Pessah 2020 Une campagne exceptionnelle

Aidez-nous !

« Cette année, vu la situation liée à cette terrible épidémie, nous avons décidé de ne pas fixer de limites car, au delà des 120 familles francophones que nous aidons chaque fête, de nombreuses personnes ont perdu leur emploi et les besoins sont immenses»

C’est pourquoi je fais appel à votre générosité pour la plus grande mitsva de « Kim’ha Dépiss’ha ».

Comme chaque année, nous transmettrons l’intégralité des sommes que nous recevrons.

Une partie leur sera directement versée et l'autre partie servira à faire des achats « en gros » (à prix réduits) des produits nécessaires pour la fête.

"Tous les membres d'Israël sont garants l'un de l'autre".

Je bénis, du plus profond de mon cœur, tous nos frères qui voudront être nos associés pour réaliser cette si belle mitsva.

Que D.ieu leur octroie la délivrance avec une grande générosité : bonheur, réussite, paix, santé, joie et Sa grande proximité.

Amen !

  • Reçu Cerfa délivré pour déduction de vos impôts à hauteur de 66%

Rav Ron Chaya


5

Jours restants

Question de Carpates du Mercredi 06 février 2019

Quand on dit "mida quénégued mida" donc "mesure pour mesure", cela ne peut être fait que par Hachem et non par nous c'est bien ça ?
,

Erev tov Rav,

J'ai 3 questions à vous poser s'il vous plaît:

  1. Quand on dit "mida quénégued mida" donc "mesure pour mesure", cela ne peut être fait que par Hachem et non par nous c'est bien ça ?
    Cela veut-il dire "comme la personne a fait ça, alors de la même manière elle recevra ça" ?
    Dans ce cas, cela n'est-il pas perçu comme de la rancune ou de la vengeance ?

    Quelle est la différence entre rancune et mesure pour mesure ?
    La rancune n'est-elle pas une mesure pour mesure ?

    Je me trompe certainement dans ces définitions, j'espère que ma question n'est pas mauvaise.

  2. Parle-t-on de la peine de mort dans la Torah ?
    Je sais qu'il y a 4 types de mort par le Beth-Din mais est-ce actuel ?
    Est-ce que de nos jours d'après la Torah la peine de mort comme on l'entend dans certains pays est autorisée ?

    Quand on parle de peine de mort aujourd'hui, que doit-on y penser d'après la Torah? Doit-on trouver ça comme étant bon ou non ?

  3. Dans quel cas doit-on mettre un papier ou autre à la Gueniza ?
    Parce que quand on écrit en hébreu par exemple sur une feuille, l'hébreu est sacré du coup cela veut dire qu'on ne peut pas faire de brouillon en hébreu ou autre ?
    Je suis un peu perdue sur la définition.

Merci

,

Chalom,

Voici les réponses à vos questions :

  1. Effectivement, seul Hachem peut faire cela car si un être humain agit ainsi, il commet l’interdit relatif à la vengeance. 
    (et à la rancune même s’il n’agit pas et qu’il ne fait que rappeler à la personne le tort qu’elle lui a causé)

    Agav

  2. La peine capitale existait dans la Torah, mais pour être en mesure de la prononcer, il fallait que le Sanhédrin siège au Temple.
    Mais déjà à cette époque, en constatant que trop de cas nécessitaient une peine de mort, les membres du Sanhédrin ont cesser de siéger au Temple.

    Dès lors, même si le Sanhédrin existait encore, il n’avait plus le droit de prononcer une telle sentence.
    Cela fait donc au moins 2 000 ans que plus aucune peine capitale n’a été émise.

    En revanche, il est écrit que bien que ce ne soit plus le cas aujourd’hui, lorsqu’une personne mérite la mort, c’est Hachem Lui-même qui se charge d’appliquer la sentence par l’une de ces 4 façons.

    Par conséquent, soit on meurt tranquillement dans son lit, soit par l’une des 4 façons suivantes :

    A) Un choc cinétique.
    Lorsque quelqu’un subit un accident de voiture, si la cause de sa mort n’est pas due à une trop grande perte de sang liée à une plaie ouverte mais à une percussion contre un mur ou un autre obstacle, cela correspond à la sékila (lapidation).

    B) Le feu, c’est-à-dire mourir brûlé.
    A l’époque, on ouvrait de force la bouche d’un condamné avant d’y introduire du plomb fondu.
    Aujourd’hui, si quelqu’un a été piqué par un scorpion ou un serpent, il est considéré comme ayant été brûlé.

    C) Se vider de son sang.

    D) La strangulation

    (étouffement).

    Donc lorsqu’une personne meurt de façon subite, ce sera toujours par l’une de ces 4 façons, sauf s’il quitte ce monde tranquillement dans son lit.
    Ainsi, bien que les peines capitales ne soient plus prononcées par les tribunaux rabbiniques, c’est Hachem qui se charge de les appliquer.

