Pessah 2020 Une campagne exceptionnelle

Aidez-nous !

« Cette année, vu la situation liée à cette terrible épidémie, nous avons décidé de ne pas fixer de limites car, au delà des 120 familles francophones que nous aidons chaque fête, de nombreuses personnes ont perdu leur emploi et les besoins sont immenses»

C’est pourquoi je fais appel à votre générosité pour la plus grande mitsva de « Kim’ha Dépiss’ha ».

Comme chaque année, nous transmettrons l’intégralité des sommes que nous recevrons.

Une partie leur sera directement versée et l'autre partie servira à faire des achats « en gros » (à prix réduits) des produits nécessaires pour la fête.

"Tous les membres d'Israël sont garants l'un de l'autre".

Je bénis, du plus profond de mon cœur, tous nos frères qui voudront être nos associés pour réaliser cette si belle mitsva.

Que D.ieu leur octroie la délivrance avec une grande générosité : bonheur, réussite, paix, santé, joie et Sa grande proximité.

Amen !

  • Reçu Cerfa délivré pour déduction de vos impôts à hauteur de 66%

Rav Ron Chaya


Question de Odaya du Lundi 23 mars 2009

Pourquoi des tsadikim souffrent-ils si D.ieu récompense nos actions ?
,

Chalom,

Il y a un principe si tu fais les mitsvot, D... te récompense et ne te punit pas, je ne suis pas d'accord avec ce principe!

Mais alors,

Pourquoi est ce qu'il y a des gens qui sont Tsadikim et qui souffrent beaucoup ?

Ma sœur vient d'avoir un garçon qui souffre d'anophtalmie alors qu'elle et son mari sont de véritable mala'him qui se préoccupe que de la thora !
Pourquoi ??

Merci

,

Chalom Odaya,

Ta question est la question numéro un qu'il y a à poser quand on observe ce monde.
(un lien vers les 4 types de souffrance)

Je te répondrai brièvement dans ce mail, et je te demanderai d'aller consulter quelques cours sur le site qui parlent du sujet.

Voici une réponse, en bref...

  • Notre observation du monde est très limitée, nous ne voyons que le corps, nous ne voyons pas notre âme, nous ne savons pas pourquoi nous sommes sur Terre, qu'est-ce qu'il y a après, qu'est-ce qu'il y a eu avant, quelles sont nos réincarnations passées, quel est le but de D. dans le monde, etc.

Dans cette mesure, notre jugement ne peut être que faux.

  • Il est clair que D. existe,
    et il est clair que celui qui va avec D., à la fin, sera bien récompensé par rapport à celui qui va sans ou contre D.

Le bon sens dicte cela.

Néanmoins, nous voyons le contraire...

Voici quelques raisons qui peuvent en être la cause (attention je dis bien « qui peuvent », nous ne savons pas dans chaque cas pourquoi cette souffrance a été décrétée), nous ne pouvons dire les choses que de façon générale car il nous manque les tenants et aboutissants :

Par exemple :

  • Il est écrit dans l'avant-dernier verset de la paracha de Vaét'hanane que « D. paye ceux qu'Il hait, Il ne tarde pas à les payer, sur leur face Il les paye ».
    On pourrait croire qu'il s'agit de payer pour les péchés qu'ils ont faits, c'est faux.
    (voir le cours Hachem récompense les mécréants)

  • D. les paye pour les mitsvot qu'ils ont faites dans ce monde, afin de les faire perdre le monde de vérité.
    C'est-à-dire que quelqu'un qui est vraiment une personne mauvaise et qui n'a pas droit à l'éternité et à la proximité de D., doit néanmoins recevoir la récompense des quelques mitsvot qu'il a faites, il la reçoit dans ce monde.

  • Et au contraire, les tsadikim qui ont beaucoup de mitsvot et qui ont droit à la proximité éternelle de D., qui est la seule récompense ayant vraiment de la valeur (car elle est éternelle, tout le reste passe), D. les fait souffrir dans ce monde afin qu'ils n'aient aucun péché, aucune tache dans le monde de l'éternité.
    (voir le cours La mort des tsadikim expie)

Il y a aussi la notion de la réincarnation.

  • Nous sommes tous des réincarnés, c'est-à-dire que nous étions dans ce monde-ci dans d'autres enveloppes charnelles, et il se peut qu'on ait fait des péchés, et qu'on ait été quelqu'un de très mauvais dans une réincarnation passée, et que dans cette réincarnation on se soit amélioré pour devenir un tsadik.
    Mais néanmoins nous devons réparer les erreurs commises dans les réincarnations passées, et la souffrance est une réparation, comme je l'explique dans mes cours sur ce sujet.

