DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Parietaria officinalis du Jeudi 20 décembre 2018

Plus de détails sur les zivouguim...
,

Réaction à On dit que 40 jours avant la naissance, une voix dit que untel se mariera avec unetelle et vice-versa, alors comment est-il possible que certains meurent avant de se marier ?

Chalom Rav Ron Chaya
Et merci pour tout vos enseignements,

Vous enseignez 2 cas concernant les zivouguim :

  1. Lorsque lorsqu'une âme descend pour la première fois sur Terre,
    son zivoug est fixé 40 jours avant sa naissance et elle le trouvera sans problème.

  2. Si c'est une âme réincarnée,
    elle trouvera son conjoint en fonction de ses actions
    (si je comprends bien, le tsadik se marie à une tsadeket, et le racha à une racha).

J'ai à ce propos plusieurs questions, même si j'ai conscience que nous parlons d'un thème profond qui fait appel à des notions qui nous dépassent :

  1. Dans le cas 1,
    cela veut dire que peu importe les actions de la personne, elle se mariera avec le zivoug qui lui a été fixé, et donc on pourrait être racha et se marier à une tsadeket si c'était fixé ainsi au départ ?

  2. On dit que quand un homme et une femme se marient, ils réunissent 2 âmes qui ne formaient qu'un au départ,
    mais du coup cela ne serait possible que dans le cas 1, car dans le cas 2, ces âmes sont surement "dépareillées" ?

  3. Dans le cas 2,
    Si quelqu'un à un niveau bas à l'instant t mais un énorme potentiel pour le futur, ou lui donne une femme en fonction de son niveau à l'instant t ou bien on tient compte de son ambition / potentiel pour le futur ?

  4. Puisque par ailleurs on dit qu'à notre générations, il n'y a que des âmes réincarnées, cela signifie qu'à notre époque les gens ne trouvent leur zivoug qu'en fonction de leur actions, et plus personne ne se marie avec un zivoug fixé 40 jours avant sa naissance ?

  5. Si un homme et une femme sont prédestinés, et que l'homme faute et perd son zivoug, la femme perd elle aussi son zivoug alors qu'elle est restée tsadeket, elle n'aura finalement qu'un "zivoug de secours" alors qu'elle était méritante ...

  6. Finalement, pourquoi ne pas réconcilier les 2 cas en disant soit, que certes notre zivoug dépend de nos actions, et Hachem voyant nos actions à l'avance, nous attribue en fonction notre zivoug avant la naissance ;

    Ou alors dire qu'Hachem nous attribue une "liste de zivoug" avant la naissance, et que l'on tombera sur celui qui nous convient en fonction de nos actions ?

Et enfin questions pratiques :

  1. Est-ce que cela ce ressent si on est face à son zivoug ?
    Est-ce que le fait d'avoir des "papillons dans le ventre" est un indicateur que c'est notre zivoug ?

    Il semble qu'on puisse avoir des "papillons dans le ventre" même avec une personne qui ne nous est pas destinée, sinon il n'y aurait jamais d'adultère ...
    Si sur le papier tout correspond mais qu'on ne ressent rien, ça veut dire que ça n'est pas notre zivoug ?

  2. Comment une personne doit-elle réagir si elle est déjà en chidoukh avec quelqu'un et qu'on lui propose un autre chidoukh qui semble tout aussi voir plus intéressant que le premier, comment savoir s'il faut continuer avec le premier ou abandonner pour le deuxième, même s'il n'y a pas de vraie raison d'arrêter le premier ?

Merci par avance pour vos réponses à ce long message.

,

Chalom,

Voici les réponses à tes questions :

  1. "Peu importe les actions de la personne, elle se mariera avec le zivoug qui lui a été fixé, et donc on pourrait être racha et se marier à une tsadeket si c'était fixé ainsi au départ ?"

    Effectivement, cela peut arriver.
    Néanmoins, il est possible qu’ils puissent très bien s’entendre à l’avenir vu qu’ils sont vraiment faits l’un pour l’autre.
    Dès lors, j’imagine que l’un influencera l’autre à suivre sa voie, soit pour être Tsadik, soit pour être racha, ‘Has véchalom.

  2. "On dit que quand un homme et une femme se marient, ils réunissent 2 âmes qui ne formaient qu'un au départ, 
    mais du coup cela ne serait possible que dans le cas 1, car dans le cas 2, ces âmes sont surement "dépareillées" ?"

