Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

22

Jours restants

Question de Derakrab Boréalis du Mercredi 08 mai 2019

Quelle est la position authentique du judaïsme par rapport à l’Islam ?
,

Chalom Rav,

Certains musulmans prétendent qu’il y a des Rabbins qui reconnaissent la véracité du Coran car il y aurait un verset (Genèse 17:20) « prouvant » cela…

Quelle est la position authentique du judaïsme par rapport à l’Islam ?

Merci

,

Bonjour,

Il n’y a absolument aucun doute que d'après la Torah, l’Islam est une invention.

  • Le Rambam (dans Iguérét Teman, “Épître aux Yéménites”) appelle Mohamed méchouga, “le fou”.

  • Il y a aussi un livre dont je te recommande beaucoup la lecture, qui s’appelle “Une lecture juive du coran”, où l’auteur (qui est un grand érudit en Torah francophone qui a voulu garder l'anonymat) prouve que beaucoup de passages du Coran sont pris de la Torah et des écrits des sages d'Israël.

Alors, c’est très simple :

J’ai toujours dit que si on me donne ne serait-ce une seule preuve que le Coran est d’origine divine, je me convertis à l’Islam et je fais des séminaires pro-islamiques.

Évidemment j’ai été inondé de soi-disant preuves, et :

Il est clair que dans le Coran (comme chaque menteur, que ce soit l’Islam ou les chrétiens), veut se substituer à la vérité et dire “c’est moi la vérité” ; donc, il va changer la vérité pour dire que c’est lui LE PEUPLE ÉLU, et que D. a brisé l’alliance qu’Il a conclu avec le peuple juif.
Ce ne sont que des bêtises, car si on lit la Torah on voit bien qu’il n’y a aucun rapport entre l’histoire de la religion islamique (ou chrétienne), d’une part, et le destin du peuple d'Israël, d’autre part.

Si on lit, par contre, Deutéronome 28, on verra très bien que tout ce qui est écrit là-bas, les malédictions, l’exil, se sont, hélas réalisés que dans le peuple juif (à ce titre, consulte le cours la Preuve irréfutable).
D’ailleurs, tu peux aussi regarder le cours intitulé la preuve où je montre que, contrairement aux autres peuples, c'est écrit dans la Torah.

La Torah écrit (Devarim chapitre 4, verset 33) que D. nous dit “Regarde, est-ce qu’il y a d’autres peuples qui comme toi ont vu D. leur parler et ont survécu” ?
Cela n’existe pas, aucune histoire d’un peuple ne raconte une chose pareille, c’est une chose qu’on ne peut pas inventer (comme je l’explique dans le cours la preuve) !

Donc :

  • À la source de la Torah, il y a un dévoilement d’Hachem

  • À la source de l’Islam, nous avons un homme qui prétend que D. lui a parlé la nuit ;
    peut-être il a-t-il fumé un joint de trop ?

  • Et à la source de la chrétienté, on a un homme qui prétend lui-même être D.,
    peut-être doit-il aller voir un psy ?

Tout cela est tellement ridicule…

Quand on a un dévoilement devant 3 millions de personnes, et que tous disent avoir vu D. Là, c’est une preuve, si on avait été sur place, c’est clair que cela aurait été une chose vraie.
(Pour le reste de la démonstration, je te recommande de voir ce cours.)

Donc étant donné que les menteurs veulent se substituer à la vérité, ils vont aussi créer une histoire de fin des temps, de messie, etc., mais ils vont le faire « à leur sauce ».
Ils vont dire que D. a ordonné à Ibrahim d'égorger son fils Ychmaël, mais c’est faux ; c’est substituer l’histoire, c'était Yts’hak et pas Ychmaël ; preuve en est que D. annonce à Avraham que c’est avec lui (Yts’hak) que D. maintiendra un pacte éternel.

