Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

18

Jours restants

Question de Cypres de la cordilliere du Vendredi 29 mai 2015

Mes parents ne comprennent pas que je ne veuille pas rencontrer le petit copain non-juif de ma soeur...
,

Bonjour Rav,

Je suis issue d'une famille pas du tout religieuse, mais j'ai fait téchouva il y a déjà quelques années...

Il y a une question que j'aimerai vous poser au sujet de ma sœur qui vit avec un non-juif et que mes parents invitent souvent chez eux...

Mes parents ne comprennent pas que je ne veuille pas rencontrer ce garçon, ils se montrent dur envers moi et me parlent comme si j’étais raciste, sectaire... alors que pas du tout, c'est juste que je n'accepte pas ce garçon pour ma sœur tant qu'il n'est pas converti... et moi, je pars quand il est là.

En fais-je trop ?
Sincèrement je ne pense pas, mais que dois-je faire alors, ils ne veulent rien entendre du tout...
Quelle attitude dois-je adopter ?

Merci beaucoup

,

Chalom,

Vous avez tout à fait raison de ne pas cautionner que votre sœur fréquente un non-juif, et vous avez tout à fait raison de vous en-aller quand il vient à la maison.

Il sera dur pour vous d’expliquer cela à vos parents, donc écrivez-leur une lettre.

Expliquez-leur tout simplement que nous faisons partie d’un peuple éternel, qu’il y a 3500 ans que ce peuple existe et qu’il y a peu de peuples aussi vieux sur Terre, et la différence qu’il y a entre eux et nous, c’est que nous avons été en exil plus de 2500 ans et que nous avons survécu, ce qui n’est le cas pour aucun autre peuple.

Non seulement nous avons survécu, mais dans quelles conditions ?

Il n’y a pas eu une génération, comme on le dit le soir de Pessa’h, où il n’y a pas quelqu’un qui n’a pas voulu nous anéantir (à D. ne plaise), et malgré tout, nous sommes toujours existant, et tous nos ennemis ont disparu.

Cette éternité du peuple d’Israël est un fait absolument extraordinaire qui prouve que nous sommes gérés par une providence divine tout à fait spéciale.

Nos ennemis veulent la fin du peuple d’Israël…

Ils disposent de deux façons pour parvenir à leur but :

  • La façon physique :
    Nous massacrer, comme ce fut le cas avec les grecs, les romains, les croisés, l’inquisition, les cosaques, Staline, Hitler, les pays arabes actuellement (et j’en passe beaucoup)… mais cette façon est très peu productive.

  • Et l’assimilation

Les livres d’histoire disent qu’il y a 2000 ans, nous étions 6 millions de juifs, 2 millions en terre d’Israël, 2 millions en Babylonie, 1 million en Égypte et 1 million disséminés dans l’empire Romain, et que nous représentions à l’époque 8% de la population mondiale.

C'est-à-dire qu’au prorata, nous devrions être aujourd’hui 560 millions ; or nous ne sommes que 13 millions…

Où sont passés les 547 millions manquant ?
En comptant les massacres évoqués plus haut, on n’arrive qu’à une très petite partie, de l’ordre de 100 millions (en voyant très très large et en comptant aussi les descendants qu’ils auraient du avoir)…

Où sont les 447 millions manquant ?
Ils se sont tout simplement assimilés !

Or lorsque votre sœur fréquente un non-juif, elle encourage l’assimilation.

Il est vrai que ses enfants seront juifs, mais il y de fortes chances que ces enfants se marieront avec des non-juifs, et il semble clair que dans 3 ou 4 générations, l’immense majorité de la descendance de votre sœur sera non-juive, donc par cette fréquentation, elle coupe cette éternité d’Israël.

Quand nous permettons la fréquentation d’un juif avec une non-juive (ou vice-versa), nous œuvrons pour la destruction du peuple d’Israël.

Ce n’est pas une destruction violente comme celle des camps nazi mais il s’agit d’une destruction lente, voir agréable, mais bien plus destructrice…

C’est la raison pour laquelle vous ne pouvez pas accepter qu’un destructeur de votre peuple vienne chez vous à la maison, même s’il n’est pas conscient d’œuvrer dans ce sens, cela ne change rien, il n’en reste pas mois un destructeur du peuple d’Israël.

Dans cette mesure, vous ne pouvez pas accepter cela et vous vous lever pour montrer votre désapprobation.

Que D. vous aide.

Chabbat Chalom

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav ... ...

