TICHRI 2019-5780

100 % des sommes récoltées sont redistribuées aux familles !

"120 familles nécessiteuses que nous aidons régulièrement en Israël, en majorité francophones, comptent à nouveau sur nous, sur vous !
Les actions de Hessed envers nos frères en difficulté sont des mérites perpétuels de protection et de bénédiction pour nous et nos familles."

 

 

Rav Ron Chaya 


Question de Archon apollinus du Lundi 24 décembre 2018

Pourquoi Hachem a me semble-t-Il tout fait pour m'éloigner de Lui dès ma plus tendre enfance ?
,

Bonjour,

Je suis entrain de faire un parcours de Techouva, et jusqu'à un passé pas si lointain je ne savais pas ce qu'étaient la Emouna et le Bitahon.
Je vivais avec l'idée qu'Hachem existait bien (sans le moindre doute même!!), mais j'étais loin de m'imaginer qu'on se devait de L'impliquer dans les moindres actes de notre vie quotidienne et que chaque événement, positif comme négatif, auquel on pouvait être confronté, était de Son fait !...
Je ne pouvais me faire à l'idée qu'Hachem puisse S'intéresser aux détails de la vie de quidams fort probablement pas assez méritants pour être honorés de Son attention !...

J'ai eu durant de longues années l'impression qu'on sabordait toutes mes entreprises, qu'on bloquait ma parnassa et mon zivoug (s'est malheureusement encore le cas aujourd'hui)...
J'étais initialement issu d'un milieu non pratiquant, mais mon père ayant connu des difficultés dans son travail, a fait téchouva avec une Emouna sincère, et n'a plus jamais connu de sérieuses difficultés ni menaces depuis...

Il se trouve me concernant que durant mon enfance j'ai essuyé pas mal de misères de mes profs, mes camarades et mon proche voisinage, avec des humiliations, brimades, agressions et rejets injustifiés, qui se cumulant et culminant dans l’adolescence, m'ont plongé dans une très longue dépression (4 ans) et ont brisé durablement mon rapport à Hachem, jusqu'à ce que mon père fasse pression sur ma mère avec laquelle j'avais un rapport fusionnel pour qu'elle m'incite (ou plutôt me bouscule) à retrouver le chemin de la synagogue le Chabbat et les moadim, ce qui créait tout de même des tensions familiales récurrentes menaçant le Chalom baït...

Je lis aujourd'hui des ouvrages tentant de ranimer ma Emouna, mais des questions se posent encore à leurs lectures qui parasitent ma tentative de rapprochement vis-à-vis d'Hachem :

  1. Pourquoi Hachem a me semble-t-Il tout fait pour m'éloigner de Lui dès ma plus tendre enfance ?
    Devais-je servir de tikoun aux fautes de mon père dans sa jeunesse (adolescent), qui notamment ne respectait pas Chabbat ?

  2. Le yetser haraa a-t-il le droit de s'attaquer aux enfants qu'on considère comme pures et innocents et de leur rendre la vie amère ?
    Pourquoi Hachem qui l'a créé ne lui interdit-il pas complètement de s'attaquer a des êtres qui sont démunis pour ne serait-ce que l'identifier et encore moins tenter de le contrer (le "combat", si tant est qu'il ait jamais existé avec un agresseur qui écrase pieds et poings liés sa proie, est dans ces conditions ABSOLUMENT inégal et tronqué) ?

  3. Une question plus lancinante et angoissante me turlupine :
    Hachem veut-Il vraiment de ma "reconnexion" avec Lui ?

    Si oui, pourquoi continue-t-Il ?
    Voila à présent plus de 16 ans qu'Il a laissé le yetser hara saborder avec un zèle forcené dépassant tout entendement ma vie socio-économique et personnelle, en me maintenant a l’écart du peuple juif en empêchant mon insertion par le mariage, et ma participation a la régénérescence de ce peuple à la plus petite taille démographique parmi les peuples du monde, et s’étiolant par assimilation ?

  4. J'ai entendu parler de la notion de guilgoulim, réincarnations d’âmes n'ayant pas accompli complètement leurs missions dans une vie antérieure, dans d'autres en missions sur terre et susceptibles de leur porter préjudice...
    Pouvez-vous m’éclairer sur cet aspect inquiétant(pour ne pas dire clairement angoissant pour mon cas personnel) ?!...

Je souhaite très sincèrement me rapprocher d'Hashem, mais j'ai comme le net et angoissant sentiment d'avoir dès mon enfance été banni de mon propre peuple sans pouvoir y comprendre quoique ce soit ni pouvoir y faire quoique ce soit...
Me trouverais-je dans une situation insoluble ?!!...

