Pessah 2020 Une campagne exceptionnelle

Aidez-nous !

« Cette année, vu la situation liée à cette terrible épidémie, nous avons décidé de ne pas fixer de limites car, au delà des 120 familles francophones que nous aidons chaque fête, de nombreuses personnes ont perdu leur emploi et les besoins sont immenses»

C’est pourquoi je fais appel à votre générosité pour la plus grande mitsva de « Kim’ha Dépiss’ha ».

Comme chaque année, nous transmettrons l’intégralité des sommes que nous recevrons.

Une partie leur sera directement versée et l'autre partie servira à faire des achats « en gros » (à prix réduits) des produits nécessaires pour la fête.

"Tous les membres d'Israël sont garants l'un de l'autre".

Je bénis, du plus profond de mon cœur, tous nos frères qui voudront être nos associés pour réaliser cette si belle mitsva.

Que D.ieu leur octroie la délivrance avec une grande générosité : bonheur, réussite, paix, santé, joie et Sa grande proximité.

Amen !

  • Reçu Cerfa délivré pour déduction de vos impôts à hauteur de 66%

Rav Ron Chaya


Question de Jordan du Mardi 22 janvier 2013

Restons-nous conscients de nous-mêmes après notre mort ?
,

Shalom Rav Ron Chaya !
Je sais que vous êtes humble, mais je souligne votre sagesse et vos connaissances et vous en remercie, car elles aident énormément de gens (même des non-juifs parlent de vous, c'est dire !)

J'aimerais comprendre quelque chose de très compliqué et j'espère que vous pourrez éclairer mes connaissances sur la question ; je vais formuler simplement mes questions même si elles touchent un sujet très compliqué.

  1. Après notre mort (physique) somme nous toujours nous-même ou nous fondons nous dans l'éternité, sans avoir conscience de nous-même ?
    Par exemple, si je suis Mr Dupont à ma mort, est-ce que après, je vais rester Mr Dupont ?

  2. Vais-je rester avec ma famille pour l'éternité ?
    Comment cela se passe si des gens au sein de la famille ne s'aime pas, sont ils séparés ?

  3. Pouvons nous cotoyer des gens que nous ne connaissons pas ?

    Par exemple, est-il possible d'aller rendre visite à Rabbi Ben Shem Tov ?
    Pouvons-nous aller saluer Moshe Rabbenou ?

  4. Et comment pouvons nous rester avec les gens que nous aimons ?

  5. Si il n'y a plus de temps, il n'y a plus de conversation, puisqu'une conversation est faite de raisonnements, et un raisonnement implique NÉCESSAIREMENT la notion d'avant et d'après, alors que pouvons nous faire avec notre famille ?
    Nous ne pouvons enlacer notre épouse car ni elle ni nous ne sommes matériels, alors je ne comprends pas !
    Ce sont des considérations métaphysiques compliquées.
    J'aimerais vraiment comprendre cela, si vous pouvez m'aider, Rav Ron Chaya !

  6. Et aussi, question plus facile, si le temps vous le permet, j'ai toujours pensé que le judaïsme ne croyait pas à l'enfer, mais je vous entends dire qu'un enfer existe !
    Pouvez vous éclairer ce point là ?

Merci, et paix sur vous et sur votre Yéchiva.
Je viendrai peut-être y faire un tour un jour, be'ezrat hachem !
J'attends votre réponse impatiemment !

,

Bonjour Jordan,

Sache qu'étant donné que le monde à venir n'a strictement rien à voir avec notre monde il est extrêmement difficile d'en connaître la nature.
Je ne peux répondre qu'à quelques points des questions que tu m'as posées mais le reste reste dans le domaine de l'inconnu :

  1. Après la mort nous gardons une conscience de nous-mêmes, beaucoup plus grande que celle que nous avons aujourd'hui car aujourd'hui nous avons une conscience très très petite de ce que nous sommes dans toute notre vraie réalité, dans le olam haba nous aurons une conscience totale de tout notre être avec la mémoire très claire de chaque détail de toute notre vie et avec une connaissance parfaite de toutes les parties de notre âme, choses qui nous sont tout à fait cachées aujourd'hui.

  2. On est avec sa famille en tout cas un certain moment.

  3. On peut côtoyer des gens que nous ne connaissons pas mais on ne peut pas côtoyer qui on veut.

    Par exemple il sera impossible d'aller voir les grands sages d'Israël, les grands Tsadikim s'ils sont beaucoup plus haut que le monde dans lequel nous sommes.

