Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

26

Jours restants

Question de Araucaria nemerosa du Vendredi 25 décembre 2015

Jésus qui est juif aura le olam haba au final, mais les chrétiens qui se sont fourvoyés n'y aurons pas part ? C'est un peu ironique, non ?
,

Bonjour rav,
J’espère que vous vous portez bien,

Vous dites dans un de vos cour qu'il y a une fin à l'enfer et qu'il n'y a pas de fin au paradis et que au final tous les juifs auront le olam haba, même ceux sur qui il est marqué qu'il n'ont pas part au monde future (après avoir "payé" leurs fautes bien sur) et vous dites qu'il y a une différence mais très minime entre un juif racha et un juif tsaddik au niveau du olam haba (après être passé par le nettoyage bien sur)  plusieurs questions :

  1. Cela voudrait dire que jésus qui est juif aura le olam haba au final mais que les chrétiens qui sont ovdé avoda zara n'y aurons pas part ?
    Dans ce cas c'est un peu ironique je trouve (sans remettre en question la justice divine 'has véchalom)

  2. Un goy a aussi droit au olam haba quoi qu'il arrive, ou ce n'est pas pareil ?

Merci

,

Chalom,

  1. Il est effectivement écrit que ceux qui font pécher la collectivité n’ont pas part au Olam Haba car en effet, il n’est pas logique qu’ils soient au paradis tandis que les gens qui ont fauté à cause d’eux soient en enfer.
    Néanmoins, lorsque je dis qu’à la fin, même ceux qui n’ont pas part au Olam Haba y auront droit, il faut bien comprendre qu’il s’agit vraiment d’une période extrêmement éloignée.

    Donc cela n’aura pas lieu au début du Olam Haba mais après qu’il se soit écoulé une période de temps considérable.

    Dans cette mesure, je pense que par exemple, jésus aura tellement souffert que sa souffrance aura été équivalente à la sanction que les Goyim auront eu pour avoir été idolâtres.

    C’est-à-dire que si on demandait à un Goy :
    « Préfères-tu ne pas avoir Olam Haba et juste un peu de souffrance car tu étais idolâtre, ou avoir le Olam Haba comme jésus mais pour cela endurer des souffrances horribles durant une très très longue période ? »
    Il répondrait qu’il préférerait ne pas subir ces souffrances et ne pas avoir part au Olam Haba.
    Je n’ai pas vu cela écrit, c’est simplement ce que je pense, pour répondre à ta question.

  2. Comme l’écrit le Rambam (Hilkhot Mélakhim Oumilkhamot fin chapitre 8), un Goy n’a droit au Olam Haba que s’il a pratiqué les 7 lois noa’hides.

    Personnellement, je peux me tromper mais je pense que les Goyim qui ont réalisé des actes extraordinaires afin d’aider les juifs, par exemple s’ils leur ont sauvé la vie en se mettant eux-mêmes en danger, auront aussi une part au Olam Haba.
    J’imagine que cela est logique et juste, bien que je n’aie pas vu cela écrit.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Jésus qui est juif aura le olam haba au final, mais les

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Xanthium, Dimanche 16 juin 2019

Suite à ce cours, et avec votre permission. Bonjour Rav Chaya, Cela fait 7 ou 8 ans que j’étudie le ‘Hok LeIsrael mais jusqu’à cette année je ne le faisais pas vraiment de manière stricte et régulière, et en plus une grande partie du limoud était en français (ce qui est problématique a plusieurs points de vue et notamment du fait que les traductions pour les sections Zohar et Moussar étaient ...

Klaudi , Jeudi 13 juin 2019

Bonjour monsieur le Rav Ron Chaya, Comment pensez vous que la crainte du D.ieu peut attirer la présence de celui dernier, tout en sachant que la crainte est un sentiment négatif et D.ieu est un TOUT positif ? Merci beaucoup de votre existence et vos réponses pleines de sagesse !...

