DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Eliahou du Jeudi 13 juin 2019

Peut-on inviter quelqu'un si on sait qu'il mange sans faire de berakhot avant ?
,

Kvod Arav,

L’invitation d'un 'AM HA-ARETS à un repas à la maison, comme l'organisation d'un apéritif à la synagogue, entraîne automatiquement les gens à manger sans BERAHKOT, y a-t-il "לפני עיוור לא תתן מכשול" ?
Si oui, comment régler ce problème (si possible avec des sources) ?

Merci 

,

Chalom Eliahou,

  • Le Choul’han Aroukh (Ora’h ‘Haïm, chap. 169, alinéa 2) écrit qu’il est interdit de donner à manger à une personne qui ne sait pas réciter la berakha.

    • Le Piské Téchouvot (tome 2 p. 475) écrit qu’en fonction de cela,

      • les décisionnaires actuels disent que lorsqu’on invite des gens non religieux,
        il faut gentiment leur demander de réciter la berakha.

      • De plus, il est bien de les inviter à mettre une kippa

        • Néanmoins, s’ils refusent, ce n’est plus notre problème,
          • et dès lors, on ne commet pas l’interdit de lifné iver
          • ou celui de messayéha lidvar avéra
            (aider quelqu’un à commettre un péché).

    • Tous les décisionnaires de notre époque écrivent que

      • si notre requête est susceptible de les blesser
        ou de les éloigner de la Torah car ils penseraient qu’on manque de savoir-vivre,

      • ou si on sait pertinemment qu’ils ne nous écouteront pas,


      alors on peut sans problème leur donner à boire et à manger même s’il est clair qu’ils ne réciteront aucune berakha.

      • A fortiori, si le fait de les inviter les rapprochera de la Torah, inutile de leur demander de réciter la berakha
        • (dans le cas où on sait que cela peut causer des problèmes).

    • Il est bien de réciter la berakha à haute voix en déclarant qu’on les en acquitte.

      • Même s’ils ne pensent pas clairement en être acquittés,
        par le simple fait qu’ils écoutent la berakha et savent qu’elle est récitée pour eux, on peut considérer qu’ils ont pensé en être acquittés.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Peut-on inviter quelqu'un si on sait qu'il mange sans faire

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Yohan, Mardi 20 août 2019

Bonsoir Rav. La question que je me pose est la suivant : A-t-on le droit de t’entendre le nom d'Hachem dans une musique ? Merci d’avance...

Yts'hak, Dimanche 18 août 2019

Bonjour Rav, Une femme séfarade a 100% de ma famille a été éduquée en France depuis petite à dire le nom d'Hachem dans le Keriat Chéma et dans les parties de la téfila qui selon les possekim séfarades ne font pas la berakha car elles dépendent du temps etc...  J'ai deux questions a ce sujet : Y a-t-il des raisons kabalistiques ou profondes concernant ces mitsvot/berakhot qui dépendent du temps que les femmes ne ...

Seren, Dimanche 18 août 2019

Bonjour Kvod HaRav, Je voudrais savoir s'il vous plaît, s'il est permis à un enfant de faire le tikoun 'hatsot dans la première année du deuil d'un parent. Merci d'avance....

Sanve, Mercredi 14 août 2019

Bonjour Rav Je souhaiterais acheter un pétrin à spirale de bonne qualité et j’ai trouvé le modèle qui me convient. La cuve de ce pétrin se retire facilement ce qui ne posera pas de problème pour la tremper au mikvé, mais la spirale en revanche est fixe. J’ai posé la question au vendeur qui me confirme qu’il est impossible pour l’usager de la détacher. Il se trouve que pour ce genre de modèle ...

Benjamin, Mercredi 14 août 2019

Chalom Rav! J’avais une question concernant le Pidyon HaBen. Est-ce qu’un père adoptif est tenu de faire cette mitsva ? Par exemple, un homme qui épouserait une veuve qui est enceinte de son défunt mari (et dont l’enfant est son fils premier né), est ce que le nouveau mari, qui sera le père adoptif de l’enfant, peut faire le rachat ou pas ? Merci beaucoup! En espérant la venue immédiate du Machia'h !...

Potentille, Mercredi 14 août 2019

Bonjour Kvod haRav, Pourriez-vous m'expliquer la différence entre Batel bérov et Batel bechichim ? C'est assez confus dans mon esprit et cela m’inquiète pour le respect de la cacheroute. Merci encore . Toda raba Kvod haRav...

Esparcette, Mercredi 14 août 2019

Bonjour Rav, Est-il permis le Chabbat de "courir" après notre bébé de plus d'un an pour le faire rire (sachant que cela nous fait aussi plaisir) ? Merci...

Amelanchier arborea, Mardi 13 août 2019

Bonjour Rav, J'espère que vous allez bien. J'avais deux questions à vous poser : A-t-on le droit de mélanger la volaille et le lait ? Je m'explique. J'ai entendu dire qu'à la base on ne devait pas mélanger le lait et la viande mais que la volaille était autorisée et que ce sont les grands sages qui ont finalement décidé que la volaille et la viande ne devaient pas se mélanger avec le lait car nous faisions pas la ...

Caline, Lundi 12 août 2019

Bonjour, Peut-on prononcer à voix haute la prière et les Psaumes ou doit-on les dire dans son cœur, en silence, pour soi-même lorsqu'on fait la ta’anit dibour (puisqu'il ne faut pas parler, donc, le silence s'applique aussi aux prières) ? Merci...

Lyvia, Jeudi 08 août 2019

Chalom Rav, Je me marie sDv la semaine d’avant Pourim, et j’ai entendu que le 'hatan et la kala sont exemptés de jeûner quand le ta'anit Esther tombe pendant la semaine des chéva berakhot... Est-ce que vous confirmez ? Merci !!...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

" "Celui qui aspire à grandir doit commencer par aider l'autre à grandir. C'est par autrui qu'il se grandit lui-même" "

( Maguid de Kosnitz)