Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


Moins de 1

jour restant

Question de Daphnis du Jeudi 04 janvier 2018

J'ai fait téchouva il y a 10 ans et depuis, j'ai vécu pas mal d'épreuves... Y a-t-il un lien ?
,

Bonjour Rav,

J'ai fait téchouva il y a 10 ans maintenant BH, et je me pose une question...

Ces 10 dernières années, j'ai vécu quelques épreuves, et ça n'est pas encore fini !
Y a-t-il, selon vous, un rapport avec la téchouva ?

J'ai parfois l'impression que je suis mise à l'épreuve, ou peut-être est-ce une réparation...
Merci pour votre réponse.

,

Chalom,

Bien sûr que cela est lié à la téchouva.

Il est écrit à la fin de parachat Vaet’hanan (Devarim 7 ; 9 & 10) qu’Hachem paie le mérite de ceux qui L’aiment jusque 1000 générations ; c’est-à-dire qu’Il paiera, mais principalement dans le Olam Haba.
Cela signifie que beaucoup des mitsvot que les personnes font sur Terre sont payées dans le monde infini.

En revanche, le verset suivant parle de ceux qui ont la haine d’Hachem, les mécréants.
Il est écrit qu’Hachem ne tarde pas à payer le mérite de leurs mitsvot dans ce monde afin de les perdre du Olam Haba.

Il faut choisir :

  • Préférons-nous être pauvres pendant un mois puis milliardaires durant toute notre vie,

  • Ou l’inverse :
    Riches un mois puis dans la misère durant toute notre vie ?

Il va de soi que tout le monde choisira la première solution ; à plus forte raison entre le olam hazé et le olam haba.
Olam hazé
est un monde extrêmement court, fini ; tandis que le olam haba est un monde infini et éternel.

Lorsqu’Hachem aime une personne, Il lui paye l’essentiel de ses mitsvot dans le olam haba et le nettoie ici par la souffrance des péchés qu’il a commis afin qu’il arrive dans olam haba, pur et propre.
Il peut ainsi s’unir à Hachem sans écrans, chose la plus terrible qu’il puisse y avoir dans olam haba, qui je rappelle, est éternel.

Dans cette mesure, un impie peut faire beaucoup de péchés sur cette Terre et vivre de façon tout-à-fait correcte et « heureuse » (bien qu’aujourd’hui, même cela est rare) car Hachem lui paie tous ses mérites dans ce monde de sorte qu’il n’y épuise ses mérites et n’ait pas droit au monde à venir.
En revanche, une personne aimée d’Hachem pourra souffrir dans ce monde afin d’arriver sans fautes au olam haba et jouir de la proximité d’Hachem éternellement. 

L’origine des souffrances peut être multiple :

Nous ne devons pas demander les souffrances car nous ne savons pas si nous serons capables de les supporter, néanmoins, lorsqu’elles viennent, nous devons comprendre qu’elles sont un très grand cadeau d’Hachem car le mérite des souffrances dans le olam haba est absolument colossal.
Elles donnent un mérite à notre vie des centaines de fois plus grand que celui que nous aurions obtenu sans souffrances.

Comme disent ‘Hazal :

Une mitsva faite avec souffrance
vaut au moins
des centaines de fois plus qu’une mitsva faite sans souffrance.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur J'ai fait téchouva il y a 10 ans et depuis, j'ai vécu pas

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Phyciodes batesii, Mercredi 20 juin 2018

Kavod HaRav, Je me demande comment réagir face à une personne qui est, visiblement, tombée dans sa avodat Hachem ? Je ne sais jamais ce que je dois faire. D'une part, je sais très bien qu'elle sait très bien qu'elle porte maintenant un pantalon ou se recouvre les cheveux d'une perruque très impudique, etc. Donc, je ne dis rien. Je fais comme si de rien était. De l'autre part, je veux lui dire à quel point c'est triste d'abandonner... ...

Streblote acaciae, Dimanche 17 juin 2018

Bonjour Rav, Voilà je vais essayer de vous expliquer ma situation brièvement. Mes grands parents étaient tous polonais, pratiquants, mais après la Shoah ils ont abandonné toute pratique religieuse. Du coup mes parents m'ont éduqué sans pratique religieuse, juste traditionnel (juif du Kippour). J'entame une sorte de petite Téchouva à mon niveau : Je mange désormais cachère, Je ne mélange plus lait et viande, ...

Hipparchia powelli, Vendredi 15 juin 2018

Bonjour kvod harav Le mois de tamouz appartient à essav. Comment contrer cela ? Merci beaucoup Et Chabbat Chalom...

Apamea lithoxylaea, Jeudi 14 juin 2018

Bonjour Rav, Vous dites que pour ce qui habitent en dehors de la terre d’Israël, au moment de la venue du Machia'h souffriront plus que ceux qui y habitent, donc ma question est la suivante : Etant donné que D.eu a les deux yeux sur la terre d'Israël toute l'année est-il plus grave de risquer de faire des averot là-bas plutôt que en dehors de la terre sainte ? Donc dans ce cas-là qu'est-ce qu'il y a de mieux à faire de risquer de faire des...

Lymantria dispar, Vendredi 08 juin 2018

Bonjour, Si l'on a fait lachone hara sur quelqu'un, mais qu'en lui disant, on risque de créer des malaises, est-on obligé d'aller le-lui dire alors qu'on sait qu'il ne le saura jamais ? La personne à qui nous avons dit ce lachone hara, n'a-t-on a pas l'obligation d'aller la voir en se rectifiant (puisque c'est vrai) ? Merci d'avance...

Cuivré d'Anatolie, Vendredi 08 juin 2018

Chalom, Est-ce une mitsva (une grande mitsva ?) de ramener quelqu’un à la Torah ? Merci...

Hyles gallii, Mercredi 06 juin 2018

Bonjour Rav, Comment réparer un lachon hara sur une personne qui n'était pas présente au moment de celui-ci ? Ex : Ma mère présente une situation ; la situation m'énerve tellement que je laisse mon impulsivité s’exprimer. Je regrette bien sûr sur le moment, car je ne peux juger (surtout une situation qui m'est rapportée et que je n ai pas vécu). Comment faire ? Merci...

Colias palaeno, Mercredi 30 mai 2018

Bonjour Rav, Marié depuis 3 ans et ayant un enfant. On a malheureusement plusieurs fois pas respecter nida du tout et même quand on essaye de respecter ce n’est pas dans le détail ce que je regrette amèrement aujourd’hui. Ce qui ce passe c'est que je sent que Notre relation est plate et routinière je suis même venu a me prendre poser la question si l’on s’aime encore et si l’on s’est vraiment aimé avant. Ma ...

Petit myrtil, Mardi 29 mai 2018

Bonjour Rav Ron Chaya, Je voulais vous dire que je suis d’accord avec ce que vous dites dans votre vidéo  j’accuse 2018.  J’avance dans mes recherches, et en ce qui concerne ‘l’eglise, son passé, ses fêtes païennes , ses penchants pour le News âge et bethel church (secte) etc, tout cela me dégoûte. Dans beaucoup d’églises, c’est un culte de la personnalité et la bible, n’est ...

Lavé-de-vert, Lundi 28 mai 2018

Bonjour Rav, Si du lachon hara est fait sur un groupe whatsapp, comment on doit réagir ? Si le lachon hara est fait sur un Rav est ce que ca change quelque chose ? Merci beaucoup...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"« Le monde ne se maintient que par le souffle des enfants qui étudient la Torah » "

(Chabbath 119b)