Réduction fiscale avant le 31 décembre 2019

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya, acquérir un mérite éternel et profiter d’une grande déduction pour les impôts avant le 31 décembre* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa français pour défiscaliser jusqu'à 66% ou  Seif 56 israélien 


21

Jours restants

Question de Benjamin du Dimanche 11 février 2018

Comment se fait-il que des gens comme Roger Federer (sans rattachement à la religion) aient un tel pouvoir, une telle aura ?
,

Chalom Rav,

Hier je regardais la 20ème victoire en Grand Chelem de mon « héros », le tennisman Roger Federer.
Puis en regardant ce magnifique moment de gloire qui couronnait une carrière sportive monumentale, je me suis dis :

  • « Comment est-ce possible que tout lui réussisse ?
  • Et comment c’est possible d’être autant aimé et adulé ? ».

Je me pose souvent cette question en voyant des célébrités, des sportifs.
Je me demande pourquoi ils ont cette influence, est-ce qu’ils ont un rôle à jouer, un message à porter pour le reste (ou du moins une partie) du monde ?

Evidemment ils connaissent des hauts et des bas dans leur vie, la plupart ne sont même pas du tout heureux et équilibrés (drogues, dépressions, sexe...).
Mais pour une petite partie, comme Federer par exemple, on voit qu’il a trouvé un équilibre, qu’il est heureux, il a une jolie famille, beaucoup d’argent, il est aimé, bien entouré, gentil, respectueux, il a de l’influence, tout lui réussit...

En fait, je veux juste savoir comment ça se fait que des gens comme lui, qui n’ont aucun rattachement à la religion, aient un tel pouvoir, une telle aura.
Leurs âmes ou leurs vies antérieures sont-elles différentes des nôtres ? 

Désolé pour la longueur de la question !

,

Chalom Benjamin,

En posant cette question, tu mets le doigt sur les différences entre un juif et un goy.

  • En hébreu, le mot goy vient du mot gueviya qui signifie corps.
    Un goy, c’est un corps, c’est-à-dire que c’est son intérêt principal.

Maintenant, quel est le but du corps ?
Exactement tout ce que tu as trouvé chez ce tennisman :

  • il a une joli famille,
  • il est équilibré,
  • heureux,
  • aimable,
  • respectueux,
  • riche,
  • bien entouré,
  • il a de l’influence
  • etc.

Alors oui, tout lui réussit au niveau du corps.

  • Mais sa vie a-t-elle un véritable sens ?
  • Quelle y est la place qu’il donne à la vérité ?
  • A-t-il un contact avec Hachem ? A-t-il un olam haba ? 

Certainement pas.

Donc c’est un bon corps, rien de plus.
Quant à nous, Baroukh Hachem, nous possédons quelque chose de bien plus grand* :

Une quête de sens.

*Il est clair que chaque non-juif qui veut cesser de ne penser qu’à son corps, mais aussi à penser à sa spiritualité est le bienvenu, et dès lors quittera le monde du fini pour accéder au monde de l'infini.

Albert Camus était goy, mais vraisemblablement, il était doté d’une grande néchama.
Sa capacité de réflexion et de recherche de sens était bien plus élevée que la moyenne.

Dans son livre intitulé « Le mythe de Sisyphe », il écrit ceci :

« A quoi sert la vie si je n’ai pas de réponse à la question des questions :
Quel est le sens de la vie ?
D’un côté, j’ai une grande soif de sens, mais de l’autre, je n’ai aucune idée de ce dont il pourrait bien s’agir… »

La conclusion de son livre est fataliste :
« Se suicider est difficile, je préfère donc continuer à vivre, même si cela implique de vivre le supplice de Sisyphe ».

Dans la mythologie grecque, Sisyphe fut condamné à pousser un énorme rocher jusqu'au sommet d'une montagne dans le royaume des morts.
A peine ce but atteint, le rocher roulait jusqu'au pied du versant d'où Sisyphe devait le remonter.
Et donc, le procédé se répète pour l’éternité.

Le fait de « vivre le supplice de Sisyphe » signifie que l’on vit une situation absurde répétitive dont on ne voit jamais la fin ou l’aboutissement, une vie sans sens.

  • A l’inverse, nous avons la chance unique d’avoir une véritable relation avec Hachem qui s’est dévoilé au mont Sinaï en nous donnant Sa Torah.

  • Nous connaissons le sens de la vie, et quel bonheur d’avoir l’opportunité de le réaliser !

Ce tennisman a peut-être tout pour être heureux au niveau du corps, mais il passe à côté du sens de la vie.
Nous ne sommes pas des corps, nous sommes des âmes dans des corps, c’est complètement différent.
Ce tennisman se prend pour un corps, donc il a tout ce que son corps désire.
Il est clair qu’il est bien d’avoir une jolie famille et d’être équilibré, mais tout cela reste dans le domaine du physique.
Si tout cela est dénué de sens, à quoi bon ?
Un beau jour, il finira enterré comme tout le monde…

Nous aspirons au sens de la vie, nous voulons l’infini, l’éternité, êtres proches d’Hachem.
Il est évident que D.ieu n’a pas créé ce monde simplement pour y créer des hommes équilibrés comme ce tennisman ni pour avoir tout ce qu’il possède.

