Question de Euptoieta claudia du Jeudi 07 décembre 2017

Quand je me trompe de berakha, j'ai combien de temps pour me rectifier ? Pendant la amida, peut-on dire "baroukh Chèm Kévod" si on s'est trompé ?
,

Bonjour Rav,

  1. Quand je me trompe de berakha, j'ai combien de temps pour me rectifier ?
    Si je dépasse ce temps , ma rectification ne servira a rien ?

  2. Si je dis dans la amida " Barouh Ata Hachem Gaal Israël " a la place de "Goel Israël" , c'est pas valable ?

  3. Est ce que pendant la amida je peux dire " Baroukh Chèm Kévod .. " si j'ai fait une mauvaise berakha ?

Merci pour vos réponses

,

Chalom, 

Voici la réponse à vos questions : 

  1. Si quelqu'un se trompe dans une berakha, il a, pour se rectifier, pas plus que le temps qu'il faut pour dire ces trois mots : "Chalom alékha Rabbi", soit sept syllabes.
    Après, même s'il rectifie, sa rectification ne sert plus à rien car la berakha n'a pas été dite comme il le fallait. 

  2. On compte ce moment depuis le moment où il a fini de prononcer l'erreur.

    Et même si l'erreur est longue, par exemple s'il a commencé à dire le matin "acher bidvaro maariv aravim bé'hokhma" comme on dit à Arvit, et après quelques secondes (plus que le temps de rectification susmentionné) il s'est rendu compte qu'il s'est trompé et a dit la berakha de Arvit au lieu de celle de Cha'harit, il reprend celle de Cha'harit en disant "yotsèr or ouvoré ‘hochekh etc...".
    Cela ne pose pas de problème. 

    Mais si lorsqu'il s'est rendu compte de cette erreur, il est resté silencieux le temps de dire ces sept syllabes, alors il doit reprendre la berakha depuis le début, et il a fait une berakha lévatala 

    (Voir : 
    - Michna Beroura, chapitre 59, alinéa 2 ; 
    - Michna Beroura, chapitre 487, alinéa 4 ; 
    - Le Biour Halakha de ce même chapitre commençant par les mots "tokh kédé dibour" ; 
    - Michna Beroura chapitre 209 alinéa 6 ; 
    - Piské Téchouvot, tome 2, p. 779, numéro 17).

    Si vous dites dans la Amida goel Israël à la place de Gaal Israël, vous n'êtes pas rendue quitte 
    (voir Piské Téchouvot, tome 1, p.892). 

  3. Si on fait une berakha lévatala pendant la Amida, on ne dit pas "Baroukh Chem kévod malakhouto léolam vaed" pendant la Amida.
    On finit la Amida puis on dit "Baroukh Chem kévod malakhouto léolam vaed". 

Au revoir, 
Rav Ron Chaya

Réagir sur Quand je me trompe de berakha, j'ai combien de temps pour me

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Damier boréal, Dimanche 17 décembre 2017

Chalom Rav, Merci beaucoup pour toute votre aide. J'ai une question. Que doit on choisir entre : Allumer les nérot de 'Hanoukka à l'heure mais uniquement avec sa femme. Ou Allumer après l'heure mais avec beaucoup d'invités et donc une plus grande diffusion du miracle ? Merci beaucoup Rav!...

Madame, Dimanche 17 décembre 2017

Chalom, A quel moment dans la Tefila doit on dire le Hallel, et quelle Berakha fait-on ? Merci...

Ennomos lunaire, Dimanche 17 décembre 2017

Chalom kevoda rav Si en France tsèt hakokhavim est à 17h41, doit-on allumer les nérot de 'Hanouka exactement à partir de ce moment-là ? Certains disent 18 minutes après la shquia ? J'ai vu également qu'il faut prier arvit et même dire kiriat chema avant d'allumer la 'hanoukia, est ce également le cas si je ne prie pas arvit bé minyan ? Merci...

Anonyme, Dimanche 17 décembre 2017

Bonjour Rav, Quelqu'un qui n'a pas récite chéhé’hiyanou le premier soir et que sa femme a allumé pour sa maison, vous dites dans votre dernier cours que lorsque le mari allume les bougies pour la première fois pour sa famille un soir suivant il doit faire chéhé’hiyanou. J'avais vu le cas un jour pour d'autres raisons et il me semble avoir lu plusieurs fois qu étant donné que sa femme le rend quitte de ...

Cuivré flambloyant, Dimanche 17 décembre 2017

Bonjour, Faut il faire Arvit avant ou après l'allumage de la 'hannoukkia ? Merci...

Myrtil, Dimanche 17 décembre 2017

Bonjour Rav Chaya Notre fils arrive tard le soir, bien après le coucher de notre petite fille. Donc nous l'attendons pour l'allumage de la 'Hanoukia sans la présence de notre fille qui dort déjà. Que vaut-il mieux faire : Allumer avec la petite, et notre fils allume la sienne plus tard ? Attendre son retour et notre fille ne peut y assister ? Merci pour votre réponse 'anouka samea'h...

Anonyme, Dimanche 17 décembre 2017

Rav Est-ce que si ma famille ne pourra pas allumé pendant la demi heure qui est vivement conseillé au couche du soleil je peux allumer moi-même pour ne pas rater cette demi heure et acquitter ma famille ou que eux rallume par la suite ? Merci...

Machaon émeraude, Jeudi 14 décembre 2017

Réaction à J'ai lu dans Yalkout Yossef que je m'acquittais de la berakha du chef de famille quand il allume la 'hanoukkia... Shalom Rav, Selon votre condition, "une chambre dans laquelle ils ne peuvent pas entrer même lorsque tu es absent, tu devras allumer dans ta chambre avec berakha", alors même dans une chambre d’hôtel on ne pourrait pas allumer, car il arrive souvent que le personnel de ménage entre, avec ou sans permission... Kol touv...

Didier, Jeudi 14 décembre 2017

Shalom Rav merci pour toutes vos réponses ! En ce qui concerne l'interdit de prononcer ou penser des paroles de Torah face à quelque chose en putréfaction, c'est ok. J'ai compris que par exemple, même si les excréments de chiens ou d'oiseaux sont des choses en putréfactions, comme leur odeur n'est pas considérée comme une "mauvaise odeur", il est permis de prononcer ou penser des divré Torah. Qu'en est-il des fruits ou ...

Ygal, Jeudi 14 décembre 2017

Réaction à Explication sur "bébé né par forceps n'aura pas son pidyon avec berakha"... Chalom Rav, Il me semble que Rav Yts'hak Yossef ait changé d'avis. Dans une édition ultérieure de son Kitsour Choulhan Aroukh, il cite son père le Rav Ovadia Yossef Zatsal dans Yabia Omer, qui affirme qu'on fait le Pidyon avec Berakha pour un bébé né par forceps : Voici une citation du Kitsour Choulhan Aroukh yalkout Yossef ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Ektorza.jpg

Citation du jour

"« Le monde ne se maintient que par le souffle des enfants qui étudient la Torah » "

(Chabbath 119b)