Il est vrai que la source que tu as mentionnée est juste, Genèse 17:20, mais voici ce qui est écrit là-bas :

  • Dieu dit à Abraham :
    "Saraï, ton épouse, tu ne l'appelleras plus Saraï, mais bien Sarah. 

  • Je la bénirai, en te donnant, par elle aussi, un fils ;
    Je la bénirai, en ce qu'elle produira des nations et que des chefs de peuples naîtront d'elle.

  • Abraham tomba sur sa face et sourit, et il dit en son cœur :
    Quoi ! Un centenaire engendrerait encore ! et à quatre-vingt-dix ans, Sarah deviendrait mère !

  • Abraham dit au Seigneur :
    Puisse Ychmaël, à tes yeux, mériter de vivre !

  • Le Seigneur répondit :
    Certes, Sarah, ton épouse, te donnera un fils, et tu le nommeras Yts’hak.
    Je maintiendrai mon pacte avec lui, comme pacte perpétuel à l'égard de sa descendance. 

  • Quant à Ychmaël, je t'ai exaucé :
    Oui, Je l'ai béni ; je le ferai fructifier et multiplier à l'infini ; il engendra douze princes, et je le ferai devenir une grande nation.

  • Pour mon alliance, je la confirmerai sur Yts’hak, que Sarah t'enfantera à pareille époque, l’année prochaine.

Et on voit que la Torah ne parle ensuite que de la descendance d’Yts’hak (c’est-à-dire le peuple d’Israël), alors qu’Ychmaël et sa descendance passent dans les oubliettes.

Donc cette promesse d’Hachem à Avraham s’est réalisée :

  • Le monde d'Ychmaël est un grand peuple et ils ont eu des princes, ils attendent le 12ème Imam, le mahdi,
    mais nous n’avons aucune preuve que l’Islam est d’origine divine, aucune, c’est une invention.

  • De plus, les preuves qu’ils amènent ne tiennent pas debout :

    • Les sites islamistes prétendent que d'après leur prophétie, à l'époque de la fin des temps il y aura 50 fois plus de femmes que d’hommes dans le monde…
      C’est ridicule.

      Il y a peut-être 120% de femmes en plus, à tout casser, ce n’est pas 50 fois plus ; c’est une preuve par a+b comme quoi l’islam est faux.

Aucun Rav au monde a dit que l’islam était juste ; ce que le Rambam a dit, c’est que D. a permis à l’Islam et au christianisme de voir le jour, pour préparer l'humanité au dévoilement d’un D. Un, c’est-à-dire que l’humanité est passée du stade de païen idolâtre à celui de croyant en un D. unique dans le cadre de l’islam ou un peu moins dans le cadre du christianisme (ou c’est une association de trois).

Donc le fait que la majorité du monde croit en un D unique est une préparation au dévoilement de la vérité, celle de la Torah, qui adviendra à l’époque messianique.
Mais l’Islam  n’est pas la vérité ; il est moins grave que l’idolâtrie, mais il est aussi faux.

S’il te manque des détails, n’hésites pas à me réécrire.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav

PS :

  • En ce qui concerne le passage de la Genèse, je voulais dire, qu’effectivement il y a une promesse de la Torah qu'Ychmaël sera un grand peuple, mais personne ne légitime dans ce verset la création d’une fausse religion et d’un faux prophète.

  • Ce que la Torah dit c’est qu’ils seront nombreux, et c’est vrai ;
    il n’y a rien en cela une légitimité à l’Islam et à son faux prophète.

Agav

Réagir sur Quelle est la position authentique du judaïsme par rapport

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Chiara, Mardi 11 février 2020

Bonjour Rav. Quelles Halakhot apprendre pour une femme en vue d'une future conversion ? Ce qu'on a le droit ou non d'apprendre... Merci...

