DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Sarah du Lundi 02 avril 2012

Je me pose beaucoup de questions sur le libre-arbitre...
,

Chalom Rav,
Je me pose beaucoup de questions sur le libre arbitre.

Tous d'abord j'ai vu vos cours ce qui m'a avancer mais certaines questions restent sans réponses.

  1. Si D. est hors du temps et qu'Il sait déjà tout à l'avance, alors en réalité le libre arbitre est un choix de vie que l'on fait au moment présent mais qui est définie à l'avance ?

  2. Si D. a programmé toute notre destinée : époux, nombre d'enfant, santé, parnassa..
    Pourquoi nous avons 7 mazal et pourquoi on dis que 40 jours avant la formation du fœtus la fille de untel sera avec le fils de untel ?

    De dire que nous avons 7 mazal veut dire que nous avons 8 choix d'avenir avec la possibilité 'has vé-chalom de fuir son mazal donc ne pas se marier mais encore une fois D. prévois la vie et donc la destinée de chaque homme à l'avance et pourquoi dit on "ein mazal leisrael" ?

  3. A quoi sert il de prier pour la parnassa le mazal etc.. si tout est déja programmé ?
    Peut on demander à D. de changer ce qu'il a décider de notre sort en gros changer un décret ou alors cela était prévu d'être modifié ?

  4. J'ai cru comprendre grâce à vos cours que le seul choix donc libre arbitre que nous avons était celui de devenir un Tzadik ou un rasha.
    Par conséquent D. ne Sait pas dans quelle voie nous allons aller spirituellement et s'Il le Sait cela voudrai dire que nous sommes de simples acteurs jouant un scénario déja tout programmé ? 

Je vous avoue mon incertitude à ce sujet et vous demande de bien vouloir m'y répondre
Merci et 'Hag Samea'h

,

Chalom Sarah,

Voici les réponses à tes questions :

  1. D. sait tout à l'avance, mais comprends bien que le fait qu'Il sache ce que nous allons faire plus tard ne définie en rien ce que nous allons choisir.
    Nous sommes totalement libres de faire nos propres choix, D. a juste une sorte de « don » qui Lui permet de voir ce que nous allons choisir de faire.
    Mais au final, c'est nous qui choisissons de manière totale et absolue (bien sûr uniquement dans le cadre du combat qui existe entre le yetser hatov et le yetser hara, c'est-à-dire la néchama et le néfèch, autrement dit nous décidons d'être tsadik ou racha).

  2. Hachem programme notre destinée.
    Ce n'est pas forcément que ce programme a déjà été fixé lors de la création du monde, ‘Hazal nous dévoilent que 40 jours avant la formation du fœtus, Hachem programme que la fille d'untel sera mariée avec le fils d'untel.

    On m'a déjà parlé de cette notion de 7 mazal, mais je ne sais où cela est mentionné, à mon avis c'est une erreur.

    La notion de « Ein mazal lé-Israël » n'a rien à voir avec la notion du conjoint qui nous est destiné qu'on appelle aussi mazal.
    Pour plus de détails à ce sujet, consulte le cours intitulé « Le mazal ».

  3. Notre destinée, bien qu'elle soit fixée, n'a pas qu'une seule possibilité de réalisation.

    Cela peut être comparé avec une arborescence, chaque personne a une arborescence de choix personnelle, donc des options de destinée différentes. Elle ne pourra pas être modifiée.
    Mais chaque personne possède différents choix dans sa propre arborescence, et à chaque fois qu'elle aura un choix d'être tsadik ou racha, c'est-à-dire lorsqu'elle se trouvera à une intersection avec deux choix possibles, elle va s'engager dans une voie qui sera différente de l'autre, et cela aura un impact au niveau des choses sur lesquelles elle n'a pas d'emprise directe telles que la parnassa, le mazal (le conjoint), la santé etc.

    Par exemple, une personne se retrouve devant un plat non-cachère alors qu'elle est affamée.
    Cette épreuve était déjà prévue avant que la personne ne descende sur Terre, mais bien sûr il n'a pas été fixé si la personne surmonterait l'épreuve ou pas.
    Par contre, il a été fixé que dans le cas où elle maîtriserait son envie, elle aurait une bonne parnassa, elle serait bénie par Hachem, elle trouverait un excellent conjoint, elle serait en bonne santé etc.
    Mais il a aussi été déterminé par Hachem que dans le cas ou elle ne dominerait pas son envie, alors ce serait tout le contraire, D. nous en préserve.

    Donc les deux options existent, et les deux ont été fixés à l'avance, en cela est la destinée.
    La personne elle-même choisira entre ces deux options dans son libre-arbitre total (bien qu'Hachem sache à l'avance ce qu'elle choisira).

    Pour plus de détails sur le sujet, consulte les cours intitulés « Le but de la vie » 1 et 2.

    Parmi les intersections, c'est-à-dire les différentes options qui nous sont proposées dans la vie comme susmentionné, il y a aussi le pouvoir de la prière.