  4. J'imagine que l'on peut côtoyer des gens que nous aimons sinon ce ne serait pas le paradis mais l'enfer.

  5. Etant donné qu'il n'y a pas de notion de temps, effectivement le type de relation sera différent.
    Il est clair qu'il existe une sorte de relation un type d'avance un type de connaissance mais comme tu le dis bien, ce sont des considérations métaphysiques non appréhendable de par notre condition physique et dont la réalité forcément nous échappe.

  6. L'enfer existe.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Restons-nous conscients de nous-mêmes après notre mort ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Polaris Australis, Mercredi 20 février 2019

Bonjour, Les choses vont de plus en plus mal en France. Mon sentiment, en tant juif français après l’agression verbale de Finky, c’est que la langue s’est libérée et qu’on va être obligé de faire notre alya, ce qui est très heureux car cela correspond au dessein messianique. Il faut aussi noter que l’agression des juifs en France est quotidienne. Notamment une très grande majorité des ...

Al Thiba, Mardi 19 février 2019

Chavoua tov Rav, Depuis mon déménagement, je fais des cauchemars pratiquement chaque nuit. Y a-t-il une explication et une solution ? Merci...

Sarah, Lundi 18 février 2019

Bonsoir Rav, je me pose une question : Nous sommes nous le peuple élu, les enfants de D. ; Il nous aime.... Mais je me demande pourquoi Hachem donne la berakha à nos ennemis... La berakha d'avoir des enfants facilement en bonne santé Là où nous galérons parfois des années... Il les aime c'est évident puisque nous sommes tous Ses enfants, mais pourquoi tant de pays, parnassa avec le pétrole, enfants nombreux et sains... Nous ...

Seong-un, Mardi 12 février 2019

Bonjour Rav Ron Chaya, J’ai une amie qui est avec un goy, et je ne sais pas quoi faire pour la persuader que c’est Assour et qu’il faut arrêter... Que me conseillez-vous ? Merci beaucoup...

Bisque, Mardi 12 février 2019

Chabbat Chalom Rav, Dans un de vos derniers cours vous parlez de blesser quelqu'un et cela bloque la prière. Si on ne retrouve pas la personne blessé quand on était enfant, aucune trace d'elle sur internet ou ailleurs, comment faire pour obtenir son pardon du coup ?  Quelle solution peut-on avoir dans ce genre de cas où il est impossible de s'excuser car introuvable ? Toda raba Rav....

Sequoia, Vendredi 08 février 2019

Chalom Rav, * Je suis partie voir un Rav qui avait le roua'h hakodesh, et lors de mon entretient, certaines choses qu’il m’a dit étaient vraies, et d’autre concerne l’avenir... Y a-t-il une chance pour qu’il se soit trompé ? En quoi consiste exactement le rouah-ha kodesh ? Merci ?...

Venatici, Mardi 05 février 2019

Chalom, Un homme qui écoute des musiques de goy ça amène zera levatala, mais pour une femme ? Kol touv...

Benjamin Joseph, Dimanche 03 février 2019

Chalom Rav, Vous aviez fait un cours sur comment retenir la Torah, avoir une bonne mémoire, et notamment sur le fait que manger des olives qui n'est pas bon pour la mémoire. Si on fait motsi sur du pain et qu'on a des olives à table, qui sont donc acquittées par ce motsi, est-ce qu'on enlève le côté mauvais de l'olive pour la mémoire ? Merci...

Céphée, Mercredi 30 janvier 2019

Bonjour Rav, A propos des lois de la concurrence : Si un client non juif qui travaille déjà avec une société juive mais en est mécontent se tourne vers moi pour des prestations, ai-je le droit de lui donner les prestations ? Partiellement ? Totalement ? Si je trouve un client juif et il ne veut pas me dire s'il est actuellement avec un installateur juif/non juif mais il est intéressé pour arrêter avec l'autre et venir vers moi, est-ce ...

Chlomo, Mercredi 30 janvier 2019

Chalom Rav, Pensez vous qu'il faut enlever l'Iphone pour pouvoir voir le Roi Machia'h ? Bonne soirée KOL TOV...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Sache d'où tu viens, où tu vas, et à Qui tu auras à rendre compte de tes œuvres" "

(Pirke Avoth 3-4)