Hélianthème, Mardi 14 janvier 2020

Bonjour à vous Rav, Pour commencer je voudrais vous demander d'excuser toutes les questions qui vont suivre. Je ne suis en rien la pour discréditer la Torah bien au contraire ; je cherche à me prouver qu'elle est la seule et unique vérité. Alors voilà : La véracité du judaïsme se base beaucoup sur le fait que contrairement aux autres, nous avons tous été témoins du don de la Torah et de Moché comme ...

Chiara, Dimanche 05 janvier 2020

Bonjour Rav, Est-il permis à un non-juif d'écouter vos cours en vidéo, peu importe le sujet ? Y a-t-il un risque au niveau de l'âme ? Merci...

Lavande, Vendredi 03 janvier 2020

Chalom Rav Ron Chaya, Pourquoi les juifs sont-ils appelés fils d'Adam et les goyim fils de Noé ? Puisque Noé est un descendant d'Adam, pourquoi faisons nous cette distinction ? Merci, Au revoir...

Emmanuel, Mercredi 01 janvier 2020

Bonjour Rav, Questions à poser au Rav : Au regard de la Sainte Torah : On sait que le premier-né a le droit d’aînesse et que Hachem a appelé Israël « Son premier-né » ; On sait aussi que les créatures célestes sont appelées fils de Dieu. Donc, le Messie ne pourrait-il pas être le fils premier-né de Dieu (sa toute première créature, je ne parle pas du sens donné dans la ...

Melanie, Mercredi 25 décembre 2019

Bonjour, Voilà plusieurs mois que je visionne avec un grand intérêt vos vidéos. Je vous remercie pour votre contenu toujours de très grande qualité. Je ne suis pas juive, mais je voudrais me plonger dans l'étude des textes, vraiment saisir l'essence et la spiritualité de cette très belle identité. Par quel(s) texte(s) me conseillez-vous de commencer ? Merci infiniment pour votre réponse et 'Hanouka Samea'h....

Polygale, Dimanche 01 décembre 2019

Chavoua Tov. Un ami musulman hébréophone m'a fait remarquer que selon Devarim 21:15-17, La descendance d'Ismaël devrait comporter le message ultime, fondateur de la dernière religion divine : Si un homme possède deux femmes, l'une qu'il aime, l'autre qu'il dédaigne; si l'une et l'autre lui donnent des enfants, et que le fils premier-né se trouve appartenir à la femme dédaignée,  Le jour où il partagera entre ses ...

Seren, Jeudi 24 octobre 2019

Bonjour Kvod HaRav, J'aurais voulu savoir, s'il vous plaît : Pourquoi est-il grave/interdit d'enterrer un non-juif avec des juifs ? Même si par exemple il s'agit du fils d'un juif marié (en mariage civil bien sûr) avec une femme non-juive ? Cas encore plus difficile peut-être, un soldat israélien d'origine soviétique de père juif et mère non juive, néanmoins israélien et qui est mort pour défendre Israël, ...

Callune, Mercredi 04 septembre 2019

Bonjour Rav, Ma question concerne la démarche d'étude de la Torah pour un non juif, en vue d'une conversion. J'ai compris qu'un non-juif, marié avec une non-juive, ne pourra pas continuer à vivre avec elle une fois converti au judaisme, sauf si elle se convertie également. Mes questions sont les suivantes :  Le fait qu'il soit marié à une non-juive sera-t-il un obstacle au moment de valider sa conversion ? Ce non-juif peut-il, bien que ...

Stéphane, Mardi 03 septembre 2019

Cher Rav, Je parlais avec un collègue non-juif qui s’intéresse beaucoup aux religions et particulièrement au judaïsme ; il me pose beaucoup de question. La dernière fois, il m'a demandé : Comment pouvez-vous dire que D. vous aime après avoir vécu la Shoah ? Je lui ai dit que c'était une grande question et qu'on en rediscutera cette semaine. Si je lui dit qu'Hachem punit Son peuple comme un père puni son fils, la ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Le monde et l'homme n'ont qu'une seule raison d'être: le perfectionnement de soi" "

(Rav Shlomo Wolbe)