DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Jordan du Mardi 22 janvier 2013

Restons-nous conscients de nous-mêmes après notre mort ?
,

Shalom Rav Ron Chaya !
Je sais que vous êtes humble, mais je souligne votre sagesse et vos connaissances et vous en remercie, car elles aident énormément de gens (même des non-juifs parlent de vous, c'est dire !)

J'aimerais comprendre quelque chose de très compliqué et j'espère que vous pourrez éclairer mes connaissances sur la question ; je vais formuler simplement mes questions même si elles touchent un sujet très compliqué.

  1. Après notre mort (physique) somme nous toujours nous-même ou nous fondons nous dans l'éternité, sans avoir conscience de nous-même ?
    Par exemple, si je suis Mr Dupont à ma mort, est-ce que après, je vais rester Mr Dupont ?

  2. Vais-je rester avec ma famille pour l'éternité ?
    Comment cela se passe si des gens au sein de la famille ne s'aime pas, sont ils séparés ?

  3. Pouvons nous cotoyer des gens que nous ne connaissons pas ?

    Par exemple, est-il possible d'aller rendre visite à Rabbi Ben Shem Tov ?
    Pouvons-nous aller saluer Moshe Rabbenou ?

  4. Et comment pouvons nous rester avec les gens que nous aimons ?

  5. Si il n'y a plus de temps, il n'y a plus de conversation, puisqu'une conversation est faite de raisonnements, et un raisonnement implique NÉCESSAIREMENT la notion d'avant et d'après, alors que pouvons nous faire avec notre famille ?
    Nous ne pouvons enlacer notre épouse car ni elle ni nous ne sommes matériels, alors je ne comprends pas !
    Ce sont des considérations métaphysiques compliquées.
    J'aimerais vraiment comprendre cela, si vous pouvez m'aider, Rav Ron Chaya !

  6. Et aussi, question plus facile, si le temps vous le permet, j'ai toujours pensé que le judaïsme ne croyait pas à l'enfer, mais je vous entends dire qu'un enfer existe !
    Pouvez vous éclairer ce point là ?

Merci, et paix sur vous et sur votre Yéchiva.
Je viendrai peut-être y faire un tour un jour, be'ezrat hachem !
J'attends votre réponse impatiemment !

,

Bonjour Jordan,

Sache qu'étant donné que le monde à venir n'a strictement rien à voir avec notre monde il est extrêmement difficile d'en connaître la nature.
Je ne peux répondre qu'à quelques points des questions que tu m'as posées mais le reste reste dans le domaine de l'inconnu :

  1. Après la mort nous gardons une conscience de nous-mêmes, beaucoup plus grande que celle que nous avons aujourd'hui car aujourd'hui nous avons une conscience très très petite de ce que nous sommes dans toute notre vraie réalité, dans le olam haba nous aurons une conscience totale de tout notre être avec la mémoire très claire de chaque détail de toute notre vie et avec une connaissance parfaite de toutes les parties de notre âme, choses qui nous sont tout à fait cachées aujourd'hui.

  2. On est avec sa famille en tout cas un certain moment.

  3. On peut côtoyer des gens que nous ne connaissons pas mais on ne peut pas côtoyer qui on veut.

    Par exemple il sera impossible d'aller voir les grands sages d'Israël, les grands Tsadikim s'ils sont beaucoup plus haut que le monde dans lequel nous sommes.

  4. J'imagine que l'on peut côtoyer des gens que nous aimons sinon ce ne serait pas le paradis mais l'enfer.

  5. Etant donné qu'il n'y a pas de notion de temps, effectivement le type de relation sera différent.
    Il est clair qu'il existe une sorte de relation un type d'avance un type de connaissance mais comme tu le dis bien, ce sont des considérations métaphysiques non appréhendable de par notre condition physique et dont la réalité forcément nous échappe.

  6. L'enfer existe.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Restons-nous conscients de nous-mêmes après notre mort ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Pulsatille, Dimanche 10 novembre 2019

Chalom Rav, J'ai envie de faire que du collel ; que répondre aux gens qui me disent fait moitié collel, moitié travail ? Merci d'avance...

