Réduction fiscale avant le 31 décembre 2019

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya, acquérir un mérite éternel et profiter d’une grande déduction pour les impôts avant le 31 décembre* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa français pour défiscaliser jusqu'à 66% ou  Seif 56 israélien 


19

Jours restants

Question de Avraham du Mercredi 07 février 2018

Pourquoi n'y a-t-il pas une décision Rabinique ancienne interdisant la consommation de la figue alors qu'une telle interdiction existe pour le piano à Chabbat ?
,

Chalom Rav.

Je rebondis sur les problèmes liés à la consommation de la figue.

Si :

  1. Les insectes sont à prohiber

  2. La figue est un aliment tellement invérifiable qu'on est quasiment sur, même en faisant attention, qu'on mange des insectes quand on mange une figue (ou en tout cas une grande proportion de juifs non initiés).

Alors la conclusion s'impose d'elle même :

Il ne faut pas en manger !

C'est tout à fait le principe des Pirkei Avot de "faire une haie autour de la Torah".

Par exemple :

  • On ne mange pas la partie basse des bêtes cachères.
    Non pas parce qu'elle est interdite mais parce qu'on n'a pas le droit de consommer le nerf sciatique et que c'est tellement compliqué de le retirer qu'on a interdiction de manger un gigot par exemple.

  • Ou encore, on ne joue pas de piano Chabbat.
    Non pas parce que c'est interdit mais de peur que l'instrument tombe en panne et qu'on en vienne à le réparer.
    Donc on a interdiction de jouer d'un instrument de musique.

C'est ça que je ne comprends pas :
A priori, la probabilité de manger un insecte en consommant une figue semble bien plus grande que celle de voir son piano tomber en panne et de ne pas se retenir de le réparer Chabbat, alors pourquoi il n'y a pas une décision Rabinique ancienne interdisant la consommation de ces fruits tout simplement ?

,

Chalom Avraham,

Comme l’écrit le Ben Ich ‘Haï, les décrets des rabbins ne sont pas uniquement justifiés par les raisons qu’ils évoquent, qui sont souvent superficielles, mais également par des raisons cachées bien plus profondes.
A un point tel que la Guémara Berakhot écrit que celui qui transgresse un interdit dérabannan est passible de mort par le Ciel.
Or, si la raison pour laquelle on ne joue pas du piano pendant Chabbat se limitait seulement au fait d’une crainte qu’il se casse et qu’on en arrive à le réparer, il serait difficile de justifier une sanction aussi sévère pour la transgression de cet interdit.
Il existe donc forcément des raisons beaucoup plus profondes motivant les interdictions dérabannan.

La coutume de ne pas consommer les parties inférieures d’une bête ou les précautions à prendre avant de manger une figue ne sont pas des interdictions dérabannan ; il s’agit simplement de précautions intelligentes que la logique et la raison nous dictent. Pas besoin d’instituer à ce propos un décret dérabannan car il n’existe pas de raison profonde qui sous-tendrait ce décret. D’autant plus qu’il est possible qu’un beau jour, on aura la chance d’obtenir des fruits dépourvus de la moindre bestiole.

Prenons l’exemple de la salade verte.

  • Il y a une trentaine d’années en Israël, il était absolument impossible d’en consommer, de par la profusion de bestioles qu’elle contenait, et si on devait en manger pour le maror à Pessa’h, on n’en consommait que le cœur, mais en aucun cas les feuilles.
    Jusqu’au jour où un certain système pour cultiver les feuilles a été mis au point à Gouch Katif, permettant ainsi d’obtenir des salades vertes sans aucune bestiole.

Donc ne sachant pas ce que le futur nous réserve, il est logique que les Rabanim n’interdisent pas une chose potentiellement permise.
Ils peuvent tout au plus agir comme je l’ai fait, c’est-à-dire prévenir les gens que vu qu’il y a actuellement un grand risque d’enfreindre de graves interdits de la Torah, il ne faut pas autoriser la consommation des figues.
Mais cela ne signifie pas pour autant que la figue en elle-même devient interdite, c’est juste une précaution logique.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Pourquoi n'y a-t-il pas une décision Rabinique ancienne

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

William, Mardi 10 décembre 2019

Bonjour Rav, Le Machia'h est-il un descendant de Yeshu, le fils de Marie ? Cordialement...

