DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Marie Caroline du Vendredi 08 février 2019

Mais quelle est la clé pour vivre une vie d'obéissance parfaite à D.ieu ?
,

Bonjour,

Questions que soulève la pratique de la loi ; la lecture de la loi soulève plusieurs remarques et sa pratique plusieurs questions :

  1. La loi est bonne, elle nous apprend à vivre, elle encadre notre liberté et définit le standard que tout être humain devrait atteindre.

  2. Elle rend les crimes entre individus doublement condamnables entre les hommes et aussi envers D.ieu qui les a ordonnés à tous.

Hachem nous dit Lévitique 18:5

  • « Vous observerez mes lois et mes ordonnances:
  • L'homme qui les mettra en pratique vivra par elles.
  • Je suis l’Éternel »

En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi:

  • L'homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.

Mettre en pratique la Parole de Dieu nous rend sages et nous assure le succès. Mais quelle est la clé pour vivre une vie d'obéissance parfaite à Dieu ?

Deutéronome 27:26

  • « Maudit soit celui qui n'accomplit point les paroles de cette loi, et qui ne les met point en pratique!
  • Et tout le peuple dira: Amen! » ;

Moise définit la justice qui vient de la loi « Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous ». Si ma compréhension du judaïsme n’est pas bonne vous me corrigez ; dans le judaïsme :

  1. Si j’observe toute la loi j’ai droit au salut et j’irai au Ciel

  2. Si je n’observe pas toute la loi, j’ai besoin de sacrifice, parce que j’ai fait le sacrifice, je suis pardonné, je me remets dans le peuple, parce que je suis du peuple je vais au Temple, j’ai l’assurance d’une vie après la mort.
    S’il n’y a pas de temple je fais techouva et j’aurai part au monde futur

Au quotidien, l’application est difficile à mettre en œuvre ; personne ne peut véritablement suivre toute la loi de D.ieu sans fauter et spécialement le premier commandement car aimer D.ieu de tout son cœur c’est d’abandonner toute autre forme d’espérance et ne faire confiance qu’en ce que Dieu va faire pour moi. Même si la connaissance de la loi freine le mal qui est en nous, personne ne peut authentiquement et honnêtement être capable de faire tout le bien qui est exigé par les 613 mitsvot.

La loi met en lumière les conséquences du yetser hara en nous, elle fait un diagnostic de notre cœur en expose les problèmes mais elle ne va pas résoudre ce problème en ce sens qu’elle ne nous donne pas la capacité de refuser le mal que l’on ne veut pas faire et faire le bien qu’on voudrait toujours faire.
Alors qui peut MÉRITER la vie éternelle dans ces conditions-là et comment l’obtenir ?

L’énoncé de la loi montre bien que « il n’y a pas de juste même pas un seul » face à l’universalité du péché chez le juif comme chez le non-juif

En écoutant la loi, on devrait normalement pleurer parce que même si la loi est bonne elle signe aussi notre arrêt de mort, elle valide que nous sommes coupables envers notre créateur et justifie que nous soyons en exil de sa présence ; donc par la loi Dieu a déjà jugé ce monde ;

La loi devrait nous emmener à désespérer de nous-mêmes et à reconnaître qu’on est des brebis perdues, à désespérer de tous les moyens de salut qu’on s’est donné politique éducatif social religieux parce ça ne règle pas le problème de la culpabilité de l’homme avec Hachem

Quelle est donc la réponse finale de Hachem à notre plus grand besoin : vivre une vie dans un corps dénué de yetser hara et sans culpabilité envers Hachem ?

En résumé :

  1. Mais quelle est la clé pour vivre une vie d'obéissance parfaite à D.ieu ?

  2. Qui peut MÉRITER la vie éternelle dans ces conditions-là et l’obtenir ?

  3. Quelle est donc la réponse finale de Hachem à notre plus grand besoin :
    Vivre une vie dans un corps dénué de yetser hara et sans culpabilité envers Hachem ?

Merci pour vos réponses

,

Bonjour Marie-Caroline,

Hachem est miséricordieux.
Il sait à quel point le yétser hara est puissant, Il tient compte de l’époque à laquelle on vit et sait combien il est difficile de suivre Ses lois.
Dès lors, Il prendra en considération toutes les circonstances atténuantes liées à notre background éducatif, social, etc., ainsi que la qualité de notre âme.

De plus, il existe différents niveaux de fautes :

  • Un péché volontaire,
  • Involontaire,
  • Commis par rébellion,
  • Ou encore un péché dû à un yétser hara presque irrésistible etc.

Et comme vous l’avez vous-même écrit, la téchouva répare tout.

Or, faire téchouva est très facile, il suffit de reconnaître son péché devant Hachem, de le regretter et de s’engager à ne plus fauter à l’avenir.
Même si on récidive par la suite mais que notre téchouva était sincère, alors celle-ci reste valable.

