DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Fothergilla gardenii du Mardi 25 juin 2013

Vous dites qu'il est plus grave de manger du porc que de toucher une fille, d'où tenez-vous cette affirmation ?
,

Shalom Rav,

J'ai pris sur moi d'être Shomer Neguia...

Dans votre cour SHOMER NEGUIA, vous dites qu'il est plus grave de manger du porc que de toucher une fille.
Pouvez vous me dire d'où vous tirez cette information ?

Vous dites également que c'est une loi d'Oraïta, pouvez vous me donner l'endroit où c'est écrit svp ?
Pouvez me conseiller comment aborder le sujet avec mes parents car je sais que ça va leur faire de la peine ?

J'ai une dernière question :
Est-il possible de venir dans votre Yeshiva 1 ou 2 jours afin que je découvre comment cela ce passe ?

Merci
Kol Tov

,

Chalom,
 
Il existe deux sortes de contact physique entre hommes et femmes :
  • Un contact de politesse tel que se serrer la main poliment lorsqu'on dit bonjour
    et
  • Un contact de rapprochement physique qui pourra procurer un plaisir tel qu'enlacer, embrasser, etc…

Le premier type de contact physique est interdit dérabannan, le deuxième est interdit déoraïta, comme l'explique Maïmonide dans son livre Michné Torah hilkhot issouré bia chap.21 alinéa 1 :

« Tout celui qui s'unit à une femme en ayant un contact physique par ses membres ou qu'il l'a enlacée ou embrassée avec envie et qu'il y a eu un plaisir du contact entre les chairs transgresse un lav de la Torah comme il est écrit (Vayikra chapitre 18, verset 30) :

« … en ne suivant aucune de ces lois infâmes… »

et il est écrit (Vayikra chapitre 18, verset 6) :

« Que nul d'entre vous n'approche d'aucune proche-parente pour en découvrir la nudité :
Je suis l’Éternel »

(
Ces deux versets ouvrent et clôturent la série de versets citant toutes les femmes qui nous ont interdites.

Parmi ces femmes, la femme nida est citée dans le verset 19, cela inclut donc toute femme qui après avoir eu une menstruation n'a pas trempé au mikvé bien qu'elle ne soit pas forcément une proche-parente.

Le mot proche-parente du verset 6 a été écrit car la majorité des femmes citées dans cette liste sont des parentes
).

Maïmonide poursuit :
C'est-à-dire qu'on ne doit pas se rapprocher des choses qui amènent à la relation sexuelle (ce qu'on appelle aujourd'hui les préliminaires).

Le Sifra (livre de l'époque de la Michna) écrit à propos du verset (Vayikra chapitre 18, verset 19) :

« Lorsqu'une femme est isolée par son impureté,
n'approche point d'elle pour découvrir sa nudité ».

Nous n'apprenons de ce verset qu'il est interdit d'avoir avec elle une relation sexuelle (découvrir sa nudité).
D'où apprenons-nous qu'on ne peut même pas se rapprocher d'elle ?
Nous l'apprenons des mots :

"N'approche point d'elle".

Nous apprenons de ce verset que ce n'est que la femme nida qui est interdite.

D'où apprenons-nous le reste des femmes interdites ?
Du verset (Vayikra chapitre 18 verset 16) :

« Que nul de vous n'approche d'aucune proche-parente pour en découvrir la nudité,
Je suis l’Éternel ».

Fin de citation du Sifra.

Le Talmud, traité Sanhédrin p.75, a écrit qu'une fois un homme a vu une femme et en est devenu amoureux au point de tomber malade.

On est allé consulter des médecins, ils ont répondu :
Il ne pourra pas guérir s'il n'a pas de relation sexuelle avec elle.
Les sages ont répondu :
Qu'il meure mais qu'il n'ait pas de relation sexuelle avec elle.

Les médecins ont dit :
Il suffira qu'elle se tienne toute nue devant lui sans qu'il la touche.
Les sages ont répondu :
Qu'il meure mais qu'elle ne se mette pas toute nue devant lui.

Les médecins ont dit :
Il suffit qu'il parle avec elle avec un mur interposé.
Les sages d'Israël ont répondu :
Qu'il meurt mais qu'il ne parle pas avec elle-même avec un mur interposé.

Le Ran apprend de cette Guémara qu'on doit préférer mourir plutôt que d'avoir un contact avec une femme même s'il ne s'agit pas d'une relation proprement dite mais que de la transgression de l'interdit susmentionné de rapprochement physique d'une femme interdite.

  • Ainsi écrit aussi le Nimouké Yossef sur Sanhédrin p.75.
  • Ainsi écrit le séfer mitsvot gadol, lavin, 126.
  • Ainsi écrit le séfer ha'hinoukh mitsva 188.