Jonc, Dimanche 10 novembre 2019

Chalom Rav J'ai une question pour savoir si fumer était permis ? Je voudrais des sources car mon ami veut arrêter mais à part lui dire que ça nuit à la sante, je sais pas quoi répondre (surtout que le Rav en classe a dit que le Rav Yts'hak Yossef permet 5 à 6 cigarettes par jour), et que même un Rav qui était malade à cause de la cigarette continue tout de même à fumer... Alors, c'est permis ? Et pour la ...

Cirse, Dimanche 27 octobre 2019

Bonjour Rav, Cette année à Kippour, j'ai prié dans une synagogue orthodoxe (je prie la bas toute l'année), mais cette fois-ci, j'ai été particulièrement choqué par les ventes mitsvot. Exemple : Ils précisaient que ce n'était pas en euros et disait la somme « 1200 shekels » en précisant la monnaie Plusieurs fois pendant les ventes, le préposé disait "Yéch li sr’houm ...

Hélianthème, Jeudi 24 octobre 2019

Bonjour Rav, Quelles sont les conséquences pour une femme nida qui va au cimetière ? Vous en remerciant d'avance. Cordialement...

Epiaire, Lundi 07 octobre 2019

Shalom Rav, Je suis désolé de vous poser cette question deux jours avant le jeun de kippour mais cela me travail beaucoup. Chaque année à partir de 14 ou 15h le jour de kippour, je commence à me sentir très mal, je suis obligé de rester au lit et il m'est impossible d'aller à la synagogue, je vois trouble, j'ai des vertiges, des nausées et parfois je vomis, il m'arrive de quasiment m'évanouir la dernière heure avant la ...

Naphtali, Mercredi 18 septembre 2019

Bonjour Rav, Question sur le הר הבית : La majorité des possekim ont dit qu'il est interdit d'y monter car on ne connaît pas les limites et donc crainte de karet. J'ai du mal à comprendre leur paroles car : Tout d'abord, cette punition est uniquement dans le Saint des Saint, et donc sa zone reste tout de même limite. De plus, même en étant très prudent sur les limites, il y a forcément une zone où c'est évident que ...

Hillel, Mercredi 18 septembre 2019

Kvod HaRav, Que pensez-vous des écoles public religieuses d'Israël pour l'éducation des enfants dans les voies de la Torah et des mitzvot ? Merci par avance Kol tov...

Grebera, Jeudi 05 septembre 2019

Bonjour cher Rav, Je suis cartésien et je crois ce que je vois. Il n y a pas plus de miracles sur cette Terre qu'il existe d'extraterrestres. Croire n'exclut pas la science, et on ne peut se passer du progrès... Les témoignages des quelques uns qui ont voyagé dans l'au-delà alors qu il était dans le coma me laissent perplexe. Franchement, j'ai du mal à y croire (à moins de prouver le contraire), mais cela n'est que mon avis personnel de ...

Stéphane, Mardi 03 septembre 2019

Cher Rav, Je parlais avec un collègue non-juif qui s’intéresse beaucoup aux religions et particulièrement au judaïsme ; il me pose beaucoup de question. La dernière fois, il m'a demandé : Comment pouvez-vous dire que D. vous aime après avoir vécu la Shoah ? Je lui ai dit que c'était une grande question et qu'on en rediscutera cette semaine. Si je lui dit qu'Hachem punit Son peuple comme un père puni son fils, la ...

Pavot, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Comment se fait-il que certains juif (Netouré Karta) veulent détruire l'état juif ? Je sais que c'est un état laïcs et qu'un pasouk qui dit ton serviteur Yaacov et mon maître Essav, mais ne sont-ils pas débiles ? Il y a aussi écrit et vous mangerez a la sueur de votre front, et ils le font sa aussi ? C'est une malédiction d'Hachem, mais on n'est pas obligé de faire accomplir cette malédiction... Pourquoi aucun ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Tous les débuts sont difficiles" , "כל התחלות קשות" "

(Mekhilta Yitro)