Hiloula de Baba Salé - 2020

"Avec l'aide d'Hachem, je me rendrai à Nétivot sur la tombe du Tsaddik Baba Salé, accompagné de tous mes élèves et les noms qui nous seront transmis y seront rappelés"*

Rav Ron Chaya

*Remplissez vite le formulaire de demande de Bérakha en cliquant ici


6

Jours restants

Question de Emmanuel du Mardi 21 novembre 2017

Sur les sources textuelles de certaines Halakhot concernant les tefillins...
,

Shalom Rav,

J'ai plusieurs questions sur les sources textuelles de certaines Halakhot concernant les tefillins :

  1. Le placement shel Rosh entre fontanelle et pas plus loin que la racine des cheveux :
    Quelles sont les sources textuelles et le raisonnement derrière cette halakha ?

    • Je vois régulièrement des gens mettre leurs tefillins "tombant sur le front" en quelque sorte.
      Par ailleurs l'expression "beyn eyneychem" ou "beyn eyneycha" qui revient à plusieurs reprises dans la Torah a souvent sens de "sur le front" (cf. certains Targum qui clarifient ce point).

    • Et d'ailleurs une des traductions récurrentes de Totafot en anglais est "frontlet" et en français "fronteau".

    • Donc quel est le raisonnement suivi par nos sages (et quels sont les textes que je pourrais lire à ce sujet) pour décider du positionnement Shel Rosh ?

  2. Le lien entre le nœud Kesher Yod de la Tefiline Shel Yad et le Bayis :

    • Par tradition, je noue ma Retsoua Shel Yad systématiquement de façon à bien faire coller le Kesher Yod sur le Bayis de la tefillin Shel Yad, mais de nouveau :
      • Quelles sont les sources textuelles qui expliquent cette pratique ?

    • Je me souviens même avoir lu qu'idéalement en rangeant les tefillins il fallait faire en sorte que le Kesher continue à être collé au Bayis, et que certain fabricants mettaient même un tendon pour attacher le noeud.
      • D'où cela vient-il ?

  3. La couleur des Retsouot et des Batim :

    • Pourquoi noir ?

    • Quel est la raisonnement Halakhique derrière ?

    • Quels divers niveaux de sens nos sages ont-ils donné à ce choix de couleur ?

Merci infiniment pour vos réponses

,

Chalom Emmanuel,

Voici les réponses à tes questions :

  1. La Guémara traité Ména’hot, p. 37a enseigne que le mot « béeinekha » mentionné à propos des tefillins correspond au kodkod, au crâne.

    • La Guémara s’interroge :
      • « où exactement dans le crâne ? »

        Et répond : 
        • Au nom du beth Hamidrach de Rabbi Yanaï :
          L’endroit où le crâne du bébé est mou (c’est-à-dire la fontanelle).

    • Puis, en page b, la Guémara poursuit :
      • bein einekha,
        entre tes yeux, signifie le haut de la tête.

      • Il est écrit ici « entre tes yeux » et dans Devarim 14, vs 1:

        • Vous ne mettrez pas de kor’hra (s’arracher les cheveux en signe de deuil afin d’avoir des parties du crâne chauves) entre vos yeux pour un mort.

        • De même que ce verset se réfère forcément à un endroit où se trouvent des cheveux en disant « entre tes yeux », ici aussi concernant les tefillins, en employant la même formule, il veut signifier un endroit où se trouvent des cheveux.

          • Le Beth Yossef (écrit par l’auteur du Choul’han Aroukh, Rabbi Yossef Caro Zatsal), tome Or Ha’haïm, ch. 27, al. 9 cite les paroles du Roch (Hilkhot Tefillins, ch. 19) disant que lorsque la Guémara cite la fontanelle, elle n’ordonne pas d’y placer les tefillins, mais de les mettre dans la région qui s’étend depuis l’endroit où commencent les cheveux jusqu’à la fontanelle ; pas plus loin ni plus bas.
            • Ainsi tranche le Beth Yossef dans son livre Choul’han Aroukh, Hilkhot Tefillins, ch. 27, al. 9 que l’endroit où l’on pose les tefillins de la tête va depuis la racine des cheveux au niveau du front jusqu’à la fontanelle.

          • Le Michna Beroura sur place écrit que beaucoup de gens se trompent, ne font pas attention à cela (et leur tefillin est posé en partie sur le front) et il y a une grande mitsva à les corriger car à cause de cela, ils ne font pas la mitsva de tefillins et prononcent une berakha lévatala.
            • Il précise bien que la limite de cette région est la racine des cheveux au-dessus du front et non les cheveux qui tombent sur le front.
              Il faut qu’aucune partie des tefillins, même un millimètre, ne soit sur le front.

            • Je te recommande beaucoup de lire le texte du Michna Beroura.

  2. Le Choul’han Aroukh, ch. 27, fin al. 2 écrit qu’il faut veiller à ce que le youd du nœud du tefillin du bras ne bouge pas du tefillin (de la ketsitsa).

    • Dans le Biour Halakha, il cite le Biour Hagra qui dit que la source de cette loi se trouve dans la Guémara.
      Lorsqu’on vérifie dans le Biour Hagra, on voit qu’il s’agit de la Guémara traité Ména’hot p. 35 b disant qu’il faut que le nœud soit en haut.
      • L’intention de la Guémara est que le nœud ne soit pas éloigné du tefillin, et bien sûr, le Biour Hagra écrit que cette loi est écrite clairement dans le Zohar, tome III, p. 236b.

    • Le Michna Beroura écrit que le Zohar est très ma’hmir sur ce point et ajoute que certains sont ma’hmirim à ce que le youd soit toujours en contact avec le tefillin (la ketsitsa) du bras, même lorsqu’ils sont dans leur pochette.
      Certains, pour cela, attachent le youd au tefillin (la ketsitsa) au moyen d’un fil de tendon.

