TICHRI 2019-5780

100 % des sommes récoltées sont redistribuées aux familles !

"120 familles nécessiteuses que nous aidons régulièrement en Israël, en majorité francophones, comptent à nouveau sur nous, sur vous !
Les actions de Hessed envers nos frères en difficulté sont des mérites perpétuels de protection et de bénédiction pour nous et nos familles."

 

 

Rav Ron Chaya 


Question de Avraham du Mardi 26 mai 2015

Questions sur un 'hazan qui joue les prolongations, sur les amenim et les 9 qui répondent...
,

Bonjour Rav Chaya,

Je vous serai très reconnaissant de répondre à ces quelques questions de halakha.
J'ai eu du mal à trouver la réponse de par moi même … :

1) Si le 'Hazan ne laisse pas assez de temps pour répondre Amen de façon correcte à la berakha qu'il prononce (par exemple si il commence la berakha suivante) doit on quand bien même répondre à cette berakha ou non ?

2) Que faire quand le 'Hazan prolonge la dernière syllabe du dernier mot d'une berakha (par exemple « Magen Avraham »), et que les gens répondent à ce moment précis ? On entend pas, ou alors très peu, cette dernière syllabe, car les autres fidèles ont répondu trop tôt.
Doit on malgré tout répondre ?
Par exemple au moment ou on pense qu'il l'a finalement prononcée ?

3) Pendant le Kaddich, doit-on attendre que celui qui le récite ait terminé la dernière syllabe des mots « Veimrou amen » pour répondre ?
Ou peut on répondre juste avant ?
De même que pour la question précédente, que faire si ces dernière syllabes sont inaudibles à cause de tous ceux qui répondent amen à ce moment ?

4) Il est dit que si 9 personnes ne répondent pas correctement aux berakhot de la 'hazara, le 'hazan est proche de réciter des berakhot en vain.
Qu'appelle t-on « répondre correctement » ?
N'est il pas préférable, dans ce cas, de faire une seul amida avec le 'hazan, avec les trois première berakhot à voix haute et le reste à voix basse ?

Je vous remercie grandement et vous souhaite un fructueux Chavouot.

Kol Touv !

,

Chalom Avraham,

Voici les réponses à tes questions :  

  1. On ne doit pas répondre à cette berakha, et si on a une doute si le chalia’h tsibour va commencer la berakha suivante sans nous laisser le temps de répondre amen comme il faut, on ne répond pas.
    Le début de ma réponse est écrit dans le Michna Beroura chapitre 124, alinéa 37 du Michna Beroura, et la fin de ma réponse est une question que j’ai posée au Rav Ben Tsion Aba Chaoul Zatsal il y a un peu moins d’une trentaine d’années.

  2. On répond amen à une berakha même si on ne l’a pas entendue à condition d’être certain de savoir de quelle berakha il s’agit.
    Donc dans ton cas où on n’a pas entendu bien la fin du mot Avraham que dit le ‘hazan, si on sait de quelle berakha il s’agit, quand on pense qu’il a finalement prononcé ce mot, on répondra amen (Halikhot Olam du Rav Ovadia Yossef Zatsal, tome 1, page 196).

  3. Si le ‘Hazan rallonge les mots « Véimrou amen» en musique, on peut répondre amen avant qu’il ait fini de dire ces mots (même si ses paroles sont inaudibles).

  4. Quand on a un doute si 9 personnes vont répondre correctement aux berakhot de la ‘hazara, on dira au ‘hazan de poser une condition avant la ‘hazara en disant :
    - Que si les personnes vont répondre comme il se doit à la ‘hazara, que cette prière soit considéré comme la ‘hazara ;
    - Sinon qu’elle soit considérée comme une prière d’offrande.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Questions sur un 'hazan qui joue les prolongations, sur les

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Perce-neige, Vendredi 13 septembre 2019

Bonjour, J’ai accouché d’une petite fille ; comment de passe le compte des jours pour le mikvé ? Merci de votre réponse Chabbat Chalom...

David, Mardi 10 septembre 2019

Chalom Rav, J'aimerais vous poser 3 questions, si vous voulez bien : Dans votre cours "Les lois de Netilat Yadaim", pour reprendre l'exemple de la pomme : Si on lave la peau du fruit mais qu'on l'épluche et qu'on mange donc le fruit qui n'a pas été en contact avec l'eau, faut-il faire netilath yadaïm ? Dans tous les cas de netila appliqués aux aliments mouillés, on parle bien de la même netila qu'avant de manger du pain, c'est-à-dire 3...

Thierry, Lundi 09 septembre 2019

Chalom Rav CHAYA, Si une personne juive achète un cadeau le Chabbat et me l'offre le Chabbat (deux choses interdites), que dois-je faire avec ce cadeau ? Le laisser de coté ? Le jeter ? L'utiliser ? Merci de votre réponse, et chalom, Rav CHAYA, En espérant que la guéoula arrive très rapidement ! Amen....

Scorsonère, Lundi 09 septembre 2019

Bonjour Rav, Que peut-on manger dans un restaurant vegan ? Merci...

Edelweiss, Dimanche 08 septembre 2019

Chalom, Excusez moi de vous déranger , voici quelques questions : Est-ce obligatoire d'avoir un keli pour netilat avec deux anses ? A la fin de la berakha des bougies de Chabbat, j'ai vu que quelque fois il y était ajouté "Kodèch", et d'autres fois, cela n'est pas mentionné... Alors on le dit ou pas ? Je suis séfarade et j'aimerais savoir si je doit acheter (plus tard, si D. veut) un Sefer Torah chez les 'Habbad (ou ailleurs)... Pouvez-vous me ...

Ciboulette, Dimanche 08 septembre 2019

Chalom Rav, Pour les fruits mouillés, nous savons qu'il est interdit de les manger sans avoir fait nétilat au préalable. Je voulais savoir si on séchait le fruit de sorte qu'il ne soit plus mouillé, nous devons tous de même faire nétilat ? Merci d'avance...

Chicorée, Vendredi 06 septembre 2019

Chalom Rav, Etre seul dans une maison avec sa sœur et sa copine est-ce du yi'houd ou ma sœur annule le yi'houd ? Merci d'avance...

Myosotis, Vendredi 06 septembre 2019

Bonjour Rav, Si je prie avec un tsibour qui prient avant le nets la Amida et moi j'ai pour habitude de prier ma Amida au nets, je me joins à eux ou j'attend et je fais tout seul ? Si non, je peux faire le birkat Cohanim avec le tsibour ? Merci...

Perce-neige, Jeudi 05 septembre 2019

Chalom Rav, Question halakhique Chabbat :  Coupure d’électricité pendant Chabbat Un convive rallume le courant sans concertation des autres convives... Que peut-on faire ou ne pas faire pas la suite ?  Profit de l'éléctricité, plaque de chabbat, frigidaire, climatisation etc... Merci...

Mauve, Jeudi 05 septembre 2019

Bonjour Monsieur le Rabbin Est-il possible d'adapter un ustensile de cuisine qui a été utilisé pour des produits 'halavi pour la cuisine "viande", par exemple en le lavant avec soin ? D'avance merci pour votre réponse...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Multiplier les biens, c'est multiplier les soucis" "

(Pirke Avot 2-7)