    Hachem a pu fixer dans la destinée de quelqu'un par exemple qu'il serait malade, mais Il a aussi décidé à l'avance que si cette personne prierait fort, alors elle guérirait, sinon non.
    Parfois, Hachem peut décider que la prière ne servira à rien car le décret, est irrévocable, néanmoins le mérite d'une prière n'est jamais perdu, ce mérite reste pour l'éternité.

    Et agav ...

  4. Non, c'est une erreur.
    D. connaît à l'avance la voie que nous allons prendre, mais Il ne nous influence pas pour autant dans ce choix, c'est nous-mêmes qui décidons.
    Écoute l'exemple de la voyante que je cite dans le cours intitulé « Si D. sait tout, où est mon libre-arbitre ? ».

Si une chose n'est toujours pas claire, n'hésite pas à me réécrire car ces choses sont un peu fines à saisir.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Je me pose beaucoup de questions sur le libre-arbitre...

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Seymour, Mercredi 06 février 2019

Chalom Rav, Comment définir en termes intelligibles le "EMET" ? N'y a-t-il qu'une seule réponse ? Est-ce que le EMET peut être différent d'un homme à l'autre ? Est-ce que c'est une sensation ou autre chose ? Merci...

Beskides, Mercredi 06 février 2019

Boker Tov Rav Quelle différence Hachem fait entre le peuple juif et les goyim qui sont dans le émet ? Quelle distinction entre nous et les autres peuples qui nous aiment ? Est-ce que le bonheur d'une relation avec une femme (échanger des idées, partager des sentiments, se reposer l'un sur l'autre) peut-être comparer au bonheur qu'on a en pratiquant la religion et en étudiant la Torah ? Moi je pense oui... et vous ?-) J'attends avec impatience vos...

Hyadum I, Mardi 05 février 2019

Kavod HaRav, Aujourd’hui je n’ai pas de questions mais plutôt une petite histoire personnelle à vous raconter. Tous les jours je vais en trottinette à mon travail et ça me permet ensuite de faire Minha/Arvit après mon travail. Cela fait plus de 2 semaines que je n’ai plus de trottinette car elle est en réparation, donc j’utilise des vélos public (il y en a très peu voire pas du tout parfois) pour me rendre au travail ...

Fomalhaut, Mardi 05 février 2019

Bonjour Rav, Si tout ce qui nous arrive est pour le bien, alors même quand on a du ayin hara, c'est Hachem qui le veut... N'est ce pas mieux de nous améliorer ? Dans ce cas, est-il nécessaire de faire la technique du plomb ? Merci...

Deneb Algedi, Lundi 04 février 2019

Chalom,  Votre système de balayer avec la main dans le vide lorsqu'on veut chasser les pensées étrangères pour mieux se concentrer dans la téfila fonctionne bli ain hara (mais il faut faire ça plusieurs quand même, ça aide). J'ai testé ce matin à Cha'harit, et ça marche ! Peut être que ça marche aussi dans d'autres domaine comme les pensées interdites durant la journée ?! Kol touv et Merci...

Hal, Dimanche 03 février 2019

Bonjour Rav, Je me pose une question avec toute l'évolution technologique que connait le monde d'aujourd'hui, il y a des assistants virtuels comme Google home ou Alexia de chez Amazon, (je me doute bien que vous avez connaissance de ces produits). Ces objets bien sympas qui s'active avec la voix en disant Ok Google pour Google home par exemple ou on lui demande d'éteindre la lumière ou tout autres fonction et l'assistant éteint la lumière ou applique la ...

Papilionidae, Mardi 29 janvier 2019

Réaction à Pourquoi Hachem a me semble-t-Il tout fait pour m'éloigner de Lui dès ma plus tendre enfance ? Bonjour Rav, Je reviens, décidément assez entrecoupé par mes diverses occupations courantes, compléter nos échanges sur cette importante notion de la Emouna, et surtout pour moi le plus crucial, les moyens de gérer les épreuves qui me sont envoyées par Hachem, de tenter de les comprendre et comprendre ses ...

Howlite, Lundi 28 janvier 2019

Bonjour Rav, Je viens de passer une terrible épreuve (la pire qu'une mère puisse subir), et j'avoue que votre citation du jour me laisse perplexe... Les épreuves de la vie représentent un bien inestimable et extrêmement élevé même si elles sont amères et extrêmement difficiles à supporter : Notre monde futur en dépend, au point que selon nos Sages, s’il devait s’écouler 40 jours de notre vie ...

Calcite miel, Vendredi 25 janvier 2019

Bonjour Rav, Je voudrais savoir si il existe une bénédiction à réciter pour annuler des rêves ? Merci par avance...

Anthémis, Mercredi 23 janvier 2019

Chalom Rav, Devant une femme (ou sa propre femme) qui ne serait pas encore tsinout (couvertes sauf les cheveux, ou non couvertes même les bras), peut-on faire une prière, étudier, lire des Téhilim, lire par la pensée, écouter un dvar ? Et quid d'une femme non juive devant nous (une femme de ménage avec les bras nus par exemple) ? Kol touv. 'Hazak pour tout....

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""On connaît un homme par son vin, son porte-monnaie et sa colère." "

(Talmud de Babylone Traité 'Erouvin 63a)