Pessah , votre mission avec le Rav Ron Chaya

Pour Pessah, 200 familles francophones d’Israël sont en grande précarité.
Après une année de pandémie Covid19, notre mission est de soutenir ces enfants, ces mamans et ces papas de garder leur dignité et de vivre la « libération » de Pessah !

Le Rav Ron Chaya vous propose d’être ses associés dans cette mission possible.

Voir ici le message vidéo du Rav Ron Chaya

A noter : Si vous préférez faire votre don par téléphone, veuillez contacter le 04 72 65 64 77   et n'hésitez pas à préciser votre dédicace.

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Esther du Jeudi 26 juin 2014

Quelles sont les lois d'isolement entre frères et soeurs ?
,

Boker tov haRav

Je vous remercie de vos réponses j'ai regarde l'ensemble de vos cours sur le yihoud et nul part ( sauf erreur de ma part et d'avance Mehila ) n'est mentionné l'isolement entre frères et sœurs (famille propre )juste une allusion minime (à moins que ce qhe vous avez mentionné dans tous vos cours soit aussi pour les enfants).

  • Aussi dans une maison qui n'est pas fermée à clef mais dont la porte est fermée, s'ils rentrent de l'école (bat et bar mitsva), c'est assour ?

  • Dans le cas ou c'est interdit, nous avons un étage si l'un est à l'étage et l'autre au rez-de-chaussé, peut être permis et si non une solution svp ?

Merci de vos réponses quotidiennes bz"H
Bli néder, j'aimerai en parler Chabbat et donc ne pas faire d'erreurs...

,

Chalom Esther,

  • Pour les achkenazim, le yi'houd entre un frère et une sœur est permis d'après certains avis jusqu'à 30 jours, d'après d'autres pas plus qu'une seule nuit.

  • Par contre pour les séfaradim, il est interdit.

Durant les heures du jour, les parents peuvent laisser leurs enfants, un garçon et une fille ensemble si la porte de la maison n'est pas verrouillée, mais pendant les heures de la nuit cela est interdit.

Si on n'a pas le choix, on peut autoriser s'il y a un frère avec deux sœurs ou l'inverse.

  • Par contre s'il y a en plus du garçon et de la fille, une fille ou un garçon en âge où ils sauvent du yi'houd, ils peuvent sans problème être ainsi en yi'houd pendant les heures du jour, donc même avec une porte verrouillée.

  • Par contre pendant les heures de la nuit, il faudra qu'il y ait 2 enfants de cet âge en plus du garçon et de la fille et il faudra que les filles dorment dans une chambre différente que celle des garçons.

Quel est l'âge où un enfant sauve du yi'houd ?

  • Pour les filles, de 5 à 9 ans, d'après certains avis depuis l'âge de 3 ans.

  • Pour les garçons de 9 à 12 ans, d'après certains avis dès l'âge de 6 ans.

Une porte non fermée sauve du yi'houd.

Qu'appelle-t-on une porte non fermée permettant le yi'houd ?

  • D'après la majorité des décisionnaires, bien qu'elle soit fermée mais pas verrouillée, elle est considérée comme non fermée.

  • D'autre pensent qu'il faut qu'elle soit carrément ouverte.

La halakha tranche qu'on peut compter sur l'avis le plus laxiste pour un yi'houd dérabannan mais pas pour un yi'houd déoraïta.

Qu'appelle-t-on un yi'houd dérabannan ?

  • Par exemple, celui d'un homme avec deux femmes ou l'inverse.

  • Par contre, le yi'houd entre un seul homme et une seule femme est un yi'houd déoraïta. 
    Néanmoins, si la femme n'a jamais eu de menstruations et n'est pas mariée, dans tous les cas, le yi'houd n'est que dérabannan.

Pour qu'on puisse considérer une porte comme non-fermée et autoriser le yi'houd, il faudra que des gens puissent entrer à l'improviste bien que la porte soit fermée, mais si personne risque d'entrer c'est comme si elle est verrouillée.
Quand on n'a pas le choix, on peut demander à un voisin de rentrer de temps en temps à l'improviste et on pourra autoriser cela que durant les heures du jour et les premières heures de la nuit.

Si la porte est même entièrement ouverte, mais on ne voit pas depuis l'extérieur ce qui se passe dans les chambres intérieures, s'il s'agit d'un yi'houd déoraïta, on n'aura pas le droit être en yi'houd dans une chambre intérieure, par contre s'il s'agit d'un yi'houd dérabannan, cela sera permis.

Il est conseillé de suivre l'avis des décisionnaires préconisant que même si la porte est grande ouverte qu'il y a quand même une interdiction de yi'houd dans les pièces d'un étage supérieur.

Il n'y a pas de yi'houd dans un chambre dont la fenêtre donne sur le domaine publique d'où on peut voir ce qui se passe dans la chambre.
Il en va de même si on peut voir ce qui se passe dans la chambre à partir d'un immeuble voisin.

