DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Cupido lorquinii du Vendredi 24 août 2018

J'ai regardé, j'ai tapé dans les mains, j'ai parlé, je suis tombé amoureux et... elle a coupé les ponds et à présent je souffre ! Est-ce possible que cette fille était la bonne ou aurait elle pu l'être ?
,

Bonjour rav
J'ai besoin de votre aide pour un problème assez compliqué lié sûrement à l'adolescence.

Je viens d'une famille religieuse et d'un milieu religieux.
J'ai déménagé à l'âge de 10 ans et je suis parti dans une école mixte (ce n'était que pendant les pauses récrées et cantines que c'était mixtes), mais mon milieu de vie à change je faisais partie toujours des religieux jusqu'à maintenant encore mais en grandissant comme tour le monde j'ai été attiré par le plaisir tout de suite et maintenant et j'ai été tenté à sortit avec des filles.
L'année dernière au mois de juillet j'ai fait moniteur dans un gan Israël il y avait des garçons et des filles mais entre moniteurs monitrice on ne se parlait pas certains monos se laissaient quand même aller et je me suis fait camarade avec un moniteur qui est un bon passif et qui m'a montré le bon chemin grâce à lui je n'ai pas parlé à ces moniteurs qu en cas de besoin mais pas pour s'amuser etc .
Seulement des mois ont passé et mon yester hara à grandi parce que le poids dépend du chameau comme on dit et j'ai suivi mon yester hara mais un petit peu seulement :
Je ne faisais pas la bise aux filles, je ne leur serrais "seulement" que la main (je faisais ce qu on appelle un tchek (août des jeunes en se tapant la main)) et je partais pas en boîte de nuit vas vechalom.

Bien-sûr, je suis finalement devenu un gars qui sort avec des filles mais chomer neguia.
Je l'ai pris sur moi deux mois après à peu près après avoir discuté avec un copain de la synagogue qui m'a raconter que sortir avec des filles, même en respectant la chmira neguia, c'est quelque chose qu'on regrette finalement quand on grandit, parce qu'on étudie, qu'on se rapproche d'Hachem et qu'on comprend que c'est futile tout ça.

Quelques mois après, je me suis fait encore des copines dans d'autres villes, et ensuite, pendant une semaine, je suis parti en vacances, et là-bas, mis à part les tefillins que je mettais tous les jours, je le suis comporté comme un goy...
Malheureusement, j'ai même eu le contact d'une fille non-juive qui m'a plu.
En rentrant, je me suis rendu compte de tout ce que j'avais fait était mauvais, mais je pensais que c'était trop tard pour renoncer à tout ça.
A ce moment, ce même copain m'a fait prendre la décision de ne plus parler aux filles, et j'ai pris cette décision parce que je veux monter de niveau spirituel surtout que pour enseigner aux enfant la Torah et les mitsvot il faut soi même être un 'hassid yerei chamaïm.

Aujourd'hui il y en a une qui me manque beaucoup, et elle me manque tellement que j'en fais des insomnies.
Je relis nos anciens messages et je pense beaucoup beaucoup à elle car avant d'avoir pris la décision de le séparer complètement des filles je pensais qu on allait passer nos vacances ensemble tous les deux de se voir presque un jour sur deux...
Je pense qu'elle me plait, et en recevant le message de sa part disant qu'elle ne parlait plus aux garçons, j'ai ressenti comme un électro choc et je me dis que j'ai peut être perdu un diamant, et certainement que je ne la reverrai jamais (et je me fais des films, sûrement que si c'est une bonne fille comme je le pense, je l'ai perdu pour ma vie)

J'ai besoin de votre part beaucoup de moussar pour me retenir jusqu'à mariage pour ne plus parler aux filles et aussi pleins de sources d'études de moussar pour m'élever. 

Est-ce possible que cette fille était la bonne ou aurait elle pu l'être ?
Et est ce qui. peut demander son mazal à Hachem parce que le mazal vient de lui et c'est déjà prédestiné avant notre naissance...

