DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Joseph du Dimanche 04 décembre 2011

Après les kidouchin, la jeune fille n'est que notre fiancé, alors comment ce fait-il qu'on puisse la toucher ?
,

Bonjours Rav Chaya

Il me semble que d'après la halakha, quand un 'hatan sort de la 'houpa, il n'est que fiancé car il n'a réalisé que les kidouchin.
Mais il n'est pas marié malgré qu'il ai réalise le seder nissouine et "les chéva berakhot" car il ne s'est pas encore isolé avec sa femme.

D'après les poskim séfarade , en tous cas d'après le Rambam et Rabbi Yossef Caro , la 'houpa est le fait de faire rentrer la femme chez soi et de s'isoler avec elle ; à ce moment-là, on est véritablement marié.
Certains possekim pensent qu'on appelle 'houpa le fait de mettre sont talith sur la tête de la femme, mais nos décisionnaires séfarade ne pensent pas ainsi.
Nous, séfarades, il nous est interdit de faire le yi'houd avec notre femme juste après la 'houpa, c'est pour cela que les kalot séfarades ne se couvrent pas la tête après la 'houpa car nous on ne s'isole pas juste après la 'houpa.

Dans ce cas-là, comment nous séfarades pouvons-nous toucher notre femme juste après la 'houpa vu que celle-ci n'est que notre fiancée d'après la halakha ?
La preuve en est si la kala décédé 'has vé-chalom après la 'houpa et qu'elle est fiancé a un Cohen, il ne peut pas assister a son enterrement et c'est le père et le mari qui peuvent s'associer pour faire hatarat nédarim pour la fille, pas seulement le mari.

Le Rambam dit si il a fait les kidouchin avec "bia" (relation sexuelle), il ne pourra plus avoir de relation avec elle jusqua ce qu'il la rentre chez lui, c'est a dire qu'il fasse les nissouine, et c'est ce qu'on appelle véritablement la 'houpa !

Donc on voit que après les kidouchin, cette jeune fille n'est que notre fiancé, alors comment ce fait-il qu'on puisse la toucher ?

Merci de votre réponse !

,

Chalom Joseph,

Les poskim rétorquent à ton objection par au moins 2 questions :

  1. Si effectivement la femme n'obtient son statut de « néssoua », de femme à tout égard, comme au moment du yi'houd, comment se fait-il qu'on fasse les cheva berakhot à la fin du repas de mariage alors alors qu'elle n'a pas encore été en yi'houd, et que, d'après toi, elle n'est que fiancée et non mariée ?
    Cela signifierait qu'on fait 7 berakhot lévatala !
    Et on sait à quel point le fait de faire une berakha lévatala est très grave, on ne préfère pas faire une berakha même si on a un safek très éloigné.

  2. Si effectivement, d'après la halakha, pour les sefaradim, ce n'est que le yi'houd qui valide les nissouïn, comment se fait-il que l'on fasse une ‘houpat nida alors que le yi'houd sera repoussé de quelques jours ?

Nous sommes donc obligés de dire qu'on prend aussi en considération les poskim qui disent que la ‘houpa fait office de nissouïn.
On ne tranche pas totalement comme eux, mais on ne les délaisse pas complètement non plus ; et dans la mesure où ainsi, la ‘houpa fait office de nissouïn dans une certaine mesure, on autorise les chéva berakhot, une ‘houpat nida et le fait que le mari touche sa femme.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Après les kidouchin, la jeune fille n'est que notre

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Cirse, Dimanche 27 octobre 2019

Bonjour Rav, Cette année à Kippour, j'ai prié dans une synagogue orthodoxe (je prie la bas toute l'année), mais cette fois-ci, j'ai été particulièrement choqué par les ventes mitsvot. Exemple : Ils précisaient que ce n'était pas en euros et disait la somme « 1200 shekels » en précisant la monnaie Plusieurs fois pendant les ventes, le préposé disait "Yéch li sr’houm ...

