Question de Argousier du Lundi 17 juillet 2017

Si quelqu’un a commencé la ‘Amida avant la fin de Zeman Téfila et a fini après, est-il quitte de sa Téfila ? Idem à propos de 'hatsot...
,

Chalom Rav.

D’après la Halakha, en cas de force majeur, si quelqu’un n’a pas pu réciter la Téfila avant la fin du Zmane de la Téfila du matin, il lui est permis de réciter uniquement la ‘Amida (sans les Bérakhot du Yotsèr ou les Bérakhot des Péssoukei Dézimra) jusqu’à ‘Hatsot.

Mon problème est que, un jour, j’ai eu du retard le matin, au point où j’ai récité la ‘Amida juste avant le milieu du jour juif (‘Hatsot Hayom).

J’ai donc deux questions à ce sujet :

  1. Si quelqu’un a commencé la ‘Amida avant l’heure de la fin du Zeman de la Téfila du matin et a fini de la réciter à la dernière minute de l’heure de la fin du Zeman de la Téfila du matin, ou même après, est-elle quitte de sa Téfila ?

  2. Si quelqu’un a commencé la ‘Amida avant l’heure de ‘Hatsot Hayom et a fini de la réciter à la dernière minute de l’heure de ‘Hatsot Hayom, ou même après l’heure de ‘Hatsot Hayom, est-elle quitte de sa Téfila ?


Merci pour toute l'aide que vous nous apportez !

,

Chalom,

Je vais d’abord résumer la halakha car ce que tu m’as dit n’est pas tout-à-fait précis, puis je répondrai à tes questions.

Le zeman téfila de cha’harit, c’est-à-dire la période durant laquelle on peut prier cha’harit (la amida) le matin s’étend a priori depuis le lever du soleil jusqu’à un tiers de la journée
(on considère qu’une journée commence au lever du soleil et se termine au coucher du soleil).

  • Si quelqu’un, sans le vouloir, s’est attardé et a dépassé ce moment, il pourra encore prier cha’harit jusqu’à ‘hatsot yom, le midi juif, c’est-à-dire le milieu de la période qui s’étend depuis le lever du soleil jusqu’à son coucher.

  • Si en revanche, il s’est attardé volontairement jusqu’à ce moment, il y a un doute dans la halakha s’il peut encore prier.
    Dans cette mesure, il fera un tnaï nédava.

    Il dira :
    « Si d’après la vérité, je peux encore prier, que ma prière soit considérée comme ma prière de cha’harit,
    sinon, qu’elle soit considérée comme une prière d’offrande.
    »
    On ne pourra pas poser cette condition un jour de chabbat ou de yom tov car ces jours-là, on ne fait pas de prière d’offrande.

    Avant la prière de min’ha, il dira :
    « Si d’après la vérité la prière que j’ai faite à cha’harit était celle de cha’harit, que celle que je m’apprête à faire maintenant soit une prière d’offrande ;
    si elle ne fut pas considérée comme la prière de cha’harit, que la prière que je m’apprête à faire maintenant soit le remboursement de celle que j’ai ratée 
    ».

Concernant les psoukei dézimra et les berakhot Baroukh chéamar et yichtaba’h :

  • S’il ne les a pas dites avant que ne soit passé le zeman téfila involontairement, il pourra les dire avec Chèm oumalkhout.
    Il les récitera donc normalement y compris les berakhot Baroukh chéamar et yichtaba’h.

  • En revanche, s’il a volontairement attendu jusqu’alors, il dira les psoukei dézimra mais sans le Chèm oumalkhout dans Baroukh chéamar et yichtaba’h, c’est-à-dire sans prononcer les mots « Baroukh Ata Hachem Elokénou Mélèkh Haolam » et « Baroukh Ata Hachem ».

Concernant les trois birkot kéryiat Chéma :

  • Dès que le zeman téfila est passé, qu’il ait attendu volontairement ou involontairement, il n’aura pas le droit de les dire en prononçant les mots « Baroukh Ata Hachem Elokénou Mélèkh Haolam » et « Baroukh Ata Hachem ».
    Il les récitera uniquement en les pensant.

Maintenant que j’ai rectifié la halakha, voici les réponses à tes questions :

  1. Si quelqu’un veut commencer la Amida avant l’heure de la fin du zeman téfila le matin et finir de la réciter après l’heure de ce moment, bien qu’il aurait dû tout faire pour finir la Amida avant que ne passe le zeman téfila, néanmoins, bédiavad, étant donné qu’il commence avant ce moment, bien qu’il aurait pu la faire avant et a attendu par négligence ce moment, et qu’il savait qu’il ne pourrait pas finir la Amida jusqu’à ce que passe le zeman téfila, il pourra néanmoins la commencer avant le zeman téfila en la finissant après le zeman téfila
    (Halakha Beroura, tome V, p. 174).

  2. En revanche, pour ce qui est du temps de ‘hatsot, cela est plus grave.
    S’il a commencé sa prière de Amida avant ‘hatsot et l’a finie après, il y a un doute s’il est rendu quitte de sa prière et devra donc prier deux fois min’ha.

