Question de Édelweiss du Lundi 14 janvier 2019

Lettre de renforcement aux femmes d'Israël...
,

Lettre de renforcement aux femmes d'Israël...

,

Chères mesdames,

Vous êtes des Tsadkaniot, des femmes “justes”.

Il est écrit que grâce aux femmes Tsadkaniot, nous avons été délivrés d’Égypte et ainsi ce sera aussi le cas pour la délivrance finale, celle que nous attendons impatiemment et incessamment sous peu.

  • Aujourd’hui le monde va en s'enfonçant de plus en plus et ce, principalement dans la débauche.
    Cette dernière est le plus grand yétser hara qu’il y a aujourd’hui, et bien sûr le manque de pudeur qui va avec.

  • Lorsqu’il y a certaines femmes dans le monde, des femmes du peuple juif, qu’Hachem aime tant, qui se renforcent à ce sujet, envers et contre tout, cela est très cher aux yeux d’Hachem.

  • D’autant plus que cela est très difficile, car le yétser hara est grand et nous dit qu’on n’est pas à la mode ou qu’on est moins belle ainsi ;
    sachez que ces efforts sont très précieux et que par ce mérite vous amenez le Machia’h.

Vous êtes des étoiles dans l'obscurité terrible qui nous entoure.
Vous me direz que vous êtes très peu mais les sages d'Israël ont déjà dit : “peu de lumière repousse beaucoup d'obscurité”.
Si dans une grande salle on dispose 100 000 bougies par terre, éteintes :

  • On en allume une,
    on ne voit pas grand-chose;

  • On en allume 10,
    on voit déjà un peu ;

  • On en allume 100,
    on voit déjà bien ;

Vous êtes ces 100 bougies !

Il y a encore presque 100 milles personnes qui sont dans l'obscurité, et grâce à vous elles ont droit à la lumière…
Donc il est clair que vous amenez beaucoup de bénédiction au peuple d'Israël, et bien sûr à vous-même !

Celui qui a dévoilé toute la kabbale moderne s’appelle Rabbénou Ha-’Ari (Rabbi Yts’hak Louria Ashkenazi Zatsal) ;

  • Il a dit à son élève Rabbi ‘Haïm Vital qu’il était aussi grand que Rabbi Akiva
    (c'était il y a 500 ans à Tsefat).

  • Rabbi Haïm Vital lui a répondu :
    “Kévod Harav, je sais qui je suis et je sais qui était rabbi Akiva”.

  • “Tu as raison” lui dit le Ari, Rabbi Akiva était un projecteur de 20 milles watts et tu es, toi, une petite bougie minuscule ;
    mais sache qu'à notre époque les forces du mal se sont beaucoup obscurcies et les ténèbres sont très très épaisses,
    et donc la petite bougie que tu représentes fait autant d’effet que Rabbi Akiva à son époque”.

À l'époque de Rabbi Akiva il y avait beaucoup de lumière, or si on allume un projecteur de 20 mille watts en pleine journée, ça éclaire à peine ; par contre dans l'obscurité totale, la petite bougie que tu représentes produit une lumière aussi grande que celle de Rabbi Akiva à son époque.

En sachant que Rabbénou Ari a dit cela il y a 500 ans à Tsefat, et que nous, si nous étions téléportés à cette époque, on serait asphyxié par la sainteté qu’il y avait dans cet endroit.

Il y avait environ 2000 juifs et dans une sainteté terrifiante, les plus grands sages d'Israël y étaient ; jusqu'à aujourd'hui nous vivons par leurs écrits :

  • Rabbénou Ha-’Ari Zatsal

    Rabbi Haïm Vital Zatsal,

  • Rabbi Yossef Caro Zatsal,
    l’auteur de Choul’han Aroukh,

  • Le grand kabbaliste rabbi Moché Cordovero Zatsal
    (qui était le Rav du Ari)

  • Le Alchekg Hakadosh Zatsal,
    un des seul que l’on appelle “Kadoch

  • Le Rav Alkabets Zatsal
    (l’auteur de Lekha Dodi)

  • Etc...

Tous ceux-là vivaient à la même époque ; il y avait donc une immense sainteté et néanmoins le Ari dit que les ténèbres se sont beaucoup obscurcies et qu’il fait un noir terrible !
Alors, que dire aujourd’hui dans notre génération, d’autant plus en France, à Paris, où je crois que l’on n’a jamais touché le fond du panier aussi profondément…

Nous ne sommes pas dans le noir, mais dans une couleur sans nom, bien pire que le noir.
Vous, chères dames d'Israël qui vous renforcez dans la tsniout, chacune à son niveau, qui fournit des efforts est extrêmement durs.
(On ne se bat pas contre le yétser hara mais contre l’ange de la mort lui-même, il nous tente à ne pas nous habiller avec pudeur, car il sait très bien que par cela il va beaucoup gagner.
Nous, au contraire, nous sommes les forces du Bien, nous voulons qu’il y ait plus de pureté dans le monde)

Chaque effort que vous faites est extraordinaire, et il presse considérablement la venue du Machia’h.

Donc continuez ainsi !

J’ai hélas des femmes qui m’ont appelé, elles ont fait des péchés très graves, les plus graves qu’une femme puisse faire durant sa vie, et elles m’ont demandé un tikoun, une réparation à leur faute.
Je n’ai pas voulu prendre sur moi la responsabilité de cette réponse car si jamais avec ce que je leur dis, leur faute n’est pas entièrement réparée, là-haut on m'en fera le reproche et je n’ai pas envie d’aller en enfer à leur place.
J’ai donc été voir les sages d'Israël, des kabbalistes de Jérusalem, pour leur poser la question.
Ils m’ont dit que la meilleure réparation pour une femme est de respecter la tsniout, de se renforcer dans le domaine de la pudeur.

