Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


6

Jours restants

Question de Delphinium du Vendredi 14 novembre 2014

La Torah nous demande d'être sérieux a Roch Hachana , d'être joyeux a souccot, joyeux également a Pourim , d'être triste a ticha beav.... Que fait on alors de nos propres émotions ?
,

Bonsoir et Chavoua Tov,

La Torah nous demande :

  • D'être sérieux à Roch Hachana

  • D'être joyeux à souccot

  • Joyeux également à Pourim

  • D'être triste a ticha beav...

Cela veut il dire qu'on n'est pas maître de nos sentiments ?
On est obligés de calquer nos émotions avec le calendrier juif ?

Que fait on alors de nos propres émotions ?

Cela veut il dire qu'on doit "annuler" nos émotions ?
Et si on se force , alors l'émotion du jour devient artificielle??
Il m'est déjà arrive de me lever un jour de Pourim un peu déprimée, que faire ?
Faire semblant d'être joyeux ?

Pourtant j'avais étudié avant ce que signifiait le jour de Pourim et je m'étais mis dans l'ambiance mais j'avais ce sentiment de faux ....
Comment faire pour avoir les bons sentiment au bons moments ?

Merci infiniment

,

Chalom,

Il y a une erreur commune faisant penser que le sentiment est une chose spontanée, provenant de notre cœur sans aucune maîtrise rationnelle à son propos ou si oui, une maîtrise très très petite.

C’est une erreur.

Nous voyons bien que la Torah nous ordonne d’aimer, nous ordonne parfois d’haïr, nous ordonne de ne pas tenir rancœur, de ne pas se mettre en colère, de ne pas avoir de pensées orgueilleuses, dans tous ces cas il s’agit de sentiments.

Si les sentiments ne sont pas maîtrisables alors comment D. nous ordonne-t-Il de ne pas les ressentir ?

En vérité, nous pouvons et devons réveiller ou au contraire juguler nos sentiments d’après la raison.
La raison peut me dire, par exemple, que maintenant je dois éprouver de l’amour pour une chose.
Je vais puiser dans mes sentiments tous mes trésors d’amour et les réveiller vers la personne ou la chose envers laquelle ma raison a dicté qu’il fallait lui exprimer mon amour.
Idem pour les autres sentiments.

On a un principe suivant lequel la raison est plus forte que le cœur.

Si la raison est absente, le cœur pensera ce qu’il veut, une fois il sera triste une fois il sera heureux en fonction des aléas de la vie, sans aucune direction claire.

Mais si on fait un travail de raison, on peut peu à peu nous rendre maître de nos sentiments.

Cela ne signifie pas que nous n’aurons plus de sentiments et que nous serons comme des robots calculateurs sans aucun sentiment, je ne dit pas cela, je dis que la raison pourra réveiller un sentiment plutôt qu’un autre.

Si, par exemple, un matin on se réveille triste, on pourra, grâce à un travail de pensée, corriger cette fausse spontanéité du cœur et réveiller en elle beaucoup de bonnes raisons d’être en joie.

A voir :

Chabbat Chalom

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav ...

Réagir sur La Torah nous demande d'être sérieux a Roch Hachana ,

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Aucun résultat trouvé.
Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Le juste tombe sept fois et se relève." "

(Le roi Salomon, Proverbes 24:16)