DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Fothergilla gardenii du Mardi 25 juin 2013

Vous dites qu'il est plus grave de manger du porc que de toucher une fille, d'où tenez-vous cette affirmation ?
,

Shalom Rav,

J'ai pris sur moi d'être Shomer Neguia...

Dans votre cour SHOMER NEGUIA, vous dites qu'il est plus grave de manger du porc que de toucher une fille.
Pouvez vous me dire d'où vous tirez cette information ?

Vous dites également que c'est une loi d'Oraïta, pouvez vous me donner l'endroit où c'est écrit svp ?
Pouvez me conseiller comment aborder le sujet avec mes parents car je sais que ça va leur faire de la peine ?

J'ai une dernière question :
Est-il possible de venir dans votre Yeshiva 1 ou 2 jours afin que je découvre comment cela ce passe ?

Merci
Kol Tov

,

Chalom,
 
Il existe deux sortes de contact physique entre hommes et femmes :
  • Un contact de politesse tel que se serrer la main poliment lorsqu'on dit bonjour
    et
  • Un contact de rapprochement physique qui pourra procurer un plaisir tel qu'enlacer, embrasser, etc…

Le premier type de contact physique est interdit dérabannan, le deuxième est interdit déoraïta, comme l'explique Maïmonide dans son livre Michné Torah hilkhot issouré bia chap.21 alinéa 1 :

« Tout celui qui s'unit à une femme en ayant un contact physique par ses membres ou qu'il l'a enlacée ou embrassée avec envie et qu'il y a eu un plaisir du contact entre les chairs transgresse un lav de la Torah comme il est écrit (Vayikra chapitre 18, verset 30) :

« … en ne suivant aucune de ces lois infâmes… »

et il est écrit (Vayikra chapitre 18, verset 6) :

« Que nul d'entre vous n'approche d'aucune proche-parente pour en découvrir la nudité :
Je suis l’Éternel »

(
Ces deux versets ouvrent et clôturent la série de versets citant toutes les femmes qui nous ont interdites.

Parmi ces femmes, la femme nida est citée dans le verset 19, cela inclut donc toute femme qui après avoir eu une menstruation n'a pas trempé au mikvé bien qu'elle ne soit pas forcément une proche-parente.

Le mot proche-parente du verset 6 a été écrit car la majorité des femmes citées dans cette liste sont des parentes
).

Maïmonide poursuit :
C'est-à-dire qu'on ne doit pas se rapprocher des choses qui amènent à la relation sexuelle (ce qu'on appelle aujourd'hui les préliminaires).

Le Sifra (livre de l'époque de la Michna) écrit à propos du verset (Vayikra chapitre 18, verset 19) :

« Lorsqu'une femme est isolée par son impureté,
n'approche point d'elle pour découvrir sa nudité ».

Nous n'apprenons de ce verset qu'il est interdit d'avoir avec elle une relation sexuelle (découvrir sa nudité).
D'où apprenons-nous qu'on ne peut même pas se rapprocher d'elle ?
Nous l'apprenons des mots :

"N'approche point d'elle".

Nous apprenons de ce verset que ce n'est que la femme nida qui est interdite.

D'où apprenons-nous le reste des femmes interdites ?
Du verset (Vayikra chapitre 18 verset 16) :

« Que nul de vous n'approche d'aucune proche-parente pour en découvrir la nudité,
Je suis l’Éternel ».

Fin de citation du Sifra.

Le Talmud, traité Sanhédrin p.75, a écrit qu'une fois un homme a vu une femme et en est devenu amoureux au point de tomber malade.

On est allé consulter des médecins, ils ont répondu :
Il ne pourra pas guérir s'il n'a pas de relation sexuelle avec elle.
Les sages ont répondu :
Qu'il meure mais qu'il n'ait pas de relation sexuelle avec elle.

Les médecins ont dit :
Il suffira qu'elle se tienne toute nue devant lui sans qu'il la touche.
Les sages ont répondu :
Qu'il meure mais qu'elle ne se mette pas toute nue devant lui.

Les médecins ont dit :
Il suffit qu'il parle avec elle avec un mur interposé.
Les sages d'Israël ont répondu :
Qu'il meurt mais qu'il ne parle pas avec elle-même avec un mur interposé.

Le Ran apprend de cette Guémara qu'on doit préférer mourir plutôt que d'avoir un contact avec une femme même s'il ne s'agit pas d'une relation proprement dite mais que de la transgression de l'interdit susmentionné de rapprochement physique d'une femme interdite.

  • Ainsi écrit aussi le Nimouké Yossef sur Sanhédrin p.75.
  • Ainsi écrit le séfer mitsvot gadol, lavin, 126.
  • Ainsi écrit le séfer ha'hinoukh mitsva 188.

