Rappel Mitsva : donner le zekher Ma'hatsit HaShékel avant Pourim

Nous rappelons à nos internautes de donner le zekher léma’hatsit hashékel avant le lundi 09 mars 2020 au soir, c’est-à-dire le jour de Pourim, avant la lecture de la Méguilat Esther.

Reçu Cerfa délivré 

  Je donne le zekher léma’hatsit hashékel pour :

1 personne : 5 €

2 personnes : 10 €

3 personnes : 15 €

4 personnes : 20€

5 personnes : 25 €

10 personnes : 50 €

Faire un don libre


10

Jours restants

Question de Papillo polytes du Jeudi 26 juillet 2018

Comment les béné Israël ont-ils fait pour accepter la Torah étant donné qu'elle est pleine de difficultés ?
,

Bonjour Rav,

Comment les béné Israël ont-ils fait pour accepter la Torah étant donné qu'elle est pleine de difficultés ?
C'était plus facile de ne pas l'accepter et d'avoir une vie tranquille ?

  • En quoi se rapprocher de D.ieu est bien ?

  • Pourquoi serai-je obligé d'être un serviteur d'Hachem étant donné que je n'ai pas accepté la Torah de mon plein gré ?
    Si nous avons accepter la Torah, alors pourquoi disons-nous qu'on est le peuple élu de D.ieu ?
    Nous n'avons pas été élu car c'est nous qui avons accepté la Torah, d'autant plus que D.ieu a demandé à d'autres nations la Torah, donc nous ne pouvons pas dire que nous somme le peuple élu...

Merci

,

Chalom,

Albert Camus a écrit un livre intitulé ”Le Mythe de Sisyphe”.
C’est un livre dans lequel il pose la question existentielle ”quel est le sens de ma vie ?”.
Il y explique qu’il a un besoin profond de “sens” c’est-à-dire de comprendre pour quelle raison il existe.
Il affirme qu’en connaissant la réponse à cette question, il serait au comble du bonheur parce qu’il pourrait dès lors entièrement se réaliser, ce qui est la source de bonheur maximale.
Or il écrit qu’il est dans l'incapacité totale de connaître ce “sens”.

C’est ainsi qu’il aboutit à la conclusion tragique :

  • D’un côté ce besoin vital de sens ;
  • et de l’autre l'impossibilité totale de le connaître.

Il conclue que dans ces conditions, mieux vaut se suicider…
Mais il préfère continuer à vivre comme Sisyphe,  personnage de la mythologie grecque, condamné à rouler une lourde pierre jusqu’en haut d’une montagne et une fois arrivé en haut, elle dégringole de l’autre côté il doit recommencer sa tâche ainsi de suite, c’est-à-dire une vie lourde et pénible sans sens.

Il faut comprendre qu’il y a en nous deux parties :

Albert Camus met en valeur son désir de sens et en cela c’est sa néchama qui parle.
Chaque être humain a besoin de donner un sens à sa vie et chacun s’est déjà posé la question de savoir : ”pourquoi je vis ?”.
C’est une question très importante car nous voyons que nous sommes l'être le plus perfectionné de la nature, dotés de grandes capacités, et tout cela a un but.
Et si nous ne le connaissons pas, forcement, on « se rate ».
Serait-ce possible que notre but ne soit juste que pour ce que tu appelles avoir une vie tranquille ?
(Celle du néfech)
Dans ce cas-là il n’y avait pas besoin de me donner tant de conscience.

Pourquoi être dérangé par cette conscience qui sollicite un sens ?
Si j’étais inconscient, je serais beaucoup plus heureux.
Donc on ne peut pas dire que nous avons été créés uniquement pour satisfaire notre néfech, car si c’était le cas, un chien ou un chat auraient été des créations bien plus réussies que nous.

Forcément, l’essentiel de notre être n’est pas la partie animale, mais bien notre conscience, celui dont je parle quand je dis « je pense ».
Ce « je » n’est pas un corps physique ; il a un corps physique, les buts de ce dernier sont :

  • L’argent,
  • Les femmes,
  • Le moindre effort
  • Et la jouissance.

Tout cela représente l'échelle de valeur du corps :
Un minimum de souffrance et un maximum de jouissance.

Mais nous ne sommes pas un corps, nous en avons un ; notre vrai « je » est la néchama, celle qui est sensible à la vérité et au sens de la vie.
Celui qui connaîtra ce sens vivra la plus grande jouissance possible.

Beaucoup d’êtres humains ont été prêts à mourir ou à subir des tortures pour un idéal, même si cela n’était pas la véritable vérité.
Cela signifie que cette néchama a un impact en nous bien plus grand que la « vie tranquille » du corps.
Ce qui est sûr, c’est que celui qui connaîtra le vrai sens de lui-même aura tout gagné car grâce à cela il pourra totalement se réaliser.