  • Je leur ai demandé :
    “pour une faute aussi grave ?”

  • Ils m’ont dit oui.

Quelques années plus tard, je leur ai reposé la question, en leur demandant s’ils en étaient vraiment certains ; ils m’ont dit qu’il n’y a aucun doute à cela et que si ces femmes essayent de renforcer d’autres personnes dans l’observance de la pudeur, non seulement elles iraient au Olam haba, mais que eux aussi pour lui avoir conseillé de faire une chose pareille.

Donc je me fais leur intermédiaire pour vous dire de vous renforcez dans ce domaine ; si cela peut réparer les fautes les plus graves qu’une femme puisse faire, alors bien sûr cela peut donner beaucoup de berakha à ceux qui n’ont pas fait ces péchés-là.
Cela donnera beaucoup de lumière, beaucoup d’aide et beaucoup de proximité avec Hachem.

Celui qui a de la proximité avec Hachem a tout ; il sait qu’il est protégé et qu’Hachem l’aime. Béézrat Hachem, il sera aux 1ères loges pour recevoir Machia’h très bientôt, Amen.

Que D. vous bénisse, Amen vé-Amen.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Lettre de renforcement aux femmes d'Israël...

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Lychnis, Mardi 02 juillet 2019

Mé'hila kvod haRav, Je souhaitais vous faire part de mon expérience personnelle en relation avec vos derniers cours sur la « magouille ». J’ai travaillé dans de nombreuses entreprises américaines cotées en bourse situées a Paris et je peux vous dire que je vous rejoins totalement sur le vol et les lois de 'hochen michpat. C’est incroyable a quel point le vol est érigée en norme afin de realiser du commerce....

Stellaire, Mercredi 19 juin 2019

Bonjour Rav Ron CHAYA, Je suis français chrétien [catholique]. Ma famille du côté de mon père est italien catholique et la famille du côté de ma mère est russe orthodoxe et anglais juive et le père de ma grand-maternel (qui était juive) a épousé une non-juive [chrétienne] Alors voici les questions que je me pose Est-ce que j'appartiens au peuple juif ? Même si je suis pas juif, car je sais que ...

Eriophorum angustifolium, Dimanche 19 mai 2019

Chalom Rav, Je vous remercie pour votre réponse à ma dernière question :  Auriez-vous aussi des exemples de versets issus de la Michna concernant l'embryon et le sperme de la fécondation ? En vous remerciant, Chabbat Chalom...

Pivoine, Lundi 13 mai 2019

Chalom Rav, J'ai quelques questions à propos du traité Berakhot page 43b. Rav Papa "se trompe" lors de l'ordre quant à la bénédiction sur l'huile et le Myrte. Il déclare ensuite suivre l'opinion de Rava, et plus loin on nous dit : "il n'en est pas ainsi. (Rav Papa) a fait ainsi (pour) se dégager (d'une situation embarrassante). Comment un grand Maître tel que Rav Papa peut mentir ? C'est impossible à accepter. Plus loin dans...

Genêt, Mercredi 08 mai 2019

Chalom Rav, Il est vrai que j’ai pas l’habitude d’écrire des mails pour poser des questions mais j’aimerais avoir votre avis et des conseils.... Je suis passé dans votre Yechiva, Baroukh Hachem il y a quelques mois. Venons en au fait : J’ai toujours été assez absorbé et j’aime beaucoup étudier, mais malheureusement, je n’ai pas été éduqué dans une famille ou l’on faisait Chabbat,...

Eva, Mardi 12 mars 2019

Bonjour, Une question me tracasse beaucoup depuis quelques temps. Comment peut-on croire encore en D,ieu après cette barbarie humaine qu’à constitué le politique nazi et la Shoah ? Où était D. a ce moment là ? A-t-Il abandonné l’humanité ? Tout simplement : Pourquoi ? Et j’ai beaucoup de peine en posant cette question.. J’ai quand même essayé de trouver des explications sur internet. J’ai ...

Cayrel, Vendredi 15 février 2019

Chalom, Je ne comprends pas... Nous serions plusieurs personnes en une ? Merci...

Thierry, Mardi 12 février 2019

Chalom Rav CHAYA, Je voulais vous poser une question d'ordre purement spirituel. Plus j'avance dans l'age, et plus je considère et ressent que le Chabbat, c'est mon monde, c'est mon environnement... J'ai un plaisir qui est impossible à échanger avec quoi que ce soit de ce monde. Ce plaisir perdure après Chabbat, et parfois, ma sensibilité me permet de sentir quand le Chabbat est parti, après 2 ou 3 heures. Le retour à "la vie terrestre", la ...

Marie Caroline, Vendredi 08 février 2019

Bonjour, Questions que soulève la pratique de la loi ; la lecture de la loi soulève plusieurs remarques et sa pratique plusieurs questions : La loi est bonne, elle nous apprend à vivre, elle encadre notre liberté et définit le standard que tout être humain devrait atteindre. Elle rend les crimes entre individus doublement condamnables entre les hommes et aussi envers D.ieu qui les a ordonnés à tous. Hachem nous dit Lévitique ...

Édelweiss, Lundi 14 janvier 2019

Lettre de renforcement aux femmes d'Israël......

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Si l'homme était conscient de ce qu'il peut faire en une minute, il ne perdrait jamais son temps" "

(Hafets Haim)