Confinement 2020 : Une campagne exceptionnelle

« Cette année, vu la situation liée à cette terrible épidémie du Coronavirus, nous avons décidé d'aider des familles en Israël qui ont perdu tout ou partie de leur source de revenu»

C’est pourquoi je fais appel à votre générosité pour continuer à aider ces familles en grande difficulté.

Nous avons déjà commencé à distribuer de l'argent et des bons alimentaires à des personnes qui ont été impactées socialement.

Comme chaque année, nous transmettrons l’intégralité des sommes que nous recevrons.

"Tous les membres d'Israël sont garants l'un de l'autre".

Je bénis, du plus profond de mon cœur, tous nos frères qui voudront être nos associés pour réaliser cette si belle mitsva.

Que D.ieu leur octroie la délivrance avec une grande générosité : bonheur, réussite, paix, santé, joie et Sa grande proximité.

Amen !

  • Reçu Cerfa délivré pour déduction de vos impôts à hauteur de 66%

Question de Yaron du Lundi 13 avril 2009

Une personne fait toujours quelque chose par intérêt, dans ce cas, le libre-arbitre existe t-il vraiment ?
,

Bonjour cher Rav Chaya,

J'ai une question (longue mais S IL VOUS PLAIT répondez y) à propos du libre arbitre.

Voila, après une discussion avec quelqu un, nous sommes arrivés au fait qu une personne fait toujours quelque chose par égoïsme , (que même lorsqu elle prie ou qu elle donne a la tsedaka POUR LES AUTRES ou qu elle fait n importe qu elle autre mitsva, elle le fait pour les autre ET pour assouvir SA croyance, son amour, sa crainte en H.achem ) donc elle comble UN manque qu il soit bon ou mauvais.

Il existe 2 cas :

  1. L'homme qui pratique le fait pour assouvir sa croyance, il pratique pour combler LE MANQUE de kédoucha qu'à la nechama ( que ce soit dereh erets ou halahot ) et il travaille dessus, il s améliore !

  2. Par contre le non pratiquant, lui na pas ce manque de kedoucha (il l'a peut-être mais ne le ressent pas ), donc tout ce qu il fait dans la vie est de combler d autre manque ou des besoins ( lachon ara , fille , vole etc et meme des manques bon comme le respect , lamour , la generosite ...)

Je donne un exemple de cas pour mieux m expliquer quelqu'un qui a envie de voler mais qui se bat contre son yetser hara et que par amour ou par crainte de Hachem il se retient (il y a forcement une motivation au fait qui il se soit retenu), il se sera retenu de le faire pour cet amour ou cette crainte donc pour combler un manque QU IL NA PAS DÉCIDER ( et si il ne ses pas retenu il comble son envie de voler )

  • DONC si l'homme est toujours motiver par une raison (UN MANQUE OU UN BESOIN QUI DANS TOUT LES CAS NE SE DECIDE PAS) pour faire quelque chose il n existe pas réellement de libre arbitre, il comblera ce manque qu il ressent qu il soit bon ou mauvais je développe en me basant sur la phrase suivante :

    • L'homme qui est rassasié a toujours faim et l'homme qui a faim est toujours rassasié
      • En effet lorsque que l on commet un péché, on a toujours envie de le refaire etc pareil pour une mitsva
        • La seul différence est que le péché est guidé par le plaisir du corps (le laisser aller)
        • et que la mitsva par l'envie spirituelle (la volonté et l'effort),
          • donc l'homme qui pratique évite les péché et s'efforce de faire le bien,
          • il se crée un manque de kédoucha qu il comble par la suite
      • MAIS le non pratiquant, lui, qui na pas ce manque de kédoucha en est rassasié

DONC IL N Y A PAS DE LIBRE ARBITRE MAIS UN GORAL CAR D’OÙ VIENT LE PREMIER MANQUE DE KEDOUCHA SI IL N EST PAS DÉJÀ PROGRAMME ET DANS CE CAS POURQUOI CERTAIN ONT LA CHANCE DE LE RESSENTIR A 15 ANS ET D AUTRE NE L ONT TOUJOURS PAS RESSENTI A 75 ANS QU IL CONNAISSE ÉNORMÉMENT OU PAS DU TOUT LA RELIGION ???

je vous en prie Rav, répondez a ma question, et si oui avec de nombreux détails et exemples, je vous remercie d avance !!

