DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Simon du Mardi 22 mars 2016

Je trouve l'ampleur de la souffrance véhiculée par la Shoah franchement disproportionnée par rapport à ce que D.ieu nous reproche...
,

Vénérable Rav Ron Chaya, Chalom.

Ayant bien visionné vos vidéos qui traitaient du sujet, j'en ai retenu que D.ieu a créé la Shoah soit pour punir le peuple juif de moins étudier et appliquer la Torah, soit non pas par punition mais pour nous donner un signe qu'il est temps de revenir vers le droit chemin, comme vous l'expliquez en disant que D.ieu nous envoie des souffrances pour pointer du doigt nos faiblesses, le mal qui est en nous.

Bon.

  • D'une part, je trouve l'ampleur de la souffrance véhiculée par la Shoah franchement disproportionnée par rapport à ce que D.ieu nous reproche.

  • Mais d'autre part, je ne vois pas bien ce que vient faire la religion là-dedans puisque les nazis voulaient éradiquer du monde la "race" juive ; ils s'en fichaient, de la religion ! 

Si un Juif s'était converti à n'importe quelle autre religion, simplement parce qu'il est génétiquement et culturellement un israélite, les nazis l'auraient de toute façon envoyé à la chambre à gaz.

Donc je ne suis pas sûr que D.ieu ait permis la Shoah pour des raisons qui touchent à notre comportement.
Ça reste encore un mystère pour moi, descendant de déportés à Auschwitz (j'y suis d'ailleurs allé en portant un t-shirt "Home Sweet Home" - seul un Juif peut comprendre cet humour auto-dérisoire), malgré vos explications à ce sujet.

J'aurais aimé connaître votre point de vue sur mon analyse.

Petite question annexe :

  • Il est étonnant de parler de justice divine dans un monde si injuste.
    Ok, je veux bien comprendre que certaines souffrances proviennent de notre comportement, mais avouez que lorsque un bébé naît déformé, handicapé, malade, et meurt avant l'adolescence, je ne vois pas ce qu'il a pu faire pour mériter cela ; pourquoi D.ieu ne lui donne-t-il pas la chance ni le temps d'être, de se réaliser, de se brancher avec D.ieu, comme vous dîtes ?

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire mon message.

Au revoir

,

Chalom Simon,

Il semble que vous n’ayez pas consulté toutes les réponses ni tous les cours que j’ai faits à ce sujet, car je pense que je dis très souvent la chose suivante :

  • D’une part, il est impossible de dire qu’il n’y a aucune raison à la Shoa,
    car cela signifierait que D.ieu ne gère pas Son monde, ou que S’il le gère, Il le fait de façon irresponsable. 
    ‘Has Véchalom de dire une chose pareille.

  • D’autre part, il est également inconcevable d’affirmer que la Shoa est venue en tant que punition, ou pour signaler qu’il est temps de revenir sur le droit chemin car comme vous le dites, cela est complètement disproportionné.

    On n’envoie pas un millions d’enfants dans des fours parce qu’eux ou leurs parents n’observent pas Chabbat.

Si c’est ainsi, quelle est la bonne réponse ?

Celle que je dis toujours :

  • Il n’existe pas une seule raison à la Shoa mais des dizaines, des centaines ou peut-être même des milliers.

  • Nous ne les connaissons pas, et D.ieu n’a pas à nous les expliquer.

  • Nous ne sommes pas Son secrétaire et encore moins Son commanditaire.
    D.ieu fait ce qu’Il veut, c’est Son monde, et Il sait ce qu’Il fait.

Nous savons qu’Il est infiniment bon et qu’aucun mal ne peut provenir de Lui.

Évidemment, cette dernière phrase et le phénomène de la Shoa semblent totalement incompatibles.

La réponse à cela est qu’effectivement, nous sommes petits, humains et limités, et que nous ne discernons même pas ne serait-ce qu’une infime partie de l’image générale de la réalité divine.
Nous ne sommes pas D.ieu et il nous est impossible de Le comprendre.

Un jour, à l’époque messianique, nous comprendrons.

Il est écrit qu’à ce moment-là, nos bouches seront remplies de rire.

Mais actuellement,
il va de soi que la situation ne s’y prête pas
car nous ne pouvons constater que la souffrance.

La réponse est donc que nous ne comprenons pas les raisons de la Shoa.

Néanmoins, nous pouvons en comprendre quelques-unes dont celle de la réparation, (et non pas de la punition car cette notion n’existe pas dans le judaïsme).

Cette réparation a permis :

  1. L’arrêt de la terrible dégringolade spirituelle au sein de laquelle le peuple d’Israël se trouvait, et qui aurait provoqué son assimilation et sa disparition totale en quelques dizaines d’années.

  2. L’expiation des péchés de chaque personne individuellement.

  3. L’expiation des péchés commis dans les précédentes réincarnations, depuis 2 000 ou 3 000 ans où D.ieu attend que certaines personnes réparent cela, en vain.

  4. Pour finir, étant donné que la Guéoula est très proche, il fallait bien que les fautes soient expiées.

Encore une fois, il s’agit de quelques raisons parmi les milliers d’autres existantes.