Benjamin, Jeudi 13 juin 2019

Chalom, Une personne nous fait du mal et ne s'excuse pas après qu'on lui ait dit qu'elle nous a fait du mal. Nous lui pardonnons quand même pour ne pas rester "victime", sachant que nous le disons tout les soirs avant de dormir. Plus tard, celle ci nous redemande un service comme " lui prêter un marteau" et nous nous voulons pas lui offrir un service alors qu'elle ne s'est pas excusé. Est ce de la vengeance ? Nous lui rendons ce service mais en lui disant que...

Ilan, Mercredi 05 juin 2019

Chalom Rav Chaya, Je voudrais savoir si la taava de la nourriture est un obstacle au zivoug, car j'ai entendu un Rav dire que cette taava génère une grande accusation de l'attribut de rigueur.... Toda Raba Rav...

Leone sierra-léonais, Jeudi 30 mai 2019

Réaction à A propos de "Hachem séfataï tifta'h oufi yaguid téhilatékha" Chalom Kavod Harav, Suite à cette question, j’aurai voulu quelques précisions… Est-ce que si on ne dit pas la phrase « Hachem séfataïtifta'h oufi yaguid téhilatékha » avant la Amida on doit refaire la Amida ? Cette phrase fait-elle partie de la Amida au même titre que les 19 Berakhot ou...

Michael, Vendredi 24 mai 2019

Bonjour Rabbi, J’ai 3 question sur Cha'harit : Quelqu’un m’a dit que du fait qu’il était impossible de ne penser à rien entre le tefillin du bras et celui de la tête. Lui du coup faisait la berakha « al mitsvat tefillin » ? C’était aussi mon opinion avant mais en définitive n’est-ce pas levatana ? Dans la Amida, le passage sur la techouva, j’ai pris l’habitude de faire le yéhi ratsone... ...

Tussilage, Vendredi 24 mai 2019

Chalom Rav, J'ai fait un rêve ou j'avais le livre de Tehilim et les pages se tournaient une par une. La page s'est arrêtée au Tehllim 119, et en dessous des texte, il y avait l'image ou HaChem a ouvert la mer pour 'Am Israël à la sorti d'Egypte (qui signifie la guéoula). Mes questions sont : Cela peut être un piège du Yetzer Hara ? Si non, est-ce que c'est un signe que je dois lire la chapitre 119 aujourd'hui ? (vu que j'ai des ...

Naphtali , Mercredi 22 mai 2019

Bonjour Rav, J'aimerai avoir des éclaircissements du point de vue de la halakha sur l'obligation de faire l'armée en Israël de nos jours : Est-ce que tous les Grands de la Génération sont d'accord pour dire que faire l'armée de nos jours en Israël est une mitsva, obligation ? Dans le premier verset de Ki tetsé, parlant de la guerre, Rachi dit qu'il s'agit d'une guerre permissive (מלחמת רשות) et que seuls les tsadikkim guemourim ...

Ilan, Lundi 20 mai 2019

Chalom, A chaque fois qu'Hachem veut me faire un cadeau, Il m'envoie une épreuve de émouna (la colère, un pauvre, une humiliation, etc.), ce qui confirme de nombreux cours sur ce sujet. Par contre, de nombreuses personnes reçoivent (parnassa, zivoug, etc.) sans subir ce genre de test... Pourquoi ? Merci Rav Chaya...

Klaudi, Jeudi 16 mai 2019

Bonjour monsieur le RAV RON Chaya, En espérant que vous allez bien tout d'abord. Je voulais vous demander, comment est-ce que vous pouvez aider quelqu'un qui cherche la paix intérieure ? C'est-à-dire qu'il n'y a plus "les deux voix" dans notre esprit qui nous proposent des choses totalement distinctes et en fin de compte font "la guerre" en nous même. Je vous remercie infiniment et très sincèrement Rav Ron Chaya !...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"“L’homme doit se dire : le monde a été créé pour moi." "

(Traité Sanhedrin 37a)