Confinement 2020 : Une campagne exceptionnelle

« Cette année, vu la situation liée à cette terrible épidémie du Coronavirus, nous avons décidé d'aider des familles en Israël qui ont perdu tout ou partie de leur source de revenu»

C’est pourquoi je fais appel à votre générosité pour continuer à aider ces familles en grande difficulté.

Nous avons déjà commencé à distribuer de l'argent et des bons alimentaires à des personnes qui ont été impactées socialement.

Comme chaque année, nous transmettrons l’intégralité des sommes que nous recevrons.

"Tous les membres d'Israël sont garants l'un de l'autre".

Je bénis, du plus profond de mon cœur, tous nos frères qui voudront être nos associés pour réaliser cette si belle mitsva.

Que D.ieu leur octroie la délivrance avec une grande générosité : bonheur, réussite, paix, santé, joie et Sa grande proximité.

Amen !

  • Reçu Cerfa délivré pour déduction de vos impôts à hauteur de 66%

Question de Naphtali du Jeudi 13 juin 2019

Ce n’est que lorsqu’on l’attrape en flagrant délit de fraude qu’on peut le priver d’un tampon de cacherout...
,

Chalom,

Suite à ma question, vous avez répondu que du fait que la rabbanout harachit à été institué par l'état, et donc par des personnes non religieuses, alors cette institution n'a de ce fait aucun crédit.

Si c'est le cas, pourquoi de grands rabbanim ont ils accepté d'être à ce poste ?

Je pense notamment

  • au Rav Ovadia Yossef zatsa"l
  • et son fils le Rav Its'hak Yossef,
  • le Rav Herzog zatsa"l,
  • le Rav David Lau,
  • etc...

De plus cette institution existait déjà avant l'état avec le poste de Rishon Letsion qui existe depuis l'époque de l'empire Ottoman, et j'ai entendu que l'institut même fut fondé par le Rav Abraham Its'hak Hacohen Kook zatsa"l qui vivait avant la création de l'état.

Même au niveau de la logique j'ai un peu de mal à comprendre vos paroles.

  • En effet, à l'époque de la Guemara si je ne me trompe, si ce n'est déjà avant, il y avait le Reish Galouta qui était nommé par le roi de Babylone, donc je ne vois pas en quoi c'est différent !
    On ne peut pas dire que ce roi savait ce qu'est la Torah.

Vous dites (Du moins il me semble) que les dirigeants israéliens sont des שונאי הדת, et que donc on ne doit pas les écouter.

  • Or j'ai entendu des Rabbanim que c'est difficile de les définir comme ça du fait qu'ils n'ont pas grandi dans la Torah (du moins pour une partie) et que donc ils ne savent pas ce qu'est vraiment la Torah et donc il est très difficile de les définir comme des שונאי הדת.

  • Le Hazon Ich lui même considère tous les non religieux comme tinok shenishbou (bien que d'autres Rabbanim ne sont pas d'accord pour ceux habitant en Israël, mais ils les considère au moins comme anouss, et d'autres comme choggeg).

Selon tous ces dires, j'ai du mal à comprendre votre réponse.

Merci

,

Bonjour Naphtali,

J’espère que ma réponse à ta question te permettra de comprendre clairement les choses.

Voici l’histoire que j’ai entendue de la bouche du Rav David Yossef Chalita, le fils du Rav Ovadia Yossef Zatsal :

  • Lorsqu’il était petit, son père était le grand rabbin de Tel Aviv et était donc responsable de la cacherout de la rabanout de cette ville.
    Un jour pendant Pessa’h, il se promène dans la rue, passe à côté d’une confiserie et aperçoit un bonbon alléchant.
    Après avoir constaté qu’il est tamponné du hékhchèr de son père, il l’achète et le ramène à la maison.

    • Lorsque son père pose les yeux sur ce bonbon, il dit immédiatement à son fils :
      • Jette-le tout de suite à la poubelle !

    • Étonné, son fils rétorque :
      • Mais papa, ce bonbon est tamponné de ton propre hékhchèr !

    • Et là, le Rav répond :

      • Ce n’est parce que j’ai donné mon hékhchèr que c’est cachère.
        On soupçonne grandement ce producteur d’ajouter des produits non-cachères à ses bonbons mais on n’a pas encore réussi à le prouver.

        Or, d’après les lois du pays, la rabanout n’a pas le droit de refuser de fournir un hékhchèr à tout celui qui en demande un.
        Ce n’est que lorsqu’on l’attrape en flagrant délit de fraude qu’on peut le priver d’un tampon de cacherout

Donc on voit bien que même si le Rav Ovadia Yossef Zatsal était le responsable de cette cacherout, il a lui-même interdit à son fils de consommer un aliment qui en provenait, tu comprends pourquoi :

  • L’état oblige cette cacherout à donner son hékhchèr même à des faussaires
    • (tant qu’on ne les a pas attrapés en flagrant délit)

  • Comment se fait-il que ces grands rabbins aient pris sur eux ce poste ?
    • Tout simplement parce que mieux vaut un peu moins cachère que complètement non-cachère.

Ceci a donc pour but de permettre aux habitants d’Israël de manger un peu moins non-cachère, car s’il n’y avait aucune rabanout, tous mangeraient complètement non-cachère.

Cela ne veut pas dire pour autant qu’il s’agit d’une bonne cacherout :

  • Elle est mauvaise,
    • mais c’est mieux que rien.

  • Par conséquent,
    il est évident qu’une personne sérieuse ne doit pas consommer les produits d’une telle cacherout,
    comme le témoignage précité l’illustre parfaitement.

