Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


4

Jours restants

Question de Naphtali du Jeudi 13 juin 2019

Ce n’est que lorsqu’on l’attrape en flagrant délit de fraude qu’on peut le priver d’un tampon de cacherout...
,

Chalom,

Suite à ma question, vous avez répondu que du fait que la rabbanout harachit à été institué par l'état, et donc par des personnes non religieuses, alors cette institution n'a de ce fait aucun crédit.

Si c'est le cas, pourquoi de grands rabbanim ont ils accepté d'être à ce poste ?

Je pense notamment

  • au Rav Ovadia Yossef zatsa"l
  • et son fils le Rav Its'hak Yossef,
  • le Rav Herzog zatsa"l,
  • le Rav David Lau,
  • etc...

De plus cette institution existait déjà avant l'état avec le poste de Rishon Letsion qui existe depuis l'époque de l'empire Ottoman, et j'ai entendu que l'institut même fut fondé par le Rav Abraham Its'hak Hacohen Kook zatsa"l qui vivait avant la création de l'état.

Même au niveau de la logique j'ai un peu de mal à comprendre vos paroles.

  • En effet, à l'époque de la Guemara si je ne me trompe, si ce n'est déjà avant, il y avait le Reish Galouta qui était nommé par le roi de Babylone, donc je ne vois pas en quoi c'est différent !
    On ne peut pas dire que ce roi savait ce qu'est la Torah.

Vous dites (Du moins il me semble) que les dirigeants israéliens sont des שונאי הדת, et que donc on ne doit pas les écouter.

  • Or j'ai entendu des Rabbanim que c'est difficile de les définir comme ça du fait qu'ils n'ont pas grandi dans la Torah (du moins pour une partie) et que donc ils ne savent pas ce qu'est vraiment la Torah et donc il est très difficile de les définir comme des שונאי הדת.

  • Le Hazon Ich lui même considère tous les non religieux comme tinok shenishbou (bien que d'autres Rabbanim ne sont pas d'accord pour ceux habitant en Israël, mais ils les considère au moins comme anouss, et d'autres comme choggeg).

Selon tous ces dires, j'ai du mal à comprendre votre réponse.

Merci

,

Bonjour Naphtali,

J’espère que ma réponse à ta question te permettra de comprendre clairement les choses.

Voici l’histoire que j’ai entendue de la bouche du Rav David Yossef Chalita, le fils du Rav Ovadia Yossef Zatsal :

  • Lorsqu’il était petit, son père était le grand rabbin de Tel Aviv et était donc responsable de la cacherout de la rabanout de cette ville.
    Un jour pendant Pessa’h, il se promène dans la rue, passe à côté d’une confiserie et aperçoit un bonbon alléchant.
    Après avoir constaté qu’il est tamponné du hékhchèr de son père, il l’achète et le ramène à la maison.

    • Lorsque son père pose les yeux sur ce bonbon, il dit immédiatement à son fils :
      • Jette-le tout de suite à la poubelle !

    • Étonné, son fils rétorque :
      • Mais papa, ce bonbon est tamponné de ton propre hékhchèr !

    • Et là, le Rav répond :

      • Ce n’est parce que j’ai donné mon hékhchèr que c’est cachère.
        On soupçonne grandement ce producteur d’ajouter des produits non-cachères à ses bonbons mais on n’a pas encore réussi à le prouver.

        Or, d’après les lois du pays, la rabanout n’a pas le droit de refuser de fournir un hékhchèr à tout celui qui en demande un.
        Ce n’est que lorsqu’on l’attrape en flagrant délit de fraude qu’on peut le priver d’un tampon de cacherout

Donc on voit bien que même si le Rav Ovadia Yossef Zatsal était le responsable de cette cacherout, il a lui-même interdit à son fils de consommer un aliment qui en provenait, tu comprends pourquoi :

  • L’état oblige cette cacherout à donner son hékhchèr même à des faussaires
    • (tant qu’on ne les a pas attrapés en flagrant délit)

  • Comment se fait-il que ces grands rabbins aient pris sur eux ce poste ?
    • Tout simplement parce que mieux vaut un peu moins cachère que complètement non-cachère.

Ceci a donc pour but de permettre aux habitants d’Israël de manger un peu moins non-cachère, car s’il n’y avait aucune rabanout, tous mangeraient complètement non-cachère.

Cela ne veut pas dire pour autant qu’il s’agit d’une bonne cacherout :

  • Elle est mauvaise,
    • mais c’est mieux que rien.

  • Par conséquent,
    il est évident qu’une personne sérieuse ne doit pas consommer les produits d’une telle cacherout,
    comme le témoignage précité l’illustre parfaitement.

