Pessah 2020 Une campagne exceptionnelle

Aidez-nous !

« Cette année, vu la situation liée à cette terrible épidémie, nous avons décidé de ne pas fixer de limites car, au delà des 120 familles francophones que nous aidons chaque fête, de nombreuses personnes ont perdu leur emploi et les besoins sont immenses»

C’est pourquoi je fais appel à votre générosité pour la plus grande mitsva de « Kim’ha Dépiss’ha ».

Comme chaque année, nous transmettrons l’intégralité des sommes que nous recevrons.

Une partie leur sera directement versée et l'autre partie servira à faire des achats « en gros » (à prix réduits) des produits nécessaires pour la fête.

"Tous les membres d'Israël sont garants l'un de l'autre".

Je bénis, du plus profond de mon cœur, tous nos frères qui voudront être nos associés pour réaliser cette si belle mitsva.

Que D.ieu leur octroie la délivrance avec une grande générosité : bonheur, réussite, paix, santé, joie et Sa grande proximité.

Amen !

  • Reçu Cerfa délivré pour déduction de vos impôts à hauteur de 66%

Rav Ron Chaya


3

Jours restants

Question de Eliahou du Jeudi 13 juin 2019

Peut-on inviter quelqu'un si on sait qu'il mange sans faire de berakhot avant ?
,

Kvod Arav,

L’invitation d'un 'AM HA-ARETS à un repas à la maison, comme l'organisation d'un apéritif à la synagogue, entraîne automatiquement les gens à manger sans BERAHKOT, y a-t-il "לפני עיוור לא תתן מכשול" ?
Si oui, comment régler ce problème (si possible avec des sources) ?

Merci 

,

Chalom Eliahou,

  • Le Choul’han Aroukh (Ora’h ‘Haïm, chap. 169, alinéa 2) écrit qu’il est interdit de donner à manger à une personne qui ne sait pas réciter la berakha.

    • Le Piské Téchouvot (tome 2 p. 475) écrit qu’en fonction de cela,

      • les décisionnaires actuels disent que lorsqu’on invite des gens non religieux,
        il faut gentiment leur demander de réciter la berakha.

      • De plus, il est bien de les inviter à mettre une kippa

        • Néanmoins, s’ils refusent, ce n’est plus notre problème,
          • et dès lors, on ne commet pas l’interdit de lifné iver
          • ou celui de messayéha lidvar avéra
            (aider quelqu’un à commettre un péché).

    • Tous les décisionnaires de notre époque écrivent que

      • si notre requête est susceptible de les blesser
        ou de les éloigner de la Torah car ils penseraient qu’on manque de savoir-vivre,

      • ou si on sait pertinemment qu’ils ne nous écouteront pas,


      alors on peut sans problème leur donner à boire et à manger même s’il est clair qu’ils ne réciteront aucune berakha.

      • A fortiori, si le fait de les inviter les rapprochera de la Torah, inutile de leur demander de réciter la berakha
        • (dans le cas où on sait que cela peut causer des problèmes).

    • Il est bien de réciter la berakha à haute voix en déclarant qu’on les en acquitte.

      • Même s’ils ne pensent pas clairement en être acquittés,
        par le simple fait qu’ils écoutent la berakha et savent qu’elle est récitée pour eux, on peut considérer qu’ils ont pensé en être acquittés.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Peut-on inviter quelqu'un si on sait qu'il mange sans faire

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Ciboulette, Dimanche 08 septembre 2019

Chalom Rav, Pour les fruits mouillés, nous savons qu'il est interdit de les manger sans avoir fait nétilat au préalable. Je voulais savoir si on séchait le fruit de sorte qu'il ne soit plus mouillé, nous devons tous de même faire nétilat ? Merci d'avance...

Chicorée, Vendredi 06 septembre 2019

Chalom Rav, Etre seul dans une maison avec sa sœur et sa copine est-ce du yi'houd ou ma sœur annule le yi'houd ? Merci d'avance...

Myosotis, Vendredi 06 septembre 2019

Bonjour Rav, Si je prie avec un tsibour qui prient avant le nets la Amida et moi j'ai pour habitude de prier ma Amida au nets, je me joins à eux ou j'attend et je fais tout seul ? Si non, je peux faire le birkat Cohanim avec le tsibour ? Merci...

Perce-neige, Jeudi 05 septembre 2019

Chalom Rav, Question halakhique Chabbat :  Coupure d’électricité pendant Chabbat Un convive rallume le courant sans concertation des autres convives... Que peut-on faire ou ne pas faire pas la suite ?  Profit de l'éléctricité, plaque de chabbat, frigidaire, climatisation etc... Merci...

Mauve, Jeudi 05 septembre 2019

Bonjour Monsieur le Rabbin Est-il possible d'adapter un ustensile de cuisine qui a été utilisé pour des produits 'halavi pour la cuisine "viande", par exemple en le lavant avec soin ? D'avance merci pour votre réponse...

Chèvrefeuille, Jeudi 05 septembre 2019

Chalom Rav, Pourquoi ne se rase-t-on pas avec une lame ? Merci d'avance...

Jean, Jeudi 05 septembre 2019

Chalom, Mon épouse dispose de calendriers des années passées, calendriers disponibles dans les magasins cachères comportant des textes de bénédictions. Elle voudrait savoir si elle peut les jeter sans autre précaution... Merci...

Jimmy, Mardi 03 septembre 2019

​Bonjour Rav Chaya, Ma question concerne l'ouverture des portes à code pendant Chabbat. Sur le site Cheela j'ai pu lire une réponse que je trouve étonnante, qui pour résumer, autoriserait de faire le code pour ouvrir la porte pendant Chabbat. Voici le lien ou vous pourrez trouver le développement de la réponse... Pouvez vous svp me donner votre avis sur cette réponse ? Par avance merci,...

Chardon, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Que pensez des 'Habad, Breslev et Sionistes ? A-t-on le droit de lire des livres de ces 3 catégories de personnes ? A-t-on le droit de devenir 'Hassid de n'importe quelle 'Hassidout ? Merci...

Narcisse, Mardi 03 septembre 2019

CHalom Rav Pourquoi ne fait t-on pas de berakha spéciale sur la viande ? Car elle est au même niveau que le vin qui a lui une berakha .(ain simha éla lébasar véyain). Si on répond qu'il n'a plus de gout depuis la destruction du Bet Hamikdach, alors pourquoi il y a la berakha sur le vin ? Merci d'avance...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Celui qui juge son prochain avec bienveillance sera jugé lui-même avec bienveillance. "

(Chabbat 127b)