    Ceci n’est possible que dans le zivoug richon.
    Rachi l’écrit clairement au début du traité Sota
    (il ne parle pas de guilgoulim car il ne fait jamais référence à la Kabbala, mais il dit bien que dans ce cas, la personne se marie avec son véritable mazal).

  3. "Si quelqu'un à un niveau bas à l'instant t mais un énorme potentiel pour le futur, ou lui donne une femme en fonction de son niveau à l'instant t ou bien on tient compte de son ambition / potentiel pour le futur ?"

    Hachem juge, voit le futur, et en fonction de cela, il nous fera rencontrer quelqu’un.
    Mais il est vrai que parfois, on voit apparaître des déséquilibres.

    Quelqu’un qui a un grand potentiel mais qui est encore loin d’un bon niveau en Torah peut se marier avec une fille très religieuse depuis toujours, à la suite de quoi il fait téchouva et finit par la dépasser largement.

    Cela peut arriver, mais il est clair que cela était dans les plans d’Hachem pour le tikoun des membres du couple.

  4. "Puisque par ailleurs on dit qu'à notre générations, il n'y a que des âmes réincarnées, cela signifie qu'à notre époque les gens ne trouvent leur zivoug qu'en fonction de leur actions, et plus personne ne se marie avec un zivoug fixé 40 jours avant sa naissance ?"

    Aujourd’hui, la plupart des gens sont des guilgoulim, mais pas tous.

  5. "Si un homme et une femme sont prédestinés, et que l'homme faute et perd son zivoug, la femme perd elle aussi son zivoug alors qu'elle est restée tsadeket, elle n'aura finalement qu'un "zivoug de secours" alors qu'elle était méritante ..."

    C’est pour cela que dans le cas 2 (âme réincarnée), le zivoug est beaucoup difficile puisqu’il n’est pas toujours aisé de trouver la personne qui correspond à nos actions, tandis que dans le cas 1 (zivoug richon), les deux se rencontrent et se marient très rapidement.

    Concernant la justice des choses, ne t’en fais pas, Hachem est juste et sait très bien ce qu’Il fait.
    Il est impossible qu’une injustice se produise.

  6. "Finalement, pourquoi ne pas réconcilier les 2 cas en disant soit, que certes notre zivoug dépend de nos actions, et Hachem voyant nos actions à l'avance, nous attribue en fonction notre zivoug avant la naissance ; 
    Ou alors dire qu'Hachem nous attribue une "liste de zivoug" avant la naissance, et que l'on tombera sur celui qui nous convient en fonction de nos actions ?"

    Il se peut que cela se passe ainsi, mais tu n’as pas bien saisi un détail lorsque j’ai expliqué cela.

    Dans le cas 1, le mariage arrive très rapidement car il n’y a aucune accusation du Ciel pouvant l’empêcher,
    mais dans le cas 2, vu que la personne s’est réincarnée à cause de ses péchés commis dans ses précédentes réincarnations, ses fautes l’empêchent de rencontrer rapidement son zivoug.

    Autre réponse complémentaire :
    Comme l’explique Rachi, dans le cas 1, c’est véritablement son mazal et il n’y en a qu’un seul.
    Comme tu l’as écrit, il s’agit de deux parties d’âmes qui se réunissent.

    Mais dans le cas 2, ce n’est pas le cas, et Hachem ne veut pas d’une réalité où il y a plusieurs moitiés féminines possibles pour une moitié masculine et/ou vice-versa.

Voici maintenant les réponses à tes questions pratiques :

  1. "Est-ce que cela ce ressent si on est face à son zivoug ?" 

    Dans de rares cas, on sent intuitivement qu’il s’agit de notre zivoug, mais en général, c’est trompeur.
    C’est pourquoi on doit agir très objectivement, et au bout d’un moment, lorsqu’on constate que cette personne correspond à tous nos critères, on doit attendre les sentiments.
    S’ils viennent, c’est le bon numéro, sinon non.

  2. "Comment une personne doit-elle réagir si elle est déjà en chidoukh avec quelqu'un et qu'on lui propose un autre chidoukh"

    On ne peut jamais commencer le deuxième avant d’avoir arrêté le premier.
    Donc si on estime qu’il n’y a pas de véritable raison d’arrêter le premier, on continuera.

Chabbat Chalom

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Plus de détails sur les zivouguim...