Bleuet, Dimanche 08 décembre 2019

Kvod HaRav, J’ai entendu que garder les cadeaux de ses ex pouvaient bloquer le Mazal. Est ce vrai ? Merci...

Jasmin, Lundi 02 décembre 2019

Boker tov Rav, Vous m'aviez convaincue lors d'un week end séminaire en 1996 de la divinité de la Torah, car comme vous le répétiez si bien "si toute cette Torah vient des hommes et pas de D.. alors moi bonjour Honolulu la plage les cocotiers!!" . Mon gros problème aujourd’hui est que, depuis presque 2 ans mariée, je me retrouve à ne pas pouvoir tomber enceinte car mon ovulation tombe pendant les שבעה נקיים soit bien avant mon ...

Ophrys, Dimanche 01 décembre 2019

Bonjour Rav, Depuis peu, j'ai un trouble visuel qui me gêne énormément. En effet je suis à la Yéchiva, et il devient très pénible de suivre sur la Guémara et autres livres... Je voudrais si cela était peut-être du à mes fautes passées avec mes yeux par hasard ? Auriez-vous des ségoulot pour la guérison et la santé des yeux ? Que puis je faire dans ma avodat Hachem de plus ? De particulier ?...

Pulsatille, Dimanche 10 novembre 2019

Chalom Rav, J'ai envie de faire que du collel ; que répondre aux gens qui me disent fait moitié collel, moitié travail ? Merci d'avance...

Jonc, Dimanche 10 novembre 2019

Chalom Rav J'ai une question pour savoir si fumer était permis ? Je voudrais des sources car mon ami veut arrêter mais à part lui dire que ça nuit à la sante, je sais pas quoi répondre (surtout que le Rav en classe a dit que le Rav Yts'hak Yossef permet 5 à 6 cigarettes par jour), et que même un Rav qui était malade à cause de la cigarette continue tout de même à fumer... Alors, c'est permis ? Et pour la ...

Cirse, Dimanche 27 octobre 2019

Bonjour Rav, Cette année à Kippour, j'ai prié dans une synagogue orthodoxe (je prie la bas toute l'année), mais cette fois-ci, j'ai été particulièrement choqué par les ventes mitsvot. Exemple : Ils précisaient que ce n'était pas en euros et disait la somme « 1200 shekels » en précisant la monnaie Plusieurs fois pendant les ventes, le préposé disait "Yéch li sr’houm ...

Hélianthème, Jeudi 24 octobre 2019

Bonjour Rav, Quelles sont les conséquences pour une femme nida qui va au cimetière ? Vous en remerciant d'avance. Cordialement...

Epiaire, Lundi 07 octobre 2019

Shalom Rav, Je suis désolé de vous poser cette question deux jours avant le jeun de kippour mais cela me travail beaucoup. Chaque année à partir de 14 ou 15h le jour de kippour, je commence à me sentir très mal, je suis obligé de rester au lit et il m'est impossible d'aller à la synagogue, je vois trouble, j'ai des vertiges, des nausées et parfois je vomis, il m'arrive de quasiment m'évanouir la dernière heure avant la ...

Naphtali, Mercredi 18 septembre 2019

Bonjour Rav, Question sur le הר הבית : La majorité des possekim ont dit qu'il est interdit d'y monter car on ne connaît pas les limites et donc crainte de karet. J'ai du mal à comprendre leur paroles car : Tout d'abord, cette punition est uniquement dans le Saint des Saint, et donc sa zone reste tout de même limite. De plus, même en étant très prudent sur les limites, il y a forcément une zone où c'est évident que ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Rabbi Yaakov disait : Ce monde n'est que le vestibule du monde futur ; prépare-toi dans le vestibule, pour que tu puisses entrer dans l'intérieur du palais."

(Pirké Avot 4,16)