DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Millepertuis bird du Mardi 29 janvier 2019

Y a-t-il lieu de considérer que les problèmes qu'on rencontre dans sa vie peuvent provenir de proférées par ses parents ?
,

Chalom Rav,

J'ai souvent entendu dans vos cours que les paroles que l'on prononce ont une grande importance, aussi bien les paroles positives que négatives.
Et c'est pourquoi il faut s'abstenir de toutes sorte d'insultes et de paroles de ce genre même sous l'effet de la colère de peur qu'elle ne se réalisent.

Je viens d'une famille sepharade d'Afrique du nord.
Il semble qu'à l’époque de mes parents et grands parents c’était monnaie courante dans l’éducation d'insulter les enfants lorsqu'ils se comportaient mal.
J'aimerais savoir s'il y a lieu de s’inquiéter de ces choses la et s'il y a lieu de considérer que les problèmes que l'on rencontre dans la vie en général peuvent être lies a ce genre de paroles paroles proférés par les parents.

Dans mon cas particulier, j'ai une mère (que D.ieu la protege) qui est très nerveuse et très adepte de ce genre de pratiques et pas uniquement dans mon enfance.

Jusqu'a aujourd'hui au moindre problème elle profère des insultes terribles sous l'effet de la colère (ce sont que des paroles de malédictions assez violentes...).

Je me doute bien que les parents ne souhaite aucun mal a leur enfants et que ce n'est que la colère qui les fait parler.

Cependant, j'aimerais savoir :

  1. Est ce que je dois m’inquiéter de ce genre de mots que ma mère profère ?

  2. Est ce que les nombreux problèmes que je peux rencontrer dans la vie peuvent avoir un lien avec ces mots prononcés ?

  3. Que faire pour se protéger de ce genre mots en général ?
    Y a--t-il lieu de faire Atarat Klalot ?

  4. S'il faut faire Atarat klalot qui doit le faire?

  5. La personne qui a prononce les mots négatifs ou la personne qui les subit?

  6. Comment faire si c'est une femme ?

  7. Quelle est la procédure pour faire Hatarat kelalot ?

  8. Est-ce que cela suffit de le faire une fois par an avant Roch Hachana ?

Merci de votre réponse

,

Chalom,

Hélas, les malédictions des parents ont du pouvoir

Ce qu’il faut faire, c’est à chaque fois qu’on subit une malédiction, faire une Hatarat kelalot (ou si pas chaque fois, relativement souvent).

Ce texte se trouve d’habitude dans les livres de seli’hot :

  • On se met devant 3 personnes
    (idem si on est une femme) ; c’est la personne qui a subi les kelalot qui doit le faire

  • On dit ce texte

  • Les 3 personnes répondent,

  • On répond de nouveau,

  • Etc…

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav

Réagir sur Y a-t-il lieu de considérer que les problèmes qu'on

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Elvashak, Jeudi 21 février 2019

Chavoua Tov rav Beaucoup doivent vous en parler aux vues des derniers événements passés en France ces derniers jours, et partout en Europe... Cet antisémitisme grandissant et si effrayant... Ce déferlement de haine contre les juifs qui se dévoile mais qui était latent depuis des années. Nous juifs français,nous avons très très peur,on ne sent plus du tout en sécurité... bien que nous soyons ...

Hicham, Mercredi 20 février 2019

Boker tov rav, Savez-vous que Eretz Yisrael se trouve au Yémen ? Il s'agit du royaume de Himyar (yéhouda) et Saba (Israël). Je suis prêt à débattre avec vous sur ce sujet....

Betelgeuse, Mercredi 20 février 2019

Bonjour Rav, J'ai un ami proche dont : L'arrière-grand-mère est juive, mariée à un non juif. Elle a eu une fille, mariée elle aussi à un non-juif... Et celle-ci a eu un garçon (qui est le père de mon ami). La famille non-juive vit dans une parfaite tradition catholique, mais si je comprends bien, selon la loi juive, la grand-mère et le père de mon ami sont juifs aussi. Ma question est la suivante: Bien que tout le ...

Polaris Australis, Mercredi 20 février 2019

Bonjour, Les choses vont de plus en plus mal en France. Mon sentiment, en tant juif français après l’agression verbale de Finky, c’est que la langue s’est libérée et qu’on va être obligé de faire notre alya, ce qui est très heureux car cela correspond au dessein messianique. Il faut aussi noter que l’agression des juifs en France est quotidienne. Notamment une très grande majorité des ...

Al Thiba, Mardi 19 février 2019

Chavoua tov Rav, Depuis mon déménagement, je fais des cauchemars pratiquement chaque nuit. Y a-t-il une explication et une solution ? Merci...

Sarah, Lundi 18 février 2019

Bonsoir Rav, je me pose une question : Nous sommes nous le peuple élu, les enfants de D. ; Il nous aime.... Mais je me demande pourquoi Hachem donne la berakha à nos ennemis... La berakha d'avoir des enfants facilement en bonne santé Là où nous galérons parfois des années... Il les aime c'est évident puisque nous sommes tous Ses enfants, mais pourquoi tant de pays, parnassa avec le pétrole, enfants nombreux et sains... Nous ...

Seong-un, Mardi 12 février 2019

Bonjour Rav Ron Chaya, J’ai une amie qui est avec un goy, et je ne sais pas quoi faire pour la persuader que c’est Assour et qu’il faut arrêter... Que me conseillez-vous ? Merci beaucoup...

Bisque, Mardi 12 février 2019

Chabbat Chalom Rav, Dans un de vos derniers cours vous parlez de blesser quelqu'un et cela bloque la prière. Si on ne retrouve pas la personne blessé quand on était enfant, aucune trace d'elle sur internet ou ailleurs, comment faire pour obtenir son pardon du coup ?  Quelle solution peut-on avoir dans ce genre de cas où il est impossible de s'excuser car introuvable ? Toda raba Rav....

Sequoia, Vendredi 08 février 2019

Chalom Rav, * Je suis partie voir un Rav qui avait le roua'h hakodesh, et lors de mon entretient, certaines choses qu’il m’a dit étaient vraies, et d’autre concerne l’avenir... Y a-t-il une chance pour qu’il se soit trompé ? En quoi consiste exactement le rouah-ha kodesh ? Merci ?...

Venatici, Mardi 05 février 2019

Chalom, Un homme qui écoute des musiques de goy ça amène zera levatala, mais pour une femme ? Kol touv...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Les sottises ressemblent par contre à un sac de jute, facile à tisser et dur à déchirer""

(Avoth de Rabbi Nathan 31)