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Yts'hak, Dimanche 18 août 2019

Bonjour Rav, Une femme séfarade a 100% de ma famille a été éduquée en France depuis petite à dire le nom d'Hachem dans le Keriat Chéma et dans les parties de la téfila qui selon les possekim séfarades ne font pas la berakha car elles dépendent du temps etc...  J'ai deux questions a ce sujet : Y a-t-il des raisons kabalistiques ou profondes concernant ces mitsvot/berakhot qui dépendent du temps que les femmes ne ...

Amelanchier arborea, Mardi 13 août 2019

Bonjour Rav, J'espère que vous allez bien. J'avais deux questions à vous poser : A-t-on le droit de mélanger la volaille et le lait ? Je m'explique. J'ai entendu dire qu'à la base on ne devait pas mélanger le lait et la viande mais que la volaille était autorisée et que ce sont les grands sages qui ont finalement décidé que la volaille et la viande ne devaient pas se mélanger avec le lait car nous faisions pas la ...

Lyvia, Jeudi 08 août 2019

Chalom Rav, Je me marie sDv la semaine d’avant Pourim, et j’ai entendu que le 'hatan et la kala sont exemptés de jeûner quand le ta'anit Esther tombe pendant la semaine des chéva berakhot... Est-ce que vous confirmez ? Merci !!...

Epiaire, Lundi 05 août 2019

​Bonjour Rav, J'ai grandi dans une famille très religieuse, Yéchiva, mais j'ai eu un relâchement... et j'ai fais téchouva en me mariant. Je suis marié depuis plusieurs année, mais j'ai toujours cet énorme yetser hara par rapport aux femmes (Baroukh Hachem j'ai cessé chi'hvat zera). Je n'arrive pas DU TOUT à garder mes yeux, mais en plus je cherche le contact avec les femmes que je fixe (il m'arrive aussi d'engager la discussion et ...

Zinnia, Dimanche 04 août 2019

Chalom Rav, Vous dites qu'une femme qui lit la Torah est un manque de pudeur car les hommes seront fortement amenés à regarder la femme. Ce n'est pas le cas pour les hommes vraiment religieux Un homme qui lit la Torah attirera également le regard de certaines femmes si ce dernier possède de bons attributs physiques... Merci d'avance...

Scorsonère, Dimanche 04 août 2019

Chalom Rav Ron Chaya, J'espère que vous allez bien. Je me demandais... Comment réagir lorsqu'on surprend une personne parler en mal dans notre dos ? A-t-on le droit de prendre ses distances, de cesser de lui parler ou devons malgré tout faire l'effort de lui pardonner ? Sachant que ces paroles ont fait très mal et qu'une confrontation est très difficile émotivement... Aussi, comment un juif peut il se défaire d'un amour qu'il ...

Seren, Mercredi 17 juillet 2019

Bonjour Kvod haRav, Je connais le rôle important de la femme dans le judaïsme, toutefois, et en conséquence, je m'interroge sur les termes de la prière du matin, pourquoi l'homme dit-il "Qui ne m'a pas fait femme"? alors que son rôle est tellement important -, et pourquoi la femme dit-elle "Qui m'a faite selon Ta volonté" au lieu de dire, par exemple, "Qui ne m'a pas faite homme"? Je vous remercie d'avance de votre réponse....

Esparcette, Vendredi 12 juillet 2019

Chalom Rav, Pour le 9av repoussé, concernant une femme qui allaite, et qui est en début de grossesse, je crois savoir qu'il est bon d'être solidaire avec le klal, et jeûner jusqu'à 'hatsot. Si besoin, ne manger que ce qui est nécessaire. mais si elle voit quelque-chose qui fait envie (par exemple en servant des enfants en bas âges), peut-elle en prendre ou pas ? Merci....

Cirse, Lundi 01 juillet 2019

Chalom Rav Depuis l'ecole juive , en passant par le séminaire, j'ai toujours appris que la tefila que je devais faire (Yichtaba'h, Yotser, etc...) incluait de prier avec le Chem Hachem. Récemment, j'ai lu une halakha disant que les femmes sefarades NE doivent PAS prier avec le Chem Hachem... Est-ce assour ? c'est un minhag ? du fait que j'ai toujours prié comme cela, je continue ou je dois changer ? Merci d'avance pour vos réponses...

Ononis, Lundi 24 juin 2019

Bonjour Rav, Pouvez-vous m'indiquer le passage ou il est écrit qu'il est interdit de se marier avec un non juif ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Corrige-toi toi-même et après tu chercheras à corriger les autres". "

(Baba Metsia 107b)