À l’époque des rèch galouta,

  • ils étaient totalement subordonnés aux grands d’Israël,
  • et si ce n’était pas le cas...
    • il ne fallait en aucun cas les écouter.

Il est clair que la quasi-totalité des haïsseurs de la Torah existant aujourd’hui ont un statut de tinokot chénichbou, mais cela ne signifie pas pour autant qu’on doit accepter leurs déclarations.
Simplement, on les juge favorablement en disant que leur enfer ne sera pas énorme et qu’ils ne sont pas coupables.

Mais à D.ieu ne plaise de croire que ce qu’ils disent est fondé et qu’on doit les écouter.

  • Ceux que nous devons écouter, ce sont les grands de la Torah et personne d’autre.

  • Ce n’est pas parce que quelqu’un se trompe, que ce n’est pas de sa faute et qu’il n’a donc pas un statut de mécréant que cela donne du crédit à ses propos.

    • Étant donné qu’il se trompe, ce qu’il prétend est donc aussi erroné.

      • Or, on ne doit pas se tromper.

Dès lors,

pour être certain de ne pas être dans l’erreur,

on doit écouter les grands de la Torah.

Si quelque chose n’est pas claire, n’hésite pas à me réécrire.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Ce n’est que lorsqu’on l’attrape en flagrant délit de

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Epiaire, Dimanche 03 mars 2019

Bonsoir Rav, Comment est-il possible de croire en tous les miracles que D. a fait pour Son peuple, de croire que la délivrance est très proche et de languir Machia'h alors que je n'ai plus de émouna ? Suis-je fou ou bête ? Je me pose la question... Merci...

Wezen, Vendredi 01 mars 2019

Bonjour Rav, Svp, est-ce que si on dit à quelqu’un après un cauchemars « 'halom tov 'halom Chalom » mais que plus tard on dit « j’espère que ça voulait pas dire ça et ça » c'est considéré comme si on a interprété négativement le rêve et donc c'est risqué ou bien ça ne fait rien ? Merci...

Ancolie, Jeudi 28 février 2019

Chalom Rav, Je voudrais savoir par quels moyens on peut savoir quand on a du ayin hara sur nous ? S'il s'avère que oui, que faire ? Merci pour votre réponse....

Liseron des haies, Mercredi 27 février 2019

Chalom Rav, Ne sachant pas qu'il était interdit de visiter un cimetière enceinte, ma femme a malencontreusement visite des catacombes lors d'un voyage en groupe.. Est ce grave ? Existe il un moyen de faire une réparation pour cela ? Cordialement...

Cinabre , Dimanche 24 février 2019

Chalom, Comment changer le monde avec des ennemis qui nous entourent quotidiennement en permanence depuis des siècles ? Merci...

Bleu de cobalt, Dimanche 24 février 2019

Bonsoir, Connaissez vous l'alya de groupe dirigée par Chalom Wach et l'Ami (alya pour une meilleur intégration) ? Est-ce fiable et sérieux ? Merci pour votre aide...

Alshaïn, Dimanche 24 février 2019

Cher Rav, Pensez-vous que le fait d'avoir tant d'institutions pour maintenir le judaïsme en France (mikve, école juive, cacherout) entretient les juifs à rester en 'houts laaretz ? C'est vrai (pour un juif non sioniste), pourquoi irait-on en Israël ? Il y a tout sur place, alors pourquoi aller se battre pour vivre en Israël alors qu'en France, on a accès à tout, et facilement.... Je n'arrive pas à m'entendre avec eux ; comment leur faire ...

Elvashak, Jeudi 21 février 2019

Chavoua Tov rav Beaucoup doivent vous en parler aux vues des derniers événements passés en France ces derniers jours, et partout en Europe... Cet antisémitisme grandissant et si effrayant... Ce déferlement de haine contre les juifs qui se dévoile mais qui était latent depuis des années. Nous juifs français,nous avons très très peur,on ne sent plus du tout en sécurité... bien que nous soyons ...

Hicham, Mercredi 20 février 2019

Boker tov rav, Savez-vous que Eretz Yisrael se trouve au Yémen ? Il s'agit du royaume de Himyar (yéhouda) et Saba (Israël). Je suis prêt à débattre avec vous sur ce sujet....

Betelgeuse, Mercredi 20 février 2019

Bonjour Rav, J'ai un ami proche dont : L'arrière-grand-mère est juive, mariée à un non juif. Elle a eu une fille, mariée elle aussi à un non-juif... Et celle-ci a eu un garçon (qui est le père de mon ami). La famille non-juive vit dans une parfaite tradition catholique, mais si je comprends bien, selon la loi juive, la grand-mère et le père de mon ami sont juifs aussi. Ma question est la suivante: Bien que tout le ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Un homme doit être souple comme un roseau et non pas rigide comme un cèdre" "

(Traité Chabbath 33b)