,

Chalom,

Voici les réponses à tes questions :

  • Il est vrai qu'avant l'âge de 13 ans, lorsqu'un enfant souffre, c'est à cause des péchés de ses parents.
    Mais n'y vois rien d'injuste là-dedans car il est absolument clair, sans l'ombre d'un doute, que toutes ces souffrances qu'il endure ont été voulues par Hachem, et que si ce n'était pas par le biais des parents, il aurait enduré autant de souffrances par un autre biais.
    Donc Hachem a vraiment voulu que tu souffres toute ta jeunesse (jusqu'à l'âge de 13 ans). 


Il est difficile de savoir exactement quelles sont les raisons qui ont motivé cette souffrance, mais nous avons des principes généraux qui peuvent en partie expliquer cela

  • Il faut savoir qu'en tant que Juif, tu es aimé, choyé, adoré par Hachem, et Il fait tout pour te donner le maximum de mérites dans le olam haba, qui est le vrai monde (une réalité infinie qui ne s'arrêtera jamais), alors que notre monde est temporaire
    (il finit très très vite ; demande aux gens plus âgés : ils te diront tous que la vie passe très très vite),
    et n'a donc aucune valeur par rapport à l'infini. 

    Donc durant ce court laps de temps, Hachem fera tout pour qu'on ait les moyens de se rapprocher de Lui au maximum. 

  • Dès lors, tu demandes :
    Mais Il a fait tout le contraire ! 

    La réponse est la suivante : 
    Hachem veut que nous fassions un certain parcours ; en fonction de la difficulté du parcours, nous avons du mérite.

    Si un Tsadik est né à un niveau qu'on va appeler 100, et qu'il arrive à la fin de sa vie au niveau 101, alors il est un nul… car bien qu'il soit un grand Tsadik, il n'a progressé que de 1. 

    Par contre, si une personne était à -10.000 et arrive à -1000, elle a progressé de 9000 !

    Donc même si à nos yeux, elle est inférieure au Tsadik, elle a fait un parcours bien plus grand, et obtiendra donc un olam haba bien meilleur que le Tsadik (qui, lui, n'a augmenté que d'un degré). 

    Donc, déjà en elles-mêmes, les difficultés que nous avons dans ce monde font partie du parcours du combattant que D.ieu nous donne l'occasion de faire pour avoir droit ensuite à Sa proximité éternelle. 

  • Ensuite, la souffrance est en elle-même une bonne chose car elle force la personne à réfléchir sur le comment et le pourquoi de ces souffrances, et donc à chercher la vérité. 

    Lorsqu'une personne est loin de la Torah et que tout va bien pour elle dans le meilleur des mondes, cela prouve qu'elle n'est pas aimée d'Hachem, et qu'Hachem la laisse aller en perdition.
    Même si, dans ce monde, elle jouit de tous les plaisirs, ceux-ci ne sont que finis ; et elle perd le monde infini (qui est le monde de vérité, alors que ce monde est un monde de mensonge).

  • Ensuite, il y a effectivement une notion de guilgoul, car nous sommes aujourd'hui en majorité des réincarnés, et nous devons achever des missions commencées dans nos réincarnations passées.
    Et parfois, ces missions passent par la souffrance, car la souffrance permet de faire beaucoup plus en moins de temps.  

Si par exemple une personne doit réparer dix vies antérieures en une seule vie, forcément une vie ne suffirait pas.
Alors Hachem lui fait faire en une seule vie les efforts qu'elle aurait dû faire en dix vies. 

  • Effort signifie souffrance ; il n'y a pas de grande différence entre les deux.
    Simplement, l'un n'est pas considéré comme une grande souffrance, alors que l'autre est considéré comme tel.
    Les deux sont cependant sur la même échelle de valeur.  

Tu dois bien comprendre une chose :

Hachem t'aime.

Et comme le dit la Michna dans le traité Sanhédrin, chaque être humain mériterait que le monde entier ne soit créé que pour lui.
Donc toi tout seul, tu mérites que le monde entier ne soit créé que pour toi. 

  • Par conséquent, il est clair qu'Hachem ne veut que ton bien.
    Simplement, cela fait partie des règles du jeu qu'on ait un libre-arbitre :
    D.ieu Se cache, ne montre pas où Il est et met beaucoup d'embûches.
    Mais sache que c'est justement par ces embûches que tu peux grandir, et connaître Hachem.  