  • Et enfin, ainsi tranche le Choul'han Aroukh dans yoré dé'a chap.157 alinéa 1 : 

« … et dans tous les cas d'interdits d'idolâtrie, de rapprochement sexuel et d'assassinat, bien que ces interdits ne soient pas sanctionnés par la mort mais ne soient qu'un lav (c'est-à-dire un interdit de la Torah sans sanction grave particulière), il faut préférer se faire tuer plutôt que de transgresser… »

Comment aborder le sujet avec tes parents ?
D'abord bien leur expliquer que cela ne les concerne pas mais que ça ne concerne que toi pour ne pas qu'ils se sentent menacer par cela.
Ensuite, leur dire que c'est interdit par la Torah écrite en leur citant ce que je t'ai écrit plus haut .
Et enfin, utilise l'argument de pitié des enfants comme je l'explique dans le cours « Pitié pour les enfants !! (réparation 3) ».

Tu es le bienvenu à la Yéchiva pour le temps que tu veux, aussi court qu'il soit.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Vous dites qu'il est plus grave de manger du porc que de

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Alapanim, Jeudi 29 mars 2018

Bonjour Rav, Que répondre à un juif qui dit : Qu'il n'y a pas besoin de faire les mitsvot pour être quelqu’un de bien ? Qu'il est juif dans le cœur, alors pourquoi l'exprimer à travers des actions ? Merci...

Coenonympha elbana, Mardi 27 mars 2018

Bonjour Rav, Un Baal techouva peut-il avoir des rechutes sur ses fautes passés sur une durée plus ou moins espacée ? Es ce tout de meme précieux au yeux de Hachem? 'Hag samea'h...

Colias crocea, Mardi 27 mars 2018

Kvod haRav, La Reine Esther était mariée avec le Roi Assuérus. Était-ce un mariage mixte ? Comment est-ce possible que d''un mariage mixte puisse sortir le bien de tout Israël qui a été sauvé? Ont-il eu une descendance ? Je vois souvent pendant la tefilah des hommes qui présentent leur mains à plats vers le Ciel. A quels moments est-ce conseillé de le faire et quel est la force de cela ? Quand est il possible ...

Phalène du marronnier, Mardi 27 mars 2018

Chalom Rav, Comment lutter contre le découragement dans la Avodat Hachem ? C'est compliqué parfois... Certes, les épreuves sont présentes pour nous faire grandir mais ils arrivent qu'elles font parfois mal... Je veux me battre contre les sentiments d'abandon, par amour envers Hachem. Merci de m'aider....

Naomi, Lundi 26 mars 2018

Bonjour Rav, Vous n'imaginez pas à quel point votre cours sur la confiance en soi m'a ouvert les yeux. J'ai immédiatement commencer à écrire tout ce que je ressentais envers Hachem, j'avais décidé de m'ouvrir à lui. Je vous remercie du plus profond de mon coeur. On m'a dit un jour que nous devons mettre nos dons au service d'Hachem. Je L'aime plus que tout, mais j'ai encore du mal à parler et beaucoup beaucoup de faciliter à ...

Jacob, Dimanche 25 mars 2018

Bonjour Rav, Je viens d'une famille laïque et je n'ai aucune expérience avec la religion mais depuis un moment je m'y intéresse fortement. J'ai bientôt fini la lecture du 'Houmach commenté et j'aimerai commencer l'étude du Talmud. Cependant, je me demandais si il était nécessaire d'avoir étudié le Tanakh dans son ensemble (Neviim, Ketouvim...) avant de commencer le Talmud. Je précise que je me situe dans une zone ...

Glaucopsyche lygdamus, Jeudi 22 mars 2018

Chavouatov ! J'ai fait tomber mes tefilins sans boîtier par terre... Dois-je jeûner ? Si oui à partir de quand et jusqu'à quand ? Toda raba...

Pseudochazara mamurra, Jeudi 22 mars 2018

Bonjour Rav, Est-ce que la Torah parle d'un moment où une personne passe du "non-religion" à celui qui étudie et prie tout le temps ? Y a-t-il une sorte tilt ou moment où la personne se dit "Je vais devenir religieux" ? Merci...

Azuré de l'androsace, Mardi 20 mars 2018

Bonsoir Rav, Voila depuis quelque jours, je souhaite devenir chomeret neguia... Mais voila que je prend des cours particuliers pour mon bac en Israël et par inadvertance j'ai remarqué que mon prof me touchait la main sans faire exprès, à plusieurs reprises, pour me prendre le stylo de la main, ou la calculette, ou pour prendre mon cahier.... Donc j'aurais voulu savoir ci cela était une avéra ou non étant donnée que ce n'est pas fait ...

Boloria selene, Mardi 13 mars 2018

Bonjour Rav, Je n'arrive pas à être Chomer Negia avec mes tantes/cousines ; je n'ose pas leur dire de peur de manquer de respect ou d'affaiblir mes relations familiales avec elles. Ce qui est bien entendu très grave vu que même Lavan n'approchait pas sa propre fille lorsque qu'elle était Nidda. Que faire?...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"« Le monde ne se maintient que par le souffle des enfants qui étudient la Torah » "

(Chabbath 119b)