'Hag sameah !!

,

Chalom Yaron,

Comme je l'explique souvent dans mes cours, nous sommes constitués de trois parties : nefech, roua'h et néchama.

  • Nefech est la partie spirituelle qui gère le corps et ses pulsions.

  • Néchama est la partie spirituelle qui nous donne l'éclairage divin.

    • Chaque être humain, dès l'âge de maturité, subit les pulsions du nefech, mais aussi celles de la néchama, qu'il soit religieux ou pas.

    • Le simple fait de se poser une question de sens telle que

      • "Pourquoi je vis?",
      • "Quel est le sens du monde?"…


      provient de la néchama.

  • Les animaux, qui n'ont pas de néchama de ce type, ne se poseront jamais ce genre de questions.

    • Mais chaque être humain, aussi éloigné qu'il soit des notions spirituelles, se les posera au moins une fois dans sa vie, car il a une néchama.

Ces deux entités (nefech et néchama) nous sont données par le Créateur et nous n'y sommes pour rien.
Dans cette mesure, nous n'avons aucune responsabilité et aucun libre arbitre dans l'apparition des pulsions qui en proviennent.

  • Par contre, il y a une partie innée divine qui s'appelle le roua'h et qui, à l'instar de D. qui est responsable et libre, est elle aussi responsable et libre.

    • Cette partie, le roua'h, recevra les pulsions du nefech ou de la néchama et devra trancher entre la pulsion de la néchama et celle du nefech qui, d'habitude, sont contraires.

Pour chaque personne, la situation du libre arbitre est en fait très très petite.
Elle se trouve à un point minuscule dans lequel il peut exercer son libre arbitre.

Je m'explique:

  • Pour un malfaiteur, le point de libre arbitre peut se trouver entre assommer une femme de soixante-dix ans pour lui voler son sac et risquer par cela de la tuer, ou simplement la bousculer pour lui prendre son sac.

    • La néchama lui dira :
      Pourquoi risquer de tuer une femme pour rien alors que tu peux simplement la bousculer ? ;

    • Et le nefech lui dira :
      Pas de miséricorde !

  • Baba Salé aura une tentation du nefech de dire un des mots de la prière sans intention profonde,
    • alors que la néchama lui dira:
      Comment oses-tu t'adresser à ton Créateur, le Maître du monde, en disant une parole sans y mettre toute l'intention profonde dont tu es capable ?

  • Dans ces deux cas, la limite entre faire le bon choix ou le mauvais est extrêmement minime, mais c'est le point du libre arbitre dans lequel se trouve chacune des personnes.

Donc en fait, notre choix est extrêmement limité.

Néanmoins, par petits choix millimétriques successifs, on peut lentement accéder à un très haut niveau ou lentement descendre au fin fond du mal.
On n'aura jamais le choix direct entre deux extrêmes, de tuer ou de prier avec intention comme Baba Salé.

Notre libre arbitre ne s'exerce que sur un point millimétrique comme je l'ai expliqué.

  • A propos du manque lorsqu'on fait un acte de néchama,
    il est vrai qu'on comble par cela un manque,
    • mais il s'agit d'un manque de néchama, donc en cela il s'agit d'un acte d'impact divin.

  • Quand quelqu'un fait un acte d'amour altruiste, il ressent certainement une joie mais cette joie ne fait pas partie de ce que l'on appelle l'égoïsme, elle fait partie de la satisfaction d'avoir comblé un manque de la néchama.

  • L'égoïsme ne correspondra qu'à la satisfaction de combler un manque du corps ou d'une pulsion "spirituelle" de ce dernier, telle que tuer au nom d'un « vérité ».