  3. Idéalement, on aurait dû mettre à la guéniza les journaux et tout ce qui contient des lettres d’imprimerie, c’est-à-dire toutes les lettres avec lesquelles on écrit un Séfer Torah mais pas ce qu’on écrit à la main car il n’y a aucune sainteté en cela.

    Cependant, ce n’est qu’un idéal, mais impossible à réaliser, donc on doit agir ainsi uniquement avec les écrits saints de Torah, de prière etc.

    Dès lors, si on écrit les initiales de béézrat Hachem (ב'ה) ou de -siyata dichmaya (בס'ד) au coin d’une page,
    inutile de mettre cette feuille à la gueniza.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Quand on dit "mida quénégued mida" donc "mesure pour

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Pensée, Lundi 18 novembre 2019

Bonjour Rav , Je suis dépitée car lorsque que je fais ma téfila ou autre avodat Hachem, j’ai de très mauvaises pensées INVOLONTAIRES, voire pire sur D... et j’en suis extrêmement triste je ne comprend pas pourquoi cela m’arrive. J'ai très peur de commettre un issour sans le vouloir, alors que mon but est de me rapprocher le plus possible d’Hachem. Que faire ? Merci d’avance Rav Kol touv...

Ilan, Jeudi 24 octobre 2019

Chalom Rav, Les objets ont-ils des anges qui leurs sont dédiés ? (Exemple : ma tv ma voiture etc..) Les êtres vivant ont ils un ange aussi ? Si un juif fait Torah et mitsvot, travaille ses midot, etc, a-t-il un pouvoir sur La création ? Toda raba Rav...

Alfred, Vendredi 04 octobre 2019

Bonsoir Rav, Il est écrit que tout celui qui béni le peuple juif est béni aussi. Mais quand Balaam demande à D.ieu s'il peut bénir le peuple d’Israël, D.ieu lui répond que il n'a pas besoin de les bénir car c'est déjà un peuple béni. Que doit on comprendre par cela ? Notamment du point de vue des goyims/Noa'hide. Kol tov....

Orobanche, Mercredi 02 octobre 2019

‌Bonsoir Rav, J'ai une question probablement naïve, cependant je me la pose en ce moment, et d'autant plus après avoir visionné votre cours Comment réagir face aux Souffrances (cours très intéressant d'ailleurs). Ma question : Comment puis-je savoir si la souffrance que je vis, à un instant "t", est une souffrance véritable qui m'est envoyée pour mon Bien, ou une souffrance autre qui est juste engendrée par ma ...

David, Dimanche 29 septembre 2019

Rav Chana Tova, Pourquoi lors des seli'hot on chante on est heureux et pendant alors que pendant Roch Hachana où on se fait juger, on ne fait même pas le Hallel ? Pour qu'Hachem nous guide, Il doit dépendre du temps. Comment peut-Il dépendre d'une chose qu'Il a crée ? Et s'Il n'en dépend pas, comment peut-on comprendre ? Merci d'avance pour les réponses...

Jean-Claude, Jeudi 26 septembre 2019

Chalom Rav, Ma question est la suivante : Einstein a dit « le plus incompréhensible c’est que le monde soit compréhensible ». Pourquoi Hachem nous donne-t-il accès en profondeur aux lois qu’Il a fixé à la nature, que ce soit : La génétique, La physique, Les secrets de la matière et jusqu’au Big Bang et au temps de Planck ? C’est comme si a l’approche de la fin du cycle qui conduit a la venue de...

Polygale, Mardi 17 septembre 2019

Kvod Harav, J'ai plusieurs chéélot : A partir de quel âge puis-je amener mon fils à la choul ? Quelles téfilots prioriser ? Comment l'occuper ? Mon jeune fils a certaines fois un comportement effronté, il n'accepte pas la réprimande et répond mal certaines fois. C'est un enfant plutôt précoce qui analyse, comprend et retiens les choses rapidement Baroukh Hachem. Comment gérer ces conflits et arriver à ...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Immortelle, Mercredi 04 septembre 2019

Chalom Rav, J'aurais quelques questions sur la notion un peu de libre arbitre svp. Je vais prendre un exemple pour expliquer la question : On dit qu'il existe 2 zivoug pour une personne mais que malheureusement on peut se tromper et ne pas se marier avec son zivoug. Cependant, on dit qu'Hachem fait tout pour le bien, alors si il a fait en sorte que je me marie avec telle personne, c'est que c'était la meilleur chose à faire et donc que mon zivoug n'était pas ...

Ononis, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Quelle sera le but de la vie après la venue du Machia'h ? Aujourd’hui le but de la vie repose sur des objectifs même minime à atteindre. Il est difficile de concevoir une « vie » sans finalité. Parfois des pensées angoissantes me traversent l esprit. Comment savoir qu on existe vraiment ? Et qu’on a pas été formaté à voir ce que l'on voit ? La question est quelque peut ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Le pauvre c'est le pauvre d'esprit ; le riche c'est le riche d'esprit" "

(Traité Ketouboth 67)