Il serait complètement absurde d’avoir créé un univers aussi vaste et complexe uniquement pour que les êtres humains trouvent ce que cet homme a trouvé.
Le but de la vie est bien plus noble que tout cela. D.ieu veut qu’on soit en relation avec Lui,
Il veut qu’on se donne la chance d’accéder à l’éternité,
Il veut qu’on élève ce monde matériel au niveau spirituel, dans le monde de la connaissance d’Hachem.

Voilà ce qu’est le sens de la vie et l’amour de la vérité, et cela vaut infiniment plus que tout ce que possède ce tennisman.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Et agav ...

Réagir sur Comment se fait-il que des gens comme Roger Federer (sans

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Polygale, Dimanche 01 décembre 2019

Chavoua Tov. Un ami musulman hébréophone m'a fait remarquer que selon Devarim 21:15-17, La descendance d'Ismaël devrait comporter le message ultime, fondateur de la dernière religion divine : Si un homme possède deux femmes, l'une qu'il aime, l'autre qu'il dédaigne; si l'une et l'autre lui donnent des enfants, et que le fils premier-né se trouve appartenir à la femme dédaignée,  Le jour où il partagera entre ses ...

Seren, Jeudi 24 octobre 2019

Bonjour Kvod HaRav, J'aurais voulu savoir, s'il vous plaît : Pourquoi est-il grave/interdit d'enterrer un non-juif avec des juifs ? Même si par exemple il s'agit du fils d'un juif marié (en mariage civil bien sûr) avec une femme non-juive ? Cas encore plus difficile peut-être, un soldat israélien d'origine soviétique de père juif et mère non juive, néanmoins israélien et qui est mort pour défendre Israël, ...

Callune, Mercredi 04 septembre 2019

Bonjour Rav, Ma question concerne la démarche d'étude de la Torah pour un non juif, en vue d'une conversion. J'ai compris qu'un non-juif, marié avec une non-juive, ne pourra pas continuer à vivre avec elle une fois converti au judaisme, sauf si elle se convertie également. Mes questions sont les suivantes :  Le fait qu'il soit marié à une non-juive sera-t-il un obstacle au moment de valider sa conversion ? Ce non-juif peut-il, bien que ...

Stéphane, Mardi 03 septembre 2019

Cher Rav, Je parlais avec un collègue non-juif qui s’intéresse beaucoup aux religions et particulièrement au judaïsme ; il me pose beaucoup de question. La dernière fois, il m'a demandé : Comment pouvez-vous dire que D. vous aime après avoir vécu la Shoah ? Je lui ai dit que c'était une grande question et qu'on en rediscutera cette semaine. Si je lui dit qu'Hachem punit Son peuple comme un père puni son fils, la ...

Frédéric, Mardi 03 septembre 2019

Bonjour Rav, Né catholique, baptisé, ayant fait petites et grandes communions, puis confirmation, j’ai commencé à m’interroger sur la vérité de l’enseignement religieux reçu. J’ai d’abord découvert, ce qui n’est pas mis en avant du tout, que jésus est juif (et non catholique …), peut-être même rabbin en son temps. J’ai compris également qu’il a toujours dit ...

Gregory, Dimanche 25 août 2019

Bonjour Rav, En tant que non-juif, dois-je me couvrir la tête pour prier D.ieu dans ma chambre et lire les Téhilim ? Merci à vous....

Jean-Charles, Lundi 19 août 2019

Bonjour Rav Ron Chaya. Dans Térouma 161 il est indiqué qu'avant de descendre dans ce monde l'âme, présentée devant Hakadoch Baroukh Hou accepte sa mission. C'est-à-dire étudier la Torah. Est-ce seulement pour les enfants issus de parents de religion juive, ou le futur converti qui a une âme juive mais le découvre dans sa vie ? Que se passe-t-il pour les âmes des autres nations (athées, chrétiens, musulmans, ...

Hicham, Dimanche 18 août 2019

Chalom Rav, Les chrétiens disent que dans la Paracha de Vayera Hachem (dieu le fils selon eux) est apparut à Avraham Avinou avec deux anges... Que répondre ? Merci...

Buglose, Lundi 12 août 2019

Bonjour Rav, J'ai entendu dire que dans le Coran, Allah dit que un homme musulman peut se marier avec une femme juive ou bien chrétienne, partant du principe que Allah est Hachem, donc le même Dieu que nous, comment se fait il que dans le Coran il puisse dire qu'il est autorisé pour un homme musulman de se marier avec une bat Israël alors que l'on sait très bien que chez nous c'est un issour. Merci, dans l'attente de votre réponse....

Ilan, Mardi 06 août 2019

Chalom Rav, Lorsque le Machia'h viendra, saura-t-il faire la différence entre les goyim, ceux dont l’âme est juive dans un corps non-juif ? Toda raba Rav...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""On connaît un homme par son vin, son porte-monnaie et sa colère." "

(Talmud de Babylone Traité 'Erouvin 63a)