Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

36

Jours restants

Questions / Réponses : Homme/Femme


,

Chalom, Une femme peut-elle épouser un homme qui a le même prénom que son père ? Merci...


,

Bonjour Si une femme est nida le soir du mariage, combien de jours les mariés doivent-ils se séparer ? Merci...


,

Chalom, Que faire quand on nous propose un chidoukh mais que ceux qui proposent ne nous ont jamais demandé ce qu'on recherche ? Chacun essaie de vendre sa "perle" mais ils ne connaissent pas nos critères... Merci...


,

Bonjour Rav , J'ai une question un peu délicate a vous poser . A-t-on commis l'acte sexuel (avant le mariage ) si on a jamais fais de pénétration sexuel (de quelque nature que ce soit) avec une femme, mais qu'on a eu des " accolades " avec des vêtements et donc sans aucune pénétration ( de quelques sortes ) mais juste des " accolades " et le tout a travers les vêtements , cela est il de l'adultère ? Merci ....


,

Bonjour Rav BH, Je souhaite faire ma demande en mariage avec une bague... Or, on me dit qu'halakhiquement parlant, on ne peut pas offrir une bague lors de la demande en tête à tête, ou même devant plusieurs proches, qu'on offre plutôt un bijoux ; la bague quant à elle sera remise lors de la demande auprès des parents/beaux parents. Avez vous une explication toranique et intransigeante à la question si elle est véridique ? Merci ...


,

SHALOM Rav Voila je suis jeune j’essaie de trouver ma kala. A-t-on le droit de regarder les parties voilées des femmes dans le but de se marier ? A-t-on le droit de regarder les parties cachées de sa propre femme ? Merci beaucoup pour votre aide...


,

Rav, Je ne comprends pas comment est-ce qu'on peut expliquer les cas de plusieurs couples qui se sont fréquentés étant jeunes de façon interdites (ils s'embrassaient, se touchaient, etc...) et qui aujourd'hui ont fait téchouva et ont y une vie merveilleuse et  remplie de Torah... Hachem peut nous envoyer notre mazal même dans du sheker ? E plus, on dit que peu-importe la fille avec laquelle je me retrouve sous la 'houpa : c'est Hachem qui a ...


,

Bonjour Rav , J'ai divorcée il y a quelques années et je vais me remarier, Baroukh Hachem ! Mon futur mari lui n'a jamais été marié. Je voulais savoir comment se passe les chéva berakhot de la semaine qui suit la 'houpa : Ai-je bien 7 jours aussi ? Puis-je faire un Chabbat 'hatan ? Merci de m’éclairer PS : Pouvez vous me dire aussi dans un cas inverse si le marié a déjà été marié (et a des ...


,

Kevod Harav, Je vous écris Rav parce que je souffre beaucoup, je suis passionné de jeux vidéos et de dessins animés. Évidemment, le temps consacré à ces activités est réduit sur mon étude. Malgré tout, je me fixe quotidiennement un temps d'étude avec chnaim mikra véehad targoum ainsi que Hok LeIsrael. Mais voilà, je vais bientôt me marier et ma fiancée souhaite que j'abandonne mes ...


,

Chalom, Est-ce qu'une femme peut nous toucher ou nous masser pour des raison médicales ? Merci...


,

Bonsoir Rav A-t-on le droit de faire du krav maga entre fille si le prof est un homme ? Merci beaucoup pour vos vidéos, Kol hakavod !...


,

Bonsoir, Dans mon entourage, je vois tous mes amis en couple, fiancés ou mariés. Sauf moi. Depuis toujours j’ai été celle qui ne trouve pas chaussure à son pied. Lorsque je rencontre quelqu’un soit il préfère une autre personne, soit le fait que je veuille attendre le mariage les repousse. Se peut-il qu’Hashem « oublie » un de ses enfants ? Merci, Bonne soirée...


,

Bonjour Rav, J'ai 23 ans et je cherche mon chidoukh que je ne trouve pas... J'ai l'impression que c'est bloqué ;-( ! Pensez vous que le moment n'est pas encore venu ? Que conseillez vous dans ce type de situation ? Merci beaucoup et chavoua tov...


,

Bonjour, Je suis une jeune fille qui devais se marier avec un Juif, mais il m'a quitté parce que j'avançais trop dans la religion (c'est en tout cas ce qu'il m'a dit). En effet, il a accepté de faire Chabbat, mais le fait que je lui demande d'étudier chaque jour la Torah, il ne l'acceptait pas. Quand il m'a quitté, j'ai pris sur moi de me renforcer encore plus dans ma téchouva, et par la suite rencontrer un garçon orthodoxe (car je respecte le ...


,

Chalom, Vous m'aviez dit que je ne pouvais pas faire le gomel pour ma femme qui a accouché mais qu'elle devait le faire elle même. Est-ce que cela reste vrai même si j'ai une obligation moi-même de le faire ? Par exemple si on est revenu de voyage ? Merci...


,

Rav, Lorsqu’on a des problèmes de couples et que l’on a envie de divorcer, est-il nécessaire de s’adresser à un Rav obligatoirement ? Surtout lorsqu’on est certain de son choix (je suis marie depuis plus de 2 mois) Merci...


,

Rav Chalom , J'ai des questions concernant l’intimité conjugale. Je voulais savoir concernant la fin de l’intimité conjugale, lorsqu'un homme se sépare de sa femme et qu'il sent qu'il y a quelques gouttes qui lui échappent après la séparation, est-ce considéré comme du zéra lévatala ? (l'homme attend bien entendu un moment avant de se retirer mais ressent tout de même des gouttes lui échapper, en ...


,

Bonjour Rav Je cherche un livre (en hébreu) qui traite de la proximité entre hommes et femmes, au travail, à la maison, en famille élargie etc... Auriez-vous une référence à me conseiller (en moussar et/ou halakha) ? Merci beaucoup...


,

Chalom Rav. Je viens de voir par le biais de Torah-box (rubrique quotidienne "Limoud au feminin") une précision sur l'allumage des bougies de Chabbat. Cela dit qu'une femme séfarade doit d'abord dire la bénédiction et ensuite allumer les bougies. Si elle fait l'inverse la bénédiction sera dite en vain ! Il se trouve que je suis séfarade et que j'ai toujours eu l'habitude d'allumer mes bougies de Chabbat en premier et ensuite de dire la ...


,

Chalom, Je me marie bientôt et j'aimerai savoir si je peux amener mon fils à la 'houppa car il y a plusieurs avis mitigé sur ce sujet... En en parlant, certains m'ont dit que pour je puisse me marier, je devais recevoir un guet du père de mon fils bien que je n'ai jamais été marié avec lui... Je trouve ça étonnant, mais qu'en est-il vraiment ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Le pauvre c'est le pauvre d'esprit ; le riche c'est le riche d'esprit" "

(Traité Ketouboth 67)