À l’époque des rèch galouta,

  • ils étaient totalement subordonnés aux grands d’Israël,
  • et si ce n’était pas le cas...
    • il ne fallait en aucun cas les écouter.

Il est clair que la quasi-totalité des haïsseurs de la Torah existant aujourd’hui ont un statut de tinokot chénichbou, mais cela ne signifie pas pour autant qu’on doit accepter leurs déclarations.
Simplement, on les juge favorablement en disant que leur enfer ne sera pas énorme et qu’ils ne sont pas coupables.

Mais à D.ieu ne plaise de croire que ce qu’ils disent est fondé et qu’on doit les écouter.

  • Ceux que nous devons écouter, ce sont les grands de la Torah et personne d’autre.

  • Ce n’est pas parce que quelqu’un se trompe, que ce n’est pas de sa faute et qu’il n’a donc pas un statut de mécréant que cela donne du crédit à ses propos.

    • Étant donné qu’il se trompe, ce qu’il prétend est donc aussi erroné.

      • Or, on ne doit pas se tromper.

Dès lors,

pour être certain de ne pas être dans l’erreur,

on doit écouter les grands de la Torah.

Si quelque chose n’est pas claire, n’hésite pas à me réécrire.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Ce n’est que lorsqu’on l’attrape en flagrant délit de

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Renouée, Dimanche 14 juillet 2019

Bonjour Rav Concernant le devoir de réprimander , est ce que le issour de onaat devarim est suffisamment connu pour en faire une Tokhé'ha ? Merci beaucoup pour votre aide...

Liseron, Mercredi 10 juillet 2019

Bonjour Rav, Tout d'abord je vous remercie pour tout ce que vous faites pour nous. C'est une aide précieuse pour tout un chacun. Je vous demande de me répondre car en ce moment je ne sens pas très bien. Je vous explique : En fait, que ce soit pour le choix d'un travail ou autre, Si c'est un succès, je remercie Hachem ; En revanche, si c'est un échec (comme ce fut le cas récemment) hé bien, je me remets en cause, je regrette d'avoir fait...

Moïse, Mardi 09 juillet 2019

Bonsoir Rav, Je suis tombé sur un site de juifs Nazaréens et je suis étonné de voir qu'il mélange judaïsme et christianisme tout en s'inspirant de nos sages. Avez-vous affaire à eux ? Sont-ils reconnu en tant que bnei Noa'h ? Qu'en dites-vous ? Merci d'avance....

Jordan, Lundi 08 juillet 2019

Bonsoir Rav, Depuis plusieurs semaines un musulman m’affirme que l’Alliance que D.ieu avait avec les enfants d’Israël peut être brisée avec pour exemple Samuel I, chapitre 2, verset 30... Qu’en dites-vous ? Merci...

Gedalya, Dimanche 07 juillet 2019

Bonjour Rav, Je suis toujours beaucoup tiraillé intérieurement concernant la position la plus juste à avoir sur le sionisme et la Médinat Israël en général.  Je vous explique : J'ai fait une Yechiva Hareidite et mon cousin lui a fait une yechiva dati leumi. Forcement aux reunions de famille ca se chamaille un peu :) Mais je dois avouer que ces arguments me laisse souvent sans réponse alors j'aurais aime avoir votre point de vue sur ...

Lychnis, Mardi 02 juillet 2019

Mé'hila kvod haRav, Je souhaitais vous faire part de mon expérience personnelle en relation avec vos derniers cours sur la « magouille ». J’ai travaillé dans de nombreuses entreprises américaines cotées en bourse situées a Paris et je peux vous dire que je vous rejoins totalement sur le vol et les lois de 'hochen michpat. C’est incroyable a quel point le vol est érigée en norme afin de realiser du commerce....

Kalmie, Mardi 02 juillet 2019

Chalom, Y a-t-il des cas où c'est autorisé d'humilier l'autre ? Par exemple : Dévoiler devant tout le monde que le conjoint trompe l'autre conjoint, lo alénou. Merci...

Pierre, Lundi 01 juillet 2019

כבוד הרב Je vous avais envoyé un long mail en réfutation de la thèse selon laquelle les Juifs modernes ne seraient pas originaires d’Israël. Je vous avais envoyé des articles scientifiques qui montrent que l’ADN juif, séfarade ET ashkénaze, en plus d’être intimement lié, provient bien d’Israël, partageant notamment des ressemblances frappantes avec les libanais ou encore les ...

Naphtali , Dimanche 30 juin 2019

Bonjour Rav, Concernant le tékhélèt, vous rapportez le Rav Ben Tsion Abba Shaoul zatsa"l qui écrit que quelqu'un qui le porte commet l'interdit de dénigrer les talmidé 'hakhamim (si je ne me trompe pas de terme) car lui il le porte mais pas les Grands de la Génération. Ma question est : Si quelqu'un a étudié ce sujet de long en large et en travers et devient convaincu que le tékhélèt existe de nos jours, ...

Grebera, Vendredi 28 juin 2019

Bonjour Rav, J'ai commencé des études par correspondance , et je réalise que pour les deux dernières années , il n y'a que très peu de parcours par correspondance , et ces parcours me déplaisent. Est-il préférable de poursuivre un parcours par correspondance mais qui me déplaît, ou poursuivre un parcours qui me plait mais à la fac ? Merci beaucoup pour votre aide...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"« Le monde ne se maintient que par le souffle des enfants qui étudient la Torah » "

(Chabbath 119b)