Dernière chose :
Je brûle d'envie de la revoir et de passer du temps avec elle (et j'avais plein de copines...)
Comment je peux savoir s'il y'a une part de yestser hatov ?

Merci rav pour toit ce que vous faites
j'attend votre réponse avec impatience
chavoua tov

,

Chalom,

  • Sache que lorsqu’on suit Hachem, on est béni et tout va bien.

  • En revanche, lorsqu’on va à l’encontre de Sa volonté, on se crée forcément beaucoup de problèmes et en fin de compte, on n’est jamais gagnant.

Hachem a écrit dans le Choul’han Aroukh qu’il fallait beaucoup beaucoup s’éloigner des filles, et cela a été écrit il y a 500 ans à Tsefat, à l’époque où il avait déjà un très grand éloignement entre les hommes et les femmes.
Aujourd’hui, on aurait dû écrire le mot beaucoup un million de fois…

Tu as donc fait une grande erreur en te rapprochant des filles, même en restant chomer néguia et même par le simple fait de leur parler ; c’est pour cela que maintenant, tu souffres. 
Ta souffrance est la réparation de ton rapprochement avec les filles, car sans ce rapprochement, tu n’aurais pas souffert ; tu ne penserais à aucune fille et tu te sentirais extrêmement bien. 

Il faut que tu l’oublies et que tu comprennes que personne au monde ne peut te voler ton mazalcelui qu’Hachem t’a destiné qui est le meilleur au monde, c’est-à-dire la meilleure fille possible et imaginable pour toi.
Mais il est clair que pour que tu la trouves plus facilement, il faut que tu suives les voies de D.ieu.
Donc oublie cette fille, coupe tout contact avec elle et n’y pense plus.

De toute façon, comme te l’a expliqué cet ami, cela ne sert à rien puisque tu ne peux pas te marier avec elle actuellement, donc cela ne fait que créer un plus grand yétser hara d’amour en toi, puis de pulsions physiques, et on ne sait pas dans quel guéhinam on peut finir, D.ieu nous en préserve.
Donc écoutons la voie de D.ieu car Il ne veut que notre bien.

Il faut énormément s’éloigner des filles, c’est-à-dire ne jamais leur parler, ne jamais leur écrire, ne pas avoir de contact avec elles, surtout pas par téléphone ou autre appareil de communication.
Ainsi, béézrat Hachem, tu seras béni, et le moment venu, tu trouveras ta femme, une femme que tu aimeras et qui aura toutes les qualités :

  • Elle sera belle,
  • Elle aura de la Yirat Chamaïm
  • Etc,
  • Et tu créeras un foyer exemplaire, et cela vaut tout l’or du monde !

Quel dommage de perdre un tel bonheur pour des futilités aussi bêtes que celles qui occupent ton esprit aujourd’hui…

Je comprends que tu as un grand yétser hara, mais sois intelligent et comprends que tout ce qu’Hachem nous ordonne ne vise que notre bien le plus total.

Consulte les cours suivants.

Que D.ieu t’aide dans cette grande bataille.

Chabbat Chalom

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur J'ai regardé, j'ai tapé dans les mains, j'ai parlé, je

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Yts'hak, Dimanche 18 août 2019

Bonjour Rav, Une femme séfarade a 100% de ma famille a été éduquée en France depuis petite à dire le nom d'Hachem dans le Keriat Chéma et dans les parties de la téfila qui selon les possekim séfarades ne font pas la berakha car elles dépendent du temps etc...  J'ai deux questions a ce sujet : Y a-t-il des raisons kabalistiques ou profondes concernant ces mitsvot/berakhot qui dépendent du temps que les femmes ne ...

