DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Liseron du Mercredi 10 juillet 2019

Dans quelle mesure D. intervient dans notre vie ?
,

Bonjour Rav,
Tout d'abord je vous remercie pour tout ce que vous faites pour nous.
C'est une aide précieuse pour tout un chacun.

Je vous demande de me répondre car en ce moment je ne sens pas très bien.

Je vous explique :

  • En fait, que ce soit pour le choix d'un travail ou autre,

    • Si c'est un succès,
      • je remercie Hachem ;

    • En revanche, si c'est un échec (comme ce fut le cas récemment)
      • hé bien, je me remets en cause, je regrette d'avoir fait le mauvais choix.
        • Je me culpabilise en quelque sorte.

Ma question est donc la suivante :

Dans quelle mesure D. intervient dans notre vie ?

  • Si par exemple, il y a 3 mois, j'ai choisi de prendre 1 des 2 postes qu'on me proposait, dois-je me dire, au final c'est moi qui ai choisit ce poste et si ça n'a pas marché, je n'ai qu'à m'en prendre à moi-même ?

  • Ou bien le raisonnement juste est de dire :
    • C'est Hachem qui a voulu que je choisisse ce poste et que j'ai un échec afin de me faire passer un message ?

En résumé, dans notre vie quotidienne, quand on effectue un choix et que celui-ci mène à un échec ou une contrariété, devons-nous nous en vouloir ou bien se dire c'est Hachem qui a voulu ainsi ?

Dernier exemple en date :

  • Il y a 2 mois, après avoir monté la trottinette de mon fils de 6 ans, et souhaitant me rendre à la synagogue pour Min'ha.

  • Je me suis dit :
    • Au lieu de prendre la voiture, hé bien, je vais essayer la trottinette, ça me fera une ballade et j'évite les tracas du véhicule.
    • Or, en cours de chemin, j'ai fait une chute et je me suis fait mal au ventre car à un endroit le sol n'était pas tout à fait plat et il y avait des trous.
      • Cela fait 2 mois que j'ai des nausées.
      • Je suis allé voir mon médecin qui n'a rien détecté au niveau médical et me dit que mon souci est plus d'ordre psychologique.

        • Avec un peu de recul maintenant, je me dis que je n'aurais jamais dû prendre la trottinette de mon fils (car inadaptée pour un adulte) et que j'ai fait preuve d'imprudence.

Répondez moi Rav s'il vous plait :

Quel est le raisonnement juste ?

  • Dois-je voir dans cette chute simplement mon manque de prudence ?
    • mon immaturité ?
      • Auquel cas je dois tirer une leçon "rationnelle et logique"

  • ou bien comme me le dit ma femme :
    • Non, c'est simplement Hachem qui a décidé que je tombe et a utilisé la trottinette comme moyen afin peut-être de se servir de cette souffrance comme expiation de mes fautes ?

Je vous remercie d'avance Rav

,

Chalom,

Tout dépend du choix :

Il faut donc vérifier s’il y avait aussi des incidences toraïques parmi les choix des postes qui se présentaient à toi telles que :

  • La qualité spirituelle de l’entourage
    • (notamment la pudeur féminine)

  • La possibilité plus ou moins facile d’être libre pour Chabbat et Yom Tov,

  • L’honnêteté du travail

  • Etc.

De même concernant la trottinette :

  • Objectivement, s’il y avait un plus grand danger de prendre la trottinette plutôt que la voiture,
    • alors il y avait en cela une incidence toraïque car la Torah ordonne d’être prudent.

  • En revanche, dans le cas contraire, comme ta femme l’a dit, Hachem a décidé que tu tomberais et a utilisé la trottinette à cette fin.

Quoi qu’il en soit, une chose est claire :

Ne te torture pas l’esprit, relève la tête, garde ta bonne humeur, aie confiance en Hachem et va de l’avant.
Ainsi, tout ira forcément beaucoup mieux.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav ...

Réagir sur Dans quelle mesure D. intervient dans notre vie ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Didier, Jeudi 27 décembre 2018

Shalom Rav Est-ce exact que la parnassa qui est calculée pour nous à Roch Hachana ne comprend pas la tsedaka que l'on fera durant l'année ? C'est à dire que peu importe le montant de tsedaka que l'on donnera durant l'année, on touchera le même montant de parnassa malgré tout, qui a été fixé à Roch Hachana ? Exemple : Il a été fixé que je toucherai 1000€ par mois durant toute l'année. Je ...