      • Le Michna Beroura écrit que c’est un problème car le fil de tendon passe sous le tefillin et fait écran entre le tefillin et notre peau.

    • Les décisionnaires actuels considèrent que ce n’est plus un problème car les fabricants de tefillins font en sorte que le fil de tendon ne soit pas sous le tefillin mais au-dessus ; ainsi, il ne fait plus écran.
      Il n’y a donc aucun problème à ce qu’un fil de tendon attache le youd à la maison (la ketsitsa) afin que le youd lui soit toujours collé.

  3. La Guémara traité Ména’hot p. 35 écrit que les lanières doivent être noires.
    C’est une halakha lé-Moché miSinaï; elle a donc un poids Déoraïta.

    Une ma’hloket haposskim subsiste à propos des batim.

    • Pour certains, ils doivent être noirs également selon halakha lé-Moché miSinaï ;

      • Le Michna Beroura écrit à propos des batim que la halakha lé-Moché miSinaï les concerne également.
      • Ainsi pensent le Gra, le Yéchouot Yaacov, le Alia Raba, Knesset Haguedola. 

    • Pour d’autres, c’est juste une mitsva, et s’ils ne sont pas noirs, ils sont cachères malgré tout.

      • Le Choul’han Aroukh ch. 32, al. 40 a tranché comme cet avis (en revanche, à propos des retsouot (les lanières), il n’y a aucun doute qu’il s’agit d’une halakha lé-Moché miSinaï, ainsi a tranché le Choul’han Aroukh, ch. 33, al. 3). 


    On devra donc faire attention à cela car d’après ces possekim, cela est léikouva, c’est-à-dire que si les boîtiers ne sont pas noirs, la mitsva n’est pas faite.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Sur les sources textuelles de certaines Halakhot concernant

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Avigaïl, Jeudi 23 janvier 2020

Chalom, Etant donné que le lait de nos jours est stérilisé, est ce que c'est considéré comme bouilli ? Merci...

Fabrice, Mercredi 22 janvier 2020

Chalom Rav, Lorsqu'on étudie seul, doit-on étudier à voix haute ou étudier et lire dans sa tête est suffisant ? Si quelqu'un ne sait pas se concentré en étudiant à voix haute, peux-il étudier dans sa tête afin d'avoir un meilleur résultat ? Je vous remercie pour votre réponse et vous souhaite tout le meilleur. Chalom...

Perce-neige, Jeudi 16 janvier 2020

Chalom Rav, Lorsque je retire une gousse d'ail de la tête d'ail, les autres gousses voisines de celles que j'ai retirée et qui restent attachées à la tête se retrouvent en partie découvertes. Est-ce que cela rentre dans l'interdit de laisser de l'ail ou de l'oignon découvert la nuit ? Si on fait cuire volontairement un oignon qui est resté découvert la nuit, la casserole dans laquelle on a cuit cet oignon doit être ...

Laura , Mardi 14 janvier 2020

Bonjour, Je voulais savoir si il était possible d’utiliser un mixeur plongeant 'halavi pour une sauce tomate neutre mais cuite dans une casserole bassari. Est-il possible qu’une femme fasse la havdala ? Cordialement Merci...

Buglose, Dimanche 12 janvier 2020

Chalom Rav En ce moment il se dégage chez moi une odeur d'égout qui remonte probablement par les canalisations. Je ne peux malheureusement pas faire partir l'odeur en permanence car à Paris il fait très froid et en plus bien que nous sommes en hiver il y a des moustiques qui rentrent. Est-ce que si je mets un masque pour ne plus sentir l'odeur je peux réciter mes berakhots, faire ma tefila et étudier etc. ? Est-ce que si à force d'être ...

Ancolie, Dimanche 12 janvier 2020

Bonjour, Bonjour j ai acheté un Labello pour les lèvres ; il n y a pas d'hachgakha dessus. Sachant qu'il a une très bonne odeur, j ai entendu dire que c'était interdit... mais moi, je n ai jamais ressenti un goût, bien qu'il ait une bonne odeur. Est-ce interdit même pour l'odeur ? Merci beaucoup...

Michel, Mercredi 08 janvier 2020

Bonsoir Rav, Je sais qu'il y a les 18 minutes entre l'heure du calendrier d'allumage des bougies et la chekia, mais la question est : Les 18 minutes sont pour tout le monde ou seulement les hommes ? Je vous remercie d'avance pour votre réponse. Michel...

Tussilage, Mercredi 08 janvier 2020

Chalom, Voici trois questions : Si on voyage a l'étranger, a-t-on le droit de prendre le café que l'hôtel nous propose le jour du Chabbat ? Ou un jus d'orange ? Si un ustensile où l'on met les bougies de Chabbat est ébréché, doit-on le mettre a la poubelle ? Et pour un ravier aussi ? J'ai entendue qu'il ne fallait pas dormir avec les vêtements que l'on a mis toute la journée... Pouvez vous me l'expliquer ? MERCI ...

Silène, Mercredi 08 janvier 2020

Bonjour, Si le Talit katan n’est obligatoire que pour les habits possédant 4 coins, pourquoi sommes nous obligés de le mettre aujourd’hui ? Si je fais Arvit avant la nuit, les 23 berakhot que je fais comptent pour quel jour (pour le compte des 100 berakhot) Merci....

Ethan, Mardi 07 janvier 2020

Bonjour Rav, Une Méguilat Esther dont les ta'amim et les nekoudot sont inscrits dessus est-elle cachère ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Ne reporte pas l'étude pour plus tard de crainte que tu n'en trouves pas le temps" "

(Pirke Avoth 2-5)