Hélianthème, Jeudi 24 octobre 2019

Bonjour Rav, Quelles sont les conséquences pour une femme nida qui va au cimetière ? Vous en remerciant d'avance. Cordialement...

Epiaire, Lundi 07 octobre 2019

Shalom Rav, Je suis désolé de vous poser cette question deux jours avant le jeun de kippour mais cela me travail beaucoup. Chaque année à partir de 14 ou 15h le jour de kippour, je commence à me sentir très mal, je suis obligé de rester au lit et il m'est impossible d'aller à la synagogue, je vois trouble, j'ai des vertiges, des nausées et parfois je vomis, il m'arrive de quasiment m'évanouir la dernière heure avant la ...

Naphtali, Mercredi 18 septembre 2019

Bonjour Rav, Question sur le הר הבית : La majorité des possekim ont dit qu'il est interdit d'y monter car on ne connaît pas les limites et donc crainte de karet. J'ai du mal à comprendre leur paroles car : Tout d'abord, cette punition est uniquement dans le Saint des Saint, et donc sa zone reste tout de même limite. De plus, même en étant très prudent sur les limites, il y a forcément une zone où c'est évident que ...

Hillel, Mercredi 18 septembre 2019

Kvod HaRav, Que pensez-vous des écoles public religieuses d'Israël pour l'éducation des enfants dans les voies de la Torah et des mitzvot ? Merci par avance Kol tov...

Grebera, Jeudi 05 septembre 2019

Bonjour cher Rav, Je suis cartésien et je crois ce que je vois. Il n y a pas plus de miracles sur cette Terre qu'il existe d'extraterrestres. Croire n'exclut pas la science, et on ne peut se passer du progrès... Les témoignages des quelques uns qui ont voyagé dans l'au-delà alors qu il était dans le coma me laissent perplexe. Franchement, j'ai du mal à y croire (à moins de prouver le contraire), mais cela n'est que mon avis personnel de ...

Stéphane, Mardi 03 septembre 2019

Cher Rav, Je parlais avec un collègue non-juif qui s’intéresse beaucoup aux religions et particulièrement au judaïsme ; il me pose beaucoup de question. La dernière fois, il m'a demandé : Comment pouvez-vous dire que D. vous aime après avoir vécu la Shoah ? Je lui ai dit que c'était une grande question et qu'on en rediscutera cette semaine. Si je lui dit qu'Hachem punit Son peuple comme un père puni son fils, la ...

Pavot, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Comment se fait-il que certains juif (Netouré Karta) veulent détruire l'état juif ? Je sais que c'est un état laïcs et qu'un pasouk qui dit ton serviteur Yaacov et mon maître Essav, mais ne sont-ils pas débiles ? Il y a aussi écrit et vous mangerez a la sueur de votre front, et ils le font sa aussi ? C'est une malédiction d'Hachem, mais on n'est pas obligé de faire accomplir cette malédiction... Pourquoi aucun ...

Orchidée, Lundi 02 septembre 2019

Chavoua Tov Rav, Dans la communauté de Marseille, il y a en ce moment une question qui n’arrive pas à être résolue et qui anime les repas de Chabbat ! Nous nous tournons respectueusement vers vous pour solliciter votre aide à la résolution de cette énigme culinaire qui satisfasse à la fois les mystiques et les rationnels. L’énigme commence comme cela : La Pkeila, plat du Chabbat fait d’épinard et haricots ...

Callune, Dimanche 18 août 2019

Réaction à Les scientifiques s’accordent pour dire que nous sommes responsables du réchauffement climatique ; doit-on changer nos habitudes ? Chalom, Avec tout votre respect que je pense qu il est totalement faux de dire que la nourriture animale est la première source de réchauffement climatique. Une étude sérieuse montre que la consommation de viande rouge ne serait responsable que de 3% des émissions de gaz a effet de serre ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Le vrai progrès de l'Homme réside dans l'union de sa réflexion et de son action" "

(Rav Wolbe)