Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

70

Jours restants

Question de Simon du Jeudi 28 décembre 2006

Un calcul sur les tsitsit me paraît absurde. Pourquoi mélanger des symboles et des objets pour arriver à tout prix au résultat voulu ?
,

Chalom,

Je suis très intéressé par les 613 Mitsvots que je suis en train étudier une a une
Mais je suis tomber sur un calcul qui est, me semble t-il, une supercherie...
Voici le texte et mes questions qui suivent :

  • Les Tsitsit nous rappellent en outre les "613 Mitsvot" de la façon suivante :
    Le mot hébraïque " Tsitsit " équivaut numériquement à 600 (90 + 10 + 90 + 10 + 400).
    Chaque " tsitsah " est formée de 4 fils doublés, soit 8 fils, et de 5 nœuds, ce qui donne un total de 13.
    Le tout faisant donc 613.

Voici un mélange des genres, qui force le chiffrage.
D'un cote en additionne la valeur numérique d'un nom " Tsitsit ", une méthode symbolique cohérente dans sa propre logique.

Mais la il y a un problème, c'est que ce chiffrage symbolique est complété par l'addition d'éléments physiques des fils et des nœuds.
On veut absolument sortir le chiffre 613 et pour ça on n'est pas très regardant sur la méthode.
Ce qui rend ce chiffrage irrecevable car la méthode est bricolé et manque de rigueur.

L'important pour les gens qui font ce type de calcul c'est qu'ils veulent trouver un total de 613, donc c'est le résultat qui compte, alors mélanger dans le calcul des symboles et des objets, c'est tout simplement du n'importe quoi.
La ou en sent la manipulation c'est que même le calcul des fils et des nœuds est faux.

Voici :

  • 1 fil doublé = 2 fils
  • 4 coins avec 2 fils chacun = 8 fils
  • Chaque coin comporte 5 nœuds soit au total 20 nœuds.
  • Soit en tout 8 fils + 20 nœuds = 28 et non 13

Pourquoi additionner les fils des 4 coins et les nœuds d'un seul coin ?
Mais une dernière chose pourquoi additionner des fils, des nœuds et des symboles ?

Simon

,

Chalom Simon,

Comme je te l'ai dit quand on s'est parlé, la guématria n'est pas une chose sur laquelle on puisse compter pour prouver une thèse.
Simplement, une fois que la thèse est prouvée rationnellement, on peut l'enjoliver grâce à la guématria, mais ce n'est pas une chose rationnelle pour la bonne raison que chaque valeur numérique correspond à un très grand nombre de mots et la similitude numérique ne va pas de pair avec une similitude sémantique.

Le rafistolage dont tu parles est une chose tout à fait légitime.

En effet, la Torah dit :

« Vous porterez les tsitsit afin de vous souvenir des mitsvot » ;

quel rapport entre tsitsit et mitsvot ?

On s'est « arrangé » pour évoquer dans le mot tsitsit le chiffre 613, de façon à ce qu'on se souvienne des 613 mitsvot quand on les porte.
Peu importe le moyen utilisé pour arriver à 613, il ne s'agit que d'un moyen mnémotechnique.

En passant, voici les cours sur les tsiotsiot sur le site :

Je me permets de rajouter quelques points concernant notre débat très intéressant :

Si la nature (valeur numérique de Elokim) a une volonté, cela signifie forcement qu'il y a ce qu'on appelle une divinité.
Bien sûr il ne faut pas tomber dans le piège d'imager cette divinité.

Pour nous, si tu appelles divinité volonté, c'est tout ce qu'il ya de plus juste car nous ne pouvons pas avoir de compréhension plus grande de Lui si ce n'est pas le dévoilement d'une volonté.
Tout le reste ne serait qu'erreur et image.

  • Le libre arbitre n'est pas que dans la connaissance ou non connaissance de LA vérité, c'est aussi, une fois qu'on a démontré qu'elle existe, dans son application.

  • De plus, la vérité étant infinie, sa connaissance et son application sont infinies, c'est-à-dire que nous aurons de choix dans un total libre arbitre à l'infini en direction de la vérité.

En relation avec ce qui précède, quand on parle d'union avec l'infini, il ne s'agit pas de « kiffer » la « contemplation » de D. les textes disent que les tsadikkim n'ont de repos ni dans ce monde-ci ni dans le monde à venir.
Nous sommes en progrès constant et infini de la divinité.
Nous ne pouvons assimiler la vérité et l'absolu à une chose accessible, elle est infinie, donc l'avancée vers l'absolu est infinie.
La différence entre maintenant et après, c'est que plus on avance plus le chemin est lumineux et intense de vérité.