Attention, de jour il est plus difficile de voir ce qui s'y passe.
Si on ne voit qu'une partie de la chambre, la partie de la chambre qu'on peut voir est permise au yi'houd et celle qu'on ne peut pas voir est interdite au yi'houd.
Cette autorisation n'est valable que durant les périodes où les gens, dans l'immeuble voisin, sont réveillés.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Quelles sont les lois d'isolement entre frères et soeurs ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Œillet, Vendredi 07 juin 2019

Bonjour Rav, Je travaille dans l'informatique et j'ai une opportunité de travail dans un groupe de presse dédié au "monde féminin". (je m'occuperai pas du contenu juste de m'assurer que le site fonctionne de manière optimale) Est-ce qu'il y a un interdit de travailler là-bas ? Merci d'avance...

Phacélie, Vendredi 31 mai 2019

Bonjour Rav, Je tiens tout d’abord à vous remercier pour le Kiddouch Hachem que vous faites en postant tous ces cours de Torah en ligne.  Ensuite j’ai une question à vous poser : Je souhaiterai savoir quelles sont les sources dans la Torah, Guemara etc qui mentionnent le comportement qu’un homme doit avoir vis à vis de femmes qui ne sont pas la sienne. Mon fiancé est très extraverti et a besoin constamment d’attirer ...

Patience, Jeudi 30 mai 2019

Bonsoir Rav, J'ai un grand problème, il faut que vous m'aidez : J'ai fait techouva il y a quelques années, et J'essaie d'être de plus en plus strict dans la pratique de la Torah et des mitsvot , J'essaie d'être de plus en plus religieux, suis âgé de 17 ans, J'ai énormément de mal à préserver mes yeux à chasser de mauvaises pensées et donc cela mène à zera levatala. Mon yetser hara est ...

Pulsatille, Mardi 28 mai 2019

Bonjour Rav, Je suis opticien. Si je suis embauché dans un magasin ou il y a des salariés hommes et femmes. Ai-je le droit dans le cadre du travail de serrer la main par signe de respect à ces femmes salariées ? Si non, quel excuse peut-ai je donner sachant que c'est ma parnassa? Ai-je le droit d'ajuster une monture d'une cliente même si je la touche légèrement ? Merci d'avoir répondu à mes questions....

Petunia, Mercredi 22 mai 2019

Bonjour Rav, Si un homme mamzer épouse une convertie, ses enfants ont le droit d’épouser des juifs normaux ou ils doivent attendre encore des générations ? Et si un homme mamzer épouse une fille juive ( alors qu’il n’a pas le droit ) et fonde une famille juive religieuse, ses enfants ont le droit d’épouser des juifs normaux ou non ? Et est-ce très grave si un mamzer épouse une fille juive ? Merci ...

Jeremy, Lundi 20 mai 2019

Bonjour Rav, Je me permets de vous adresser les questions suivantes : Une personne qui m’est proche me demande de justifier la légitimité de la loi rabbinique. Je précise que je ne remets personnellement aucunement au cause l’autorite Rabbinique. J’aurais aimé savoir comment je peux démontrer par les textes ( le Tanah ou même la Torah ( Orale ou écrite ) le fait que remettre en question l’ordre Rabbinique revient ...

Daniel, Lundi 20 mai 2019

Réaction à Le ribit étant un des plus grands interdits de la Torah, comment se fait-il qu'il soit autorisé avec les non-juifs ? Bonjour, Merci pour cet éclaircissement. Si l'on suit cette logique, il serait autorisé d'avoir des relations sexuelles hors mariage avec des non-juifs, vu qu'ils considèrent cela comme quelque chose de normal... Aussi, si un jour il devient normal pour un non-juif de mentir ou de proférer des ...

Kabkent Prima, Jeudi 16 mai 2019

Chalom, Quand vous dites que c'est יחוד lorsqu'on reste seul avec un téléphone sans filtre dans une maison par exemple... Est-ce que c'est la même chose avec un magazine pas-cachère (comme les magazines people où il y a des femmes pas tsanoua Ou alors si quelqu'un possède des photos de famille pas tsanoua aussi ? Kol touv Chavoua tov...

Oeillet, Lundi 13 mai 2019

Chalom Rav Chaya, Je voudrais savoir si un Rav a le droit de donner des cours pour des femmes directement (dont certaines ne sont pas habiller tsnioute..) ou de donner des cours mixtes hommes femmes melangées... Il y a de plus en plus de Rabbanim que j'ai considéré comme 'haredim (israelien et francophone) qui donnent des cours comme cela. Idem pour les soirées, gala etc... Il y a une nouvelle tendance pour ces choses pour lesquelles sont invités des ...

Jack, Mercredi 08 mai 2019

Bonjour, Pour trouver sa compagne, on a l'impression qu'à l'époque, c'était quelque peu différent... Par exemple Jacob, rencontre Ra'hel, quand il doit partir de chez lui sans matériel, Moche rencontre Tzipora emprisonné dans un puit.... De nos jour, peut-on encore trouver sa compagne si pour des raisons spirituelles, la situation matérielle en pâtit ? J'ai vu cela chez des converties (partenaire âgé, mais Tsadik...) ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""La richesse de l'homme n'est qu'un gage éphémère" "

(Ibn Ezra)