Chabbat on peut lire aux toilettes des catalogues de ventes ou ils sont mouktsé ? Merci beaucoup...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Ne reporte pas l'étude pour plus tard de crainte que tu n'en trouves pas le temps" "

(Pirke Avoth 2-5)