DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Trèfle d'Irlande du Mercredi 30 janvier 2019

Quelle berakha fait-on sur une brick aux pommes de terre ou à l’œuf ? Quelle berakha sur un cigare aux amandes ?
,

Chalom,

  1. Quelle berakha fait-on sur une brick aux pommes de terre ou à l’œuf ?

  2. Pour faire mezonot dans un repas de motsi il faut 3 conditions pour la pâte :

    • fourré

    • croustillant

    • et sucré


    Un cigare aux amandes tunisien, la pâte de cette pâtisserie en elle même crue n'est pas sucrée du tout ; elle devient sucrée parce qu'on la trempe dans le miel.
    Alors en sachant ça, que doit-on faire comme berakha sur un cigare aux amandes ?

Merci kol touv

,

Chalom,

Voici les réponses à vos questions :

  1. Il me semble qu’étant donné que dans une brique aux pommes de terre ou à l'œuf, la feuille de brique n'est pas là uniquement pour tenir la pomme de terre et l'œuf, mais bien pour donner du goût, dans cette mesure, on fait la berakha mézonot.

    Par contre, en ce qui concerne la berakha a'harona, on devra faire attention car il y a un doute si la farce est comptée ou pas dans le chiour, c'est-à-dire dans la quantité de kazaït (27ml) nécessaire pour faire berakha a'harona.

    Il y a une divergence d’opinion à ce sujet :

    • Certains disent que oui,

    • D'autres disent que non.

    Donc on est dans le doute, par conséquent :

    • Soit on en mange beaucoup, de façon à ce qu'en quatre minutes (ou, d'après un autre avis, en sept minutes et demi) on ait mangé suffisamment de pâte (c'est-à-dire de brique elle-même, sans compter la farce) pour pouvoir faire al hami'hya ;

    • Soit on est dans un doute si on peut faire al hami'hya ou pas
      (et on ne pourra pas non plus faire boré néfachot, vu qu'il y a un doute),

      • et il faudra manger si possible un kazaït de gâteau pour pouvoir faire al hami'hya,

      • et un kazaït d'autre chose dont la berakha a'harona est boré néfachot, pour pouvoir la dire aussi.

  2. Le Rav Ben Tsion Abba Chaoul Zatsal écrit que la berakha sur une pizza dont la pâte est faite avec de la farine et de l'eau uniquement (et qui a donc un goût de pain) est hamotsi, mais il dit que, si avant qu'on mette la pâte au four, la sauce tomate (par exemple) a été absorbé par la pâte au point où elle en est imbibée, ce n'est pas différent du cas où on y aurait ajouté une importante quantité de sucre, de lait ou de miel et la berakha sur cette pizza est alors mézonot.

    Même si la pâte n'est composée que d'eau et de farine, si on y ajoute avant la cuisson un élément en quantité suffisamment importante pour changer son goût, la berakha devient mézonot.

    Par conséquent, en ce qui concerne le cigare, si c'est avant la cuisson qu'on le trempe dans le miel, la berakha est mézonot.  
  • Il me semble cependant que les cigares ne sont pas mis au four mais ils sont frits ;
    donc dans tous les cas, leur berakha est mézonot.

    • Il n'y a pas du tout de question là-dessus. 

  • Mais si les cigares sont cuits au four, et qu'on pourrait considérer que la pâte du cigare est du pain, la berakha est mézonot sans doute si le miel a été absorbé par la pâte avant la cuisson.  

J'en profite pour te dire que j'ai vu que Rav Ovadia Yossef Zatsal dit que les trois conditions pour la pâte (fourrée, croustillante, sucrée ou autres ajouts) la rendent vraiment mézonot lorsqu'elles sont réunies, mais est-ce qu'on fait la berakha dessus ou non lorsqu'on mange cette pâte dans un repas de pain ?

  • Rav Ovadia Yossef Zatsal dit que non. 

    • Il ajoute simplement que celui qui la fait a un avis sur qui compter, car en fait, il y a le Ben Ich Haï qui dit qu'il se peut que le motsi ait rendu quitte même une pâte qui remplit les trois conditions.