  • Et enfin, ainsi tranche le Choul'han Aroukh dans yoré dé'a chap.157 alinéa 1 : 

« … et dans tous les cas d'interdits d'idolâtrie, de rapprochement sexuel et d'assassinat, bien que ces interdits ne soient pas sanctionnés par la mort mais ne soient qu'un lav (c'est-à-dire un interdit de la Torah sans sanction grave particulière), il faut préférer se faire tuer plutôt que de transgresser… »

Comment aborder le sujet avec tes parents ?
D'abord bien leur expliquer que cela ne les concerne pas mais que ça ne concerne que toi pour ne pas qu'ils se sentent menacer par cela.
Ensuite, leur dire que c'est interdit par la Torah écrite en leur citant ce que je t'ai écrit plus haut .
Et enfin, utilise l'argument de pitié des enfants comme je l'explique dans le cours « Pitié pour les enfants !! (réparation 3) ».

Tu es le bienvenu à la Yéchiva pour le temps que tu veux, aussi court qu'il soit.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Vous dites qu'il est plus grave de manger du porc que de

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Phyciodes batesii, Mercredi 20 juin 2018

Kavod HaRav, Je me demande comment réagir face à une personne qui est, visiblement, tombée dans sa avodat Hachem ? Je ne sais jamais ce que je dois faire. D'une part, je sais très bien qu'elle sait très bien qu'elle porte maintenant un pantalon ou se recouvre les cheveux d'une perruque très impudique, etc. Donc, je ne dis rien. Je fais comme si de rien était. De l'autre part, je veux lui dire à quel point c'est triste d'abandonner... ...

Streblote acaciae, Dimanche 17 juin 2018

Bonjour Rav, Voilà je vais essayer de vous expliquer ma situation brièvement. Mes grands parents étaient tous polonais, pratiquants, mais après la Shoah ils ont abandonné toute pratique religieuse. Du coup mes parents m'ont éduqué sans pratique religieuse, juste traditionnel (juif du Kippour). J'entame une sorte de petite Téchouva à mon niveau : Je mange désormais cachère, Je ne mélange plus lait et viande, ...

Hipparchia powelli, Vendredi 15 juin 2018

Bonjour kvod harav Le mois de tamouz appartient à essav. Comment contrer cela ? Merci beaucoup Et Chabbat Chalom...

Apamea lithoxylaea, Jeudi 14 juin 2018

Bonjour Rav, Vous dites que pour ce qui habitent en dehors de la terre d’Israël, au moment de la venue du Machia'h souffriront plus que ceux qui y habitent, donc ma question est la suivante : Etant donné que D.eu a les deux yeux sur la terre d'Israël toute l'année est-il plus grave de risquer de faire des averot là-bas plutôt que en dehors de la terre sainte ? Donc dans ce cas-là qu'est-ce qu'il y a de mieux à faire de risquer de faire des...

Lymantria dispar, Vendredi 08 juin 2018

Bonjour, Si l'on a fait lachone hara sur quelqu'un, mais qu'en lui disant, on risque de créer des malaises, est-on obligé d'aller le-lui dire alors qu'on sait qu'il ne le saura jamais ? La personne à qui nous avons dit ce lachone hara, n'a-t-on a pas l'obligation d'aller la voir en se rectifiant (puisque c'est vrai) ? Merci d'avance...

Cuivré d'Anatolie, Vendredi 08 juin 2018

Chalom, Est-ce une mitsva (une grande mitsva ?) de ramener quelqu’un à la Torah ? Merci...

Hyles gallii, Mercredi 06 juin 2018

Bonjour Rav, Comment réparer un lachon hara sur une personne qui n'était pas présente au moment de celui-ci ? Ex : Ma mère présente une situation ; la situation m'énerve tellement que je laisse mon impulsivité s’exprimer. Je regrette bien sûr sur le moment, car je ne peux juger (surtout une situation qui m'est rapportée et que je n ai pas vécu). Comment faire ? Merci...

Colias palaeno, Mercredi 30 mai 2018

Bonjour Rav, Marié depuis 3 ans et ayant un enfant. On a malheureusement plusieurs fois pas respecter nida du tout et même quand on essaye de respecter ce n’est pas dans le détail ce que je regrette amèrement aujourd’hui. Ce qui ce passe c'est que je sent que Notre relation est plate et routinière je suis même venu a me prendre poser la question si l’on s’aime encore et si l’on s’est vraiment aimé avant. Ma ...

Petit myrtil, Mardi 29 mai 2018

Bonjour Rav Ron Chaya, Je voulais vous dire que je suis d’accord avec ce que vous dites dans votre vidéo  j’accuse 2018.  J’avance dans mes recherches, et en ce qui concerne ‘l’eglise, son passé, ses fêtes païennes , ses penchants pour le News âge et bethel church (secte) etc, tout cela me dégoûte. Dans beaucoup d’églises, c’est un culte de la personnalité et la bible, n’est ...

Lavé-de-vert, Lundi 28 mai 2018

Bonjour Rav, Si du lachon hara est fait sur un groupe whatsapp, comment on doit réagir ? Si le lachon hara est fait sur un Rav est ce que ca change quelque chose ? Merci beaucoup...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Le vrai progrès de l'Homme réside dans l'union de sa réflexion et de son action" "

(Rav Wolbe)