Coenonympha gardetta, Mercredi 26 décembre 2018

Chalom Rav Chaya, Concernant vos cours (et d’autres anecdotes du même type), je m’interroge chaque fois pour savoir si il ne vaut mieux pas sauver sa vie qui est un principe essentiel du judaïsme que de faire d’autres actions comme en priorité netilat yadaïm... Dans ce cas précis sauver sa vie c’est aussi une mitsva essentielle du judaïsme et de la préserver. Ne s’éloignent-ils pas de nos principes essentiels en ...

Eric, Lundi 24 décembre 2018

Chalom, Ce Chabbat, nous avons eu une discussion mon épouse mes filles et moi sur le libre arbitre. Mon épouse qui est très rationnelle dit que oui il y un libre arbitre à savoir : Je choisis de faire le bien ou le mal par exemple et la c’est mon libre-arbitre qui décide Moi je lui suis dit que oui effectivement mais D. sait ce qui va se passer Elle me répond a cela que D. connait toutes les possibilités que nous avons, mais que ...

Archon apollinus, Lundi 24 décembre 2018

Bonjour, Je suis entrain de faire un parcours de Techouva, et jusqu'à un passé pas si lointain je ne savais pas ce qu'étaient la Emouna et le Bitahon. Je vivais avec l'idée qu'Hachem existait bien (sans le moindre doute même!!), mais j'étais loin de m'imaginer qu'on se devait de L'impliquer dans les moindres actes de notre vie quotidienne et que chaque événement, positif comme négatif, auquel on pouvait être confronté, ...

'Haïm, Dimanche 23 décembre 2018

Chalom Rav J’ai une nouvelle question relative au libre arbitre. J’imagine que si Adam Harichon a transgressé les limites fixèes par Hachem, c’est parce que le libre-arbitre qui lui a été donné lui a permis de le faire. Pourquoi donc cette imperfection qu’Hachem a mise en l’homme lui imposant de se surpasser (ou de faire son tikoun s’il transgresse la loi ) ; était-il donc écritt dans le plan divin qu’Adam...

Spatalia argentina, Dimanche 23 décembre 2018

Bonjour Rav, J’ai peur de paraître un peu ridicule avec ma question mais je vais la poser quand même parce qu’elle me perturbe un peu. J’ai seize ans, je ne suis pas très religieuse mais je fais Chabbat et j’ai une forte Émouna. J’aimerai bien me marier assez rapidement quand je serai adulte, parce que je pense que fonder un foyer est très important pour la femme et l’homme juifs. Simplement, j’ai peur de ne pas ...

Erebia aethiops, Mardi 18 décembre 2018

Chalom, Est-il vrai que lorsqu’une personne a une allergie, cela signifie que ce à quoi elle est allergique n’est pas compatible avec sa néchama ? Si c’est le cas, a-t-on le droit de se faire désensibiliser ? Merci...

Brenthis hecate, Lundi 10 décembre 2018

Chalom, Je voudrais savoir d’où viennent les forces du mal, et pourquoi Hachem ne les a pas fait disparaître (car Il a tous les pouvoirs)... Merci...

Erebia calcaria, Vendredi 07 décembre 2018

Chalom, Comment peut-on dire que quand un juif va à la synagogue, il est protégé par des anges durant sont trajets ? Et dans le même temps comment ce fait il que parfois des juifs se font agresser parfois tuer sur le chemin de la synagogue alors qu on dit que les anges nous accompagnent ? Est-il normal et saint de faire payer des places le jour de Kippour et de faire des enchères le jour de kippour ? Alors qu’avant en Tunisie ou encore ...

Trachea atriplicis, Jeudi 06 décembre 2018

Bonjour, Est-ce qu’une peut faire le Hallel avec Bérakha pendant 'hanoucca pour une femme ? J’ai entendu parler d’une ségoula d’utiliser l’huile qui reste après avoir allumé les bougies de Hanoucca et le mettre sur la ou on a mal, apparemment il faut faire un תנאי d’éteindre les bougies après une heure et de le mettre. Est ce qu’on doit procéder comme cela ? Quand on va souvent aux toilettes est ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Corrige-toi toi-même et après tu chercheras à corriger les autres". "

(Baba Metsia 107b)