    - La première fois sera en tant que prière de min’ha

    - La seconde sous condition en disant :
    « Si d’après la vérité, la prière que j’ai faite à cha’harit était celle de cha’harit, que celle que je fais maintenant soit une prière d’offrande ;
    si elle ne fut pas considérée comme une prière de cha’harit, que la prière que je m’apprête à faire vienne en tant que remboursement de celle que j’ai ratée
    . »

    On ne pourra pas faire cela les jours de chabbat et de yom tov.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Si quelqu’un a commencé la ‘Amida avant la fin de Zeman

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Metrosideros, Vendredi 21 juillet 2017

Chalom rav , Actuellement en vacances je reste souvent chez moi mais le problème est que je suis le seul garcon en journée. Je vis en duplex je reste en haut et en bas se trouve ma sœur et 2 femmes de ménages. Suis-je en situation de yi'houd ? Si on mange du pain avec du fromage (type kiri) ou du chocolat au lait par exemple, combien de temps devrais-je attendre pour manger de la viande ? 1h ou 6h ? Merci pour vos réponses ! Kol touv !...

Erable trident, Vendredi 21 juillet 2017

Chalom rav J'aurais voulu savoir s'il vous plaît s'il est permis de jouer aux jeux de société Chabbat (sans objets mouktsé) ? Ou justement des cartes,des jetons et autre peuvent-ils être considérés comme mouktsé ? Donc si cela est permis,est-ce alors Chabbatique ? Merci beaucoup pour votre écoute Chavoua tov...

Pin de hoop, Jeudi 20 juillet 2017

Chalom Rav, J'ai une question a vous poser concernant la prière du vendredi soir. Mon père étant fatigué de marcher jusqu'à la synagogue préfère prier Arvit Chabbat à la maison. Est-ce que par kiboud av je dois rester prier avec lui ou devrais- je aller a la synagogue pour prier en minyan, sachant que cela le dérangerait si je le laissais seul. Merci...

Lior, Jeudi 20 juillet 2017

Chalom rav, Les Cohanim ne peuvent pas rentrer dans un cimetière et l'impureté se propage jusqu'au ciel alors comment les Cohanim font-il en avion ?  De même l'impureté se propage-t-elle sous terre ? Imaginons qu'un Cohen prenne le métro qui passe sous un cimeterre ; comment ferait-il ? Merci pour vos réponses !...

Houx cassine, Jeudi 20 juillet 2017

Chalom Rav. Nous savons que pendant la période de Ben Hamétsarim (et aussi du ‘Omer jusqu’à Lag Ba’omer), il est interdit d’écouter de la musique, même si c’est de la musique enregistrée. J’ai deux questions à ce sujet : Est-ce que toutes les catégories de musiques sont interdites pendant cette période (y compris les musiques de relaxation et d’autres types de musiques du même genre) ...

Bambou moso, Jeudi 20 juillet 2017

Bonjour Rav Nous avons acheter une maison et L'ancien propriétaire à laisser les mezouzot. Elles ont l'air bonnes (et bien sûr nous les ferons vérifier). Cependant, est-ce qu'on peut les garder sachant qu'ils n'étaient absolument pas religieux ? Merci d'avance...

Nyssa sylvestres, Jeudi 20 juillet 2017

Chalom Rav. Est-il permis de mettre les Téfilines si on n’est pas totalement pudique (pour un homme) ? Par exemple : Si on porte un short, Si la poitrine est découverte, Si on est pieds nus Etc. ? Merci beaucoup....

Magnoliopsida, Mercredi 19 juillet 2017

Chalom Rav. J'ai appris qu'il y a une Halakha qui dit qu'il est interdit de manger, ou de boire quelque chose de nourrissant (comme du lait, du jus de fruit, etc.), avant la Téfila (soit la 'Amida) du matin, car c'est une marque d'orgueil . Comme je vous l'ai dit une fois, j'ai des problèmes de ventre qui impliquent plusieurs problèmes concernant la Téfila, l'étude de la Torah, etc. De ce fait, j'ai beaucoup de difficulté à prier, à garder ...

Prosopis alba, Mercredi 19 juillet 2017

Chalom Rav. J’ai un problème concernant le fait de déranger les gens autour de nous (à cause du bruit entre autres). Je m’explique : La nuit, ou parfois même en journée, il y a des gens qui dorment. De ce fait, je fais attention de ne pas déranger ces gens en question - parce que c’est un manque de savoir vivre, et cela s’appelle du vol de sommeil. Mon problème est que j’ai du mal à savoir, ...

Quinina rouge, Mercredi 19 juillet 2017

Chalom Rav, Pour mes enfants, n'y a-t-il pas de conséquences négatives qui peuvent peser sur eux du fait d'être parfois dévêtus devant les mézouzot placées sur les portes intérieures ? Faut-il placer une mézouza pour la porte du garage ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/MidrachaSourceEte2017.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

http://www.torah-box.com/chavoua-tov/promo/376_Matot-Masse_5777.jpg
/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/MidrachaSourceEte2017.jpg

Citation du jour

""Multiplier les biens, c'est multiplier les soucis" "

(Pirke Avot 2-7)