DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Eliahou du Jeudi 13 juin 2019

Peut-on inviter quelqu'un si on sait qu'il mange sans faire de berakhot avant ?
,

Kvod Arav,

L’invitation d'un 'AM HA-ARETS à un repas à la maison, comme l'organisation d'un apéritif à la synagogue, entraîne automatiquement les gens à manger sans BERAHKOT, y a-t-il "לפני עיוור לא תתן מכשול" ?
Si oui, comment régler ce problème (si possible avec des sources) ?

Merci 

,

Chalom Eliahou,

  • Le Choul’han Aroukh (Ora’h ‘Haïm, chap. 169, alinéa 2) écrit qu’il est interdit de donner à manger à une personne qui ne sait pas réciter la berakha.

    • Le Piské Téchouvot (tome 2 p. 475) écrit qu’en fonction de cela,

      • les décisionnaires actuels disent que lorsqu’on invite des gens non religieux,
        il faut gentiment leur demander de réciter la berakha.

      • De plus, il est bien de les inviter à mettre une kippa

        • Néanmoins, s’ils refusent, ce n’est plus notre problème,
          • et dès lors, on ne commet pas l’interdit de lifné iver
          • ou celui de messayéha lidvar avéra
            (aider quelqu’un à commettre un péché).

    • Tous les décisionnaires de notre époque écrivent que

      • si notre requête est susceptible de les blesser
        ou de les éloigner de la Torah car ils penseraient qu’on manque de savoir-vivre,

      • ou si on sait pertinemment qu’ils ne nous écouteront pas,


      alors on peut sans problème leur donner à boire et à manger même s’il est clair qu’ils ne réciteront aucune berakha.

      • A fortiori, si le fait de les inviter les rapprochera de la Torah, inutile de leur demander de réciter la berakha
        • (dans le cas où on sait que cela peut causer des problèmes).

    • Il est bien de réciter la berakha à haute voix en déclarant qu’on les en acquitte.

      • Même s’ils ne pensent pas clairement en être acquittés,
        par le simple fait qu’ils écoutent la berakha et savent qu’elle est récitée pour eux, on peut considérer qu’ils ont pensé en être acquittés.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Peut-on inviter quelqu'un si on sait qu'il mange sans faire

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Eupatoire, Lundi 22 juillet 2019

Bonjour Rav, Les enfants peuvent-ils se baigner à la piscine un jour de jeûne (comme le 17 Tamouz) ? Merci pour votre réponse....

Eliahou, Lundi 22 juillet 2019

Kvod Arav, Quelle est la prière la mieux acceptée par D-ieu, (je parle d'un juif normal et en dehors de la Halakha pure) : Prier au Nets tous les matins seul Prier PAS AU NETS tous les matins dans un minyan cachère Kol touv...

Carline, Dimanche 21 juillet 2019

Bonjour Rav Est-il possible d’aller chez le coiffeur aujourd’hui ? Merci...

Epiaire, Dimanche 21 juillet 2019

Chalom Rav Pouvez-vous svp rappeler les kavanot à avoir relatives aux interdits auxquelles on fait attention en se coupant les cheveux et en se rasant la barbe ? Je crois qu'il y en a 15 mais je ne suis plus sûr... En vous remerciant par avance Chavoua tov...

Sauge, Vendredi 19 juillet 2019

Chalom Rav, J'ai un ami qui habite loin de la synagogue et qui fait l'effort de prendre une nuit d’hôtel pour rester tout le Chabbat sur place et venir aux offices. Je voudrais faire la mitsva de hakhnassat Or’him comme il se doit afin d’honorer cet ami comme le demande la Torah. Je suis célibataire sans enfants. J'ai un siddour porte de la délivrance, hébreu, phonétique, français mot à mot, Est-ce que je peux lui ...

Pulsatille, Jeudi 18 juillet 2019

Chalom Rav,  Je suis sur le point de racheter un magasin d’optique. Le prix a été basé sur le chiffre d’affaire existant (le propriétaire étant non juif le magasin est ouvert Chabbat). Je compte ne pas être ouvert Chabbat (j’ai fait téchouva il y a un an et suis chomer Chabbat depuis). D’après mes « calcul rationnel » en travaillant de la même façon sans les Chabbat il ...

Daniel, Jeudi 18 juillet 2019

Bonjour rav, Quelles sont les meilleurs dimension d'un talit katan ? Dans quelles matières est-il préférable de le fabriquer ? Quelles sont les meilleurs dimension d'un talit gadol pour un homme d'1m76 ? Dans quelles matières est-il préférable de le fabriquer ? (c'est pour une commande personnalisé) Merci d'avance....

Ophrys, Mercredi 17 juillet 2019

Bonjour Rav, Dans mon livre sur le résumé des lois du Choul'han Aroukh, il est écrit que si le jeûne du 17 Tammouz est repoussé (comme cette année), quelqu'un qui est malade même si ce n'est pas grave n'est pas tenu de jeûner. Que veut dire "malade même si c'est pas grave" ? Quelqu'un qui a ne serait-ce qu'un rhume doit-il jeûner ? Merci...

Lotier, Mercredi 17 juillet 2019

Bonjour Rav, Mon travail est physique et me fait beaucoup transpirer. De plus si je ne lave pas mes cheveux tous les jours ils deviennent très gras. C'est très difficile pour moi de ne pas me doucher la semaine avant Ticha béAv... Dans certaines conditions est-il possible De prendre une douche ? De se laver les cheveux et les aisselles en plus du visage/main/pied autorisé ? Merci...

Esparcette, Vendredi 12 juillet 2019

Chalom Rav, Pour le 9av repoussé, concernant une femme qui allaite, et qui est en début de grossesse, je crois savoir qu'il est bon d'être solidaire avec le klal, et jeûner jusqu'à 'hatsot. Si besoin, ne manger que ce qui est nécessaire. mais si elle voit quelque-chose qui fait envie (par exemple en servant des enfants en bas âges), peut-elle en prendre ou pas ? Merci....

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Dix mesures de beauté sont descendues dans le monde, neuf ont été pour Jérusalem et une pour le monde entier" "

(Kidouchin 49b)