    • On peut faire la berakha, mais ce n'est qu'un avis sur lequel on peut compter.

  • A priori, il est préférable :

    • De le laisser pour après le repas ;

    • Ou de penser à l'acquitter par le motsi ;

    • Ou de penser à ne pas l'acquitter par le motsi 
      (et on pourra alors faire la berakha de mézonot dessus). 

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Quelle berakha fait-on sur une brick aux pommes de terre ou

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Raphael, Mardi 11 février 2020

Chalom Rav, Quelle est la berakha sur du sushi ? Chéhakol ou mezonot ? Merci Rav....

Astrance, Dimanche 09 février 2020

Chalom Rav, Lorsque je finis de servir le contenu d'une casserole le Chabbat et qu'elle se retrouve vide, est ce que cette casserole devient mouktsé ? En vous remerciant par avance...

Ethan, Jeudi 06 février 2020

Bonjour Rav, Le Chabbat en hiver nous rentrons de la synagogue vers 18h00 : Devons-nous faire le Kiddouch dès qu’on rentre puis manger ou Pouvons-nous attendre 20h puis manger ou bien Faire kiddouch sur du mezonot puis prendre le repas vers 20h car vers 18 h nous avons pas très faim... Lorsqu’il n’y a pas d’endeuillés à la synagogue après une étude ou le Kaddich Yatom pendant la tefila, quelle personne est ...

Raphael, Jeudi 06 février 2020

Bonjour Rav, Mon père a acheté un poisson,nommé la dorée du lac et il y a avait les œufs de poisson qui venaient avec ,mon père m’a dit qu’il vient d’apprendre que ce n’est pas cachère. Est-il vrai que les œufs de poissons sont pas cachères ? Merci...

Liseron, Vendredi 31 janvier 2020

Chalom kvod haRav, J'ai beaucoup de mal avec les lois du trempage au mikvé... Pourriez vous me les expliquer les conditions du trempage et les matériaux qu on doit tremper ...? Merci à vous...

Avigaïl, Jeudi 23 janvier 2020

Chalom, Etant donné que le lait de nos jours est stérilisé, est ce que c'est considéré comme bouilli ? Merci...

Fabrice, Mercredi 22 janvier 2020

Chalom Rav, Lorsqu'on étudie seul, doit-on étudier à voix haute ou étudier et lire dans sa tête est suffisant ? Si quelqu'un ne sait pas se concentré en étudiant à voix haute, peux-il étudier dans sa tête afin d'avoir un meilleur résultat ? Je vous remercie pour votre réponse et vous souhaite tout le meilleur. Chalom...

Perce-neige, Jeudi 16 janvier 2020

Chalom Rav, Lorsque je retire une gousse d'ail de la tête d'ail, les autres gousses voisines de celles que j'ai retirée et qui restent attachées à la tête se retrouvent en partie découvertes. Est-ce que cela rentre dans l'interdit de laisser de l'ail ou de l'oignon découvert la nuit ? Si on fait cuire volontairement un oignon qui est resté découvert la nuit, la casserole dans laquelle on a cuit cet oignon doit être ...

Laura , Mardi 14 janvier 2020

Bonjour, Je voulais savoir si il était possible d’utiliser un mixeur plongeant 'halavi pour une sauce tomate neutre mais cuite dans une casserole bassari. Est-il possible qu’une femme fasse la havdala ? Cordialement Merci...

Buglose, Dimanche 12 janvier 2020

Chalom Rav En ce moment il se dégage chez moi une odeur d'égout qui remonte probablement par les canalisations. Je ne peux malheureusement pas faire partir l'odeur en permanence car à Paris il fait très froid et en plus bien que nous sommes en hiver il y a des moustiques qui rentrent. Est-ce que si je mets un masque pour ne plus sentir l'odeur je peux réciter mes berakhots, faire ma tefila et étudier etc. ? Est-ce que si à force d'être ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Une personne humble parle avec douceur, évite les querelles et c’est un plaisir d’être en sa compagnie" "

(Ram’hal (Rabbi Moché Luzzatto) dans Messilat Yécharim)