  • Et, au contraire, quelqu'un qui était un Tsadik dans d'autres réincarnations, mais doit revenir ici, est parfois tenté par le mal et devient un racha, mais il bénéficie des mitsvot qu'il a faites dans les autres réincarnations.

Je ne pourrai pas m'allonger plus, je te recommande de regarder les cours suivants :

Je te recommande de regarder ces réponses que j'ai également données à ce sujet, ou de naviguer dans notre moteur de recherche et de lire nombre de réponses que j'ai données sur ce sujet important.

N'hésite pas à me réécrire si tu as encore des questions.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Pourquoi des tsadikim souffrent-ils si D.ieu récompense nos

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Ocellé des Açores, Jeudi 06 décembre 2018

Bonjour Rav Ron Chaya, Comment réaliser que l'objectif unique de ce monde est le spirituel et pas le matériel ? C'est difficile pour ceux qui ne sont pas entouré de personnes qui étudient la torah ou d'influence religieuse si ce n'est les cours qu'on recoit sur whatsapp ? Ceci pourrait aussi m'aider à accepter mon épreuve en comprenant que l'essentiel n'est pas ce monde. Merci...

Halias du chêne, Dimanche 02 décembre 2018

Bonjour Rav Chaya, Vous disiez que nous sommes des sachants et pas des croyants, mais arrive un moment comme dans ce genre de récit où on devient forcément des croyants car on est obligé d’admettre ou de croire à une réalité qui n’est pas la nôtre, et ça ce n’est pas toujours évident... Merci de votre retour sur ce point Cordial Chalom...

'Haïm, Jeudi 29 novembre 2018

Chalom Rav, J’ai deux questions : Il me semble avoir compris qu’un homme qui se contente de peu pour vivre a plus de facilite à se concentrer sur l’amour d’Hachem que celui qui vit dans l’opulence. Idem pour le malade par rapport a celui qui est en bonne sante. Mais la prière de celui qui est dans le besoin ou malade n’est elle pas plus « intéressée » que celle de celui qui n’a besoin de rien et malgré ...

Vanesse du céanothe, Vendredi 23 novembre 2018

Bonjour Rav, J'aimerai votre avis concernant l'éducation des enfants : Mon fils aîné a 12 ans, et malgré le fait qu'il soit dans une école juive assez religieuse, il est venu à ses oreilles des choses concernant les relations intimes des adultes ! Il en a été très perturbé, mais je n avais pas les mots pour lui répondre. Du coup, je lui ai dit que c'était des bêtises et qu'il ne devait plus rester avec ce ...

Tingitane, Vendredi 23 novembre 2018

Chalom, Quand je fais ma Amida, des fois, je ne me concentre pas... Je n'y arrive pas et je sais pas à quoi penser......

Moiré des fétuques, Mardi 20 novembre 2018

Bonjour Rav, Pourquoi D.ieu a-t-Il créé la sorcellerie ? Pourquoi D.ieu a-t-Il créé le mal ? En six mots : Quel est le sens de la vie ? Merci...

Hyles dahlii, Vendredi 09 novembre 2018

Bonjour Rav, Sommes nous responsables de surveiller la situation spirituelle de notre entourage (au moins nos proches) et de les aider le mieux qu'on puisse si quelque chose ne va pas ? Je ne parle pas de la façon de faire la tokhe'ha, mais de l'esprit de se soucier sérieusement de la avodat Hachem des autres... Est-ce une obligation ? Car cela paraît très difficile, il y'a tellement de paramètres à prendre en compte pour pouvoir juger l'autre ; de plus ...

Céphale, Jeudi 08 novembre 2018

Chalom, Vous dites que certaines prières se réalisent plus rapidement que d’autres ; existe-t-il une méthode pour que D... les réalisent le plus rapidement possible ? Merci...

Tingitane, Mercredi 07 novembre 2018

Bonsoir Rav. J'ai cette impression que toutes les envies sont reliées entre elles et aussi à l'ego... Un exemple : Quand je me travaille sur mes envies de nourriture, Mon Ego diminue en réponse et je suis moins sensible à la colère. Qu'en pensez vous? Est-ce écrit dans les textes ? Merci pour votre contenu sur internet ! Belle journée,...

Colias libanotica, Mardi 06 novembre 2018

Chalom Rav Ron Chaya, Voilà, je n'arrive pas à faire mon Alyah civil dans l’état actuel d’Israël pour x raisons. Vous avez parlé lors de cours d'arborescence de choix dans la vie et il se peut que ce choix d'Alya n'existe pas pour moi pour le moment mais comment le savoir avec certitude ? Que Hachem vous aide à votre rétablissement.....

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Un être ne peut être complet que s'il a conscience d'avoir un manque" "

(Maharal de Prague)