Preuve en est que tu m'écris aujourd'hui, et je suis convaincu que si tu n'avais pas eu ce parcours, tu ne m'aurais jamais écrit, et tu ne te serais jamais rapproché d'Hachem !

J'espère qu'avec cela tu as eu la réponse à tes questions (si ce n'est pas le cas, n'hésite pas à me réécrire) ; commence à t'investir de toutes tes forces dans le rapprochement d'Hachem et dans l'étude de Sa Torah

Et n'hésite pas à me réécrire pour d'autres questions si nécessaire, car j’espère que le moment de commencer à profiter des fruits de ta souffrance est arrivé, et cela ne peut se faire qu’en baignant dans la vérité...

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Et à voir agav ...

Réagir sur Pourquoi Hachem a me semble-t-Il tout fait pour m'éloigner

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Immortelle, Mercredi 04 septembre 2019

Chalom Rav, J'aurais quelques questions sur la notion un peu de libre arbitre svp. Je vais prendre un exemple pour expliquer la question : On dit qu'il existe 2 zivoug pour une personne mais que malheureusement on peut se tromper et ne pas se marier avec son zivoug. Cependant, on dit qu'Hachem fait tout pour le bien, alors si il a fait en sorte que je me marie avec telle personne, c'est que c'était la meilleur chose à faire et donc que mon zivoug n'était pas ...

Ononis, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Quelle sera le but de la vie après la venue du Machia'h ? Aujourd’hui le but de la vie repose sur des objectifs même minime à atteindre. Il est difficile de concevoir une « vie » sans finalité. Parfois des pensées angoissantes me traversent l esprit. Comment savoir qu on existe vraiment ? Et qu’on a pas été formaté à voir ce que l'on voit ? La question est quelque peut ...

Stéphane, Mardi 03 septembre 2019

Cher Rav, Je parlais avec un collègue non-juif qui s’intéresse beaucoup aux religions et particulièrement au judaïsme ; il me pose beaucoup de question. La dernière fois, il m'a demandé : Comment pouvez-vous dire que D. vous aime après avoir vécu la Shoah ? Je lui ai dit que c'était une grande question et qu'on en rediscutera cette semaine. Si je lui dit qu'Hachem punit Son peuple comme un père puni son fils, la ...

Jean-Claude, Lundi 02 septembre 2019

Chalom Rav J’ai suivi avec attention vos cours sur l’origine du monde et j’ai une question sur interprétation à donner aux actes de création posés par Hachem. Si j’ai bien compris vos leçons, hormis le libre arbitre laisséà l’homme, l’ensemble du monde matériel est régi par les lois de la nature fixées par Hachem, notamment les 4 forces fondamentales ainsi que toutes les conditions ...

Digitale, Mercredi 28 août 2019

Chalom Rav, Que faut-il penser avant de réciter une berakha sur un aliment ? Que faut-il penser en faisant une berakha sur une odeur ? Que faut-il penser en faisant la berakha acher yatsar ? Merci...

Epiaire, Lundi 26 août 2019

Bonsoir Rav, Un homme possède 100.000$ qu'il doit distribuer. Il y a 100'000 personnes pauvres. Est-il préférable de : Verser 1$ à chaque personne sachant qu'ils ne pourront pas en faire chose, ou Verser 100$ à 1000 personnes, car cela sera bien plus bénéfiques au moins à eux. Merci pour votre explication....

Benjamin, Lundi 19 août 2019

Chalom, D'où sait on que la prière a un impact sur la réalité si ce n'est de modifier notre conscience ? Seul Hachem sait ce qui est bon pour nous tous. Comment pourrait on demander une modification de cette perfection ? C'est illogique. Merci...

Chicorée, Mercredi 14 août 2019

Chalom Rav, Je ne sais pas comment je dois faire pour me débarrasser des pensées indésirables ! Je suis très fatiguer je n'arrive même pas a étudier... J'ai des milliers de pensées qui ne servent à rien et qui me fatigue. Je voudrais vider mon esprit de toutes ses mauvaises pensées, mais comment faire ? Merci...

Muscari, Jeudi 01 août 2019

Chalom Rav, Pouvez-vous m'expliquer d'où vient la volonté propre à chacun ? La volonté est-elle influencée ou autonome ? Si la volonté est influencée alors nous n'avons plus le droit de reprendre notre prochain s'il dit des choses fausses et qu'il en est persuadé, s'il a un train de vie qui lui convient mais qu'on sait mauvais ? La volonté c'est le prolongement de la connaissance ? Donc si une personne ne sait pas les bonnes ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""La journée est courte, la tâche est immense..." "

(Pirké Avot - Mishna II, 15)