DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Esther du Jeudi 26 juin 2014

Quelles sont les lois d'isolement entre frères et soeurs ?
,

Boker tov haRav

Je vous remercie de vos réponses j'ai regarde l'ensemble de vos cours sur le yihoud et nul part ( sauf erreur de ma part et d'avance Mehila ) n'est mentionné l'isolement entre frères et sœurs (famille propre )juste une allusion minime (à moins que ce qhe vous avez mentionné dans tous vos cours soit aussi pour les enfants).

  • Aussi dans une maison qui n'est pas fermée à clef mais dont la porte est fermée, s'ils rentrent de l'école (bat et bar mitsva), c'est assour ?

  • Dans le cas ou c'est interdit, nous avons un étage si l'un est à l'étage et l'autre au rez-de-chaussé, peut être permis et si non une solution svp ?

Merci de vos réponses quotidiennes bz"H
Bli néder, j'aimerai en parler Chabbat et donc ne pas faire d'erreurs...

,

Chalom Esther,

  • Pour les achkenazim, le yi'houd entre un frère et une sœur est permis d'après certains avis jusqu'à 30 jours, d'après d'autres pas plus qu'une seule nuit.

  • Par contre pour les séfaradim, il est interdit.

Durant les heures du jour, les parents peuvent laisser leurs enfants, un garçon et une fille ensemble si la porte de la maison n'est pas verrouillée, mais pendant les heures de la nuit cela est interdit.

Si on n'a pas le choix, on peut autoriser s'il y a un frère avec deux sœurs ou l'inverse.

  • Par contre s'il y a en plus du garçon et de la fille, une fille ou un garçon en âge où ils sauvent du yi'houd, ils peuvent sans problème être ainsi en yi'houd pendant les heures du jour, donc même avec une porte verrouillée.

  • Par contre pendant les heures de la nuit, il faudra qu'il y ait 2 enfants de cet âge en plus du garçon et de la fille et il faudra que les filles dorment dans une chambre différente que celle des garçons.

Quel est l'âge où un enfant sauve du yi'houd ?

  • Pour les filles, de 5 à 9 ans, d'après certains avis depuis l'âge de 3 ans.

  • Pour les garçons de 9 à 12 ans, d'après certains avis dès l'âge de 6 ans.

Une porte non fermée sauve du yi'houd.

Qu'appelle-t-on une porte non fermée permettant le yi'houd ?

  • D'après la majorité des décisionnaires, bien qu'elle soit fermée mais pas verrouillée, elle est considérée comme non fermée.

  • D'autre pensent qu'il faut qu'elle soit carrément ouverte.

La halakha tranche qu'on peut compter sur l'avis le plus laxiste pour un yi'houd dérabannan mais pas pour un yi'houd déoraïta.

Qu'appelle-t-on un yi'houd dérabannan ?

  • Par exemple, celui d'un homme avec deux femmes ou l'inverse.

  • Par contre, le yi'houd entre un seul homme et une seule femme est un yi'houd déoraïta. 
    Néanmoins, si la femme n'a jamais eu de menstruations et n'est pas mariée, dans tous les cas, le yi'houd n'est que dérabannan.

Pour qu'on puisse considérer une porte comme non-fermée et autoriser le yi'houd, il faudra que des gens puissent entrer à l'improviste bien que la porte soit fermée, mais si personne risque d'entrer c'est comme si elle est verrouillée.
Quand on n'a pas le choix, on peut demander à un voisin de rentrer de temps en temps à l'improviste et on pourra autoriser cela que durant les heures du jour et les premières heures de la nuit.

Si la porte est même entièrement ouverte, mais on ne voit pas depuis l'extérieur ce qui se passe dans les chambres intérieures, s'il s'agit d'un yi'houd déoraïta, on n'aura pas le droit être en yi'houd dans une chambre intérieure, par contre s'il s'agit d'un yi'houd dérabannan, cela sera permis.

Il est conseillé de suivre l'avis des décisionnaires préconisant que même si la porte est grande ouverte qu'il y a quand même une interdiction de yi'houd dans les pièces d'un étage supérieur.

Il n'y a pas de yi'houd dans un chambre dont la fenêtre donne sur le domaine publique d'où on peut voir ce qui se passe dans la chambre.
Il en va de même si on peut voir ce qui se passe dans la chambre à partir d'un immeuble voisin.