Dès lors, le contre-argument de disproportion n’a plus lieu d’être car il est clair que la souffrance due à ces raisons était tout à fait proportionnelle et elle ne représente qu’un certain pourcentage (que nous ne connaissons pas) de toutes les souffrances endurées dans la Shoa.
Il est vrai que cela doit nous encourager à faire Téchouva afin qu’on souffre moins.

Concernant vos dernières questions, la réponse est simple :

Un dernier point important :

  • Il est faux de dire que les nazis n’en voulaient pas à la religion juive.
    Ils sont bien compris que le moteur de pérennité du peuple d’Israël était la religion et que sans cette dernière, le peuple d’Israël disparaîtrait.

  • Ils ont donc véritablement voulu s’attaquer à la religion,
    comme je l’explique bien dans le lien suivant.

  • Regardez également le dernier quart d’heure du cours Guermamia.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Je trouve l'ampleur de la souffrance véhiculée par la

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Petunia, Mardi 30 avril 2019

Bonjour Rav, Je voulais avoir votre avis sur une question... Est-ce que modifier des papiers pour avoir ce qu’on veux est péché (crédit , travail ..) ? Et pour ceux qui ont utilisé ce procédé,  comment sont-ils vus d’en haut ? Merci...

Arcturus, Vendredi 19 avril 2019

Rav, une interrogation me vient en tête et pour l'illustrer permettez moi d'utiliser un exemple un peu extrême. Un des commandements direct d'Hachem est de ne pas commettre de crime (ce qui coule de source bien sur). Or dans son installation Israël a mené des guerres et a du commettre des crimes (guerres qui étaient inévitables et qui étaient menées à titre exceptionnel lorsque nous n'avions aucune autre solution, dictées ...

Sheliak, Jeudi 11 avril 2019

Kvod HaRav Est ce que si le regard d’un homme non juif se pose sur moi dans la rue malgré ma tsniout, et par la suite l’entraîne à faire quelque chose d’extrêmement interdit chez nous les juifs (zera levatalah), serais-je fautive ? Merci...

Lotus, Jeudi 04 avril 2019

Chalom Rav, Mon oncle a bientôt 50 ans, il a étudier pendant des années avec plusieurs maîtres en Torah (jusqu’a ses 22-23 ans), puis il a tout abandonner en quelque sorte. Nous discutons souvent, et il se sert de ce qu’il a étudier des années auparavant pour ridiculiser les dinims et lois actuelles. Par exemple il dit Que le Chabbat est un état d’esprit, et que les interdictions sont n'importe quoi... ou bien Que Machia'h ...

Perce-neige, Jeudi 04 avril 2019

Chalom Rav, Pourquoi Hachem nous a-t-Il choisi pour être Son peuple ? Est ce qu’avons nous une qualité particulière par exemple ? Quand je vois toute cette assimilation et tout ces juifs égarés malheureusement je me dit que ont ne devrait pas avoir ce privilège la d’être le peuple de D. Pourquoi ne pas avoir choisie les arabes par exemple ? Eux sont aussi des fervents serviteurs de D. alors pourquoi nous ? Comment se fait-il que ...

Sanve, Jeudi 04 avril 2019

Bonjour, Certains affirment que le naturisme est une activité qui favorise la bonne sante... Que répondre à un juif qui vit comme cela ? Merci Rav...

Kiffa Boréalis, Lundi 25 mars 2019

Chalom Rav, Est-ce une mitsva d’habiter en Israël ? Quelle est le référence ? J’entends des Rav en France qui disent que tant que le Beth Hamikdach n’est pas construit ce n’est pas une mitsva... Merci Kol touv...

Giroflée des murailles, Mardi 19 mars 2019

Chalom Rav, J'avais une question concernant certains ultra-orthodoxes qui sont antisionistes, qui font la différence entre antisémitisme et antisionisme (et défendent même la cause palestinienne et donc qui sont assez virevoltants) qui essayent d'apporter certains arguments, notamment l'ambiguïté selon laquelle c'est le Machia’h qui doit réunir les Béné Israël. Ramener les Béné Israël en terre sainte est ...

Muphrid, Jeudi 14 mars 2019

Chalom alehem Rav, Vous aviez dit une fois que lorsqu'un père se lève de sa chaise dans un salon par exemple alors le fils qui est assis alors il doit se lever pour honorer son père Ok Tant que le père est debout on doit rester debout aussi? Si votre réponse est oui, si le père monte à la Torah, est-ce qu'on doit rester debout jusqu'à qu'il se rassoit en fin de compte ? Kol touv chavoua tov...

Primavèra, Lundi 11 mars 2019

Chalom, Mon mari me dit qu'on a le droit de visiter la chapelle sixtine car vu que plus personne n'y prie, et que c'est devenu un musée, il n'y a pas d'interdit. Moi je lui dit que c'est assour, mais il ne veut pas m'écouter car il ne me crois pas ! Merci Rav de me répondre......

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Lorsqu'on a coutume d'être salué par son prochain, on doit essayer de devancer son salut."

(Midrach Rabba)