Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


2

Jours restants

Question de Aharon du Dimanche 21 janvier 2018

Est-ce que le plus petit olam haba qui soit faut bien plus que tout les plaisirs de ce monde ?
,

Bonjour,

  1. Vous avez dit que les juifs pour lesquels il est marqué qu'ils n'auront pas le olam haba ils auront quand même un tout petit olam haba après un très long moment au guehinam...
    Mais ça veut dire que quelqu'un qui a été Racha toute sa vie
    et quelqu'un qui a fait les mitsvot mais qui à la fin de ça vie a transgressé Chabbat (et donc pas de olam haba)
    auront le même salaire à la fin ?

  2. Est-ce que le plus petit olam haba qui soit faut bien plus que tout les plaisirs de ce monde ?

  3. Vous avez dit que chaque jour au olam haba est 24 fois plus intense que le précédent...
    Alors un jour, quelqu'un de plus petit aura le même salaire qu'un plus grand ?
    (bien que l'autre aura grandi entre temps, mais ce n'est donc qu'une question de "temps")

Merci

,

Chalom Aharon ,

Voici les réponses à tes questions :

  1. Il est écrit que dans le olam haba, chaque Tsadik est brûlé par la fête que l’on donne pour le Tsadik qui se trouve au-dessus de lui.
    C’est-à-dire que lorsqu’il voit qu’il aurait pu accéder à un niveau plus haut comme son ami qui étudiait peut-être sur le même pupitre que lui, il regrette de ne pas avoir fait davantage de mitsvot.

    On apprend de cela qu’il existe différents niveaux dans le olam haba.

    Un Tsadik peut être très proche d’Hachem tandis qu’un homme moyen sera plus éloigné ; le racha dont je parle sera à la fin de toute l’histoire tout en bas des niveaux du olam haba.
    N’oublions pas que le olam haba est infini.

    Il existe donc des niveaux différents infinis, et il est clair que chacun de nous regrettera de ne pas avoir fourni plus d’efforts pour atteindre un niveau plus haut.

  2. Le plus petit olam haba qui existe est bien plus grand que tous les plaisirs réunis de ce monde.

    Il ne faut pas croire que c’est pour cette raison qu’on doit se suffire d’un petit olam haba car comme je l’ai dit, il nous serait très difficile de voir que l’on aurait pu arriver à des niveaux plus hauts et qu’on ne l’a pas fait.

    Déjà dans ce monde, lorsqu’un concurrent nous dépasse, c’est insupportable alors que la concurrence ne concerne que des sujets qui n’ont aucune valeur tels que la célébrité, l’argent, le statut social.
    Mais le olam haba est la véritable réalité, celle où notre valeur est réelle, sans mensonge aucun, et la seule chose qui y compte, c’est la qualité spirituelle de la personne et sa proximité avec Hachem.

    Il nous sera insupportable de nous contenter d’un petit olam haba alors qu’on aurait pu avoir un grand olam haba.

  3. Étant donné que le olam haba est infini, il est clair qu’il y aura toujours une différence entre l’homme moyen qui n’aura fait que peu de mitsvot et le grand Tsadik qui aura fait beaucoup de mitsvot.
    Bien que tout le monde progresse, il y a néanmoins une grande différence.
    Or nous savons qu’une grande différence dans l’infini est elle-même infinie.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Est-ce que le plus petit olam haba qui soit faut bien plus

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Lychnis, Mardi 02 juillet 2019

Mé'hila kvod haRav, Je souhaitais vous faire part de mon expérience personnelle en relation avec vos derniers cours sur la « magouille ». J’ai travaillé dans de nombreuses entreprises américaines cotées en bourse situées a Paris et je peux vous dire que je vous rejoins totalement sur le vol et les lois de 'hochen michpat. C’est incroyable a quel point le vol est érigée en norme afin de realiser du commerce....

Stellaire, Mercredi 19 juin 2019

Bonjour Rav Ron CHAYA, Je suis français chrétien [catholique]. Ma famille du côté de mon père est italien catholique et la famille du côté de ma mère est russe orthodoxe et anglais juive et le père de ma grand-maternel (qui était juive) a épousé une non-juive [chrétienne] Alors voici les questions que je me pose Est-ce que j'appartiens au peuple juif ? Même si je suis pas juif, car je sais que ...

Eriophorum angustifolium, Dimanche 19 mai 2019

Chalom Rav, Je vous remercie pour votre réponse à ma dernière question :  Auriez-vous aussi des exemples de versets issus de la Michna concernant l'embryon et le sperme de la fécondation ? En vous remerciant, Chabbat Chalom...

Pivoine, Lundi 13 mai 2019

Chalom Rav, J'ai quelques questions à propos du traité Berakhot page 43b. Rav Papa "se trompe" lors de l'ordre quant à la bénédiction sur l'huile et le Myrte. Il déclare ensuite suivre l'opinion de Rava, et plus loin on nous dit : "il n'en est pas ainsi. (Rav Papa) a fait ainsi (pour) se dégager (d'une situation embarrassante). Comment un grand Maître tel que Rav Papa peut mentir ? C'est impossible à accepter. Plus loin dans...

Genêt, Mercredi 08 mai 2019

Chalom Rav, Il est vrai que j’ai pas l’habitude d’écrire des mails pour poser des questions mais j’aimerais avoir votre avis et des conseils.... Je suis passé dans votre Yechiva, Baroukh Hachem il y a quelques mois. Venons en au fait : J’ai toujours été assez absorbé et j’aime beaucoup étudier, mais malheureusement, je n’ai pas été éduqué dans une famille ou l’on faisait Chabbat,...

Eva, Mardi 12 mars 2019

Bonjour, Une question me tracasse beaucoup depuis quelques temps. Comment peut-on croire encore en D,ieu après cette barbarie humaine qu’à constitué le politique nazi et la Shoah ? Où était D. a ce moment là ? A-t-Il abandonné l’humanité ? Tout simplement : Pourquoi ? Et j’ai beaucoup de peine en posant cette question.. J’ai quand même essayé de trouver des explications sur internet. J’ai ...

Cayrel, Vendredi 15 février 2019

Chalom, Je ne comprends pas... Nous serions plusieurs personnes en une ? Merci...

Thierry, Mardi 12 février 2019

Chalom Rav CHAYA, Je voulais vous poser une question d'ordre purement spirituel. Plus j'avance dans l'age, et plus je considère et ressent que le Chabbat, c'est mon monde, c'est mon environnement... J'ai un plaisir qui est impossible à échanger avec quoi que ce soit de ce monde. Ce plaisir perdure après Chabbat, et parfois, ma sensibilité me permet de sentir quand le Chabbat est parti, après 2 ou 3 heures. Le retour à "la vie terrestre", la ...

Marie Caroline, Vendredi 08 février 2019

Bonjour, Questions que soulève la pratique de la loi ; la lecture de la loi soulève plusieurs remarques et sa pratique plusieurs questions : La loi est bonne, elle nous apprend à vivre, elle encadre notre liberté et définit le standard que tout être humain devrait atteindre. Elle rend les crimes entre individus doublement condamnables entre les hommes et aussi envers D.ieu qui les a ordonnés à tous. Hachem nous dit Lévitique ...

Édelweiss, Lundi 14 janvier 2019

Lettre de renforcement aux femmes d'Israël......

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""L'homme ne peut acquérir la Torah que lorsqu'il trébuche." "

(Traité Guitin 43a)