Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

28

Jours restants

Question de Saxifrage du Mercredi 16 janvier 2019

Si une personne a déjà été payée pour faire le Kaddich, est-ce que cela change quelque chose que quelqu'un d'autre le fasse aussi ?
,

Chalom Rav,

Un des mes amis est tombé en dépression et il s'est tiré une balle dans la tête...
Une véritable horreur !

Il a eu des funérailles traditionnelles puisqu'il s'est donné la mort suite a une période de grande souffrance pendant laquelle il prenait de nombreux cachets, bref il était malade et la halakha est plus indulgente envers celui qui se donne la mort dans la souffrance si je ne dis pas de bêtises.

Malheureusement la famille de cet homme est a des années lumières de la Torah et je sais que personne ne récite le Kaddish pour lui.
Toutefois je leur avais conseillé de payer quelqu'un pour le lui réciter.

Je pensais qu'ils l'avaient fait mais les enfants du défunt font des rêves plutôt inquiétants concernant leur père....

Le fils, par exemple, affirme qu'il voit en rêve son père et que son âme est bloquée à l'endroit où il s'est donné la mort et qu'il est en grande souffrance.

  1. Je pense réellement que personne ne récite le Kaddish pour lui (mais je ne peux pas le jurer non plus.)
    Puis-je moi même engager quelqu'un pour le lui réciter pendant les 6 mois de l'année restant ?
    Si une personne a déjà été payée pour le faire est-ce que cela change quelque chose que quelqu'un d'autre le fasse aussi ?

  2. Je ne veux pas rentrer dans le détail la femme du défunt rêve aussi de son mari, et lui dit clairement qu'il est en souffrance et qu'il regrette son geste, qu'il ne savait pas ce qu'il faisait, qu'il n'était pas lui même à ce moment là, etc...

    On m'avait parlé d'un tikoun particulier qui existe pour les suicidés ; pouvez vous m'en dire plus sur ce tikoun et connaissez vous quelqu'un qui pourrait s'en charger ?

Cordial Chalom

,

Chalom,

Voici la réponse à vos questions :

  1. Oui tu peux absolument, c’est une très grande mitsva de louer les services de quelqu’un pour réciter le Kaddish pour lui.

    Même si une personne a déjà été embauchée pour cela, il n’y a aucun problème à ce que deux personnes le fassent, ça fera tout simplement plus d’effets bénéfiques.

  2. Il existe effectivement un tikoun à faire pour quelqu’un qui s’est suicidé.
    Il se trouve dans le livre Lachon ‘hakhamim du Ben Ich Hai, tome 2, page 183. 
  • Il faut prendre 10 personnes cachères qui vont prendre sur eux de jeûner une journée entière (24h),

  • dès la veille elles resteront réveillées pour étudier toute la nuit,

  • puis ensuite tout le jour.

Il cite là-bas les détails de ce qu’ils doivent étudier et quelles prières dire pour la personne défunte.

Je ne connais hélas personne qui pourrait s’en charger.
Quoi qu’il en soit tout ce qu’on pourra faire pour l'élévation de son âme ne peut lui faire que du bien.

Transmettez-moi ses prénoms ainsi que les prénoms usuels de sa mère pour que je me joigne à vos prières.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Si une personne a déjà été payée pour faire le Kaddich,

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Cirse, Dimanche 27 octobre 2019

Bonjour Rav, Cette année à Kippour, j'ai prié dans une synagogue orthodoxe (je prie la bas toute l'année), mais cette fois-ci, j'ai été particulièrement choqué par les ventes mitsvot. Exemple : Ils précisaient que ce n'était pas en euros et disait la somme « 1200 shekels » en précisant la monnaie Plusieurs fois pendant les ventes, le préposé disait "Yéch li sr’houm ...

Hélianthème, Jeudi 24 octobre 2019

Bonjour Rav, Quelles sont les conséquences pour une femme nida qui va au cimetière ? Vous en remerciant d'avance. Cordialement...

Epiaire, Lundi 07 octobre 2019

Shalom Rav, Je suis désolé de vous poser cette question deux jours avant le jeun de kippour mais cela me travail beaucoup. Chaque année à partir de 14 ou 15h le jour de kippour, je commence à me sentir très mal, je suis obligé de rester au lit et il m'est impossible d'aller à la synagogue, je vois trouble, j'ai des vertiges, des nausées et parfois je vomis, il m'arrive de quasiment m'évanouir la dernière heure avant la ...

Naphtali, Mercredi 18 septembre 2019

Bonjour Rav, Question sur le הר הבית : La majorité des possekim ont dit qu'il est interdit d'y monter car on ne connaît pas les limites et donc crainte de karet. J'ai du mal à comprendre leur paroles car : Tout d'abord, cette punition est uniquement dans le Saint des Saint, et donc sa zone reste tout de même limite. De plus, même en étant très prudent sur les limites, il y a forcément une zone où c'est évident que ...

Hillel, Mercredi 18 septembre 2019

Kvod HaRav, Que pensez-vous des écoles public religieuses d'Israël pour l'éducation des enfants dans les voies de la Torah et des mitzvot ? Merci par avance Kol tov...

Grebera, Jeudi 05 septembre 2019

Bonjour cher Rav, Je suis cartésien et je crois ce que je vois. Il n y a pas plus de miracles sur cette Terre qu'il existe d'extraterrestres. Croire n'exclut pas la science, et on ne peut se passer du progrès... Les témoignages des quelques uns qui ont voyagé dans l'au-delà alors qu il était dans le coma me laissent perplexe. Franchement, j'ai du mal à y croire (à moins de prouver le contraire), mais cela n'est que mon avis personnel de ...

Stéphane, Mardi 03 septembre 2019

Cher Rav, Je parlais avec un collègue non-juif qui s’intéresse beaucoup aux religions et particulièrement au judaïsme ; il me pose beaucoup de question. La dernière fois, il m'a demandé : Comment pouvez-vous dire que D. vous aime après avoir vécu la Shoah ? Je lui ai dit que c'était une grande question et qu'on en rediscutera cette semaine. Si je lui dit qu'Hachem punit Son peuple comme un père puni son fils, la ...

Pavot, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Comment se fait-il que certains juif (Netouré Karta) veulent détruire l'état juif ? Je sais que c'est un état laïcs et qu'un pasouk qui dit ton serviteur Yaacov et mon maître Essav, mais ne sont-ils pas débiles ? Il y a aussi écrit et vous mangerez a la sueur de votre front, et ils le font sa aussi ? C'est une malédiction d'Hachem, mais on n'est pas obligé de faire accomplir cette malédiction... Pourquoi aucun ...

Orchidée, Lundi 02 septembre 2019

Chavoua Tov Rav, Dans la communauté de Marseille, il y a en ce moment une question qui n’arrive pas à être résolue et qui anime les repas de Chabbat ! Nous nous tournons respectueusement vers vous pour solliciter votre aide à la résolution de cette énigme culinaire qui satisfasse à la fois les mystiques et les rationnels. L’énigme commence comme cela : La Pkeila, plat du Chabbat fait d’épinard et haricots ...

Callune, Dimanche 18 août 2019

Réaction à Les scientifiques s’accordent pour dire que nous sommes responsables du réchauffement climatique ; doit-on changer nos habitudes ? Chalom, Avec tout votre respect que je pense qu il est totalement faux de dire que la nourriture animale est la première source de réchauffement climatique. Une étude sérieuse montre que la consommation de viande rouge ne serait responsable que de 3% des émissions de gaz a effet de serre ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""L'homme ne peut acquérir la Torah que lorsqu'il trébuche." "

(Traité Guitin 43a)