Ce que tu appelles l'agent tiers, moi je l'appellerais raison.
C'est ce qui permet la non fusion avec l'autre, mais la relation équilibrée ; il n'y a d'équilibre que s'il y a raison.
Sans raison, on tombe soit dans la fusion soit dans l'éloignement.

En attendant de tes nouvelles bientôt,

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Un calcul sur les tsitsit me paraît absurde. Pourquoi

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Lychnis, Mardi 02 juillet 2019

Mé'hila kvod haRav, Je souhaitais vous faire part de mon expérience personnelle en relation avec vos derniers cours sur la « magouille ». J’ai travaillé dans de nombreuses entreprises américaines cotées en bourse situées a Paris et je peux vous dire que je vous rejoins totalement sur le vol et les lois de 'hochen michpat. C’est incroyable a quel point le vol est érigée en norme afin de realiser du commerce....

Stellaire, Mercredi 19 juin 2019

Bonjour Rav Ron CHAYA, Je suis français chrétien [catholique]. Ma famille du côté de mon père est italien catholique et la famille du côté de ma mère est russe orthodoxe et anglais juive et le père de ma grand-maternel (qui était juive) a épousé une non-juive [chrétienne] Alors voici les questions que je me pose Est-ce que j'appartiens au peuple juif ? Même si je suis pas juif, car je sais que ...

Eriophorum angustifolium, Dimanche 19 mai 2019

Chalom Rav, Je vous remercie pour votre réponse à ma dernière question :  Auriez-vous aussi des exemples de versets issus de la Michna concernant l'embryon et le sperme de la fécondation ? En vous remerciant, Chabbat Chalom...

Pivoine, Lundi 13 mai 2019

Chalom Rav, J'ai quelques questions à propos du traité Berakhot page 43b. Rav Papa "se trompe" lors de l'ordre quant à la bénédiction sur l'huile et le Myrte. Il déclare ensuite suivre l'opinion de Rava, et plus loin on nous dit : "il n'en est pas ainsi. (Rav Papa) a fait ainsi (pour) se dégager (d'une situation embarrassante). Comment un grand Maître tel que Rav Papa peut mentir ? C'est impossible à accepter. Plus loin dans...

Genêt, Mercredi 08 mai 2019

Chalom Rav, Il est vrai que j’ai pas l’habitude d’écrire des mails pour poser des questions mais j’aimerais avoir votre avis et des conseils.... Je suis passé dans votre Yechiva, Baroukh Hachem il y a quelques mois. Venons en au fait : J’ai toujours été assez absorbé et j’aime beaucoup étudier, mais malheureusement, je n’ai pas été éduqué dans une famille ou l’on faisait Chabbat,...

Eva, Mardi 12 mars 2019

Bonjour, Une question me tracasse beaucoup depuis quelques temps. Comment peut-on croire encore en D,ieu après cette barbarie humaine qu’à constitué le politique nazi et la Shoah ? Où était D. a ce moment là ? A-t-Il abandonné l’humanité ? Tout simplement : Pourquoi ? Et j’ai beaucoup de peine en posant cette question.. J’ai quand même essayé de trouver des explications sur internet. J’ai ...

Cayrel, Vendredi 15 février 2019

Chalom, Je ne comprends pas... Nous serions plusieurs personnes en une ? Merci...

Thierry, Mardi 12 février 2019

Chalom Rav CHAYA, Je voulais vous poser une question d'ordre purement spirituel. Plus j'avance dans l'age, et plus je considère et ressent que le Chabbat, c'est mon monde, c'est mon environnement... J'ai un plaisir qui est impossible à échanger avec quoi que ce soit de ce monde. Ce plaisir perdure après Chabbat, et parfois, ma sensibilité me permet de sentir quand le Chabbat est parti, après 2 ou 3 heures. Le retour à "la vie terrestre", la ...

Marie Caroline, Vendredi 08 février 2019

Bonjour, Questions que soulève la pratique de la loi ; la lecture de la loi soulève plusieurs remarques et sa pratique plusieurs questions : La loi est bonne, elle nous apprend à vivre, elle encadre notre liberté et définit le standard que tout être humain devrait atteindre. Elle rend les crimes entre individus doublement condamnables entre les hommes et aussi envers D.ieu qui les a ordonnés à tous. Hachem nous dit Lévitique ...

Édelweiss, Lundi 14 janvier 2019

Lettre de renforcement aux femmes d'Israël......

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Parle peu, mais agis beaucoup" אמור מעט ועשה הרבה "

(Pirke Avoth 1-15)