Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


6

Jours restants

Question de Leone sierra-léonais du Jeudi 30 mai 2019

Est-ce que si on ne dit pas la phrase « Hachem séfataïtifta'h oufi yaguid téhilatékha » avant la Amida on doit refaire la Amida ?
,

Réaction à A propos de "Hachem séfataï tifta'h oufi yaguid téhilatékha"

Chalom Kavod Harav,

Suite à cette question, j’aurai voulu quelques précisions…

  1. Est-ce que si on ne dit pas la phrase « Hachem séfataïtifta'h oufi yaguid téhilatékha » avant la Amida on doit refaire la Amida ?

    Cette phrase fait-elle partie de la Amida au même titre que les 19 Berakhot ou elle a un statut différent (et au pire, je la répète si je fais ou dit quelque chose sans rapport (comme un amen à une berakha ou un Kaddich par exemple) ?

  2. Quand vous dites « Après, on a déjà les pieds joints et on dit « Baroukh Ata HachemGaal Israël », et immédiatement « Hachem séfataï tifta'h oufi yaguid téhilatékha », et on commence immédiatement la Amida » ;

    • Le mot « immédiatement » veut dire quoi ?

      • Qu’on n’a pas le droit de penser pendant plusieurs secondes (proche d’une minute pour bien nous mettre en condition) à notre petitesse face à la Grandeur d’Hachem, et au privilège extraordinaire que le Boré Olam nous donne de pouvoir Le louer de la sorte avant de commencer « Baroukh Ata »

      • Ou alors qu’on n’a pas le droit de faire autre chose que la prière après « Hachem séfataï tifta'h oufi yaguid téhilatékha » ?

      • Mieux vaut-il penser à ces kavanot avant de dire toute la phrase (séfataï ) ou du moment qu’on a commencé à y penser avant, cela n’a plus d’importance ?

        • Y a-t-il un avis qui le permet ?

        • Y a-t-il un avis qui l’interdit ou votre réponse s’applique à tous les poskim ?
          • Car j’ai remarqué que je me concentrais mieux entre « téhilatékha » et le 1er « Baroukh Ata », mais si je perds plus que je ne gagne à faire comme ça, j’aimerais le savoir…

Merci pour vos réponses.

Cordialement.

,

Chalom,

Voici les réponses à tes questions :

  1. Si on n’a pas dit la phrase « Ado-naï séfataï tifta’h etc. », on est quand même acquitté de la Amida
    car cette phrase n’a pas un statut de Amida à tout égard.

  2. Immédiatement signifie immédiatement.

    • Il ne faut pas s’arrêter,
      même ne serait-ce que pour une fraction de seconde,

    • il faut enchaîner tout de suite sans rien dire
      (il ne faut même pas attendre en restant silencieux).


    On doit faire la mise en condition avant de prononcer la berakha « Baroukh Ata Ado-naï Gaal Israël ».

    Aucun avis ne permet de s’arrêter à ce moment,
    • même en silence.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Est-ce que si on ne dit pas la phrase « Hachem

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Seymour, Mercredi 06 février 2019

Chalom Rav, Comment définir en termes intelligibles le "EMET" ? N'y a-t-il qu'une seule réponse ? Est-ce que le EMET peut être différent d'un homme à l'autre ? Est-ce que c'est une sensation ou autre chose ? Merci...

Beskides, Mercredi 06 février 2019

Boker Tov Rav Quelle différence Hachem fait entre le peuple juif et les goyim qui sont dans le émet ? Quelle distinction entre nous et les autres peuples qui nous aiment ? Est-ce que le bonheur d'une relation avec une femme (échanger des idées, partager des sentiments, se reposer l'un sur l'autre) peut-être comparer au bonheur qu'on a en pratiquant la religion et en étudiant la Torah ? Moi je pense oui... et vous ?-) J'attends avec impatience vos...

Hyadum I, Mardi 05 février 2019

Kavod HaRav, Aujourd’hui je n’ai pas de questions mais plutôt une petite histoire personnelle à vous raconter. Tous les jours je vais en trottinette à mon travail et ça me permet ensuite de faire Minha/Arvit après mon travail. Cela fait plus de 2 semaines que je n’ai plus de trottinette car elle est en réparation, donc j’utilise des vélos public (il y en a très peu voire pas du tout parfois) pour me rendre au travail ...

Fomalhaut, Mardi 05 février 2019

Bonjour Rav, Si tout ce qui nous arrive est pour le bien, alors même quand on a du ayin hara, c'est Hachem qui le veut... N'est ce pas mieux de nous améliorer ? Dans ce cas, est-il nécessaire de faire la technique du plomb ? Merci...

Deneb Algedi, Lundi 04 février 2019

Chalom,  Votre système de balayer avec la main dans le vide lorsqu'on veut chasser les pensées étrangères pour mieux se concentrer dans la téfila fonctionne bli ain hara (mais il faut faire ça plusieurs quand même, ça aide). J'ai testé ce matin à Cha'harit, et ça marche ! Peut être que ça marche aussi dans d'autres domaine comme les pensées interdites durant la journée ?! Kol touv et Merci...

Hal, Dimanche 03 février 2019

Bonjour Rav, Je me pose une question avec toute l'évolution technologique que connait le monde d'aujourd'hui, il y a des assistants virtuels comme Google home ou Alexia de chez Amazon, (je me doute bien que vous avez connaissance de ces produits). Ces objets bien sympas qui s'active avec la voix en disant Ok Google pour Google home par exemple ou on lui demande d'éteindre la lumière ou tout autres fonction et l'assistant éteint la lumière ou applique la ...

Papilionidae, Mardi 29 janvier 2019

Réaction à Pourquoi Hachem a me semble-t-Il tout fait pour m'éloigner de Lui dès ma plus tendre enfance ? Bonjour Rav, Je reviens, décidément assez entrecoupé par mes diverses occupations courantes, compléter nos échanges sur cette importante notion de la Emouna, et surtout pour moi le plus crucial, les moyens de gérer les épreuves qui me sont envoyées par Hachem, de tenter de les comprendre et comprendre ses ...

Howlite, Lundi 28 janvier 2019

Bonjour Rav, Je viens de passer une terrible épreuve (la pire qu'une mère puisse subir), et j'avoue que votre citation du jour me laisse perplexe... Les épreuves de la vie représentent un bien inestimable et extrêmement élevé même si elles sont amères et extrêmement difficiles à supporter : Notre monde futur en dépend, au point que selon nos Sages, s’il devait s’écouler 40 jours de notre vie ...

Calcite miel, Vendredi 25 janvier 2019

Bonjour Rav, Je voudrais savoir si il existe une bénédiction à réciter pour annuler des rêves ? Merci par avance...

Anthémis, Mercredi 23 janvier 2019

Chalom Rav, Devant une femme (ou sa propre femme) qui ne serait pas encore tsinout (couvertes sauf les cheveux, ou non couvertes même les bras), peut-on faire une prière, étudier, lire des Téhilim, lire par la pensée, écouter un dvar ? Et quid d'une femme non juive devant nous (une femme de ménage avec les bras nus par exemple) ? Kol touv. 'Hazak pour tout....

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Une pièce dans une cruche se fait entendre, mais quand la cruche est pleine, on ne l'entend plus" "

(Baba Métsia 85a)