Question de Millepertuis bird du Mardi 29 janvier 2019

Y a-t-il lieu de considérer que les problèmes qu'on rencontre dans sa vie peuvent provenir de proférées par ses parents ?
,

Chalom Rav,

J'ai souvent entendu dans vos cours que les paroles que l'on prononce ont une grande importance, aussi bien les paroles positives que négatives.
Et c'est pourquoi il faut s'abstenir de toutes sorte d'insultes et de paroles de ce genre même sous l'effet de la colère de peur qu'elle ne se réalisent.

Je viens d'une famille sepharade d'Afrique du nord.
Il semble qu'à l’époque de mes parents et grands parents c’était monnaie courante dans l’éducation d'insulter les enfants lorsqu'ils se comportaient mal.
J'aimerais savoir s'il y a lieu de s’inquiéter de ces choses la et s'il y a lieu de considérer que les problèmes que l'on rencontre dans la vie en général peuvent être lies a ce genre de paroles paroles proférés par les parents.

Dans mon cas particulier, j'ai une mère (que D.ieu la protege) qui est très nerveuse et très adepte de ce genre de pratiques et pas uniquement dans mon enfance.

Jusqu'a aujourd'hui au moindre problème elle profère des insultes terribles sous l'effet de la colère (ce sont que des paroles de malédictions assez violentes...).

Je me doute bien que les parents ne souhaite aucun mal a leur enfants et que ce n'est que la colère qui les fait parler.

Cependant, j'aimerais savoir :

  1. Est ce que je dois m’inquiéter de ce genre de mots que ma mère profère ?

  2. Est ce que les nombreux problèmes que je peux rencontrer dans la vie peuvent avoir un lien avec ces mots prononcés ?

  3. Que faire pour se protéger de ce genre mots en général ?
    Y a--t-il lieu de faire Atarat Klalot ?

  4. S'il faut faire Atarat klalot qui doit le faire?

  5. La personne qui a prononce les mots négatifs ou la personne qui les subit?

  6. Comment faire si c'est une femme ?

  7. Quelle est la procédure pour faire Hatarat kelalot ?

  8. Est-ce que cela suffit de le faire une fois par an avant Roch Hachana ?

Merci de votre réponse

,

Chalom,

Hélas, les malédictions des parents ont du pouvoir

Ce qu’il faut faire, c’est à chaque fois qu’on subit une malédiction, faire une Hatarat kelalot (ou si pas chaque fois, relativement souvent).

Ce texte se trouve d’habitude dans les livres de seli’hot :

  • On se met devant 3 personnes
    (idem si on est une femme) ; c’est la personne qui a subi les kelalot qui doit le faire

  • On dit ce texte

  • Les 3 personnes répondent,

  • On répond de nouveau,

  • Etc…

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav

Réagir sur Y a-t-il lieu de considérer que les problèmes qu'on

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Sarah, Lundi 24 juin 2019

Bonjour Rav, J'ai écouté vos cours et lu une partie des questions/réponses qui sont sur votre site, j'ai lu et étudié plusieurs ouvrages (dont le livre "une vision juive du coran") et j'ai une question : Hachem n'aurait il pas fait également une alliance avec Abraham pour son 1er fils Ychmael et ne serait ce donc pas possible qu'Hachem ait également décidé de donner à sa descendance sa loi divine (donc le coran) par le biais ...

Abygaelle, Lundi 24 juin 2019

Bonjour rav Nous avons comme projet d'acheter une maison. Nous en avons visité une qui était habité par un couple juif (60 ans avec enfants ). Le mari vend sa maison car sa femme est décédée l'an dernier ; apparemment elle a été malade durant 15 ans et est décédée à la maison. Je suis très superstitieuse et j'aimerais savoir si niveau religion il y avait quelque chose à " craindre " ou du moins ...

Mickael, Lundi 24 juin 2019

Chalom Rav Ron Chaya, Je suis séfarade, je dois poser une question très importante à un Gadol Hador. Dois-je poser la question au Rav Haïm Kaniewsky ou est-ce qu'il faut que je pose la question à un rav séfarade ? (le problème si je ne me trompe pas est qu'à l'heure actuelle il n'y a pas de gadol hador séfarade encore en vie n'est-ce pas ?) Alors comment faire ? Merci beaucoup...

Benjamin, Dimanche 23 juin 2019

Réaction à Peut on contredire quelqu'un qui fait un dvar Torah devant une assemblée qui nous semble faux ? Chalom, Quels sont ces cas de 'hiloul Hachem ? Merci...

Lamier, Mercredi 19 juin 2019

Chalom, Peut on contredire quelqu'un qui fait un dvar Torah devant une assemblée qui nous semble faux ? Humiliation ? Merci...

Xanthium, Dimanche 16 juin 2019

Suite à ce cours, et avec votre permission. Bonjour Rav Chaya, Cela fait 7 ou 8 ans que j’étudie le ‘Hok LeIsrael mais jusqu’à cette année je ne le faisais pas vraiment de manière stricte et régulière, et en plus une grande partie du limoud était en français (ce qui est problématique a plusieurs points de vue et notamment du fait que les traductions pour les sections Zohar et Moussar étaient ...

Antimoine, Vendredi 14 juin 2019

Chalom, J'ai fait la ségoula du plomb : Plein de billes de plomb en forme d’œil sont apparues, mais les problèmes sont revenu petits à petits... J'ai refait la ségoula du plomb, Et idem, encore une flopée de billes... Cette ségoula n’empêche pas l'ayin hara de revenir ? Merci de m'aider à lutter contre cet ayin hara qui n'en finit pas......

Chrysanthème, Jeudi 13 juin 2019

Chalom Rav, A-t-on le droit de travailler dans une boite si le patron est un athée qui parle mal d'Hachem ? On voit bien qu'Avraham est parti de Sodome et Gamora à cause des gens mauvais, donc je pense qu'il faut faire la même chose, que ce soit pour le travail ou les fréquentations, non ? Qu'Hachem vous protège...

Naphtali, Jeudi 13 juin 2019

Chalom, Suite à ma question, vous avez répondu que du fait que la rabbanout harachit à été institué par l'état, et donc par des personnes non religieuses, alors cette institution n'a de ce fait aucun crédit. Si c'est le cas, pourquoi de grands rabbanim ont ils accepté d'être à ce poste ? Je pense notamment au Rav Ovadia Yossef zatsa"l et son fils le Rav Its'hak Yossef, le Rav Herzog zatsa"l, le Rav David Lau, etc... De...

Naphtali, Jeudi 06 juin 2019

Bonjour Rav, J'aimerai savoir pourquoi les Rabbanim ne suivent pas la rabbanout en ce qui concerne l'état... Je pense notamment à l'armée, yom Haatsmaout etc. ? J'ai déjà entendu des Rabbanim dire que la rabbanout d'Israël avait le statut de Mara deAtra d'Israël, certains ont même dit que c'est un semblant du Sanhedrin hagadol qu'il y avait au temps du Beith-Hamikdash. Pourquoi les autres Rabbanim ne sont pas d'accord sur ces points-là ? ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""La journée est courte, la tâche est immense..." "

(Pirké Avot - Mishna II, 15)