DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Joseph du Dimanche 04 décembre 2011

Après les kidouchin, la jeune fille n'est que notre fiancé, alors comment ce fait-il qu'on puisse la toucher ?
,

Bonjours Rav Chaya

Il me semble que d'après la halakha, quand un 'hatan sort de la 'houpa, il n'est que fiancé car il n'a réalisé que les kidouchin.
Mais il n'est pas marié malgré qu'il ai réalise le seder nissouine et "les chéva berakhot" car il ne s'est pas encore isolé avec sa femme.

D'après les poskim séfarade , en tous cas d'après le Rambam et Rabbi Yossef Caro , la 'houpa est le fait de faire rentrer la femme chez soi et de s'isoler avec elle ; à ce moment-là, on est véritablement marié.
Certains possekim pensent qu'on appelle 'houpa le fait de mettre sont talith sur la tête de la femme, mais nos décisionnaires séfarade ne pensent pas ainsi.
Nous, séfarades, il nous est interdit de faire le yi'houd avec notre femme juste après la 'houpa, c'est pour cela que les kalot séfarades ne se couvrent pas la tête après la 'houpa car nous on ne s'isole pas juste après la 'houpa.

Dans ce cas-là, comment nous séfarades pouvons-nous toucher notre femme juste après la 'houpa vu que celle-ci n'est que notre fiancée d'après la halakha ?
La preuve en est si la kala décédé 'has vé-chalom après la 'houpa et qu'elle est fiancé a un Cohen, il ne peut pas assister a son enterrement et c'est le père et le mari qui peuvent s'associer pour faire hatarat nédarim pour la fille, pas seulement le mari.

Le Rambam dit si il a fait les kidouchin avec "bia" (relation sexuelle), il ne pourra plus avoir de relation avec elle jusqua ce qu'il la rentre chez lui, c'est a dire qu'il fasse les nissouine, et c'est ce qu'on appelle véritablement la 'houpa !

Donc on voit que après les kidouchin, cette jeune fille n'est que notre fiancé, alors comment ce fait-il qu'on puisse la toucher ?

Merci de votre réponse !

,

Chalom Joseph,

Les poskim rétorquent à ton objection par au moins 2 questions :

  1. Si effectivement la femme n'obtient son statut de « néssoua », de femme à tout égard, comme au moment du yi'houd, comment se fait-il qu'on fasse les cheva berakhot à la fin du repas de mariage alors alors qu'elle n'a pas encore été en yi'houd, et que, d'après toi, elle n'est que fiancée et non mariée ?
    Cela signifierait qu'on fait 7 berakhot lévatala !
    Et on sait à quel point le fait de faire une berakha lévatala est très grave, on ne préfère pas faire une berakha même si on a un safek très éloigné.

  2. Si effectivement, d'après la halakha, pour les sefaradim, ce n'est que le yi'houd qui valide les nissouïn, comment se fait-il que l'on fasse une ‘houpat nida alors que le yi'houd sera repoussé de quelques jours ?

Nous sommes donc obligés de dire qu'on prend aussi en considération les poskim qui disent que la ‘houpa fait office de nissouïn.
On ne tranche pas totalement comme eux, mais on ne les délaisse pas complètement non plus ; et dans la mesure où ainsi, la ‘houpa fait office de nissouïn dans une certaine mesure, on autorise les chéva berakhot, une ‘houpat nida et le fait que le mari touche sa femme.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Après les kidouchin, la jeune fille n'est que notre

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Polaris Australis, Mercredi 20 février 2019

Bonjour, Les choses vont de plus en plus mal en France. Mon sentiment, en tant juif français après l’agression verbale de Finky, c’est que la langue s’est libérée et qu’on va être obligé de faire notre alya, ce qui est très heureux car cela correspond au dessein messianique. Il faut aussi noter que l’agression des juifs en France est quotidienne. Notamment une très grande majorité des ...

Al Thiba, Mardi 19 février 2019

Chavoua tov Rav, Depuis mon déménagement, je fais des cauchemars pratiquement chaque nuit. Y a-t-il une explication et une solution ? Merci...

Sarah, Lundi 18 février 2019

Bonsoir Rav, je me pose une question : Nous sommes nous le peuple élu, les enfants de D. ; Il nous aime.... Mais je me demande pourquoi Hachem donne la berakha à nos ennemis... La berakha d'avoir des enfants facilement en bonne santé Là où nous galérons parfois des années... Il les aime c'est évident puisque nous sommes tous Ses enfants, mais pourquoi tant de pays, parnassa avec le pétrole, enfants nombreux et sains... Nous ...

Seong-un, Mardi 12 février 2019

Bonjour Rav Ron Chaya, J’ai une amie qui est avec un goy, et je ne sais pas quoi faire pour la persuader que c’est Assour et qu’il faut arrêter... Que me conseillez-vous ? Merci beaucoup...

Bisque, Mardi 12 février 2019

Chabbat Chalom Rav, Dans un de vos derniers cours vous parlez de blesser quelqu'un et cela bloque la prière. Si on ne retrouve pas la personne blessé quand on était enfant, aucune trace d'elle sur internet ou ailleurs, comment faire pour obtenir son pardon du coup ?  Quelle solution peut-on avoir dans ce genre de cas où il est impossible de s'excuser car introuvable ? Toda raba Rav....

Sequoia, Vendredi 08 février 2019

Chalom Rav, * Je suis partie voir un Rav qui avait le roua'h hakodesh, et lors de mon entretient, certaines choses qu’il m’a dit étaient vraies, et d’autre concerne l’avenir... Y a-t-il une chance pour qu’il se soit trompé ? En quoi consiste exactement le rouah-ha kodesh ? Merci ?...

Venatici, Mardi 05 février 2019

Chalom, Un homme qui écoute des musiques de goy ça amène zera levatala, mais pour une femme ? Kol touv...

Benjamin Joseph, Dimanche 03 février 2019

Chalom Rav, Vous aviez fait un cours sur comment retenir la Torah, avoir une bonne mémoire, et notamment sur le fait que manger des olives qui n'est pas bon pour la mémoire. Si on fait motsi sur du pain et qu'on a des olives à table, qui sont donc acquittées par ce motsi, est-ce qu'on enlève le côté mauvais de l'olive pour la mémoire ? Merci...

Céphée, Mercredi 30 janvier 2019

Bonjour Rav, A propos des lois de la concurrence : Si un client non juif qui travaille déjà avec une société juive mais en est mécontent se tourne vers moi pour des prestations, ai-je le droit de lui donner les prestations ? Partiellement ? Totalement ? Si je trouve un client juif et il ne veut pas me dire s'il est actuellement avec un installateur juif/non juif mais il est intéressé pour arrêter avec l'autre et venir vers moi, est-ce ...

Chlomo, Mercredi 30 janvier 2019

Chalom Rav, Pensez vous qu'il faut enlever l'Iphone pour pouvoir voir le Roi Machia'h ? Bonne soirée KOL TOV...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Les sottises ressemblent par contre à un sac de jute, facile à tisser et dur à déchirer""

(Avoth de Rabbi Nathan 31)