Attention, de jour il est plus difficile de voir ce qui s'y passe.
Si on ne voit qu'une partie de la chambre, la partie de la chambre qu'on peut voir est permise au yi'houd et celle qu'on ne peut pas voir est interdite au yi'houd.
Cette autorisation n'est valable que durant les périodes où les gens, dans l'immeuble voisin, sont réveillés.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Quelles sont les lois d'isolement entre frères et soeurs ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Gaillet, Jeudi 12 septembre 2019

Bonjour Rav, Est-ce légitime d’organiser dans une synagogue des cours Torah réservés exclusivement « aux jeunes couples » ou aux « fiancés » et, par conséquent, d’en interdire l’accès aux célibataires ? Merci pour votre retour. Cordialement,...

Phacélie, Dimanche 08 septembre 2019

Bonjour Rav, Si D. veut je vais me marier avec ma femme et nous discutons sur le fait d’avoir un enfant durant notre première année tout en sachant que nous sommes étudiants à l'université. Ma femme quant à elle commence sa première année dans une nouvelle ville (avec moi) et ne sent pas prête car elle veut prendre ses repères dans sa nouvelle vie avant d avoir un enfant en utilisant le moyen de contraception ...

Chicorée, Vendredi 06 septembre 2019

Chalom Rav, Etre seul dans une maison avec sa sœur et sa copine est-ce du yi'houd ou ma sœur annule le yi'houd ? Merci d'avance...

Silène, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Je suis ba'hour et voudrais savoir s'il y a un inyane de travailler soi-même pour payer la bague de mariage ou que ça ne change absolument rien si mon père me le donne ? Toda...

Naphtali, Mercredi 28 août 2019

Bonjour Rav, Pourriez vous m'expliquez la logique qu'une chose n'étant pas considéré comme nudité avant le mariage le devient après celui-ci (en parlant des cheveux de la femme)... Je n'arrive pas à comprendre ! Merci...

Agapanthe, Dimanche 25 août 2019

Bonjour Rav,  Un homme peut-il assister aux cours d'une femme (pas un cours de Torah, mais un cours d'hébreu) ? Merci...

Yts'hak, Dimanche 18 août 2019

Bonjour Rav, Une femme séfarade a 100% de ma famille a été éduquée en France depuis petite à dire le nom d'Hachem dans le Keriat Chéma et dans les parties de la téfila qui selon les possekim séfarades ne font pas la berakha car elles dépendent du temps etc...  J'ai deux questions a ce sujet : Y a-t-il des raisons kabalistiques ou profondes concernant ces mitsvot/berakhot qui dépendent du temps que les femmes ne ...

Amelanchier arborea, Mardi 13 août 2019

Bonjour Rav, J'espère que vous allez bien. J'avais deux questions à vous poser : A-t-on le droit de mélanger la volaille et le lait ? Je m'explique. J'ai entendu dire qu'à la base on ne devait pas mélanger le lait et la viande mais que la volaille était autorisée et que ce sont les grands sages qui ont finalement décidé que la volaille et la viande ne devaient pas se mélanger avec le lait car nous faisions pas la ...

Lyvia, Jeudi 08 août 2019

Chalom Rav, Je me marie sDv la semaine d’avant Pourim, et j’ai entendu que le 'hatan et la kala sont exemptés de jeûner quand le ta'anit Esther tombe pendant la semaine des chéva berakhot... Est-ce que vous confirmez ? Merci !!...

Epiaire, Lundi 05 août 2019

​Bonjour Rav, J'ai grandi dans une famille très religieuse, Yéchiva, mais j'ai eu un relâchement... et j'ai fais téchouva en me mariant. Je suis marié depuis plusieurs année, mais j'ai toujours cet énorme yetser hara par rapport aux femmes (Baroukh Hachem j'ai cessé chi'hvat zera). Je n'arrive pas DU TOUT à garder mes yeux, mais en plus je cherche le contact avec les femmes que je fixe (il m'arrive aussi d'engager la discussion et ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Sache d'où tu viens, où tu vas, et à Qui tu auras à rendre compte de tes œuvres" "

(Pirke Avoth 3-4)