Réagir sur Mes parents ne comprennent pas que je ne veuille pas

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Jérémie, Dimanche 07 juillet 2019

Chalom Rav, Beaucoup de vos cours relatent la force de la téchouva, du niveau du baal téchouva qui surpasse même le Tsadik et le 'Hassid. Vous parlez même de la force immense que Hachem donne au Baal téchouva pour le pousser à grandir. Il me semble que tout cela est vrai pour les personnes qui viennent de très loin dans Torah et Mitsvot. Pour les personnes qui étaient éduquées dans le péché dès leur ...

Pulsatille, Mercredi 26 juin 2019

Chalom Rav, La dernière fois je disais le Kaddich (personne d'autre le disait à part moi dans la synagogue), deux personnes derrière moi parlaient... Je me suis arrêté en plein Kaddich, je les ai fixé devant tout le monde (pour qu'ils comprennent qu'ils me dérangent), et ce à deux reprises. Puis une des deux personnes est venue me voir en disant que ce que j'avais fait, c'était de la "Halbanat panim barabim", humiliation en public. ...

Oiseau du paradis, Mercredi 26 juin 2019

Chalom rav J'ai fait des choses pas très jolies dans ma vie, et je me sens vraiment mal dans ma tête... Je sais que je n'aurai le droit à rien (ni mazal, ni parnassa), et toute ma vie sera vide parce que toutes ces choses, je ne les mérite pas. J'essaies de faire téchouva, mais je me sens vraiment traumatisé par la religion, par le retour de manivelle d'Hachem, par les punitions... A chaque fois que je fais quelque chose, je me demande si ça peut ...

Xanthium, Dimanche 16 juin 2019

Suite à ce cours, et avec votre permission. Bonjour Rav Chaya, Cela fait 7 ou 8 ans que j’étudie le ‘Hok LeIsrael mais jusqu’à cette année je ne le faisais pas vraiment de manière stricte et régulière, et en plus une grande partie du limoud était en français (ce qui est problématique a plusieurs points de vue et notamment du fait que les traductions pour les sections Zohar et Moussar étaient ...

Patience, Jeudi 30 mai 2019

Bonsoir Rav, J'ai un grand problème, il faut que vous m'aidez : J'ai fait techouva il y a quelques années, et J'essaie d'être de plus en plus strict dans la pratique de la Torah et des mitsvot , J'essaie d'être de plus en plus religieux, suis âgé de 17 ans, J'ai énormément de mal à préserver mes yeux à chasser de mauvaises pensées et donc cela mène à zera levatala. Mon yetser hara est ...

Ancolie, Dimanche 19 mai 2019

Chalom Rav, J’ai plusieurs questions : Est-il interdit dans la Torah de boire de l’alcool ou de fumer ? Est-il interdit dans la Torah de jouer aux jeux vidéos notamment les jeux de guerre ? (sachant que la personne n’éprouve évidemment aucun plaisir à tuer des personnes mais juste car il aime bien le jeu) Est-ce que toute erreur est pardonnée par Hachem ? Par exemple, si on insulte quelqu’un ou qu’on s’énerve ...

Oeillet, Lundi 13 mai 2019

Chalom Rav Chaya, Je voudrais savoir si un Rav a le droit de donner des cours pour des femmes directement (dont certaines ne sont pas habiller tsnioute..) ou de donner des cours mixtes hommes femmes melangées... Il y a de plus en plus de Rabbanim que j'ai considéré comme 'haredim (israelien et francophone) qui donnent des cours comme cela. Idem pour les soirées, gala etc... Il y a une nouvelle tendance pour ces choses pour lesquelles sont invités des ...

Fumeterre, Mercredi 08 mai 2019

Bonjour, On dit souvent que le phénomène de techouva n'existe plus de nos jour car les choses étant dévoilé, depuis les année 90, les personne qui rentrent dans un processus de techouva apprenne quelque chose qui leur était déjà révélé (peut-être par le fait que cela correspond au démarrage de l'Internet qui a tout mis en contact). Alors pourquoi entrer dans un processus de techouva pour ...

Agapanthe, Lundi 06 mai 2019

Chalom Rav Chaya, Un Rav dont j'ai écouté le cours sur le safek à dit "que le matane Torah est toujours précédé d'un veau d'or", et ceci est valable pour nous aujourd'hui. Il précise qu'à chaque fois que notre matane Torah arrive (zivoug et autres cadeaux d'Hachem), celui ci est précédé d'un veau d'or. Exemple : Un juif décide d'épouser une juive (le matane Torah), la belle blonde goya arrive (le veau ...

Yohan, Dimanche 14 avril 2019

Bonsoir Rav, Je me demande comment peut-on demander pardon à une personne qu’on a blessé sans savoir où elle se trouve ? Comment peut-on se faire pardonner ? Merci pour votre temps....

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Que ta maison soit largement ouverte et que les pauvres y soient considérés comme des membres de ta famille."

(Pirkei Avoth)