Amelanchier arborea, Mardi 13 août 2019

Bonjour Rav, J'espère que vous allez bien. J'avais deux questions à vous poser : A-t-on le droit de mélanger la volaille et le lait ? Je m'explique. J'ai entendu dire qu'à la base on ne devait pas mélanger le lait et la viande mais que la volaille était autorisée et que ce sont les grands sages qui ont finalement décidé que la volaille et la viande ne devaient pas se mélanger avec le lait car nous faisions pas la ...

Lyvia, Jeudi 08 août 2019

Chalom Rav, Je me marie sDv la semaine d’avant Pourim, et j’ai entendu que le 'hatan et la kala sont exemptés de jeûner quand le ta'anit Esther tombe pendant la semaine des chéva berakhot... Est-ce que vous confirmez ? Merci !!...

Epiaire, Lundi 05 août 2019

​Bonjour Rav, J'ai grandi dans une famille très religieuse, Yéchiva, mais j'ai eu un relâchement... et j'ai fais téchouva en me mariant. Je suis marié depuis plusieurs année, mais j'ai toujours cet énorme yetser hara par rapport aux femmes (Baroukh Hachem j'ai cessé chi'hvat zera). Je n'arrive pas DU TOUT à garder mes yeux, mais en plus je cherche le contact avec les femmes que je fixe (il m'arrive aussi d'engager la discussion et ...

Zinnia, Dimanche 04 août 2019

Chalom Rav, Vous dites qu'une femme qui lit la Torah est un manque de pudeur car les hommes seront fortement amenés à regarder la femme. Ce n'est pas le cas pour les hommes vraiment religieux Un homme qui lit la Torah attirera également le regard de certaines femmes si ce dernier possède de bons attributs physiques... Merci d'avance...

Scorsonère, Dimanche 04 août 2019

Chalom Rav Ron Chaya, J'espère que vous allez bien. Je me demandais... Comment réagir lorsqu'on surprend une personne parler en mal dans notre dos ? A-t-on le droit de prendre ses distances, de cesser de lui parler ou devons malgré tout faire l'effort de lui pardonner ? Sachant que ces paroles ont fait très mal et qu'une confrontation est très difficile émotivement... Aussi, comment un juif peut il se défaire d'un amour qu'il ...

Seren, Mercredi 17 juillet 2019

Bonjour Kvod haRav, Je connais le rôle important de la femme dans le judaïsme, toutefois, et en conséquence, je m'interroge sur les termes de la prière du matin, pourquoi l'homme dit-il "Qui ne m'a pas fait femme"? alors que son rôle est tellement important -, et pourquoi la femme dit-elle "Qui m'a faite selon Ta volonté" au lieu de dire, par exemple, "Qui ne m'a pas faite homme"? Je vous remercie d'avance de votre réponse....

Esparcette, Vendredi 12 juillet 2019

Chalom Rav, Pour le 9av repoussé, concernant une femme qui allaite, et qui est en début de grossesse, je crois savoir qu'il est bon d'être solidaire avec le klal, et jeûner jusqu'à 'hatsot. Si besoin, ne manger que ce qui est nécessaire. mais si elle voit quelque-chose qui fait envie (par exemple en servant des enfants en bas âges), peut-elle en prendre ou pas ? Merci....

Cirse, Lundi 01 juillet 2019

Chalom Rav Depuis l'ecole juive , en passant par le séminaire, j'ai toujours appris que la tefila que je devais faire (Yichtaba'h, Yotser, etc...) incluait de prier avec le Chem Hachem. Récemment, j'ai lu une halakha disant que les femmes sefarades NE doivent PAS prier avec le Chem Hachem... Est-ce assour ? c'est un minhag ? du fait que j'ai toujours prié comme cela, je continue ou je dois changer ? Merci d'avance pour vos réponses...

Ononis, Lundi 24 juin 2019

Bonjour Rav, Pouvez-vous m'indiquer le passage ou il est écrit qu'il est interdit de se marier avec un non juif ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"«Qui est l'homme qui désire la vie.....écarte-toi du mal et fais le bien, demande la paix et poursuis-la.» "

(Roi David dans Téhilim)