Am Israël a la Torah.
Nous pouvons prouver qu’elle est la seule Vérité ; l’appliquer, est le seul moyen de vivre la vie la plus jouissante qui soit, mais pas celle du corps, petite et insignifiante, mais de notre vrai nous-même qui aura un impact infini.

Un beau jour le corps disparaît et il ne reste que la néchama ainsi que la connaissance d’Hachem et de la vérité.

C’est un très grand cadeau d’être juif et de pouvoir ainsi accéder à cette vérité nous permettant de nous réaliser.
C’est le plus grand cadeau qu’il puisse y avoir, celui dont rêvait Albert Camus, et celui que nous jalouse les autres peuples (c’est d’ailleurs la source profonde de l’antisémitisme).

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav ...

Réagir sur Comment les béné Israël ont-ils fait pour accepter la

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Pensée, Lundi 18 novembre 2019

Bonjour Rav , Je suis dépitée car lorsque que je fais ma téfila ou autre avodat Hachem, j’ai de très mauvaises pensées INVOLONTAIRES, voire pire sur D... et j’en suis extrêmement triste je ne comprend pas pourquoi cela m’arrive. J'ai très peur de commettre un issour sans le vouloir, alors que mon but est de me rapprocher le plus possible d’Hachem. Que faire ? Merci d’avance Rav Kol touv...

Ilan, Jeudi 24 octobre 2019

Chalom Rav, Les objets ont-ils des anges qui leurs sont dédiés ? (Exemple : ma tv ma voiture etc..) Les êtres vivant ont ils un ange aussi ? Si un juif fait Torah et mitsvot, travaille ses midot, etc, a-t-il un pouvoir sur La création ? Toda raba Rav...

Alfred, Vendredi 04 octobre 2019

Bonsoir Rav, Il est écrit que tout celui qui béni le peuple juif est béni aussi. Mais quand Balaam demande à D.ieu s'il peut bénir le peuple d’Israël, D.ieu lui répond que il n'a pas besoin de les bénir car c'est déjà un peuple béni. Que doit on comprendre par cela ? Notamment du point de vue des goyims/Noa'hide. Kol tov....

Orobanche, Mercredi 02 octobre 2019

‌Bonsoir Rav, J'ai une question probablement naïve, cependant je me la pose en ce moment, et d'autant plus après avoir visionné votre cours Comment réagir face aux Souffrances (cours très intéressant d'ailleurs). Ma question : Comment puis-je savoir si la souffrance que je vis, à un instant "t", est une souffrance véritable qui m'est envoyée pour mon Bien, ou une souffrance autre qui est juste engendrée par ma ...

David, Dimanche 29 septembre 2019

Rav Chana Tova, Pourquoi lors des seli'hot on chante on est heureux et pendant alors que pendant Roch Hachana où on se fait juger, on ne fait même pas le Hallel ? Pour qu'Hachem nous guide, Il doit dépendre du temps. Comment peut-Il dépendre d'une chose qu'Il a crée ? Et s'Il n'en dépend pas, comment peut-on comprendre ? Merci d'avance pour les réponses...

Jean-Claude, Jeudi 26 septembre 2019

Chalom Rav, Ma question est la suivante : Einstein a dit « le plus incompréhensible c’est que le monde soit compréhensible ». Pourquoi Hachem nous donne-t-il accès en profondeur aux lois qu’Il a fixé à la nature, que ce soit : La génétique, La physique, Les secrets de la matière et jusqu’au Big Bang et au temps de Planck ? C’est comme si a l’approche de la fin du cycle qui conduit a la venue de...

Polygale, Mardi 17 septembre 2019

Kvod Harav, J'ai plusieurs chéélot : A partir de quel âge puis-je amener mon fils à la choul ? Quelles téfilots prioriser ? Comment l'occuper ? Mon jeune fils a certaines fois un comportement effronté, il n'accepte pas la réprimande et répond mal certaines fois. C'est un enfant plutôt précoce qui analyse, comprend et retiens les choses rapidement Baroukh Hachem. Comment gérer ces conflits et arriver à ...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Immortelle, Mercredi 04 septembre 2019

Chalom Rav, J'aurais quelques questions sur la notion un peu de libre arbitre svp. Je vais prendre un exemple pour expliquer la question : On dit qu'il existe 2 zivoug pour une personne mais que malheureusement on peut se tromper et ne pas se marier avec son zivoug. Cependant, on dit qu'Hachem fait tout pour le bien, alors si il a fait en sorte que je me marie avec telle personne, c'est que c'était la meilleur chose à faire et donc que mon zivoug n'était pas ...

Ononis, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Quelle sera le but de la vie après la venue du Machia'h ? Aujourd’hui le but de la vie repose sur des objectifs même minime à atteindre. Il est difficile de concevoir une « vie » sans finalité. Parfois des pensées angoissantes me traversent l esprit. Comment savoir qu on existe vraiment ? Et qu’on a pas été formaté à voir ce que l'on voit ? La question est quelque peut ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Multiplier les biens, c'est multiplier les soucis" "

(Pirke Avot 2-7)