Évidemment, il faudra à nouveau faire téchouva pour le péché qui vient d’être commis.

Lorsque Moïse maudit celui qui n’observe pas toutes les lois de la Torah, cela concerne quelqu’un qui affirme qu’il est prêt à tout pratiquer à l’exception d’une certaine chose.
Par contre, si quelqu’un affirme sincèrement qu’il veut pratiquer toutes les lois de la Torah et qu’il n’y parvient pas, c’est totalement différent et Hachem comprend très bien cela puisqu’Il sait pertinemment que nous ne sommes pas parfaits et qu’il nous est impossible d’atteindre la perfection.

Donc au contraire, la lecture de la Torah est source d’espoir pour nous car non seulement elle nous indique la marche à suivre afin d’accéder au olam haba, mais elle nous permet en plus de corriger nos erreurs.
On mérite déjà la vie éternelle ne serait-ce que pour une seule mitsvot réalisée convenablement, donc a fortiori pour les centaines de milliers de mitsvot qu’on accomplit chaque année.

Néanmoins, nous devons nous battre contre le yétser hara, et la meilleure arme qui est à notre disposition pour lutter efficacement dans ce combat est l’étude du moussar.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Mais quelle est la clé pour vivre une vie d'obéissance

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Jaspe, Lundi 07 janvier 2019

Bonjou, J'ai vu votre cours, mais il me semble que bien que vous ayez cité tout les chiffres qui montrent la réussite de l'état d’Israël au niveau financier, vous n'avez pas dit que en Israël 18.4% de la population vivent sous le seuil de la pauvreté, ce qui fait d’Israël un des pays dont la pauvreté se fait ressentir particulièrement par rapport aux autres pays du monde occidental.... Et même si les autres chiffres ...

Piéride soufrée des steppes, Mardi 18 décembre 2018

Chalom, Est-ce que l'on pourrait penser que toutes les souffrances que le peuple juif peut endurer depuis la Shoah sera jusqu'à la venue du Machia'h tout en péridural ; c'est à dire que mise à part Gog ouMagog qui sera légère juste que Hachem nous fera peur (plus de peur que de mal) alors toutes les contraintes que l'on subit seront légères ? (Si vous voyez ce que je veux dire) Personnellement je vois qu'à chaque fois nos ennemis ...

Ypthima asterope, Mardi 27 novembre 2018

Bonjour Rav, N'ayant personne avec qui parler je le ferai avec vous car personne vraiment personne ne me comprend... Je suis né en France et mes parents sont nés en Afrique du Nord. Mon père a des origines israélite venant d'Espagne mais il est musulman pratiquant comme tout le reste de sa famille c'est comme si nos origines juive n'était pour eux qu'un souvenir. Une trace. Ma mère étant né juive de parent juive a eu un destin tout ...

Phyllodesma kermesifolia, Lundi 12 novembre 2018

Chalom Rav, J'ai écouté votre magnifique cours "Comment un Tsadik rentre en nous ?" Vous expliquez qu'un Tsadik peut revenir en guilgoul et avoir la chance de se mettre sur quelqu'un pour finir ce qu'il devait faire sans subir les tentations et les péchés. Mais pour nous qui ne sommes pas Tsadik, si nous revenons en guilgoul, nous allons pécher et peut-être empirer notre situation... Est-ce possible ? Comment comprendre Job 14v 10-14 qui semble ...

W blanc, Vendredi 19 octobre 2018

Chalom rav Ma question concerne la prière... pas celle des sidour, mais la prière personnelle. A-t-elle réellement une importance et peut être vraiment changé quelque chose ? D. est bon et tout ce qu'il fait est pour le bien, pourquoi prier pour qu'une situation change ou accéléré les choses. Merci...

Ethan, Dimanche 07 octobre 2018

'Hag sameah Rav Chaya Pouvez-vous me donnez votre avis objectif sur les EMI (expérience de l'au delà avec retour à la vie) que de plus en plus de juifs et non-juifs en font l’expérience, croyants et non-croyants ? Bon rétablissement....

Hipparchia fidia, Lundi 03 septembre 2018

Bonjour Rav, Pourriez-vous me dire s'il faut faire des vœux pendant le chofar ? Merci...

Yoni, Lundi 27 août 2018

Chalom, Pourquoi 26 est le nombre de D. ? Merci...

'Haïm, Jeudi 23 août 2018

Chalom Rav, Si le nefech ha-beemi est l’âme qui permet au corps de prendre vie et se trouve dans le sang, quelle est la position de la religion juive vis a vis du don du sang ? Merci d’avance Leitraot...

Moiré des luzules, Dimanche 29 juillet 2018

Bonsoir, Comment est-on sûr que notre D.ieu est Unique et Infini ? Il ne peut pas y avoir un autre créateur d'un autre univers totalement différent de le notre ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Parle peu, mais agis beaucoup" אמור מעט ועשה הרבה "

(Pirke Avoth 1-15)