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Regarde

Réagir sur Une personne fait toujours quelque chose par intérêt, dans

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Pensée, Lundi 18 novembre 2019

Bonjour Rav , Je suis dépitée car lorsque que je fais ma téfila ou autre avodat Hachem, j’ai de très mauvaises pensées INVOLONTAIRES, voire pire sur D... et j’en suis extrêmement triste je ne comprend pas pourquoi cela m’arrive. J'ai très peur de commettre un issour sans le vouloir, alors que mon but est de me rapprocher le plus possible d’Hachem. Que faire ? Merci d’avance Rav Kol touv...

Ilan, Jeudi 24 octobre 2019

Chalom Rav, Les objets ont-ils des anges qui leurs sont dédiés ? (Exemple : ma tv ma voiture etc..) Les êtres vivant ont ils un ange aussi ? Si un juif fait Torah et mitsvot, travaille ses midot, etc, a-t-il un pouvoir sur La création ? Toda raba Rav...

Alfred, Vendredi 04 octobre 2019

Bonsoir Rav, Il est écrit que tout celui qui béni le peuple juif est béni aussi. Mais quand Balaam demande à D.ieu s'il peut bénir le peuple d’Israël, D.ieu lui répond que il n'a pas besoin de les bénir car c'est déjà un peuple béni. Que doit on comprendre par cela ? Notamment du point de vue des goyims/Noa'hide. Kol tov....

Orobanche, Mercredi 02 octobre 2019

‌Bonsoir Rav, J'ai une question probablement naïve, cependant je me la pose en ce moment, et d'autant plus après avoir visionné votre cours Comment réagir face aux Souffrances (cours très intéressant d'ailleurs). Ma question : Comment puis-je savoir si la souffrance que je vis, à un instant "t", est une souffrance véritable qui m'est envoyée pour mon Bien, ou une souffrance autre qui est juste engendrée par ma ...

David, Dimanche 29 septembre 2019

Rav Chana Tova, Pourquoi lors des seli'hot on chante on est heureux et pendant alors que pendant Roch Hachana où on se fait juger, on ne fait même pas le Hallel ? Pour qu'Hachem nous guide, Il doit dépendre du temps. Comment peut-Il dépendre d'une chose qu'Il a crée ? Et s'Il n'en dépend pas, comment peut-on comprendre ? Merci d'avance pour les réponses...

Jean-Claude, Jeudi 26 septembre 2019

Chalom Rav, Ma question est la suivante : Einstein a dit « le plus incompréhensible c’est que le monde soit compréhensible ». Pourquoi Hachem nous donne-t-il accès en profondeur aux lois qu’Il a fixé à la nature, que ce soit : La génétique, La physique, Les secrets de la matière et jusqu’au Big Bang et au temps de Planck ? C’est comme si a l’approche de la fin du cycle qui conduit a la venue de...

Polygale, Mardi 17 septembre 2019

Kvod Harav, J'ai plusieurs chéélot : A partir de quel âge puis-je amener mon fils à la choul ? Quelles téfilots prioriser ? Comment l'occuper ? Mon jeune fils a certaines fois un comportement effronté, il n'accepte pas la réprimande et répond mal certaines fois. C'est un enfant plutôt précoce qui analyse, comprend et retiens les choses rapidement Baroukh Hachem. Comment gérer ces conflits et arriver à ...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Immortelle, Mercredi 04 septembre 2019

Chalom Rav, J'aurais quelques questions sur la notion un peu de libre arbitre svp. Je vais prendre un exemple pour expliquer la question : On dit qu'il existe 2 zivoug pour une personne mais que malheureusement on peut se tromper et ne pas se marier avec son zivoug. Cependant, on dit qu'Hachem fait tout pour le bien, alors si il a fait en sorte que je me marie avec telle personne, c'est que c'était la meilleur chose à faire et donc que mon zivoug n'était pas ...

Ononis, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Quelle sera le but de la vie après la venue du Machia'h ? Aujourd’hui le but de la vie repose sur des objectifs même minime à atteindre. Il est difficile de concevoir une « vie » sans finalité. Parfois des pensées angoissantes me traversent l esprit. Comment savoir qu on existe vraiment ? Et qu’on a pas été formaté à voir ce que l'on voit ? La question est quelque peut ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Accueille toute personne avec un visage aimable" הוי מקבל את כל האדם בסבר פנים יפות" "

(Pirke Avoth 1-15)